L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?


Scénario : E.P. JACOBS
Dessin : E.P. JACOBS

Avatar de l’utilisateur

Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres

Messages: 2203

Inscription: Dim 8 Aoû 2010 22:52

Message Mer 18 Aoû 2010 19:10

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Intéressante analyse, Michel !

Pour en revenir au sujet, à mes yeux, la question n'a de sens que si on se soucie de définir ce que doit être un Blake et Mortimer. Or, cette idée de définition me gêne, car je ne peux m'empêcher de penser qu'elle est à l'origine de l'espèce de carcan formel dans lequel sont engoncées les reprises... Dans l'Affaire du Collier, Jacobs a profité de l'occasion pour faire quelque chose de différent, et à mon sens, il y a réussi. Je suis assez d'accord avec ses propos sur le sujet dans "Un Opéra de Papier".
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 234

Inscription: Ven 6 Aoû 2010 07:53

Localisation: Baulers

Message Sam 30 Oct 2010 16:44

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Réflexions intéressantes, Erca, sur un album terriblement mal aimé! (versons et buvons une larme...)

Par contre, ne peut-on pas considérer la ballade "commentée" des catacombes comme un aspect archéologique? Et quelque chose me dit qu'on ne pourrait se passer d'aucun des membres du trio, Mortimer et Blake ne sont pas de trop pour pourchasser les bandits (je pense surtout aux p. 18-20) et sans Olrik, que ferait la piétaille??
Cela dit, retenons surtout de cet album qu'il constitue la preuve que Jacobs pouvait aborder le style policier "pur" sans trop démériter de sa production habituelle. Bien sûr, l'ampleur de l'intrigue n'est pas comparable, mais ça! Sur un album, difficile de parcourir la France de fond en comble :lol:
Bye-ciao!
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 2158

Inscription: Lun 9 Aoû 2010 02:03

Localisation: Paris

Message Sam 30 Oct 2010 18:08

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

leally a écrit:Réflexions intéressantes, Erca, sur un album terriblement mal aimé! (versons et buvons une larme...)

Par contre, ne peut-on pas considérer la ballade "commentée" des catacombes comme un aspect archéologique? Et quelque chose me dit qu'on ne pourrait se passer d'aucun des membres du trio, Mortimer et Blake ne sont pas de trop pour pourchasser les bandits (je pense surtout aux p. 18-20) et sans Olrik, que ferait la piétaille??
Cela dit, retenons surtout de cet album qu'il constitue la preuve que Jacobs pouvait aborder le style policier "pur" sans trop démériter de sa production habituelle. Bien sûr, l'ampleur de l'intrigue n'est pas comparable, mais ça! Sur un album, difficile de parcourir la France de fond en comble :lol:

Merci d'abord. Pour ce qui est des catacombes, je ne crois pas qu'on puisse parler d'archéologie, qui consiste avant tout à faire en souterrain des recherches à caractère historique, ce qui n'est pas le cas en l'occurrence. Cela étant dit, je reconnais volontiers que ce passage nuance mon propos au sujet de cet album, puisqu'on y retrouve un thème cher à Jacobs (et qui peut être considéré comme un des piliers de la série), à savoir celui des souterrains.
Concernant les personnages, je n'ai pas mon album avec moi pour vérifier sur les pages que tu indiques pour relativiser mon propos, mais je veux bien te faire confiance. Ce genre de situation demeure quoi qu'il en soit très marginal dans cet album, par rapport à ce qui se faisait depuis le Secret de l'Espadon.
Et pour finir, sur le genre policier, j'ai toujours dit que cet album restait bon dans l'absolu. Encore une fois, ma critique se limite à un point de vue interne à la série.
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 2184

Inscription: Jeu 5 Aoû 2010 10:19

Localisation: Ensoleillée

Message Sam 30 Oct 2010 18:16

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Erca a écrit:Concernant les personnages, je n'ai pas mon album avec moi pour vérifier sur les pages que tu indiques pour relativiser mon propos, mais je veux bien te faire confiance.


Regarde sur bellier.org. Tu peux lire B&M quasiment n'importe où à condition d'avoir une connection internet. :)
Mes ventes (contact en MP):

ERV (virgin)
Gondwana ( BNP)
Malédiction 1 (BNP)
EO La machination Voronov
Affaire du collier (album BP)
Ex-libris Mortimer Voronov
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 2158

Inscription: Lun 9 Aoû 2010 02:03

Localisation: Paris

Message Sam 30 Oct 2010 18:53

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

catallaxie a écrit:
Erca a écrit:Concernant les personnages, je n'ai pas mon album avec moi pour vérifier sur les pages que tu indiques pour relativiser mon propos, mais je veux bien te faire confiance.


