Le Serment des 5 Lords [critiques]

Scénario : Yves SENTE
Dessin : André JUILLARD
espadon
Momie de Grossgrabenstein
Momie de Grossgrabenstein
Messages : 5
Enregistré le : 15 août 2010, 08:45
Localisation : Marne et Seine 77

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par espadon »

Mais où est donc passé Olrik ???.
Frénétiquement je le cherchais sous les draps du 'fantôme' comme un Guinea-Pig ; il saute du 1° étage.... mais les ressemblance était trop visible... donc sous les traits, les déguisement de QUI ???
Et voila pas d'Olrik !!! Grande déception mais excellent suspens.
Sente et Juillard ont créé un B & M dans le droit chemin de E P Jacobs.
MERCI ET BRAVO.
Tandis que dans le monde inquiet se multiplient pactes et conférences ......
....Espérons que cette fois ce sera pour tout de bon!!!..
Avatar du membre
Mitsugoro
Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres
Messages : 2199
Enregistré le : 08 août 2010, 22:52

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par Mitsugoro »

espadon a écrit :Mais où est donc passé Olrik ???.
Frénétiquement je le cherchais sous les draps du 'fantôme' comme un Guinea-Pig ; il saute du 1° étage.... mais les ressemblance était trop visible... donc sous les traits, les déguisement de QUI ???
Et voila pas d'Olrik !!! Grande déception mais excellent suspens.
Sente et Juillard ont créé un B & M dans le droit chemin de E P Jacobs.
MERCI ET BRAVO.
espadon, es-tu sûr que ça va ? :lol:
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6172
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par archibald »

Mitsugoro a écrit :
espadon a écrit :Mais où est donc passé Olrik ???.
Frénétiquement je le cherchais sous les draps du 'fantôme' comme un Guinea-Pig ; il saute du 1° étage.... mais les ressemblance était trop visible... donc sous les traits, les déguisement de QUI ???
Et voila pas d'Olrik !!! Grande déception mais excellent suspens.
Sente et Juillard ont créé un B & M dans le droit chemin de E P Jacobs.
MERCI ET BRAVO.
espadon, es-tu sûr que ça va ? :lol:
Il serait intéressant que quelqu'un qui apprécie cet album , développe un peu plus ses arguments .
espadon a écrit : .../...excellent suspens..../...
Par exemple , qu'est-ce qui t'as fait tenir en haleine ?
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4594
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par Will »

archibald a écrit : Par exemple , qu'est-ce qui t'as fait tenir en haleine ?
Toute l'histoire .

A quoi bon de développer ses arguments et d'essayer de convaincre des forumeurs qui , dès la première case jusqu'à la fin de l'aventure , disent qu'il ne se passe rien , mais vraiment rien . J'ai des choses plus intérresantes à faire que convaincre des préjugés qui ne changeront jamais leur avis . Je tends à dire :" continuez à dormir et laissez-moi tranquille ..." .
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 717
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par mokenamoke »

Je n'ai jamais dit qu'il ne se passait rien! J'ai seulement discuté des zones d'ombre, et j'ai même posté récemment (mais pas au bon endroit vu que c'était dans une réponse) la liste des choses que j'aimais bien dans cette BD. Et je répète que ce n'est pas parce qu'on critique certains aspects qu'on n'apprécie pas le reste.
Avatar du membre
Mitsugoro
Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres
Messages : 2199
Enregistré le : 08 août 2010, 22:52

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par Mitsugoro »

Personnellement je n'ai RIEN aimé et j'ai dit pourquoi, Will a aimé et il s'est exprimé aussi. Par contre, espadon féroce, il n'avait pas ton enthousiasme, alors dis nous tout, dis nous pourquoi cet album te fait sauter au plafond alors que pour moi, il vaut un tube entier de somnifères. Vas-y, je te promets de ne pas appeler l'hôpital psychiatrique.
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 1916
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par Thark »

Will a écrit :A quoi bon de développer ses arguments et d'essayer de convaincre des forumeurs qui , dès la première case jusqu'à la fin de l'aventure , disent qu'il ne se passe rien , mais vraiment rien . J'ai des choses plus intéressantes à faire que convaincre des préjugés qui ne changeront jamais leur avis . Je tends à dire :" continuez à dormir et laissez-moi tranquille ..." .
Tu pousses un peu, Will, tout de même... :-? En fait, tu réagis exactement comme Yves Sente lui-même, pour qui désormais toute critique négative de son "oeuvre" ne peut émaner que de "gardiens du Temple" bornés et bourrés de préjugés... et qui condamneraient d'avance tout ce qu'il fait avec Juillard... :-x
Il y a aussi des journalistes spécialisés (pas suspects de faire partie du "landerneau jacobsien" cher à Juillard) qui n'ont pas aimé, tu l'oublies un peu vite ! :shock: Et ailleurs sur le Net, sur des sites d'actu BD par exemple, on trouve aussi énormément de critiques négatives, qui côtoient des avis + positifs. L'album divise, donc, c'est le moins que l'on puisse dire...
Mais pour ma part, je refuse les raccourcis simplistes :-? Oui, je trouve que Le Serment des 5 Lords est plutôt raté (et je pèse mes mots !) mais AU DEPART je n'avais pas d'a priori du tout, au contraire même, j'avais hâte de voir cette "intrigue agatha'christienne ^^" voir le jour et se développer sous nos yeux.
Mais... dès les 1ères pages publiées, c'est une vraie déception graphique qui m'a d'abord gêné. Et j'y reviendrai encore si besoin est, tu ne peux pas continuer à penser que le boulot de Juillard sur l'ensemble de cet album est du "Grand Juillard", faut ouvrir les yeux, quoi !!! :-o )...
Ensuite, au fil des semaines, j'ai essayé de me réjouir des quelques cases/scènes/décors/ambiances qui sortaient du lot ... Et j'ai vraiment apprécié plusieurs d'entre elles ! Me disant qu'au final, ça serait peut-être pas si mal que ça, grace au... "suspense" du scénario...
Et là... patatras !!!!!!! A la lecture de l'album... L'impression mitigée s'est confirmée ! Non seulement moi, mais aussi mes proches, tout le monde a trouvé que c'était incroyablement fade ! Malgré la bonne volonté des auteurs, et malgré les références historiques "excitantes", l'album donne juste l'impression d'être un exercice de style maladroit, peu inspiré, qui n'offre jamais l'intensité narrative qu'on est en droit d'espérer d'un bon Blake & Mortimer. Tel quel, ce scénario n'est pas abouti... et à mon grand désarroi, le dessin de Juillard s'est encore plus figé et affadi.
Exemple frappant : l'Ashmolean Museum est terriblement VIDE, pauvre, A.J. n'a pas su le rendre intéressant visuellement, alors que c'est apparemment un lieu mythique ! (et on est très très loin de ce qu'EPJ avait réussi à faire, par exple, avec le musée du Caire... alors qu'il n'y était jamais allé, lui !).
MAIS bon, pour remettre les points sur les i, quand tu parles de gens bloqués par leurs préjugés et qui ne changeront jamais d'avis, je redis et j'assûme (à l'inverse de beaucoup de forumeurs, justement !) que personnellement j'ai toujours trouvé que "Les sarcophages....... " étaient plutôt réussis, et je prends toujours un vrai plaisir à les relire, malgré quelques passages discutables... Même "Le sanctuaire du Gondwana", à tout prendre, est plus palpitant (!), mieux maitrisé (y compris graphiquement, et surtout dans sa 1ère partie... ) et surtout plus original - façon série B, évidemment ;) - que l'album qui vient de sortir. :D
J'avais bien aimé aussi "la machination... " et tu sais que je suis par ailleurs un fan de Juillard !
Donc, please, cher Will, ne réduis pas l'ensemble des forumeurs déçus par "Le serment... " à de simples "anti Juillard/Sente" caricaturaux, partiaux et irrécupérables ! Je donne juste avec honnêteté mon avis, sans a priori de départ.
Ceci dit, après la déception actuelle, ça va être un sacré challenge... et j'espère vraiment que ces auteurs (de talent, surtout Juillard... ) sauront redresser la situation et placer la barre beaucoup plus haut pour leurs prochains... faits d'arme ! 8-)
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2951
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par Kronos »

espadon a écrit : Grande déception mais excellent suspens.
Sente et Juillard ont créé un B & M dans le droit chemin de E P Jacobs.
MERCI ET BRAVO.
Tu dois travailler chez Dargaud, espadon, ce n'est pas possible ?!
Ou nous n'avons pas tout à fait la même approche des mots "excellent" et "suspense"...
Quant à dire que la paire a créé un B&M dans le "droit chemin de Jacobs", je dois dire que j'en reste un peu soufflé, baba, estomaqué, tout chose...

Bon, l'essentiel étant que tu as aimé, et que c'est cela le plus important pour celui qui a déboursé la royale somme de 100 Frs anciens pour se l'approprier !!!
Il faut bien qu'il y ait des heureux dans ce monde de brutes ;)

De mon côté, n'ayant toujours pas l'objet du délit, je ne peux que me baser sur les prépubs pour donner un jugement

Et je répète encore une fois, au risque de me répéter que, sur une idée de base excellente, SJ nous ont pondu un très pâle ersatz de BD policière
Il n'en reste pas moins, au demeurant, les excellents décors de Juillard (hormis les persos principaux !); habilement sabotés par un scénario indigent dans son déroulé

Les couleurs, m'a-t-on dit, sont belles à regarder, mais je ne peux en juger
Je ne juge donc pas

Mais il faut tout de même admettre, sans a priori ni arrière-pensée dévastatrice, que ça manque tout de même un peu de suspense, de ressort dramatique non téléguidé, et surtout, de réalisme, ou de pragmatisme

Je pourrais, d'ores et déjà, le placer juste après le Voronov, lui-même précédé de l'AFB (qui elle-même était très bateau comme scénario, mais avec nettement plus de punch)
Suivi de l'ERV (affadi et maltraité par l'apparition sidérante et sidérale de Basam et de ses petits soldats d'opérette)
Suivi des Sarcophages réduits à un seul volume, sitipli
Dans le peloton de queue, et difficile de les départager, nous avons les 30 deniers, bousillés par le second volume et, pour finir, le sanctuaire, décidément trop "incroyable" (ce terme rassemblant toutes les loufoqueries auxquelles s'est prêté sente)

Après cela, très cher ami Will, je peux difficilement être plus "tolérant" vis-à-vis d'un simili auteur qui met tout et n'importe quoi dans son scénario qui, à lui tout seul, bousille impeccablement les meilleurs dessins du monde
Et, à nouveau, j'enfonce le clou, Juillard devrait de lui-même renoncer à dessiner Blake et Mortimer pour les laisser à une "petite main" bien plus habile sur ces deux Héros constamment démolis (Didier Convard, for example ?), pour nous montrer ce qu'il sait faire le mieux : dessiner !
Et il sait pourtant bien dessiner, le bougre...
Alors, qu'en penses-tu ?
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2248
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par Erca »

Dans une interview accordée le 18 novembre à La Tribune de Genève et qu'on peut consulter sur cet article du blog de Laurent & Christian, Yves Sente montre qu'il considère avec sympathie nos divers pinaillages :
Yves Sente a écrit :Il y a un certain nombre de lecteurs très pointilleux qui regardent tous les détails, qui traquent l'erreur. Pas de manière méchante, mais de façon ludique.
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4594
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par Will »

Erca a écrit :Dans une interview accordée le 18 novembre à La Tribune de Genève et qu'on peut consulter sur cet article du blog de Laurent & Christian, Yves Sente montre qu'il considère avec sympathie nos divers pinaillages :
Yves Sente a écrit :Il y a un certain nombre de lecteurs très pointilleux qui regardent tous les détails, qui traquent l'erreur. Pas de manière méchante, mais de façon ludique.
Suis-je le seul qui a compris Sente ?

En fait , il a écrit 3 histoires :
- Une histoire pour le grand public , qui ne lit pas de trop près cette aventure et qui semble aimer l'histoire . Ce qui est le plus important pour les auteurs et les éditeurs .
- Une histoire pour les petits pinailleurs parmi les fans .
- Et une histoire pour faire enrager les puristes .

Il faut être prudent en utilisant des grands mots , mais il faut se poser la question si Sente est un Génie , incompris par les lecteurs .
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
Mitsugoro
Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres
Messages : 2199
Enregistré le : 08 août 2010, 22:52

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par Mitsugoro »

Non, Sente n'est pas un génie, il s'est contenté de suivre scrupuleusement son cahier des charges tout en prenant des poses de provocateur qui ne trompent pas grand-monde. C'est très malhonnête intellectuellement.
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 1916
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par Thark »

