Le bâton du Pinailleur

Scénario : Yves SENTE
Dessin : André JUILLARD
Avatar du membre
Dorchester
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 27
Enregistré le : 22 oct. 2021, 10:58
Localisation : Occitanie

Re: Le bâton du Pinailleur

Message par Dorchester »

Si ça peut répondre à la question...
HMS Victory at Portsmouth
L'incontournable navire de l'Amiral Nelson, pèlerinage de tous les petits anglais... et de tous les petits étrangers en stage linguistique.
Honni soit qui mal y pense
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7979
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Le bâton du Pinailleur

Message par archibald »

Dorchester a écrit :
07 nov. 2021, 10:02
Si ça peut répondre à la question...
HMS Victory at Portsmouth
L'incontournable navire de l'Amiral Nelson, pèlerinage de tous les petits anglais... et de tous les petits étrangers en stage linguistique.
Merci . Je vois qu'il est juste écrit Victory et pas HMS. ;)
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
JLV59
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 134
Enregistré le : 01 oct. 2021, 19:25

Re: Le bâton du Pinailleur

Message par JLV59 »

James a écrit :
07 nov. 2021, 09:49
Les noms des navires de la Royal Navy ont toujours le préfixe H.M.S. (Her ou His Majesty Ship).Par contre je ne sais pas s'il est reporté sur la coque avec le nom
Je ne sais pas non plus en ce qui concerne le nom sur la coque.
Par contre, chaque navire possède une cloche de bronze qui sert à sonner le quart. Sur cette cloche, on trouve l'indication du nom du navire, précédé de HMS.
JLV59
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 134
Enregistré le : 01 oct. 2021, 19:25

Re: Le bâton du Pinailleur

Message par JLV59 »

Remarques sur les cartes de la salle de crise (p. 16 et p. 17) :

1) Les traits de côte ont parfois des allures bizarres : sur la carte 1 de la p. 17, la mer Noire a disparu derrière la tête du lieutenant Clarke et la mer Caspienne est exagérément étirée. Sur la carte 2 en dessous, la mer Noire réapparaît, mais fortement étirée dans le sens ouest-est...

2) p 16, bande du milieu, case 2 : les frontières du Portugal (en vert olive) sont fausses : le pays est moins large d'ouest en est et ne remonte pas assez loin vers le nord.

3) les cartes derrière Blake et le lieutenant Clarke (p. 17, bande du haut, double case 1 et bande du milieu case 3) ne sont pas identiques. Les couleurs sont différentes d'une carte à l'autre (un exemple : Allemagne en violet sur la première carte, en vert clair sur les deux autres ! Hongrie en rose sur la carte 1, en mauve sur la carte 2, en vert sur la carte 3...) et ce sont parfois les mêmes couleurs pour des pays (?) voisins (voir les pays en rose de la carte 1). Pourquoi ?

4) Les frontières sont fautives également, certaines disparaissant ou apparaissant d'une carte à l'autre. Pire, ces frontières sont fantaisistes ici ou là sur les 3 cartes. L'ensemble ne correspond à rien de connu : ce n'est ni l'Europe centrale de 1920, ni celle des années 1930 avant l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne (Anschluss,1938), ni celle de 1939 à l'entrée en guerre (après l'annexion de l'Autriche et le démembrement de la Tchécoslovaquie à la conférence de Munich), les 2 cartes possibles dans le Cabinet of War. Ce n'est pas non plus une carte de 1942-1943 après les annexions allemandes et italiennes (mais cette dernière paraît hautement improbable ici) !

Conclusion : cartographie fantaisiste et coloriste n'ayant même pas l'idée de reproduire les mêmes couleurs d'une carte à l'autre alors qu'il s'agit de la même carte vue trois fois de suite sur la même page ! Travail plus que bâclé décor des cases massacré !!!
JLV59
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 134
Enregistré le : 01 oct. 2021, 19:25

Re: Le bâton du Pinailleur

Message par JLV59 »

La carte de l'Europe dans le bureau de l'amiral (p. 19, bande du haut) :

1) Mêmes problèmes pour les frontières : sur la carte 1, il manque une partie des frontières de l'Autriche, réduite à sa moitié orientale ! Sur la carte 2, la frontière entre la Grèce et la Bulgarie a disparu.

2) Des problèmes de couleur également : sur les deux cartes, la Sardaigne devrait être de la même couleur que l'Italie (donc marron et pas orange). Sur la carte 1, la Roumanie et la Bulgarie sont en crème, mais en vert olive sur la carte 2 ! La partie ouest de l'Allemagne est en vert olive sur la carte 2, mais en brun sur la carte 1

3) En cartographie, on emploie généralement des couleurs différentes pour des pays voisins (ce qui n'est pas le cas ici) et des couleurs identiques parfois pour des pays alliés, ce qui n'est pas le cas ici non plus : en vert olive sur la carte 1, Allemagne, Autriche, Tchécoslovaquie, Hongrie et Grèce (alors que Tchécoslovaquie et Grèce devraient être d'une autre couleur). URSS, Roumanie et Bulgarie en crème, Yougoslavie et Albanie en rouge brique : ces associations n'ont pas de sens non plus !

Bref, même constat : utilisation fantaisiste des couleurs et coloriste qui n'a pas été capable de reproduire la même carte à deux cases de distance !
JLV59
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 134
Enregistré le : 01 oct. 2021, 19:25

Re: Le bâton du Pinailleur

Message par JLV59 »

p. 19 toujours, le mur derrière Blake :

Sur la bande du milieu, on voit derrière le capitaine, on voit de droite à gauche un mur marron clair (sur lequel est accroché une carte de l'océan Indien et de l'Inde), une fine bande grise et une large bande crème ou ivoire.
Sur la case 2 de la bande au-dessus (bande 1) la fine bande grise est devenue large et la large bande crème ou ivoire est devenue fine ! Mêmes couleurs, mais inversion dans les tailles !
JLV59
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 134
Enregistré le : 01 oct. 2021, 19:25

Re: Le bâton du Pinailleur

Message par JLV59 »

JLV59 a écrit :
11 nov. 2021, 18:49
p. 19 toujours, le mur derrière Blake :

Sur la bande du milieu, on voit derrière le capitaine, on voit de droite à gauche un mur marron clair (sur lequel est accroché une carte de l'océan Indien et de l'Inde), une fine bande grise et une large bande crème ou ivoire.
Sur la case 2 de la bande au-dessus (bande 1) la fine bande grise est devenue large et la large bande crème ou ivoire est devenue fine ! Mêmes couleurs, mais inversion dans les tailles !
Deux fois "on voit", mon clavier a fourché, désolé !
J'arrête là mes remarques sur le BdP, la coupe est pleine !
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7979
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Le bâton du Pinailleur

Message par archibald »

JLV59 a écrit :
11 nov. 2021, 18:15
.../... Travail plus que bâclé décor des cases massacré !!!
C'est vrai qu'il y a à dire.. :cry:
img918.jpg
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
jef
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 47
Enregistré le : 28 déc. 2023, 09:07

Re: Le bâton du Pinailleur

Message par jef »

archibald a écrit :
11 nov. 2021, 21:47
JLV59 a écrit :
11 nov. 2021, 18:15
.../... Travail plus que bâclé décor des cases massacré !!!
C'est vrai qu'il y a à dire.. :cry: img918.jpg
Bien sévère.... ce n'est pas, tant s'en faut, la meilleure histoire de B et M, et même de la nouvelle série, mais c'est un album honnête qui se lit avec plaisir le soir avec un verre ballon rempli d'un liquide sympa...
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 3699
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Le bâton du Pinailleur

Message par Kronos »

Mille excuses, mais c'est, de très loin, la plus mauvaise histoire qui marie allègrement, des dessins bâclés, sans aucune profondeur, à des faits aussi improbables qu'invraisemblables, en ne respectant (en le dénaturant même à loisir) le corpus établi par Jacobs dans le Secret
Le "Batard de Pluton" est une ânerie sans fonds, ni queue ni tête
Si tu penses vraiment que c'est un "album honnête qui se lit avec plaisir", je dois dire que, pour ma part, j'ai été horripilé par les libertés prises par sente a=vis-à-vis de Jacobs
JLV59
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 134
Enregistré le : 01 oct. 2021, 19:25

Re: Le bâton du Pinailleur

Message par JLV59 »

Pour ma part, je ne sais pas trop quoi penser.
J'ai déjà dit tout ce qui m'avait horripilé dans cet album, qui essaie de faire le lien avec le corpus d'EPJ.
Est-ce vraiment la solution, d'essayer de se raccrocher de toutes ses forces aux ouvrages de départ ? Je le pense de moins en moins ...
Pour moi, j'attends toujours l'album suivant avec la même impatience, mais il est clair que ceux que je préfère sont ceux qui s'écartent plus nettement des albums d'EPJ, sans chercher à se raccrocher aux branches originelles de façon parfois très (trop ?) artificielle.
Est-il vraiment nécessaire de donner une introduction, ou une suite, aux albums de départ ?
Répondre

Retourner vers « Le Bâton de Plutarque »