Message Mar 17 Jan 2017 14:04

L'Affaire Juillard

Bonjour à tous !

Depuis la sortie du dernier Blake et Mortimer, le testament de William S., les critiques fusent. La faute se base plus sur le scénario que sur le dessin. On prétend même que le scénario aurait bien marché si cela n'avait pas été du Blake et Mortimer. :o De nombreuses incohérences sont à relever. Parmi beaucoup d'incohérences scénaristiques (photocopieuse en 1958, réalité des grève de contrôleurs aériens non prouvée pour l'époque, bâtiments non spécifiques pour les années 58-60 et j'en passe...), il subsiste tout de même des incohérences au niveau du dessin (positionnement des colliers de Peggy Newgold, Mortimer soudain plus maigre que d'habitude, fissure pas à la même place d'une case à l'autre etc etc...).

Ce sujet n'est pas vraiment là pour faire des nouvelles critiques sur "Le testament de William S.", positionnement du présent sujet oblige. J'ai créé ce sujet tout simplement pour dévoiler mon opinion sur M. André Juillard, repreneur de B&M parmi tant d'autres.

Voici : je pense que plus André Juillard dessine B&M, plus il ne s'améliore pas. Pour ma part, plus ça va, plus ses dessins ne ressemblent pas à nos deux amis anglais. Ou du moins, j'ai l'impression que, en évoluant, le scénario se colle de moins en moins au dessin. On en a la preuve dans le dernier B&M. La machination Voronov était excellent. Les sarcophages du 6ème continent, un peu moins mais le fait que l'on s'inscrive dans l'histoire de la rencontre entre Philip et Francis a un peu "sauvé" le diptyque. Le fait que ce soit un diptyque l'a peut être sauvé aussi. Le sanctuaire du Gondwana...bof un peu moyen vers la fin. Coté scénario, je n'envisageais pas lire une découverte d'un aussi grand sanctuaire. Le changement de scénario impliquant toujours le nouvel échange d'esprit entre Mortimer et Olrik ne m'aurait pas gêné. Le serment des 5 lords n'était pas mal non plus. Il a un peu "remonté" la popularité des B&M façon Sente/Juillard. Le bâton de plutarque était encore bien mieux. Plonger une nouvelle fois dans le passé, avant l'espadon était grandiose, d'autant plus que le scénario était remarquablement bien ficelé. Les dessins "collaient" bien au scénario. Mais le 7ème B&M de Sente/Juillard, ça a été un peu le "bazar", si je puis me permettre. Pour moi, je n'y retrouvais pas mes Blake et Mortimer. Comme si le scénario ne se couplait pas parfaitement au dessin cette fois-ci... :?: On est un peu hésitant. Aurait-il fallu mieux faire faire le scénario sur une autre série ou bien sur B&M mais avec un autre dessinateur ? La réponse, old chaps, se trouvera certainement au moment même ou sortira "Menaces sur Hong-Kong" où l'on garde toujours Yves Sente mais où l'on change de dessinateur. Teun Berserik et Peter Van Dongen s'y "colleront" si vous me permettez l'expression.

Après cette déclaration, j'avouerais que, pour ma part, je préfère un peu plus les albums de Jean Van Hamme et de Jean Dufaux où l'on retrouve des dessins plus "jacobsiens". :idea:

Voilà ! J'ai dis ce que j'avais à dire ! Maintenant, à vous ! :p
Eh oui, mon cher professeur ! Alors que vous n'en êtes qu'à l'iodure d'argent et à la neige carbonique, ou encore à crever les nuages à coup de canon, nous sommes capables, nous, de reproduire la plupart des phénomènes météorologiques !