Persia exit


Scénario : E.P. JACOBS
Dessin : E.P. JACOBS

Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 5235

Inscription: Lun 30 Aoû 2010 08:37

Message Jeu 13 Avr 2017 11:31

Persia exit

La presse joue un rôle très important dans cette aventure.
Un épisode se déroule même dans les locaux du journal Daily Mail où travaille Macomber.
Nous nous sommes interrogé sur l'identité deTom Matin, sur la ballerine avec ou sans bas résilles...
Mais cela fait longtemps que je m'interroge sur ce Persia exit, qui fleure avec l'actualité (BRexit, Frexit ...)
Image
Je me demande si ce titre n'est pas sans rapport avec la crise d'Abadan
Voici ce que dit Wikipedia:
Le projet de nationalisation du pétrole est ratifié le 14 mars 1951 par le parlement iranien et 5 jours plus tard par le Sénat. Cet évènement est très populaire en Iran. La nationalisation, permettant à l'Iran de récupérer ses richesses propres, est perçue comme une solution aux problèmes économiques et sociaux et comme un moyen d'échapper aux menaces que font peser les puissances étrangères sur l'indépendance du pays.
En Grande-Bretagne, la nationalisation est largement considérée comme une violation intolérable des termes du contrat, comme un vol. Des émissaires britanniques aux États-Unis font savoir qu'autoriser l'Iran à nationaliser l'AIOC serait considéré « comme une victoire pour les Russes » et causerait « une perte d'une centaine de millions de livres par an pour le Royaume-Uni, affectant sérieusement notre programme de réarmement et le coût de la vie ».
Explicitant ses intentions, la Grande-Bretagne envoie des troupes à Chypre et un navire de guerre au large d'Abadan. Le 22 août, le cabinet britannique impose une série de sanctions économiques contre l'Iran, interdisant les exportations de produits britanniques clés tels que le sucre et l'acier, ordonnant le retrait du personnel britannique des champs pétroliers iraniens, et bloquant à l'Iran l'accès à ses comptes en devises dans les banques britanniques5.
Après le retrait des travailleurs britanniques à l'automne 1951, l'Iran pense pouvoir facilement embaucher des techniciens non-britanniques pour faire tourner l'industrie, et rapidement former des iraniens pour les remplacer. Cependant, quasiment tous les pays sollicités (États-Unis, Suède, Belgique, Pays-Bas, Pakistan, Allemagne de l'Ouest et France) refusent de mettre leurs techniciens au service de l'industrie iranienne nationalisée. Seule l'Italie accepte. La plupart des pays industrialisés se rangent du côté de la Grande-Bretagne et contribuent ainsi au succès du boycott.
En juillet 1952, la Royal Navy intercepte le pétrolier italien Rose Mary et le contraint d'accoster dans le protectorat britannique d'Aden au motif que le pétrole qu'il transporte est un bien volé. La nouvelle se répand et effraie les autres transporteurs de produits pétroliers, condamnant véritablement les exports pétroliers de l'Iran.

Le exit évoquerait le retrait des travailleurs britanniques à l'automne 1951.
En avril 1951, le mouvement mené par le Premier ministre Mossadegh pour nationaliser l'industrie pétrolière de l'Iran a culminé avec des grèves mortelles à la raffinerie d’ Abadan , suivies des protestations balayées à travers des villes majeures.
Image
Je trouve que cette photo ressemble un peu à la photo de la une du Daily Mail , qui serait peut être même également un clin d’œil au secret de l'espadon.
La voute, les personnages sur le toit ?
Image
Mais je ne suis pas satisfait à 100%
L’idéal serait de retrouver le Daily Mail original , maisje n'ai pas réussi me le procurer ! :lol:
J'attends donc vos réactions , old chaps!
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 454

Inscription: Ven 30 Déc 2016 22:04

Localisation: A la station 001

Message Lun 17 Avr 2017 09:57

Re: Persia exit

Superbe étude ! Je ne me suis jamais attardé la-dessus mais tu as l'oeil, dis moi ! Tu es à l'affut de nouveautés ! ;)
Eh oui, mon cher professeur ! Alors que vous n'en êtes qu'à l'iodure d'argent et à la neige carbonique, ou encore à crever les nuages à coup de canon, nous sommes capables, nous, de reproduire la plupart des phénomènes météorologiques !
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 5235

Inscription: Lun 30 Aoû 2010 08:37

Message Mar 18 Avr 2017 09:14

Re: Persia exit

Georgevitch-Miloch a écrit:.../... Tu es à l'affut de nouveautés ! ;)
Ce forum se doit de rester vivant ! :lol:
Et cette question me travaille depuis un moment . :roll:
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 454

Inscription: Ven 30 Déc 2016 22:04

Localisation: A la station 001

Message Mar 18 Avr 2017 19:59

Re: Persia exit

archibald a écrit:.../...
Ce forum se doit de rester vivant ! :lol:
.../...


Je confirme ! C'est un très beau forum ! Il serait dommage de le perdre ! ;) :o
Eh oui, mon cher professeur ! Alors que vous n'en êtes qu'à l'iodure d'argent et à la neige carbonique, ou encore à crever les nuages à coup de canon, nous sommes capables, nous, de reproduire la plupart des phénomènes météorologiques !
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 233

Inscription: Mar 10 Aoû 2010 11:31

Message Mer 23 Aoû 2017 18:00

Re: Persia exit

Viva le forum. Le forum est vivant. Le forum doit le rester ! :idea:
Quel vlek !

Retourner vers La Marque jaune

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité