Sources du Chronoscaphe


Scénario : E.P. JACOBS
Dessin : E.P. JACOBS

Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 2604

Inscription: Jeu 5 Aoû 2010 12:10

Message Lun 17 Aoû 2015 15:43

Re: Sources du Chronoscaphe

Si je me réfère à ce que je disais plus haut : "De fait, la gravure du 18è Siècle que je vous propose reprend bien les éléments principaux de ces fameuses "roues", jusqu'au piédestal majestueux au sommet duquel trône l'Entité suprême
Je ne dis pas que c'est de cette gravure que Jacobs se sera servi pour dessiner l'installation que l'on peut voir dans la crypte de la Bove de la Damoiselle, mais cela reste du domaine du plus que probable", je n'affirme en rien que c'est cette gravure et les Roues d'Ezéchiel qui auront servi de "support" à la création du Chronos...
Je dis juste que c'est une formidable possibilité ; surtout si l'on veut bien regarder l'espèce de "nimbe" au d'aura lumineuse que l'on aperçoit au-dessus de la plate-forme définie par les marches...
ne retrouve-t-on pas, par le + grand des hasards, la même figuration, dans le dessin de l'estrade sur laquelle est installé le Chronos, avec sa "coquille" cylindrique...?
Là encore, il y a sans doute une inspiration certaine que l'on ne peut se permettre d'ignorer d'un coup de plume rageur

De mon côté, et pour clore ce débat entamé par certain membre du Forum, j'attends, et nous attendons tous, qu'icelui vienne faire une démonstration claire, documentée et avisée sur le sujet au lieu de démolir systématiquement ce qui est dit par d'autres... même en-dehors du Forum !
Mais peut-être réservera-t-il ses "découvertes" à son blog, puisqu'il n'y a que là que l'on puisse accéder à la "connaissance"... ?!
Mystère et boule de gomme comme dirait mon pote Malabar... :D
A suivre... ou non... De toute façon, je me désintéresse dorénavant de ce sujet qui n'a strictement aucun intérêt ; parce-qu'on s'en fout un peu du Chronoscaphe, après tout, puisqu'il n'exit même pas :twisted:
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 2604

Inscription: Jeu 5 Aoû 2010 12:10

Message Mer 18 Mai 2016 17:56

Re: Sources du Chronoscaphe

Le présent message annule et remplace tout ce qui a été dit plus haut concernant les sources possibles du Chronoscaphe...

Sans forfanterie, je pense bien cette fois avoir mis la main sur la véritable source dont s’est inspirée Jacobs pour créer son «Chronoscaphe…
Mais jugez-en plutôt…
Image
Il s’agit d’un appareil très spécial inventé et mis au point fin 1959 par les ingénieurs de Norair, une Division de Northrop Aviation, d’après l’infrastructure interne d’un radio-compas.
Image
Cet appareillage très particulier est installé dans les laboratoires de Médecine spatiale de San Antonio (Texas), afin de connaître les limites de la résistance de l’organisme humain dans les conditions très dures que réservera probablement l’Espace aux futurs cosmonautes.
Grâce à cet appareil, il serait bientôt possible d’étudier et établir les conditions de résistance d’un homme enfermé dans cette espèce de « piano fou » (dixit les ingénieurs !) qui, non seulement tournera sur lui-même, mais sera de plus assujetti à des effets d’inclinaison et de balancements ; le tout, simultanément !

Ce « simulateur (appelons-le ainsi pour plus de commodité) n’est finalement pas très compliqué ; il s’agit ni plus ni moins que d’une grande sphère de 3 m de diamètre et presque 2 tonnes qui flotterait sur un « matelas » d’air comprimé au sein duquel prend place une nacelle dans laquelle entre le « pilote » qui subit donc tous les types de mouvements aléatoires infligés par ce « piano fou »….
Face à lui, un tableau de commandes grâce auxquelles il est possible d’étudier ses réactions.

Cette sphère est composée de plusieurs couches de fibres de verre ; trois grands axes, fixés aux parois, sont reliés à un petit moteur de 20 Cv. Ces axes, que l’on pourrait approximativement comparer à de grandes courroies, communiquent à la sphère différents mouvements : l’anneau situé face au pilote transmet à la sphère des inclinaisons en avant et en arrière, imitant en cela les mouvements d’un navire ; un autre, attaché transversalement au cobaye humain, imite les oscillations, tandis qu’un troisième produit des mouvements rotatifs (jusqu’à 70 rotations par minute).

Ces anneaux sont eux-mêmes reliés à un disque rotatif, connecté à son tour - grâce à un dispositif magnétique - à un petit moteur hydraulique.
En tout cas, la partie la plus importante de ce « simulateur » est le système de suspension. Afin de réduire au minimum le frottement, toujours considérable, même avec le plus perfectionné des systèmes de suspension mécanique, les ingénieurs introduisirent dans le système de suspension, un courant d’air comprimé animé d’un mouvement circulaire (d’un diamètre de près de 1,80 m) dans lequel la grande sphère flotte librement.
Il n’existe donc aucun point de contact entre le support et le siège du « simulateur » lorsqu’il est en « action », et ce système permet ainsi toute une variante de mouvements du fait que les effets du frottement sont réduits au minimum.

On ignorait alors si ce nouveau « simulateur » donnerait ou non des résultats intéressants et s’il ouvrirait ensuite des portes sur des découvertes insoupçonnées…

Voilà ce que nous pouvons dire sur cette étrange machine dans laquelle on retrouve bien tous les éléments dépeints et présentés par Jacobs dans son Chronoscaphe.
Avatar de l’utilisateur

Administrateur du site
Administrateur du site

Messages: 6584

Inscription: Mer 4 Aoû 2010 22:18

Localisation: Paris

Message Mer 18 Mai 2016 18:18

Re: Sources du Chronoscaphe

Belle trouvaille l'ami Kronos!
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 2157

Inscription: Lun 9 Aoû 2010 02:03

Localisation: Paris

Message Dim 22 Mai 2016 13:22

Re: Sources du Chronoscaphe

Superbe trouvaille ! :chap: Comment es-tu tombé là-dessus ?
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 2604

Inscription: Jeu 5 Aoû 2010 12:10

Message Dim 22 Mai 2016 14:57

Re: Sources du Chronoscaphe

Erca a écrit:Superbe trouvaille ! :chap: Comment es-tu tombé là-dessus ?

Tout simplement en lisant un vieux numéro d'un vieux magazine portugais... Comme quoi...
Je suis en train d'essayer de trouver le vrai document d'origine en anglais sur lequel aura très vraisemblablement travaillé Jacobs
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 2604

Inscription: Jeu 5 Aoû 2010 12:10

Message Jeu 31 Aoû 2017 11:30

Re: Sources du Chronoscaphe

Après vous avoir fait part des documents qui ont servi à Jacobs pour "inventer" la partie mécanique du Chronoscaphe, je vous présente aujourd'hui le document qui a servi pour la partie extérieure, ou l'enveloppe si reconnaissable
Il s'agit d'une illustration qui ornait le dos d'un magazine Amazing Stories publié en février 1948... Ce qui rejoint ce que je répondais sur un autre post concernant l'utilisation par Jacobs de sources... antédiluviennes...
Je ne vous présente que la partie correspondant au Chronoscaphe, mais vous pourrez retrouver la page intégrale dans mon prochain bouquin sur le Piège diabolique... ou sur le Net !
Amazing Stories-Dos-février 1949.jpg
Page de dos de Couverture de Amazing Stories, février 1948 (et non 1949)

Le socle sur lequel repose la sphère qui enveloppe le Chronoscaphe est également présente

Quant à cette fameuse enveloppe, un peu de patience, elle arrive
Précédente

Retourner vers Le Piège diabolique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité