L'onde Septimus dans les médias

Scénario : Jean DUFAUX
Dessin : Antoine AUBIN et Etienne SCHREDER
Avatar du membre
Tournesol
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 33
Enregistré le : 08 sept. 2013, 13:15
Contact :

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par Tournesol » 06 déc. 2013, 18:22

SORTIE DE L'ALBUM AUJOURD'HUI !!!! YES !
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 1768
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par Thark » 06 déc. 2013, 18:28

Tournesol a écrit :SORTIE DE L'ALBUM AUJOURD'HUI !!!! YES !
Ben oui, m'sieur... On n'arrête pas d'en parler sur le forum depuis ce matin !... :mrgreen: ;)
En tout cas, ton enthousiasme fait plaisir à voir ! :p

Si l'album te plait et que tu es encore enthousiaste après lecture :P , n'hésite pas à laisser des commentaires positifs dans ce topic.
Pour l'instant - surtout de la part de ceux qui, comme moi et d'autres, ont lu L'Onde Septimus en prépublication - , les avis relativement négatifs ont pris le dessus. Ou du moins, les avis mitigés ! :|
A suivre, donc !... :MJ:
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 1768
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par Thark » 06 déc. 2013, 18:41

Vous savez quoi ?
Quelque part, j'espère surtout que tout ce battage médiatique permettra à beaucoup de gens de (re)découvrir La Marque Jaune... :o ;) :!:
... Et permettra aussi à Antoine Aubin (qui le mérite grandement) de tirer son épingle du jeu, bien que la qualité de son travail graphique n'ait pas été "respectée" par l'éditeur, Dargaud ayant obligé plusieurs mains mercenaires - plus ou moins habiles - à finir cet album en catastrophe...
:-?
Avatar du membre
rigolissimo
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 314
Enregistré le : 09 août 2010, 05:08

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par rigolissimo » 06 déc. 2013, 19:14

LIGNE CLAIRE

http://www.ligneclaire.info/dufaux-aubi ... 11130.html

Blake et Mortimer dans L’Onde Septimus, pari gagné pour Jean Dufaux
6 DÉCEMBRE 2013 7 H 00 MIN | PAR JEAN-LAURENT TRUCVUES: 18

L'Onde Septimus

Retour aux fondamentaux. La Marque Jaune reste le chef d’œuvre de Jacobs. En lui donnant une suite, L’Onde Septimus (Dargaud), Jean Dufaux a joué à quitte ou double. Un pari pas évident de relancer le bon docteur Septimus, son guinea pig favori et surtout de bâtir une intrigue bien balancée pour Blake et Mortimer qui en ont vu d’autres. Sauf que Jean Dufaux, c’est Jean Dufaux. Ce qui veut dire ? Que le talent de Dufaux est évident et qu’il ne se discute pas, une fois encore.

Septimus avaient des admirateurs, certes, un peu zinzins et ce sont eux qui sont au départ de cette nouvelle aventure. Qu’est devenu Olrik ? En cette année 1950, le colonel est une épave toujours poursuivi par l’expérience qu’il a vécue sous la tutelle maléfique de Septimus. Que devient le professeur Mortimer ? Ne jouerait-il pas à l’apprenti-sorcier ? Mystère pour Blake qui est confronté à d’anciens agents du SOE qui deviennent fous ou meurent les uns après les autres. Ces hommes ont accompli une dangereuse mission pendant la guerre et savent que leur vie est en danger. Et que fait Septimus dans les rues de Londres alors qu’il est mort désintégré par sa machine infernale actionnée par Olrik ? Qu’est ce qui se cache dans les sous-sols de la capitale de l’Empire britannique ? Olrik et Mortimer vont-ils faire cause commune ?

Des questions et des réponses dans une aventure très Jacobs avec un petit grain de folie fantastique en plus à la Dufaux. Les dialogues sont clairs, intelligents, beaucoup plus percutants que dans certains épisodes précédents depuis le début de la reprise de Blake et Mortimer. L’action monte parfaitement en puissance, se nourrit peu à peu, accroche le lecteur incapable, tel un cobaye fasciné, normal, de détacher son regard des pages également clairement dessinés par Aubin et Schréder. Ce qui était aussi un défi et non des moindres que de maîtriser le dessin. Enfin la preuve la plus flagrante de la réussite de cet album est qu’on le relit immédiatement avec plaisir et passion. Comme La Marque Jaune.
Avatar du membre
rigolissimo
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 314
Enregistré le : 09 août 2010, 05:08

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par rigolissimo » 06 déc. 2013, 19:16

BD SUD Ouest

Blake et Mortimer 22, "L'onde Septimus", par Dufaux, Aubin et Schréder

Philippe Belhache
Fallait-il vraiment donner une suite à Blake et Mortimer à la mort de son créateur ? La question fait toujours débat. Les puristes ne jurent que par E.P. Jacobs. Les autres se sont laissés aller à leur madeleine de papier, parfois par enthousiasme, parfois par simple nostalgie. Le 22e album de la série, « L'Onde Septimus », pourra-t-il réconcilier les différentes familles de lecteurs ? Les paris sont ouverts.

L'album ne manque pas d'atout. À commencer par son auteur. Jean Dufaux arrive à point nommé pour relancer une franchise qui ronronnait sous les plumes alternées de Jean Van Hamme et Yves Sente, auteurs classiques s'il en est, qui peinaient à convaincre, malgré quelques bonnes surprises. La reprise par le scénariste inspiré de « Murena », « La Complainte des landes perdues », « Giacomo C. » ou même le vénéneux « Jessica Blandy » est une bonne nouvelle.

En ressuscitant la mémoire du professeur Septimus, Dufaux s'attaque à un monument du 9e Art, sans doute le plus emblématique de l'oeuvre de Jacobs : « La Marque Jaune ». Il a ancré ce nouveau récit dans la continuité directe de l'opus mythique, respectant en cela le cahier des charges qui « gèle » la série dans les années 1950. Surtout, il redonne une véritable dimension au colonel Olrik, méchant légendaire, trop souvent réduit au rôle de revanchard grimaçant.

L'argument ? Olrik est hanté par l'image de Septimus, savant fou qu'il a pourtant tué de ses mains, qui lui demande de revenir auprès de lui alors qu'un groupe d'admirateur de l'inventeur de l'Onde Mega cherche à reproduire ses travaux... Un album solide, qui par ses audaces se montre bien plus respectueux de l'oeuvre de Jacobs que ne l'ont été ses prédécesseurs.
Avatar du membre
rigolissimo
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 314
Enregistré le : 09 août 2010, 05:08

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par rigolissimo » 06 déc. 2013, 19:18

C'est aujourd'hui la Saint-Nicolas (et du père fouettard), patron des écoliers nordistes. Coïncidence question date du lancement ?
filipinho
Momie de Grossgrabenstein
Momie de Grossgrabenstein
Messages : 5
Enregistré le : 06 déc. 2013, 17:03

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par filipinho » 06 déc. 2013, 19:38

L'affiche de l'album chez les buralistes, librairies, etc...
Fichiers joints
IMG_20131206_192430627.jpg
L'affiche de l'album chez les buralistes, librairies, etc...
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2229
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par Erca » 06 déc. 2013, 21:32

Philippe Belhache a écrit :Il a ancré ce nouveau récit dans la continuité directe de l'opus mythique, respectant en cela le cahier des charges qui « gèle » la série dans les années 1950.
Oh bah oui, la preuve : le prochain se déroulera dans les années 1940. :mrgreen:
Philippe Belhache a écrit :Surtout, il redonne une véritable dimension au colonel Olrik, méchant légendaire, trop souvent réduit au rôle de revanchard grimaçant.
Je n'arrive toujours pas à comprendre un tel jugement. Pour moi, Olrik a rarement été aussi revanchard et grimaçant que dans cet album...
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
Commandant Hamilton
Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz
Messages : 1019
Enregistré le : 27 déc. 2012, 10:24
Localisation : Espagne
Contact :

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par Commandant Hamilton » 06 déc. 2013, 21:33

Erca a écrit :
Philippe Belhache a écrit :Il a ancré ce nouveau récit dans la continuité directe de l'opus mythique, respectant en cela le cahier des charges qui « gèle » la série dans les années 1950.
Oh bah oui, la preuve : le prochain se déroulera dans les années 1940. :mrgreen:
Philippe Belhache a écrit :Surtout, il redonne une véritable dimension au colonel Olrik, méchant légendaire, trop souvent réduit au rôle de revanchard grimaçant.
Je n'arrive toujours pas à comprendre un tel jugement. Pour moi, Olrik a rarement été aussi revanchard et grimaçant que dans cet album...
Là, je suis bien d'accord :-?
Commandant au bord du porte-avions The Intrepid. Blog sur Blake et Mortimer (en espagnol): http://blake-y-mortimer.frognier.es/
Mister B
Serveur au Centaur Club
Serveur au Centaur Club
Messages : 91
Enregistré le : 09 déc. 2012, 15:16
Localisation : Rennes

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par Mister B » 06 déc. 2013, 23:36

J'adore l'article de Direct Matin qui se résume à : << on adore parce que ça fait très british ! >> :mrgreen:
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 1768
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par Thark » 06 déc. 2013, 23:47

Mister B a écrit :J'adore l'article de Direct Matin qui se résume à : << on adore parce que ça fait très british ! >> :mrgreen:
Eh bien quoi ?!... Tu trouves que ça n'est pas assez argumenté, comme point de vue ? Là, tu m'étonnes ! :mrgreen: :lol: :mrgreen:
;) ................
Avatar du membre
rigolissimo
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 314
Enregistré le : 09 août 2010, 05:08

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par rigolissimo » 07 déc. 2013, 03:13

Huff Post http://www.huffingtonpost.fr/2013/12/06 ... 93069.html

« Alors, la triplette d'auteurs est-elle parvenue à résoudre le mystère du succès de la Marque jaune?

Avant tout, un bon conseil: relire La Marque jaune avant de se plonger dans L'Onde Septimus. L'album fait en effet des références directes à son prédécesseur et on y retrouve nombre de protagonistes. Bien sûr, cela n'a rien d'obligatoire mais on peut se sentir vite perdu. Car le scénario de L'Onde Septimus met rapidement en place de nombreux mystères que les deux compères devront résoudre. Autant ne pas y ajouter des questions dont on a les réponses si l'on se souvient de la Marque jaune.

Dans l'ensemble, l'album mérite de figurer dans la série. Les principaux ingrédients d'un bon Blake & Mortimer sont présents: le fantastique, l'intrigue, l'ambiance so british. Seule absence, mais de taille: l'action. Où sont passées les courses poursuites sur 10 pages, les fusillades pétaradantes, les tentatives d'évasion avortées ou non, les "d'un uppercut surpuissant, Francis Blake déséquilibre l'infâme Sharkey qui s'assomme en tombant sur le coin de la table de nuit"?»
Avatar du membre
rigolissimo
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 314
Enregistré le : 09 août 2010, 05:08

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par rigolissimo » 07 déc. 2013, 03:55

La Libre Belgique http://www.lalibre.be/culture/livres/un ... c37c86fb67

Nous ne dévoilerons pas l’intrigue de cet album qui rend hommage à une œuvre incomparable, gravée à jamais dans la mémoire des aînés d’entre nous. Jean Dufaux y déploie le fantôme, multiplié par dix et cent, d’un Septimus qui semble évadé d’un tableau de Magritte. Un fantôme que traduisent en images fortes les deux artistes qui mettent cette "Onde" en page : Antoine Aubin (dessinateur du second tome de "La Malédiction des trente deniers") et l’excellent Etienne Schréder, qui participe à la série depuis quinze ans et dont le talent teinte cet album dont il a non seulement largement assuré l’encrage mais aussi dessiné seul quelques planches.

Un récit vertigineux, fidèle à l’esprit fantastique et à la rigoureuse facture jacobsienne, dont quelques images "inoubliables" s’ajouteront désormais à celles, si nombreuses, qui étoilent cet album sans équivalent : cette "Marque jaune" en laquelle nous voyons l’Everest de la Bande dessinée.
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 1768
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par Thark » 07 déc. 2013, 10:59

Merci beaucoup, Rigolissimo, pour le temps que tu passes à partager avec nous cette quantité d'avis et de critiques sur l'album, qui se répandent dans de nombreux supports !
La Libre Belgique a écrit : : ... / ... l’excellent Etienne Schréder, qui participe à la série depuis quinze ans et dont le talent teinte cet album dont il a non seulement largement assuré l’encrage mais aussi dessiné seul quelques planches. ... / ... Un récit vertigineux, fidèle à l’esprit fantastique et à la rigoureuse facture jacobsienne ... / ...
Le chroniqueur a été payé, c'est pas possible !?? :shock: (ou alors, il lui faut un désembuage d'urgence côté lunettes !)...
Oser faire un parallèle direct entre l'encrage d'Etienne Schréder et "la rigoureuse facture jacobsienne", ça s'appelle être aveugle ou alors refuser carrément de voir la réalité en face !...
Je ne souhaite pas m'acharner, pas du tout ( ;) )..., mais j'aimerais quand même que certains "journalistes" ou chroniqueurs aient l'honnêteté et le courage d'épingler les énormes faiblesses graphiques qui entâchent le dernier tiers de L'Onde Septimus, faiblesses qui se transforment en ratage quasi complet dans les 4 dernières planches réalisées en solo (justement) et dans l'urgence par le susnommé Etienne Schréder !
Avatar du membre
catallaxie
Modérateur
Modérateur
Messages : 2182
Enregistré le : 05 août 2010, 10:19
Localisation : Ensoleillée

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par catallaxie » 07 déc. 2013, 16:59

Thark a écrit : Le chroniqueur a été payé, c'est pas possible !?? :shock: (ou alors, il lui faut un désembuage d'urgence côté lunettes !)...
Oser faire un parallèle direct entre l'encrage d'Etienne Schréder et "la rigoureuse facture jacobsienne", ça s'appelle être aveugle ou alors refuser carrément de voir la réalité en face !...
Je ne souhaite pas m'acharner, pas du tout ( ;) )..., mais j'aimerais quand même que certains "journalistes" ou chroniqueurs aient l'honnêteté et le courage d'épingler les énormes faiblesses graphiques qui entâchent le dernier tiers de L'Onde Septimus, faiblesses qui se transforment en ratage quasi complet dans les 4 dernières planches réalisées en solo (justement) et dans l'urgence par le susnommé Etienne Schréder !
Ces journalistes reçoivent gratuitement ces albums de la part des éditeurs ce qui, pour un journaliste spécialisé BD dans sa rédaction, peut constituer une superbe collection en fin d'année. Oser une véritable critique c'est tuer la poule aux oeufs d'or, d'ailleurs ils doivent assimiler leur chronique à une sorte de recension publicitaire. Pour une véritable critique je craigne qu'il ne faille se tourner vers le web avec les forums et les blogs faits par des amateurs éclairés.
Mes ventes (contact en MP):

ERV (virgin)
Gondwana ( BNP)
Malédiction 1 (BNP)
EO La machination Voronov
Affaire du collier (album BP)
Ex-libris Mortimer Voronov
Avatar du membre
rigolissimo
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 314
Enregistré le : 09 août 2010, 05:08

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par rigolissimo » 08 déc. 2013, 07:13

Le Maine Libre

Le Mans, samedi 7 décembre 2013

BD. Le retour de « La Marque Jaune »

Samuel Chauveau de la librairie « Bulle » reçoit aujourd'hui les trois auteurs d'un album de BD qui se présente comme une sorte de suite à « La Marque Jaune ». Une gageure, pari gagné.

« La Marque Jaune » revient. La désormais emblématique série de bandes dessinées des aventures de Blake et Mortimer survit à son créateur Edgar P. Jacobs.

Trois auteurs co signent un nouvel album « L'onde Septimus » où les héros récurrents affrontent de nouveau le redoutable docteur Septimus et son âme damnée le colonel Olrik (toujours Guinea pig).

Jean Dufaux signe le scénario, Antoine Aubin dédicace pour le dessin et Etienne Schréder se présente comme « dessinateur de remplacement ».

« C'est à dire que j'interviens à la demande de l'éditeur quand le dessinateur en titre à besoin d'un coup de main » (autrement dit quand il est hors délais). C'est la première fois qu'ils travaillent ensemble.

Le respect de l'oeuvre

Chacun s'accorde à reconnaître que c'est un travail qui exige beaucoup d'énergie. « Il ne faut pas passer à côté du jeu de références en même temps que ne pas se laisser abuser par le produit Jacobs. Un produit culturel fort et devenu légendaire », reconnaît Jean Dufaux.

Jean Dufaux préfère rester « sur une réflexion prolongeant « La Marque Jaune » et ses personnages. Tenir compte de la grammaire propre au créateur sans pour autant se mettre au garde-à-vous devant. Compte tenu qu'auteurs comme lecteurs, chacun à son propre niveau de lecture, ses propres Blake et Mortimer. Je crois que la meilleure attitude à adopter quand on prend la suite d'un homme tel que Jacobs, c'est le respect de l'esprit de l'oeuvre ».