Will a écrit :Suis-je le seul qui a compris Sente ?
En fait , il a écrit 3 histoires :
- Une histoire pour le grand public , qui ne lit pas de trop près cette aventure et qui semble aimer l'histoire . Ce qui est le plus important pour les auteurs et les éditeurs .
- Une histoire pour les petits pinailleurs parmi les fans .
- Et une histoire pour faire enrager les puristes .
Il faut être prudent en utilisant des grands mots , mais il faut se poser la question si Sente est un Génie, incompris par les lecteurs .
:lol: :lol: :lol: Presque tous mes proches (catégorie "grand public", comme tu dis), qui lisent peu de BD mais plutôt des romans, mais qui ont eu envie de lire cet album grace au battage médiatique (et à ma demande, aussi ;) ) ont été très très déçus... Je précise que je ne les ai volontairement pas influencés, donc "c'est pas ma faute, m'sieur !" :mrgreen:
Avec l'extraordinaire notoriété et l'aura "qualitative" de la série, ils s'attendaient à déguster une histoire qui sorte du lot, une BD qui mérite bien son statut évènementiel... Or, le verdict a été sans appel : un "bof !" général... . On m'a même dit : "mis à part les passages directement liés à Lawrence, ça ressemble plus à une intrigue style Club des 5 (pas les 5 lords, hein :mrgreen: , il s'agit des romans jeunesse Le Club des 5 d'Enid Blyton ! ;) ) qu'à du Agatha Christie !!!"...
Appréciation tout aussi mitigée (et collective) sur la "raideur du dessin", et, plus globalement, sur une impression de fadeur générale. Tout le monde a trouvé que les personnages principaux étaient très inexpressifs... Surtout en comparant avec Jacobs, bien sûr...
Voilà. Pourtant, ces personnes ne sont ni des puristes, ni des pinailleurs... Simplement des lecteurs lambda qui adorent être captivés par un récit. Et là, ben non, la sauce n'a pas pris du tout.
Ceci dit, si tu refuses systématiquement de "lire et entendre" désormais toute critique objective concernant le "génial Sente", libre à toi...
(D'ailleurs, tes arguments pourraient être contre-productifs, au détriment d'Yves Sente : quand tu dis qu'il a écrit "3 histoires", avec plusieurs niveaux de lecture bien étudiés en fonction des différents publics visés (! :!: !), ça donnerait plutôt une impression négative : celle d'un scénariste qui calibrerait tous ses effets et mélangerait ses ingrédients de façon calculatrice (et artificielle, donc !) pour être sûr de faire le buzz... ).

De toute façon, je parle dans le vide, je suppose : tu ne prends même plus la peine de réagir à des "chroniques" nuancées et argumentées (dont la mienne, laissée il y a qques jours), dans laquelle je disais pourtant tout le bien que je pensais de certains albums ou séquences signées Sente/Juillard... ). ;)
Tant pis... :-?
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 1916
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par Thark »

(... Et j'ajoute que je crois tout à fait possible que ces 2 auteurs nous (re)fassent un B & M de haute volée ! Je le crois et, surtout, je l'espère VRAIMENT !!!).
Avatar du membre
freric
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 7974
Enregistré le : 04 août 2010, 22:18
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par freric »

Comme chacun y va de sa petite critique sur «Le serment des cinq Lords», Je vais y aller de mon petit iatus.

Tout d’abord, une apparté sur la prépublication.
Tout comme «la malédiction des trente deniers» cette histoire n’est pas faîtes pour être prépubliée en bande ou par page. Il n’y a pas de suspense en fin de page, rien qui donne envie de tourner la page pour découvrir, avec envie, la suite de l’histoire.
Le timing de l’histoire est court, puisqu’elle se déroule sur trois jours!
Ce qui donne presque envie de vouloir le lire dans ce même délai. Et si chacun, avait eu l’album en main, sans avoir lu au préalable l’histoire, le ressentit aurait était autre.
Quand J'attrape, un album de Blake et Mortimer, Je suis absorbé dans l’histoire, comme si J’étais dans une bulle...Pour «la marque jaune», J’ai l’impression d’être un spectateur qui assiste à la scène du trottoir d’en face. Là, rien de tout cela! la magie n’opère pas.

Je vais d’abord m’attaquer au scénario. Je ne connais pas Yves Sente, et je n’ai rien contre lui. Je suis du même avis que Kronos, qui estime que si, l’idée de départ de l’histoire est bonne, elle est, par la suite, mal exploitée.

Cette volonté de vouloir expliquer la jeunesse des personnages à penser que les repreneurs voudraient se les approprier. Alors que, Jacobs avait prit le soin de tout expliquer dans sa biographie «Un opéra de papier».
Pourquoi vouloir essayer de le trahir en réécrivant son œuvre?

Voilà que le scénariste décide que le personnage du capitaine Blake a une face cachée. Il a collaboré à la mort de Lawrence! Rien que cela... Comme si le scénariste voulait réécrire cette histoire là aussi. Cela aurait été tout aussi bien de monter une histoire, comme quoi Cinq Lords veulent éclaircir ce guet-apens, et en découvrant l’identité du coupable veulent rendre justice!

Jacobs, dans son "Opéra de papier", a bien précisé que Blake avait servi dans la RAF, après l'Université, puis dans l'Aéro-navale, avant de se comporter en héros pendant la Guerre ! Guerre pendant laquelle il sera grièvement blessé, ce qui le contraindra à se laisser enrôler par le Military Intelligence. Jamais, au grand jamais, il n'est entré au MI-5 avant 1946 !
Ce qui veut dire que toute la construction de Sente sur l'entrée au MI-5 en 1935 est une inexactitude qui laisse présager une entreprise de démolition manifeste du Corpus établi par Jacobs.

Bon, l’histoire se déroule par temps de neige, avec un Mortimer limite pantouflard qui vadrouille de son appartement au musée en subissant l’histoire, puisqu’il ne comprend rien avant les explications de Blake et un capitaine Blake qui voyage de droite à gauche à toute allure roulant sur la neige, à la même vitesse que si c’était au mois d’Août!

Le manuscrit... d’ailleurs le titre du texte dérobé n’est jamais cité dans cette histoire... qui est séparée en cinq parties... et qu’il faut assembler pour comprendre... Cela me rappel les 3 parchemins du secret de la licorne ou plutôt, pour rester dans l’univers Jacobsien, les 3 formules du professeur Sato.

Et les codes Jacobsiens? Pas de trous, de tunnel... Même pas d’Olrik! (mais ce n’est pas ce qui me manque le plus.) L’ombre Blanche fait un méchant à la taille de l’histoire. A la rigueur Voronov avait assez de charisme pour faire un méchant crédible, pour ne pas avoir le «méchant historique». Là, dans l’histoire... on espère que l’ombre blanche soit Olrik...

Quand Je lis, dans les journaux, que c’est très Agatha Christie... J’ai pas du lire les mêmes Hercule Poirot ou même regarder les Miss Marple à la télévision! Dans l’histoire, il y a plein de pisteq de lancées qui restent sans explication.

Le dessin... Quand Je pense que c’est son cinquième album de Blake et Mortimer et qu’il y a 3 vignettes sur 5 où les personnages sont ratés à l’encrage, alors que les crayonnés sont superbes! Les attitudes des personnages qui court qui me choquent... Une jambe tendues au possible et l’autre pliés au carré comme le coureur du 100m qui sort de son starting block! une descente d’escalier ou une jambe semble faire deux fois la taille de l’autre! Cet album ne me fait pas réviser mon jugement sur le talent de Monsieur Juillard, très grand dessinateur, mais pas à l’aise sur Blake et Mortimer.
Mais bon, la critique est facile, J’arrive même pas à faire un cercle parfait avec un crayon, et là J’ai 62 planches d’un album avec certaines cases superbes!

Dire que je n’aime pas l’album, c’est pas vrai. Blake et Mortimer ont été créés par Jacobs pour des lecteurs qui sont marqués par les histoires. Un album de Blake et Mortimer n’est plus un gage de qualité. Mais en lisant cette histoire, J’ai vraiment hâte de lire la prochaine histoire concocté par Jean Dufaux et dessiné par Antoine Aubin.

Dire que J’ai aimé l’album, c’est vite dit, mais disons que si Je devais faire un classement des aventures de Blake et Mortimer par ce duo de repreneurs... Je le mettrai en deuxième position derrière «La machination Voronov.»

L’ensemble de l’histoire... Blake et Mortimer font partie de l’histoire, on ne peut pas les remplacer par d’autres personnages. Or dans cette histoire, elle fonctionnerait tout aussi bien avec Spirou et Fantasio qu’avec Tom & Jerry!

Si un jeune lecteur me demande quel album de Blake & Mortimer il devrait lire en premier, Je lui conseillerais suivant son âge des albums du maître, mais certainement pas celui ci.

Bon la dessus, Je vais relire « la marque jaune.»
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2951
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par Kronos »

Je suis à peu près d'accord avec tout ce que dit Fred que l'on ne peut taxer de favoritisme ou d'aucune autre méchante langue...

L'histoire en elle-même mérite en effet, comme je le disais précédemment, un peu ailleurs sur le Forum, d'être mise en Troiz ex-aequo avec l'ERV, après l'AFB et Voronov, en dépit de ses trop manifestes erreurs, anomalies, invraisemblances, etc, etc... (l'ERV m'a choquée à cause de la réapparition grandguignolesque de Basam... )

Je crois que la référence à Lawrence et à son fameux manuscrit aurait pu et dû être utilisée avec plus de bonheur, en restant dans le thème de l'intrigue polar-esppionnage, et en utilisant les "5" lords comme un phénomène retardateur d'une entreprise de destabilisation savamment orchestrée par Lawless, aigri, poursuivie par un de ses affidés mystérieux que l'on découvrirait 19 ans plus tard lorsque celui-ci retrouve inopinément la trace du manuscrit "perdu", mais mis en lieu sûr par les amis de Lawrence...

On pourrait développer cette trame qui a le mérite de ne pas faire n'importe quoi avec n'importe qui, n'importe quand !
Oublier, par exemple, des enfants placés qui n'ont pas les épaules pour le rôle qu'on veut leur faire jouer, et qui sont là, comme des marionnettes sans fils
Oublier la vengeance desdits enfants, avec une trame tarabiscotée et sans réalisme
Oublier que Blake ait jamais pu être un "lord" avec les 10 à 15 ans qu'il a manifestement d'écart avec les véritables pairs du royaume
Oublier que Blake ait jamais pu faire ce qu'on veut lui faire faire alors qu'à cette époque (1935), il était dans la RAF
Oublier que des lords, des vrais aristocrates comme seul le Royaume-Uni a jamais su en produire, aient jamais pu songer à se "mélanger" avec la plèbe que représente Blake ; même au nom d'une sidérante amitié basée sur des errements intellectuels incompatibles
Alors, oui, c'aurait pu être une histoire bien couillue, avec tout ce qu'il fallait de suspense, de noirceur, de traîtrises et de rebondissements

Nous sommes peut-être trop pragmatiques, c'est bien possible, mais une histoire réaliste se doit de garder un poil les "pieds sur terre"
Isn't it, mister Sente ?!
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4594
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par Will »

Thark a écrit : De toute façon, je parle dans le vide, je suppose : tu ne prends même plus la peine de réagir à des "chroniques" nuancées et argumentées (dont la mienne, laissée il y a qques jours), dans laquelle je disais pourtant tout le bien que je pensais de certains albums ou séquences signées Sente/Juillard... ). ;)
Tant pis... :-?
:?:
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 1916
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par Thark »

Will a écrit :
Thark a écrit : De toute façon, je parle dans le vide, je suppose : tu ne prends même plus la peine de réagir à des "chroniques" nuancées et argumentées (dont la mienne, laissée il y a qques jours), dans laquelle je disais pourtant tout le bien que je pensais de certains albums ou séquences signées Sente/Juillard... ). ;)
Tant pis... :-?
:?:
;) :o ... rdv en mp ! ;) :p
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2248
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par Erca »

Kronos a écrit :Oublier que Blake ait jamais pu être un "lord" avec les 10 à 15 ans qu'il a manifestement d'écart avec les véritables pairs du royaume
Comme Blake le précise lors du flash-back final (planche 46, vignette 9), cet anoblissement est uniquement symbolique. Tu me diras sûrement que même symboliquement, cette initiative était loufoque.
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
Malko
Serveur au Centaur Club
Serveur au Centaur Club
Messages : 69
Enregistré le : 11 août 2010, 19:00

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par Malko »

En fait, la bonne question pour savoir si cet album nous a plu ou non est celle-ci : est-ce que je le relirai ?¨
Pour moi, la réponse est non, pas plus que les autres reprises, mis à part L'affaire Francis Blake et L'étrange rendez-vous.
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 717
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Le Serment des 5 Lords [critiques]

Message par mokenamoke »

Bon ben moi je l'ai déjà lu 3 fois et je le relirai certainement encore, comme toutes les autres reprises d'ailleurs, et cela malgré que certaines choses me dérangent, mais bon je relis quand même parce qu'il y a aussi des choses que j'aime bien.
Et une fois de plus comme d'hab je l'avais payé EUR 13.73 chez le libraire et je viens de le voir chez Colruyt à EUR 9.90 ! ! !
Le prochain j'attendrai une semaine pour l' acheter, cette fois c'est juré ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Répondre

Retourner vers « Le Serment des cinq Lords »