Regarde sur bellier.org. Tu peux lire B&M quasiment n'importe où à condition d'avoir une connection internet. :)

Merci catallaxie, je ne pense jamais à ce site qui est pourtant précieux.
Pour répondre à leally, je dirais donc que certes, ils ne sont pas trop de deux, mais que ça reste une scène d'action dont la place n'est pas fondamentale dans l'économie du scénario. On aurait pu faire intervenir un tiers pour épauler soit Blake, soit Mortimer.
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 234

Inscription: Ven 6 Aoû 2010 07:53

Localisation: Baulers

Message Dim 31 Oct 2010 11:19

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Erca a écrit:Pour répondre à leally, je dirais donc que certes, ils ne sont pas trop de deux, mais que ça reste une scène d'action dont la place n'est pas fondamentale dans l'économie du scénario. On aurait pu faire intervenir un tiers pour épauler soit Blake, soit Mortimer.


Si seulement Vincent ne passait pas son temps bâillonné, assommé ou attaché! :mrgreen:

Autre coup de cœur pour cet album: la découverte d'une éventuelle vie de couple pour le commissaire Pradier! Dans la version que je possède de cette aventure, une bague (que je considère comme une alliance) apparait épisodiquement à la main de notre valeureux policier :-o J'avais pas remarqué, depuis des années!
Bye-ciao!
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 2158

Inscription: Lun 9 Aoû 2010 02:03

Localisation: Paris

Message Dim 31 Oct 2010 13:57

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

leally a écrit:Autre coup de cœur pour cet album: la découverte d'une éventuelle vie de couple pour le commissaire Pradier! Dans la version que je possède de cette aventure, une bague (que je considère comme une alliance) apparait épisodiquement à la main de notre valeureux policier :-o J'avais pas remarqué, depuis des années!

[mode taquin=ON] Comment ça ? J'étais pourtant persuadé qu'il formait un ménage à 3 avec Blake et Mortimer... [mode taquin=OFF] :mrgreen:
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 234

Inscription: Ven 6 Aoû 2010 07:53

Localisation: Baulers

Message Dim 31 Oct 2010 14:40

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Erca a écrit:
leally a écrit:Autre coup de cœur pour cet album: la découverte d'une éventuelle vie de couple pour le commissaire Pradier! Dans la version que je possède de cette aventure, une bague (que je considère comme une alliance) apparait épisodiquement à la main de notre valeureux policier :-o J'avais pas remarqué, depuis des années!

[mode taquin=ON] Comment ça ? J'étais pourtant persuadé qu'il formait un ménage à 3 avec Blake et Mortimer... [mode taquin=OFF] :mrgreen:


Ben voilà, c'est officialisé! :mrgreen: Mais je crois qu'il a du mal avec cet aveu, puisque la bague apparait puis disparait au fil des cases :oops: Dur dur de sortir du placard! (moi, par contre, j'y retourne :geek: )
Bye-ciao!
Avatar de l’utilisateur

Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres

Messages: 2203

Inscription: Dim 8 Aoû 2010 22:52

Message Dim 31 Oct 2010 15:40

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

(Mitsugoro passe l'air de rien en sifflotant....)
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 234

Inscription: Ven 6 Aoû 2010 07:53

Localisation: Baulers

Message Lun 1 Nov 2010 09:29

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Mitsugoro a écrit:(Mitsugoro passe l'air de rien en sifflotant....)


Viendra-tu me tenir compagnie dans mon placard? :mrgreen:

Autre petite erreur dans l'album: un échange de réplique Pradier / Mortimer. Quand Pradier dit "goodbye" et Mortimer "Et comment!", y a un souci
Bye-ciao!
Avatar de l’utilisateur

Administrateur du site
Administrateur du site

Messages: 6625

Inscription: Mer 4 Aoû 2010 22:18

Localisation: Paris

Message Lun 1 Nov 2010 11:34

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

C'est de l'humour Anglais...
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar de l’utilisateur

Agent du MI-5
Agent du MI-5

Messages: 171

Inscription: Lun 23 Aoû 2010 09:12

Localisation: Vanves

Message Ven 5 Nov 2010 16:34

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Excellente problématique Erca.
Si on pousse la logique au bout comme tu l'as fais, la réponse est évidemment "non".

Mais dans ce cas, il faut aussi convenir que le Piège Diabolique n'est pas un B&M non plus ... L'absence conjointe de Blake et Olrik sort du canon jacobsien avec le fameux triangle Blake - Mortimer - Olrik.

Le Collier est clairement une pause dans l'oeuvre d'EPJ, mais encore une fois, pour un album "déchet", il reste excellent. Beaucoup de scénaristes et dessinateurs aimeront pondre un déchet de ce niveau !

Erca a écrit:La question est bien entendu volontairement provocatrice, mais elle n'en est pas moins sérieuse. En effet, au vu de certaines caractéristiques qui rendent cet album atypique, voire tout à fait singulier dans la série, il semble légitime de se poser la question.

1) Il s'agit du seul album dans lequel l'enjeu de l'action ne relève ni d'une menace d'ampleur mondiale (le Secret de l'Espadon, SOS Météores, les 3 Formules du Professeur Sato, l'Etrange Rendez-Vous, les Sarcophages du 6ème Continent, la Malédiction des Trente Deniers) ou nationale (la Marque jaune, l'Affaire Francis Blake, la Machination Voronov), ni d'une découverte archéologique ou scientifique sans précédent (le Mystère de la Grande Pyramide, l'Enigme de l'Atlantide, le Piège diabolique, le Sanctuaire du Gondwana). Bref, alors que le code génétique de Blake & Mortimer les conduit systématiquement à sauver la planète ou une nation du gouffre, ou à faire une découverte bouleversant le fil de l'histoire, les voilà simplement conduits à remettre la main sur un collier... Fût-ce celui de Marie-Antoinette, "un collier ne bouleverse pas la face du monde", comme l'a déjà dit (à peu de choses près) Jean Van Hamme. La taille de l'enjeu se répercute sur les personnages, et Olrik, que l'on a connu colonel de l'Empire jaune, en est réduit à devenir un vulgaire bandit parisien...

2) Le deuxième point découle en partie du premier, il s'agit du genre de l'album. On a affaire à un polar tout à fait classique. Si le genre policier n'est bien sûr pas abordé pour la première fois, il est en revanche inédit qu'il soit exclusif : en effet, pas de SF, ni d'espionnage, ni d'archéologie, à savoir les 3 piliers de Blake & Mortimer.

3) A l'inverse de ce qui se fait presque systématiquement depuis le Secret de l'Espadon, Blake & Mortimer sont amenés à ne quasiment jamais se quitter, du début à la fin... à tel point que, sans grand mal, on pourrait parvenir à éliminer l'un des deux sans beaucoup modifier le scénario.

4) Enfin, le dessin est également une énigme. Les spécialistes sauront mieux dire que moi quelle a été l'ampleur de l'apport de Forton, mais incontestablement, le trait est singulier, gagne beaucoup en volume. Bien entendu, le style de Jacobs a aussi évolué, mais n'y a-t-il pas plus de continuité entre le dessin du Piège diabolique et celui des 3 Formules, qu'entre celui du Piège et celui de l'Affaire ?

En conséquence, l'Affaire du Collier est, à mon sens, un "faux" Blake & Mortimer, une sorte d'intrus inclassable que l'on pourrait intégrer sans mal dans une autre série en changeant simplement les personnages (chose infaisable avec le reste). La censure de l'époque en est en partie responsable car Jacobs, d'après ce que l'on sait, tendait a priori vers un scénario plus "B&Mien" (si j'ose dire) avec l'utilisation du fantôme de Marie-Antoinette (reprise dans le dessin animé d'ailleurs).

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 2158

Inscription: Lun 9 Aoû 2010 02:03

Localisation: Paris

Message Ven 5 Nov 2010 18:14

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

axelborg14 a écrit:ELe Collier est clairement une pause dans l'oeuvre d'EPJ, mais encore une fois, pour un album "déchet", il reste excellent. Beaucoup de scénaristes et dessinateurs aimeront pondre un déchet de ce niveau !

Attention, j'ai dit qu'il était à part, pas que c'était un déchet. ;)
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar de l’utilisateur

Agent du MI-5
Agent du MI-5

Messages: 171

Inscription: Lun 23 Aoû 2010 09:12

Localisation: Vanves

Message Mer 10 Nov 2010 12:08

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Oui je sais que tu ne le considères pas comme tel. Mais c'est le cas pour certains lecteurs ;-)

Erca a écrit:
axelborg14 a écrit:ELe Collier est clairement une pause dans l'oeuvre d'EPJ, mais encore une fois, pour un album "déchet", il reste excellent. Beaucoup de scénaristes et dessinateurs aimeront pondre un déchet de ce niveau !