Séance de dédicaces par les trois auteurs, aujourd'hui [samedi] en la salle du conseil municipal de l'hôtel de ville de 14 h 30 à 17 heures.
Avatar du membre
Commandant Hamilton
Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz
Messages : 1019
Enregistré le : 27 déc. 2012, 10:24
Localisation : Espagne
Contact :

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par Commandant Hamilton » 08 déc. 2013, 09:48

Quelqu'un a l'ex-libris qui a été offert ?
Commandant au bord du porte-avions The Intrepid. Blog sur Blake et Mortimer (en espagnol): http://blake-y-mortimer.frognier.es/
Avatar du membre
rigolissimo
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 314
Enregistré le : 09 août 2010, 05:08

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par rigolissimo » 09 déc. 2013, 08:32

C'est dans la gazette, ça doit être vrai.

Dans Ouest-France :


Laurent BEAUVALLET.
Servez-vous un whisky ou une tasse de thé, et savourez ! L'esprit du professeur Septimus, que l'on croyait définitivement disparu depuis La marque jaune, plane sur Londres. Pire : ses clones prolifèrent, coiffés d'un chapeau melon - des scènes dignes d'un tableau de Magritte. Très ambitieux, ce nouvel opus s'inscrit résolument dans les marques du chef-d'oeuvre d'Edgar P. Jacobs, jouant très habilement avec tous ses codes. Le Centaur club, des souterrains et de la science-fiction, et l'incontournable Olrik : rien ne manque à cette extraordinaire aventure, au graphisme somptueux. Du très lourd !
Avatar du membre
rigolissimo
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 314
Enregistré le : 09 août 2010, 05:08

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par rigolissimo » 09 déc. 2013, 08:34

Blake et Mortimer traversent les modes

Vendredi et samedi, les nouveaux « pères » de la BD ont rendu visite à leurs lecteurs manceaux.
Stéphane Aubin, Jean Dufaux et Étienne Shréder ont donné une suite aux aventures des deux héros, nés en 1956 de l'imagination d'Edgar P. Jacobs. Ils viennent de publier L'Onde Septimus, le 22e tome de la série. Le scénariste et les deux dessinateurs avouent s'être plongés dans ces aventures folles dès leur prime jeunesse. Étienne Shréder [sic] confie « J'avais envie d'avoir mon nom sur la couverture d'un Blake et Mortimer. »

Hier après-midi, les fans, ravis, sont repartis de l'hôtel de ville avec des albums dédicacés. Par tirage au sort, cinq ont pu obtenir un dessin directement sur leur album. Et un dernier a gagné un dessin original de Stéphane Aubin.

Illustration(s) :
Étienne Shréder [re-sic, les dégâts de l'anglais, le décin de l'allemand dans l'EN], Stéphane Aubin et Alain Dufaux face aux lecteurs de la série. - - -
Modifié en dernier par rigolissimo le 09 déc. 2013, 17:04, modifié 1 fois.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 5762
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: L'onde Septimus dans les médias

Message par archibald » 09 déc. 2013, 08:52

Quand on fait un article sur la sortie d'un nouvel album de B&M , on se doit de donner dans le classique et dans le banal .
Difficile de faire une critique construite quand on s'adresse à des lecteurs, en grande majorité , non passionnés par cette série , l'unique objectif (avoué ou non )de l'article est de les pousser à acheter l'album ! ;)
Donc on va sans doute continuer à lire des inepties et des non vérités ! Du genre de ce que l'on peut lire dans Paris Flash , un jour à Ghand parmi les fleurs ... :lol: :lol: :lol:


Cata a mieux décrit les motivations des journalistes :
catallaxie a écrit :..../....
Ces journalistes reçoivent gratuitement ces albums de la part des éditeurs ce qui, pour un journaliste spécialisé BD dans sa rédaction, peut constituer une superbe collection en fin d'année. Oser une véritable critique c'est tuer la poule aux oeufs d'or, d'ailleurs ils doivent assimiler leur chronique à une sorte de recension publicitaire...../...
:p
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Répondre

Retourner vers « L'Onde Septimus »