[SPOILER] Prépublication de l'album

Scénario : Yves SENTE
Dessin : André JUILLARD
Avatar du membre
Mitsugoro
Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres
Messages : 2199
Enregistré le : 08 août 2010, 22:52

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par Mitsugoro »

Kronos a écrit :Je vais abonder dans le sens de Mitsu qui est notre pierre de la vérité :D
Ca doit être vrai puisque c'est Kronos qui le dit ! :mrgreen:

J'ai une autre théorie concernant Sente: ça marche parce qu'il fait ce que la majorité des lecteurs attendent: pour ces derniers, Blake et Mortimer, c'est deux vieux papis anglais qui sirotent du gin dans leur salon cosy au coeur des années 50. C'est complètement faux, très réducteur, mais ça se vend comme ça, alors pourquoi s'ennuyer à avoir du talent dès lors que les éléments de la check-list de Dargaud sont validés ?

(Et cette théorie vaut aussi pour les autres repreneurs.)
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Avatar du membre
montag
Modérateur
Modérateur
Messages : 432
Enregistré le : 01 oct. 2011, 19:26

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par montag »

Quelques photos de l'album qui sortira dans 3 semaines :
http://www.marquejaune.com/actualites/a ... -de-lalbum
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2248
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par Erca »

Avec une nouvelle maquette à l'arrière. Et des Blake & Mortimer signés Juillard et très soignés.
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2913
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par Kronos »

Le Groupe est décidé à faire table rase du passé et à se déconnecter définitivement et totalement de Jacobs
Bienvenue à la nouvelle maquette sur laquelle Juillard prend totalement position et possession
Même si elle est plaisante, claire et bien dessinée, je regrette un peu ce choix d'appropriation car B&M n'est pas et ne sera jamais à Juillard, et restera à tout jamais à Jacobs
Qui plus est, si une autre équipe y travaille encore en alternance, quid de la "patte" des autres Auteurs...???
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2248
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par Erca »

Kronos a écrit :Qui plus est, si une autre équipe y travaille encore en alternance, quid de la "patte" des autres Auteurs...???
A mon avis, chaque dessinateur dessinera ses propres Blake & Mortimer.
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2913
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par Kronos »

Erca a écrit :
Kronos a écrit :Qui plus est, si une autre équipe y travaille encore en alternance, quid de la "patte" des autres Auteurs...???
A mon avis, chaque dessinateur dessinera ses propres Blake & Mortimer.
Je mets mon oeil de verre en jeu sur ce coup-là ... 8-)
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 1895
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par Thark »

Erca a écrit :Avec une nouvelle maquette à l'arrière. Et des Blake & Mortimer signés Juillard et très soignés.
Oui, ils sont dessinés élégamment, c'est le "minimum syndical" pour Juillard... En revanche, ils n'ont pas beaucoup de caractère, surtout Mortimer qui, en version juillardienne, devient de plus en plus une espèce de gros Nounours bien pépère à qui il ne manque que des charentaises... Et ça conforte un peu plus la remarque pertinente de Mitsu :
Mitsugoro a écrit :J'ai une autre théorie concernant Sente: ça marche parce qu'il fait ce que la majorité des lecteurs attendent: pour ces derniers, Blake et Mortimer, c'est deux vieux papis anglais qui sirotent du gin dans leur salon cosy au coeur des années 50. C'est complètement faux, très réducteur, mais ça se vend comme ça, alors pourquoi s'ennuyer à avoir du talent dès lors que les éléments de la check-list de Dargaud sont validés ?
Cette "nouvelle" :evil: :| 4ème de couv va dans ce sens : elle contribue à LISSER et à figer encore un peu plus des personnages que Jacobs, pourtant, avait subtilement fait évoluer. Même barbu et fumant la pipe en complet veston, Mortimer était toujours resté, pour moi, un personnage contemporain... Contemporain, curieux de tout et en conflit permanent avec des émotions et réactions contradictoires... Un savant atypique, frondeur, sanguin, imprévisible, bouillonnant de l'intérieur... ! Qu'est devenu ce Mortimer-là, dans cette vision "so british" mais si lisse, proche du Musée Grévin ?!? Ce qui devait arriver arrive donc : la nostalgie-hommage devient une nostalgie-momifiante...
Pire, cette image de B & M a quelque chose de sucré, de 'gentil', d'absolument inoffensif... Et ça accentue le triste constat qu'il n'y a, dans les reprises, absolument plus rien de ce qui pouvait être dérangeant, oppressant, sombre, voire politiquement incorrect dans les "B & M" fondateurs :-x . Plus de trace d'un quelconque "point de vue" philosophique et/ou idéologique... Le pessimisme intrinsèque des aventures de B & M, inhérent au tempérament et au parcours personnel de Jacobs, a disparu avec lui. Il y avait certainement un assez gros "fond" réactionnaire chez EPJ, mais au moins son oeuvre était nourrie et alimentée par le besoin de dire des choses sur notre Monde, sur nos sociétés et leur devenir ; cela contribuait à la Force qui se dégage des récits jacobsiens, et à leur atmosphère absolument unique.
Ses histoires étaient pensées, façonnées, triturées dans tous les sens pour être mieux investies ; elles mûrissaient lentement, elles s'étoffaient, puis s'incarnaient à travers mille recherches... avant de prendre vie graphiquement, au compte-goutte et dans la douleur...
Désormais, il semble qu'elles soient juste... "fabriquées". Dans le meilleur des cas, c'est fabriqué habilement...
Sinon, on en revient toujours à cette même impression pénible : les "nouveaux" Blake & Mortimer ne sont plus que 2 comédiens pas très inspirés, pas très expressifs, engoncés dans des costumes et manteaux désormais trop raides, et qui blablatent mollement sur fond de très jolis décors, classieux mais trop clean...
La jolie neige immaculée et toute propre de la campagne anglaise a remplacé le brouillard jaunâtre et poisseux, hanté de papiers gras, des Docks de Londres...
:(
Avatar du membre
abbas
Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz
Messages : 1107
Enregistré le : 08 août 2010, 10:23

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par abbas »

Je ne peux pas entièrement abonder en ce sens , du moins pour ce que j'ai lu du dernier album (36 premières pages). Je trouve intéressant le souci de recherche , de documentation du dernier album. Même si nos héros ne sauvent pas le monde cette fois ci, la démarche est construite et il faut que nous oubliions les héros de Jacobs pour ceux de notre époque qui hélas, n'a rien de grandiose.
Tant pis s'ils perdent un peu de grandeur, ils restent les enfants de Jacobs.
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2913
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par Kronos »

abbas a écrit :Je ne peux pas entièrement abonder en ce sens , du moins pour ce que j'ai lu du dernier album (36 premières pages). Je trouve intéressant le souci de recherche , de documentation du dernier album. Même si nos héros ne sauvent pas le monde cette fois ci, la démarche est construite et il faut que nous oubliions les héros de Jacobs pour ceux de notre époque qui hélas, n'a rien de grandiose.
Tant pis s'ils perdent un peu de grandeur, ils restent les enfants de Jacobs.
Au temps pour le "souci de recherche et de docu", ma chère Abbas, quand on voit la réalité (de cette époque) et ce que nous pond le tandem maléfique
Même si, encore une fois, l'idée de départ était Htement appétissante et aurait pu et dû donner lieu à moult intrigues pas à la noix !
Avatar du membre
rigolissimo
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 314
Enregistré le : 09 août 2010, 05:08

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par rigolissimo »

Thark a écrit : La jolie neige immaculée et toute propre de la campagne anglaise a remplacé le brouillard jaunâtre et poisseux, hanté de papiers gras, des Docks de Londres...
:(
Beaucoup de bonnes choses dans cette analyse (oui Jacobs réactionnaire, oui une certaine révolte de Mortimer, mais pas si explicite que cela), mais il ne faut pas exagérer avec le côté crado de La Marque Jaune. Très difficile de faire sale avec la ligne claire je trouve.
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2248
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par Erca »

Thark a écrit :Et ça accentue le triste constat qu'il n'y a, dans les reprises, absolument plus rien de ce qui pouvait être dérangeant, oppressant, sombre, voire politiquement incorrect dans les "B & M" fondateurs :-x . Plus de trace d'un quelconque "point de vue" philosophique et/ou idéologique... Le pessimisme intrinsèque des aventures de B & M, inhérent au tempérament et au parcours personnel de Jacobs, a disparu avec lui. Il y avait certainement un assez gros "fond" réactionnaire chez EPJ, mais au moins son oeuvre était nourrie et alimentée par le besoin de dire des choses sur notre Monde, sur nos sociétés et leur devenir ; cela contribuait à la Force qui se dégage des récits jacobsiens, et à leur atmosphère absolument unique.
Je pense qu'on ne peut qu'être d'accord avec toi sur la baisse de niveau global des reprises par rapport à la production de Jacobs, c'est presque naturel face à un tel génie (ce qui l'est moins est que la qualité me semble baisser de façon assez inquiétante sur les derniers albums). En revanche, je crois avoir démontré sur ce dossier que Van Hamme comme Sente ont assez fidèlement repris, dans leurs oeuvres de science-fiction respectives (à savoir L’Étrange Rendez-Vous et Le Sanctuaire du Gondwana), les partis pris de Jacobs que tu décris. Avec plus ou moins de brio, à chacun d'apprécier.
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 1895
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par Thark »

Erca a écrit :Je pense qu'on ne peut qu'être d'accord avec toi sur la baisse de niveau global des reprises par rapport à la production de Jacobs, c'est presque naturel face à un tel génie (ce qui l'est moins est que la qualité me semble baisser de façon assez inquiétante sur les derniers albums). En revanche, je crois avoir démontré sur ce dossier que Van Hamme comme Sente ont assez fidèlement repris, dans leurs oeuvres de science-fiction respectives (à savoir L’Étrange Rendez-Vous et Le Sanctuaire du Gondwana), les partis pris de Jacobs que tu décris. Avec plus ou moins de brio, à chacun d'apprécier.
Oui, faut voir, ;) ça m'amènera peut-être à nuancer un peu les choses... (car en plus, même si ça n'en a pas l'air, je suis plutôt "bon public", moi, en règle générale... ;) ). Mais j'avoue que le phénomène discutable des "reprises" ou "continuations" diverses et variées en BD a tendance à me rendre particulièrement pointilleux (et dur à convaincre !), surtout en ce qui concerne la SINCERITE de la démarche... Chez Van Hamme, par exemple, le fait de donner à lire/à voir une "vision apocalyptique du futur de l'Humanité" s'apparente plus à un jeu de références explicites (mais en grande partie parodique) aux obsessions jacobsiennes, qui plus est en les alourdissant de clins d'oeil peu imaginatifs à la SF de Série B, voire Z, des années 50... Un parti-pris jubilatoire pour certains... mais qui est surtout très artificiel !
Mais bref : je vais de ce pas lire avec plaisir ton dossier éclairé 8-) !
Avatar du membre
Mitsugoro
Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres
Messages : 2199
Enregistré le : 08 août 2010, 22:52

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par Mitsugoro »

D'accord à 99% avec Thark. Le 1% restant concerne la morale réactionnaire. Je ne pense pas que Jacobs était à ce point conservateur, il suffit de lire la morale du Piège Diabolique... et dans une interview donnée à Okapi, il déclarait que malgré ses inquiétudes quant à l'avenir, il croyait en la capacité de la jeunesse à œuvrer pour un monde meilleur. Donc pessimiste: oui, réac: à nuancer TRES fortement.
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Avatar du membre
gadjo
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 592
Enregistré le : 01 oct. 2010, 17:43

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par gadjo »

je ne suis pas non plus d'accord pour dire qu'EPJ était réactionnaire. Conservateur, oui, mais pas réac.
Il ne rêve pas du retour d'un passé disparu mais il appréhende le futur

d'ailleur si EPJ ouvre et termine le Piège diabolique sur l'idée que la "meilleure" époque est celle que l'on vit,
c'est vraiment parce que cette idée (aussi simpliste qu'elle puisse paraître) lui tenait à cœur :

Image Image
Avatar du membre
Rob1
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 224
Enregistré le : 18 janv. 2011, 12:56

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par Rob1 »

Planches 58 et 59 en ligne.
- Blake donne le manuscrit sans même demander une contre-partie (du genre tirer Mortimer de sous le marteau-pilon)
- Mortimer fait un salto en arrière avec les pieds attachés à sa chaise (classique syndrome du "méchant" qui cherche toujours une forme de mise à mort aussi spectaculaire que foireuse)
- l'ombre blanche n'a même pas un plan de fuite convenable alors qu'elle a donné l'adresse de sa planque à Blake
- Morty, pieds toujours attachés à la chaise, a néanmoins réussi à faire un demi-salto avant pour se rétablir
- pour clore l'histoire, supprimons les protagonistes devenus inutiles (syndrome XIII)

Et Mac qui fait sa chochote... apparemment lui aussi il vieillit, il est loin le temps où il liquidait des wagons de Jaunes à la grenade :(

J'espère que ca s'arrête à 62 planches.
Avatar du membre
Mitsugoro
Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres
Messages : 2199
Enregistré le : 08 août 2010, 22:52

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par Mitsugoro »

J'adore aussi la réaction de Blake: "bah vous en faites pas, ce sont des ordures, ils méritaient de crever".
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 714
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par mokenamoke »

Mitsugoro a écrit :J'adore aussi la réaction de Blake: "bah vous en faites pas, ce sont des ordures, ils méritaient de crever".
Je ne vois rien à redire à cette réaction, et d'ailleurs il ne le dit pas en ces termes. On ne va quand même pas pleurer sur la disparition de ces deux assassins.
Ce qui me dérange beaucoup plus c'est que dans les dernières pages Blake ressemble de moins en moins à Blake . . .
Mortimer passe encore, mais Blake c'est catastrophique !
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 714
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par mokenamoke »

Rob1 a écrit :Planches 58 et 59 en ligne.
- Blake donne le manuscrit sans même demander une contre-partie (du genre tirer Mortimer de sous le marteau-pilon)
- Mortimer fait un salto en arrière avec les pieds attachés à sa chaise (classique syndrome du "méchant" qui cherche toujours une forme de mise à mort aussi spectaculaire que foireuse)
- l'ombre blanche n'a même pas un plan de fuite convenable alors qu'elle a donné l'adresse de sa planque à Blake
- Morty, pieds toujours attachés à la chaise, a néanmoins réussi à faire un demi-salto avant pour se rétablir
- pour clore l'histoire, supprimons les protagonistes devenus inutiles (syndrome XIII)

Et Mac qui fait sa chochote... apparemment lui aussi il vieillit, il est loin le temps où il liquidait des wagons de Jaunes à la grenade :(

J'espère que ca s'arrête à 62 planches.
Oui ça commence à faire beaucoup d'invraisemblances . . .
Et, comme je l'ai déjà signalé plus haut, les enfants Lawless auraient pu facilement récupérer les feuillets dans les objets du musée, en laissant les violons et autres bibelots à leur place, personne n'aurait jamais su qu'on avait volé quelque chose. Et là j'attends toujours qu'on m'explique pourquoi il ne l'ont pas fait, ils n'étaient quand même pas stupides au point de ne pas y penser.
Avatar du membre
Olivier
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 178
Enregistré le : 18 août 2010, 20:49

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par Olivier »

mokenamoke a écrit :
Oui ça commence à faire beaucoup d'invraisemblances . . .
Et, comme je l'ai déjà signalé plus haut, les enfants Lawless auraient pu facilement récupérer les feuillets dans les objets du musée, en laissant les violons et autres bibelots à leur place, personne n'aurait jamais su qu'on avait volé quelque chose. Et là j'attends toujours qu'on m'explique pourquoi il ne l'ont pas fait, ils n'étaient quand même pas stupides au point de ne pas y penser.
Disons que cette mise en scène capillotractée pour la récupération du manuscrit est aussi un piège pour le 5ème lord, il s'agit d'attirer Blake à Oxford et de l'éliminer comme les 4 autres...
J'ai l'impression que, grâce aux ambiances de campagne anglaise enneigée notamment, cet album va se laisser lire. Un policier britannique correct, mais d'un niveau trop faible pour BetM.
Avatar du membre
rigolissimo
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 314
Enregistré le : 09 août 2010, 05:08

Re: [SPOILER] Prépublication de l'album

Message par rigolissimo »

gadjo a écrit :je ne suis pas non plus d'accord pour dire qu'EPJ était réactionnaire. Conservateur, oui, mais pas réac.
Il ne rêve pas du retour d'un passé disparu mais il appréhende le futur

d'ailleur si EPJ ouvre et termine le Piège diabolique sur l'idée que la "meilleure" époque est celle que l'on vit,
c'est vraiment parce que cette idée (aussi simpliste qu'elle puisse paraître) lui tenait à cœur :

Image Image
C'est assez bien vu, bien que cela suppose que ce qu'expose EPJ ici ne s'oppose pas à ses sentiments (parfois refoulés plutôt que ceux avoués) et qu'il n'ait pas changé d'avis de sa vie d'homme.
Répondre

Retourner vers « Le Serment des cinq Lords »