Attention, j'ai dit qu'il était à part, pas que c'était un déchet. ;)
Avatar de l’utilisateur

Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz

Messages: 1963

Inscription: Jeu 5 Aoû 2010 11:22

Localisation: Normandie (Orne)

Message Mer 10 Nov 2010 15:18

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

axelborg14 a écrit:Oui je sais que tu ne le considères pas comme tel. Mais c'est le cas pour certains lecteurs ;-)



Des noms, des noms :lol:
:arrow:
Il est de notoriété publique que la véritable passion des Hobbits est la boustifaille. C'est une rumeur plutôt injuste car nous avons aussi développé un intérêt certain dans le brassage de la bière et le fumage de l'herbe a pipe.
Avatar de l’utilisateur

Agent du MI-5
Agent du MI-5

Messages: 171

Inscription: Lun 23 Aoû 2010 09:12

Localisation: Vanves

Message Sam 13 Nov 2010 12:02

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

:lol:

Ah mais je ne parlais pas de membres du forum (mais peut être y a-t-il des gens sur cette position ?)

Pykov a écrit:
axelborg14 a écrit:Oui je sais que tu ne le considères pas comme tel. Mais c'est le cas pour certains lecteurs ;-)



Des noms, des noms :lol:
:arrow:
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 234

Inscription: Ven 6 Aoû 2010 07:53

Localisation: Baulers

Message Mar 16 Nov 2010 20:53

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Pour ma part, si des reproches devaient être formulés pour cet album, il s'agirait:

1° de la couverture: sont-ce les couleurs? Elle me parait un peu bancale. Ou bien la tenue d'Olrik ne colle pas avec la scène? L'idée et la représentation sont intéressantes, mais il me reste un goût de trop peu

2° la dernière planche: le Colonel devait perdre, mais pas de cette manière! J'ai toujours éprouvé un malaise en lisant les dernières cases, l'affaire est résolue en ne les regardant plus! Trop "boulevardier", ça ne colle pas tellement avec l'image et la personnalité du Colonel...

Donc, non, ce n'est pas moi qui dit que l'album est un déchet :mrgreen:
Bye-ciao!
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 2184

Inscription: Jeu 5 Aoû 2010 10:19

Localisation: Ensoleillée

Message Mar 16 Nov 2010 21:07

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

leally a écrit:Pour ma part, si des reproches devaient être formulés pour cet album, il s'agirait:

2° la dernière planche: le Colonel devait perdre, mais pas de cette manière! J'ai toujours éprouvé un malaise en lisant les dernières cases, l'affaire est résolue en ne les regardant plus! Trop "boulevardier", ça ne colle pas tellement avec l'image et la personnalité du Colonel...



La fin me convient, surtout qu'elle ne dévalorise pas le colonel, Olrik a su tenir tête jusqu'à la dernière page aux services de police de Paris mais aussi à Blake et Mortimer.
Mes ventes (contact en MP):

ERV (virgin)
Gondwana ( BNP)
Malédiction 1 (BNP)
EO La machination Voronov
Affaire du collier (album BP)
Ex-libris Mortimer Voronov
Avatar de l’utilisateur

Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres

Messages: 2203

Inscription: Dim 8 Aoû 2010 22:52

Message Mar 16 Nov 2010 22:38

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Olrik a TOUJOURS la classe, même au fin fond du trou: c'est ce qui le différencie d'un gars comme Duranton, qui, tout joaillier de luxe qu'il est, reste une magnifique serpillère.
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 5467

Inscription: Lun 30 Aoû 2010 08:37

Message Mer 17 Nov 2010 09:05

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Mitsugoro a écrit:Olrik a TOUJOURS la classe, même au fin fond du trou: c'est ce qui le différencie d'un gars comme Duranton, qui, tout joaillier de luxe qu'il est, reste une magnifique serpillère.

Excellente remarque , Mitsu!
Ce brave Duranton est antipathique dés le départ, même lorsqu'on le croit victime !
Il a un tête de faux-cul pas possible, bravo EPJ !
Je me suis souvent demandé s'il ne s'était pas inspiré de Bernard Blier qui excellait dans ce dôle . :D
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
PrécédenteSuivante

Retourner vers L'Affaire du collier

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron