Les références aux histoires d'EPJ

Scénario : Yves SENTE
Dessin : André JUILLARD
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4594
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Les références aux histoires d'EPJ

Message par Will »

Image Image
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2269
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par Erca »

La similitude est effectivement troublante, surtout dans la posture des 2 personnages.

Sinon je prépare une actualisation du dossier sur les références aux guerres mondiales qui sont assez nombreuses dans cet album, à commencer par la Troisième.
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6205
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par archibald »

Le coup de matraque dans le musée également ! :lol:
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2991
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par Kronos »

Vous vous trompez, bonnes gens ! Vous voyez le mal(hein) partout...
Dans le dessin de la GP, il n'y a pas le quidam qui mâte derrière les piliers... 8-)
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4594
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par Will »

Je ne vois pas de mal dans une référence . Ce n'est pas un plagiat . C'est plutôt une citation sympa . ;)
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6205
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par archibald »

Will a écrit :Je ne vois pas de mal dans une référence . Ce n'est pas un plagiat . C'est plutôt une citation sympa . ;)
Tou à fait , Will , je ne dis pas le contraire ! ;)
Il y a des vignettes qui m'ont rappelé la Marque Jaune
Sans titre1.jpg
Et, juste pour rire , celle ci qui m'a évoqué l’Égypte de la Grande pyramide ! :lol:
Sans titre.jpg
Kronos a écrit :Vous vous trompez, bonnes gens ! Vous voyez le mal(hein) partout...
Dans le dessin de la GP, il n'y a pas le quidam qui mâte derrière les piliers... 8-)
Tu te trompes Kronos :D
On ne parle pas de "copier/coller" mais de "clins d’œil" plus ou moins subtils aux fans de Jacobs !
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4594
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par Will »

Bien vu , Archie , surtout l'image de la rue dans les docks de Londres ! Je n'avais pas remarqué cette ressemblance .
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2269
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par Erca »

Will a écrit :Bien vu , Archie , surtout l'image de la rue dans les docks de Londres ! Je n'avais pas remarqué cette ressemblance .
+1 :chap:
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2991
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par Kronos »

C'est très bien vu tous ces "clichés"
Je ne suis pas contre, a priori
Là où ça devient carrément obscène, c'est cette répétition à tout va de ces clichés repris d'anciens albums de ce bon EPJ
Une, voire deux ou trois, c'est sympa et ça tient effectivement du "clin d'oeil" admirateur en référence au créateur
Après, ça devient carrément du pompage systématique, à tout bout de champ et pour pas grand chose au final
Si vous regardez bien, bonnes gens, vous verrez que sente, dans son premier scénar, est très timide sur ces "clins d'oeil", pour en venir à en mettre de plus en plus dans chaque nouvel opus
Cela me dérange
Et si cela ne concernait que Jacobs ???!!!
A croire que Sente et Juillard ne peuvent s'empêcher de pomper partout, pour un rien... comme ça, juste pour le fun
A croire qu'ils n'ont aucune créativité par eux-mêmes
Quand on a vu la qualité, reconnue, de Voronov, on ne peut que s'inquiéter et s'interroger... mais où vont-ils s'arrêter ?
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6205
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par archibald »

Kronos a écrit :..../...
A croire que Sente et Juillard ne peuvent s'empêcher de pomper partout, pour un rien... comme ça, juste pour le fun
A croire qu'ils n'ont aucune créativité par eux-mêmes
..../...
c'est pas leur série , faut bien qu'ils s'amusent ! ;) Je crois même qu'il y en a un des deux qui considère cela comme une récréation ! :-o
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4594
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par Will »

Des 5 Lords , c'est Blake qui a offert des pièces égyptiennes à l'Ashmolean . Il a , donc , participé a des exhumations en Egypte . Il n'est pas inconcevable que , pendant cette période , Blake s'est familiarisé avec le dialecte égyptien . Ce qui explique pourquoi Abbas/Blake n'est pas démasqué dans La Chambre d'Horus.
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4594
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par Will »

Kronos a écrit :C'est très bien vu tous ces "clichés"
Je ne suis pas contre, a priori
Là où ça devient carrément obscène, c'est cette répétition à tout va de ces clichés repris d'anciens albums de ce bon EPJ
Une, voire deux ou trois, c'est sympa et ça tient effectivement du "clin d'oeil" admirateur en référence au créateur
Après, ça devient carrément du pompage systématique, à tout bout de champ et pour pas grand chose au final
Si vous regardez bien, bonnes gens, vous verrez que sente, dans son premier scénar, est très timide sur ces "clins d'oeil", pour en venir à en mettre de plus en plus dans chaque nouvel opus
Cela me dérange
Et si cela ne concernait que Jacobs ???!!!
A croire que Sente et Juillard ne peuvent s'empêcher de pomper partout, pour un rien... comme ça, juste pour le fun
A croire qu'ils n'ont aucune créativité par eux-mêmes
Quand on a vu la qualité, reconnue, de Voronov, on ne peut que s'inquiéter et s'interroger... mais où vont-ils s'arrêter ?
Dans son excellent ouvrage La Revanche d'Edgar P. Jacobs , p 77 , Stéphane Thomas signale quelques références à Jacobs dans les albums de Ted Benoit . Ce serait peut-être intéressant de répertorier ces réferences , et celles d'Aubin et Sterne , dans les forums appropriés .
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6205
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par archibald »

Will a écrit :..../....
Dans son excellent ouvrage La Revanche d'Edgar P. Jacobs , p 77 , Stéphane Thomas signale quelques références à Jacobs dans les albums de Ted Benoit . Ce serait peut-être intéressant de répertorier ces références , et celles d'Aubin et Sterne , dans les forums appropriés .
Of course Will ! :p
Je n'ai pas encore cet ouvrage , mais cela ne saurait tarder! :roll:
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2991
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par Kronos »

Will a écrit :
Kronos a écrit :C'est très bien vu tous ces "clichés"
Je ne suis pas contre, a priori
Là où ça devient carrément obscène, c'est cette répétition à tout va de ces clichés repris d'anciens albums de ce bon EPJ
Une, voire deux ou trois, c'est sympa et ça tient effectivement du "clin d'oeil" admirateur en référence au créateur
Après, ça devient carrément du pompage systématique, à tout bout de champ et pour pas grand chose au final
Si vous regardez bien, bonnes gens, vous verrez que sente, dans son premier scénar, est très timide sur ces "clins d'oeil", pour en venir à en mettre de plus en plus dans chaque nouvel opus
Cela me dérange
Et si cela ne concernait que Jacobs ???!!!
A croire que Sente et Juillard ne peuvent s'empêcher de pomper partout, pour un rien... comme ça, juste pour le fun
A croire qu'ils n'ont aucune créativité par eux-mêmes
Quand on a vu la qualité, reconnue, de Voronov, on ne peut que s'inquiéter et s'interroger... mais où vont-ils s'arrêter ?
Dans son excellent ouvrage La Revanche d'Edgar P. Jacobs , p 77 , Stéphane Thomas signale quelques références à Jacobs dans les albums de Ted Benoit . Ce serait peut-être intéressant de répertorier ces réferences , et celles d'Aubin et Sterne , dans les forums appropriés .
Un mien ami me l'a offert, alors je vais le litre très attentivement
Et il ne manque peut-être pas de clins d'oeil dans les albums de JVH, mais certainement pas aussi nombreux, ni aussi appuyés que ça en devient obscène
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6205
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par archibald »

L'allusion la plus évidente :
Sans titre.jpg
Pourquoi ,diantre, cette explication , plus ou moins habile, de la disparition de Nasir après la Marque Jaune dans l’œuvre originale ?
Sans titre2.jpg
Pour faire la transition avec sa réapparition dans les Sarcophages ?
Cette lettre de recommandation aurait elle été écrite tout de suite après l'épisode de la Marque Jaune ?
Je crois me rappeler que l'on a situé chronologiquement le Serment juste après la Marque Jaune , ce qui ferait un échange de courrier relativement rapide ! ;)
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4594
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par Will »

archibald a écrit : ...
Cette lettre de recommandation aurait elle été écrite tout de suite après l'épisode de la Marque Jaune ?
Je crois me rappeler que l'on a situé chronologiquement le Serment juste après la Marque Jaune , ce qui ferait un échange de courrier relativement rapide ! ;)
La chronologie : La Marque Jaune fin '53 , Le Serment des 5 Lords fin '54 . ;)
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
Mitsugoro
Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres
Messages : 2199
Enregistré le : 08 août 2010, 22:52

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par Mitsugoro »

Ces deux cases de Sente et Juillard battent d'ailleurs tous les records de condescendance. Quand je pense qu'on a critiqué Jacobs sur ce point...
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4594
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par Will »

Trois cases qui ont inspirés Sente et Juillard .

Le compteur Geiger qui sort de la poche intérieure n'a pas vraiment le format d'un Livre de poche ...

Image

... pourtant , il est invisible sous le manteau d'Olrik .

Image
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2991
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par Kronos »

Will a écrit :Trois cases qui ont inspirés Sente et Juillard .

Le compteur Geiger qui sort de la poche intérieure n'a pas vraiment le format d'un Livre de poche ...

Image

... pourtant , il est invisible sous le manteau d'Olrik .

Image
Effectivement, Will, merci de le souligner
Je n'avais jamais fait attention à cette grossière "balourdise"
Avatar du membre
Mitsugoro
Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres
Messages : 2199
Enregistré le : 08 août 2010, 22:52

Re: Les références aux histoires d'EPJ

Message par Mitsugoro »

Oui enfin, la mise en scène est quand même bien meilleure dans l'Atlantide ! Les invraisemblances en elles-mêmes importent assez peu, le truc, c'est d'arriver à les faire passer grâce au talent du narrateur, or, ce qui "passe" dans l'Atlantide ne passe pas dans les cinq lords, de la même manière que le coup des volets passe dans l'espadon, mais pas le coup de la pantoufle dans les trente deniers. Pourquoi ? Parce que Jacobs était un grand dramaturge, très investi dans son oeuvre, alors que les repreneurs se contentent de justifier leurs paresses narratives par des phrases définitives telles que "Jacobs l'a fait alors nous on peut !" (n'est-ce pas Jean Van Hamme ?).
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Répondre

Retourner vers « Le Serment des cinq Lords »