Le testament du Pinailleur


Scénario : Yves SENTE
Dessins : André JUILLARD

Avatar de l’utilisateur

Administrateur du site
Administrateur du site

Messages: 6474

Inscription: Mer 4 Aoû 2010 22:18

Localisation: Paris

Message Ven 25 Nov 2016 22:38

Le testament du Pinailleur

:samo: La fissure au sol

A la planche 11, la fissure n'est pas la même entre les 2 cases et des pierres apparaissent
Image


:samo: La jambe de Sarah SUMMERTOWN

A la planche 20, Sarah SUMMERTOWN se tord le pied droit (case B3), et elle se tient le pied gauche lorsqu'elle est au sol (Case C2)
Image

Planche 21, Sarah SUMMERTOWN a le pied gauche sur la table.(Case C1)
Image

Planche 22, Sarah SUMMERTOWN a le pied gauche bandé sur la table (Case A1)
Image

Planche 33, Sarah SUMMERTOWN est assisse dans son fauteuil roulant, avec le pied droit bandé (Case A1)
Image


:samo: Le tableau qui apparait / disparait

Planche28, Mortimer ouvre la porte, case A1b, il n'y a rien sur le mur (ou caché par le phylactère), case A2 derrière Salam il y a un tableau représentant une bataille navale sur le mur.
Image

Planche 28, il n'y a visiblement pas de tableau au mur (case B3)
Image

Planche 28, case C3a et C3b, la porte masque t elle le tableau?
Image

Planche 29, case A2 et A3, un tableau représentant une bataille navale est sur le mur!
Image

Planche 29, case B2, Il y a toujours le tableau sur le mur.
Image


:samo: Bizarre le livre!

Planche 37, Elizabeth SUMMERTOWN lance son livre à la tête de son agresseur (Case B1), qui disparait à la case B2, pour réapparaître case B3a
A moins, qu'elle jette le livre à la tête de son agresseur, lui donne un coup de pied en récupérant le livre... et qu'elle le relâche lorsqu'elle est bousculée par le professeur Mortimer.
Image
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter

Membre du MLC
Membre du MLC

Messages: 667

Inscription: Sam 30 Juin 2012 12:33

Message Sam 26 Nov 2016 11:43

Re: Le testament du Pinailleur

Merci Freric, comme ça je sais un peu à quoi m'attendre, je ne l'ai pas encore acheté, dans quelques jours il sera chez Colruyt pour quelques euros de moins, sous film plastique.
Tu as déjà bien pinaillé, et ça ne fait que commencer, tu as trouvé de nombreuses erreurs peu importantes, par contre l'histoire du pied gauche et du pied droit, ça c'est fort de café, c'est même inexcusable, à croire qu'ils n'ont même pas relu l'histoire avant de la faire imprimer !
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 5204

Inscription: Lun 30 Aoû 2010 08:37

Message Sam 26 Nov 2016 12:53

Re: Le testament du Pinailleur

Bien vu Fred! :chap:
Le coup de la jambe ,c'est un peu gros !
Ce qui me gêne également , dans la séquence du 99 bis, c'est le rôle de Madame Benson , qui est traitée véritablement comme une domestique... Cela cloche un peu avec les explications du Bâton de Plutarque. :roll:
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 2557

Inscription: Jeu 5 Aoû 2010 12:10

Message Sam 26 Nov 2016 22:58

Re: Le testament du Pinailleur

Et s'il n'y avait que ça !!!
Le coup du palais en belles pierres de taille d'époque avec sous-sol en pierre également, bien au sec, en plein milieu de la lagune... Personne avait encore osé le faire... mais Sente si ! Rien ne l'arrêter donc ?!
Avatar de l’utilisateur

Agent du MI-5
Agent du MI-5

Messages: 121

Inscription: Jeu 30 Juin 2016 00:07

Message Dim 27 Nov 2016 11:44

Re: Le testament du Pinailleur

freric a écrit::samo: La fissure au sol

A la planche 11, la fissure n'est pas la même entre les 2 cases et des pierres apparaissent


Oui, même si on a tourné de 90°et que l'éclairage n'est pas le même, ça n'explique pas tout.

Et la case bleue du devant de la robe de Peggy se déplace entre les pages 12 et 14. (et a disparu au milieu de la page 15)

Il y a des décorations qui bougent au 99bis, et j'ai un doute sur la couleur des hortensias à la fin.
Colonel Olrik
L
ionel Orlock
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 347

Inscription: Dim 8 Juin 2014 16:12

Message Dim 27 Nov 2016 12:31

Re: Le testament du Pinailleur

Il y a bien longtemps que je n'étais venu. Je passe en coup de vent.
Dans Le Sceptre d'Ottokar, Hergé a commis de nombreuses erreurs de placement de poignées de portes et de sens d'ouvertures de celles-ci dans l'appartement de Tintin.
Je n'ai jamais entendu personne le lui reprocher en déclarant que c'est une chose inadmissible, qu'il ne s'est pas relu, etc., etc. De même je me moque bien de savoir si une cave vénitienne peut ou non être sèche ; c'est la poésie et les péripéties palpitantes du récit qui m'intéressent, ainsi que son sens. Mais il est vrai qu'ici c'est parfois moins le Centaur Club que L'Eglise de Sentophobie - je regrette d'ailleurs d'avoir donné dans le panneau durant l'été 2014 et désavoue totalement tous mes posts publié dans le sujet consacré à la prépublication du Bâton de Plutarque. Comme j'ai été ridicule de perdre mon temps à discutailler pendant des pages et des pages sur les nombres de trous que doit avoir un téléphone et autres sottises sans intérêt. Même si je continue de ne pas être très passionné par cet épisode là, il n'est pas à l'image de ce que sa mise en pièce caricaturale en a dit ici, mise en pièce caricaturale à laquelle je regrette d'avoir participé.

En tout cas, je remercie Fred de ses "pinaillages" au sujet du Testament de William S, et des déplacements de bandage d'une jambe à l'autre, (un psychanalyste au lieu d'y voir, comme c'est le cas dans un commentaire de ce pinaillage, une impardonnable méprise se poserait la question du sens que cela peut avoir ou même se demanderait si parfois André Juillard ne fait pas exprès de semer de fausses erreurs pour le plaisir de susciter les réactions au passage de la caravane), car ils me révèlent des détails que je n'avais pas remarqué en première lecture et qu'ainsi, mon plaisir, loin d'être atténué, en est augmenté.

Pour moi, Le testament de William S est un magnifique épisode que j'ai lu d'une traite avec passion dès sa sortie il y a deux jours, et dont je me délecte maintenant de relire chaque case et chaque planche. N'en déplaisent aux esprits chagrins, André Juillard et Yves Sente y sont en grande forme et donnent à mes yeux avec ce volume l'une de leurs meilleures contributions à la série, avec Le serment des cinq Lords et bien sûr La machination Voronov.

Je salue bien bas les pontifes de la Sentophobie !

Ps : Dans le premier volume des Sarcophages du 6° continent, Mortimer se foule la cheville droite p.27. A la page suivante cette cheville porte un bandage et l'on verra sur plusieurs cases de la page 30, Mortimer assis dans un train à droite d'une jeune femme qui ressemble à s'y méprendre quoique ce ne soit pas elle, à Sarah Summertown, dont Mortimer avait fait connaissance à bord du bateau page 8. Sur la seconde case du compartiment de train de la page 30, aucune la jambe gauche de Mortimer étant croisée sur la droite, la cheville bandée de la jambe droite apparaît donc à gauche, mais aucune erreur n'est à noter puisque la cheville bandée est bien à droite. Je ne tire de ce constat rien de plus car ce serait évidemment forcer le sens que de vouloir lui faire dire quelque chose sur cette seule base. Je note simplement cette coïncidence de chevilles bandées et le lien factuel supplémentaire qu'elle tisse entre Mortimer et Sarah Summertown. Sans le passionnant pinaillage de Fred, je n'aurais pas remarqué cette coïncidence et c'est une raison de plus pour le remercier d'avoir attiré notre attention sur ce détail. Il est clair qu'il y a là "quelque chose qui cloche", (à cloche-pied), au sens propre comme au figuré !

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar de l’utilisateur

Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1

Messages: 44

Inscription: Sam 22 Nov 2014 18:48

Localisation: Bois-Colombes

Message Dim 27 Nov 2016 19:08

Re: Le testament du Pinailleur

Il y a aussi les bijoux de Peggy Newgold qui se balade du poignée droit au poignée gauche pour disparaître et réapparaître...
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 5204

Inscription: Lun 30 Aoû 2010 08:37

Message Dim 27 Nov 2016 20:20

Re: Le testament du Pinailleur

Park Lane a écrit:Il y a bien longtemps que je n'étais venu. Je passe en coup de vent.
.../...
Ravi de te revoir Park Lane .
Merci de tes remarques sur le sceptre d'Ottokar . ;)
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 347

Inscription: Dim 8 Juin 2014 16:12

Message Dim 27 Nov 2016 20:36

Re: Le testament du Pinailleur

Bonjour archibald, moi aussi cela me fait plaisir de te revoir !
amicalement ! :p

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar de l’utilisateur

Agent du MI-5
Agent du MI-5

Messages: 121

Inscription: Jeu 30 Juin 2016 00:07

Message Dim 27 Nov 2016 20:57

Re: Le testament du Pinailleur

Park Lane a écrit:Dans Le Sceptre d'Ottokar, Hergé a commis de nombreuses erreurs de placement de poignées de portes et de sens d'ouvertures de celles-ci dans l'appartement de Tintin.
Je n'ai jamais entendu personne le lui reprocher en déclarant que c'est une chose inadmissible, qu'il ne s'est pas relu, etc., etc.


Il faut dire que c'est amusant de chercher la petite bête. Et si Conan Doyle a pu faire voyager la blessure de guerre du Dr Watson de sa jambe à son épaule entre deux livres et lui changer pas mal de fois de 2eme prénom... cela n'a absolument aucun impact en positif ou négatif sur les histoires de Sherlock Holmes. :x
Colonel Olrik
L
ionel Orlock
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 347

Inscription: Dim 8 Juin 2014 16:12

Message Dim 27 Nov 2016 23:47

Re: Le testament du Pinailleur

Lionel Orlock a écrit:
Park Lane a écrit:Dans Le Sceptre d'Ottokar, Hergé a commis de nombreuses erreurs de placement de poignées de portes et de sens d'ouvertures de celles-ci dans l'appartement de Tintin.
Je n'ai jamais entendu personne le lui reprocher en déclarant que c'est une chose inadmissible, qu'il ne s'est pas relu, etc., etc.


Il faut dire que c'est amusant de chercher la petite bête. Et si Conan Doyle a pu faire voyager la blessure de guerre du Dr Watson de sa jambe à son épaule entre deux livres et lui changer pas mal de fois de 2eme prénom... cela n'a absolument aucun impact en positif ou négatif sur les histoires de Sherlock Holmes. :x


Je suis bien sûr tout à fait d'accord avec vous et l'exemple de la blessure du Dr Watson est très judicieux. Loin de moi de condamner le pinaillage de notre ami Freric, au contraire : il m'a permis de me rendre compte de bien des choses auxquelles je n'aurais jamais pensé sans ce gros plan passionnant sur les changements de cheville foulée.
La remarque que vous citez visait simplement la conséquence qu'un autre interlocuteur tirait dans un autre message consécutif à celui de Freric, de ces erreurs au sujet de la cheville atteinte, jugeant que cela devait valoir à André Juillard un blâme, alors que comme vous je trouve que cela n'a aucun impact positif ou négatif de l'aventure en question, tout comme dans le cas des aventures de Sherlock Holmes. Nous ne sommes donc pas du tout en désaccord, je partage tout au contraire totalement votre avis. :p

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.

Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1

Messages: 29

Inscription: Jeu 18 Déc 2014 00:08

Message Lun 28 Nov 2016 00:00

Re: Le testament du Pinailleur

Lionel Orlock a écrit:
Park Lane a écrit:Dans Le Sceptre d'Ottokar, Hergé a commis de nombreuses erreurs de placement de poignées de portes et de sens d'ouvertures de celles-ci dans l'appartement de Tintin.
Je n'ai jamais entendu personne le lui reprocher en déclarant que c'est une chose inadmissible, qu'il ne s'est pas relu, etc., etc.


Il faut dire que c'est amusant de chercher la petite bête. Et si Conan Doyle a pu faire voyager la blessure de guerre du Dr Watson de sa jambe à son épaule entre deux livres et lui changer pas mal de fois de 2eme prénom... cela n'a absolument aucun impact en positif ou négatif sur les histoires de Sherlock Holmes. :x


Tout à fait d'accord et dans cet esprit bon enfant, je signale une erreur de couleurs sur la robe de Peggy Newgold dont le carré bleu se déplace entre la page 10 et la page 14.
Je signale en outre que cette robe est difficilement portable en 1958, dans la mesure ou ce modèle dit "Mondrian" en référence aux tableaux de ce peintre a été créé par Yves Saint Laurent en 1965 et allait devenir un vêtement iconique des années 70
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 347

Inscription: Dim 8 Juin 2014 16:12

Message Lun 28 Nov 2016 07:56

Re: Le testament du Pinailleur

En effet, vous avez raison, dans la réalité ce modèle robe est apparue plus tardivement je m'étais fait aussi la réflexion en lisant l'album. Je ne pense pas que e soit toutefois une erreur de la part d'André Juillard, mais plutôt un petit anachronisme délibéré qui permet de donner au personnage cette allure graphique incroyable (ronde en robe géométrique faîte de rectangle de couleur et de l'inscrire dans sa collection de Mondrian. La séquence du récit qui se passe dans son salon est à cet égard très réussie. Ainsi Peggy Newglod, synthèse entre bien sûr Peggy Guggenheim par sa situation de collectionneuse milliardaire installée à Venise, et Gertrude Stein par son côté garçon manqué et brune ronde, s'incarne de façon très caractéristique dans l'histoire, comme personnage secondaire "remarquable" et remarqué !

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar de l’utilisateur

Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1

Messages: 43

Inscription: Sam 18 Sep 2010 12:44

Localisation: Saclay / Jouy en Josas

Message Lun 28 Nov 2016 11:53

Re: Le testament du Pinailleur

Je suis rassuré, je suis pas le seul à avoir remarqué l'anachronisme de cette robe ^^

J'aime bien aussi une des statues qui ressemble à l'oreille cassée.
Avatar de l’utilisateur

Agent du MI-5
Agent du MI-5

Messages: 121

Inscription: Jeu 30 Juin 2016 00:07

Message Mer 30 Nov 2016 22:36

Re: Le testament du Pinailleur

Park Lane a écrit: Nous ne sommes donc pas du tout en désaccord, je partage tout au contraire totalement votre avis.


Ah, d'accord, je n'avais pas fait très attention au commentaire en question. :?:
Colonel Olrik
L
ionel Orlock
Avatar de l’utilisateur

Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1

Messages: 38

Inscription: Mar 29 Juil 2014 14:10

Message Ven 2 Déc 2016 09:22

Re: Le testament du Pinailleur

Une petite pinaille simple comme un coup de fil :

La case lors de sa prépublication en juillet dernier :

Image

La même, dans l'album paru :

Image
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 5204

Inscription: Lun 30 Aoû 2010 08:37

Message Ven 2 Déc 2016 12:34

Re: Le testament du Pinailleur

Icecool a écrit:Une petite pinaille simple comme un coup de fil :

..../...
Bien vu Icecool ! :chap:
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 203

Inscription: Mar 8 Juil 2014 09:55

Localisation: Haute-Savoie

Message Ven 2 Déc 2016 19:37

Re: Le testament du Pinailleur

Icecool a écrit:Une petite pinaille simple comme un coup de fil :

La case lors de sa prépublication en juillet dernier :

Image



La même, dans l'album paru :

Image



Bien vu Icecool ! Il ne va pas bien notre Philip... Il a effectivement drôlement maigri. Serait-il gravement malade ? Il est peut-etre temps pour lui d'écrire son testament, non ?
Avatar de l’utilisateur

Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1

Messages: 43

Inscription: Sam 18 Sep 2010 12:44

Localisation: Saclay / Jouy en Josas

Message Sam 3 Déc 2016 02:40

Re: Le testament du Pinailleur

Icecool a écrit:Une petite pinaille simple comme un coup de fil :
..../....

Tiens les sans fil existaient déjà ??
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 5204

Inscription: Lun 30 Aoû 2010 08:37

Message Dim 4 Déc 2016 13:30

Re: Le testament du Pinailleur

freric a écrit:..../...
Planche 29, case A2 et A3, un tableau représentant une bataille navale est sur le mur!
Image

.../...
Avec et sans drapeau rouge . :p
La fumée des canons s'est dissipé entre les deux vignettes. :D
Les couleurs de la barrette sur la poitrine de Blake ne sont pas les mêmes. 8-)
Image
Merci aux auteurs de nous offrir une partie de jeu des sept différences .

Cela rend-t-il la lecture plus intéressante ? :?:
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Suivante

Retourner vers Le testament de William S. (25/11/ 2016)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité