Prépublication - vos commentaires

Scénario : Yves SENTE
Dessin : André JUILLARD
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 3026
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Kronos »

jyb a écrit :
Quarnstron a écrit :Sente a réussi à nous trouver des bombardiers italiens disponibles au printemps 1944. Bombardiers qui traversent toute la Méditerranée pour survoler la zone des balises...
Les avions sont des Savoia Marchetti SM 79. Leur autonomie est de 1900 ou 2000 km maxi. L'aller et le retour Italie/Gibraltar est grosso modo de 3000 km. A moins qu'ils soient partis de plus près et/ou qu'ils se posent quelque part sur le chemin du retour, ils vont finir par tomber à la mer.
Mais comme toujours : "licence artistique"...
Non, à ce stade-là, ce n'est même plus de la licence artistique...
Surtout des bombardiers italiens en pleine Med en 1944 !!!!!!!!!
Ils sortent du musée ?
jyb
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 378
Enregistré le : 05 sept. 2010, 07:14

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par jyb »

Kronos a écrit :Non, à ce stade-là, ce n'est même plus de la licence artistique...
Surtout des bombardiers italiens en pleine Med en 1944 !!!!!!!!!
Ils sortent du musée ?
Licence artistique ou, comme disait Quarnstron, uchronie. Je ne faisais que donner une info d'après une fiche technique. Mais "ce n'est qu'une BD"...
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 717
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par mokenamoke »

En fait ils ont été en péril quand ils ont sauté en parachute, et aussi tout au début quand Blake est tombé d'un avion dans la Tamise si je me souviens bien, mais je vois ce que tu veux dire, ils sont en quelque sorte réduits ici au rôle de simples exécutants ( et leurs attributions sont mal définies et plutôt élastiques ) et ils se contentent de remplir au jour le jour les missions hétéroclites qu'on leur donne, ils n'ont quasiment aucune initiative ni aucune vue d'ensemble. A leur décharge on peut penser qu'ils ont ici quelques années de moins que dans l'Espadon, ils sont encore au début de leur carrière et donc dans des rôles "subalternes" , ce qui logiquement devrait bientôt changer. N'empêche que jusqu'à présent il n'y a rien de très excitant dans cette histoire et qu'on attend toujours le grand absent pour mettre un peu d'ambiance : le fameux Bâton !
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Quarnstron »

Oui, enfin attention au retour de bâton... :p

C'est quand même l'ensemble de l'histoire qui est une vaste licence artistique (j'ai été un des utilisateurs du terme il y a quelques temps) vis-à-vis de l’œuvre de Jacobs. Et il n'y a vraiment rien qui incite à se dire qu'on ne perd pas son temps, enfin de mon point de vue.
Je rejoins Archibald sur le fait que B & M ne donnent jamais l'impression de finir quoi que ce soit.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6302
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par archibald »

mokenamoke a écrit :En fait ils ont été en péril quand ils ont sauté en parachute, et aussi tout au début quand Blake est tombé d'un avion dans la Tamise .../...
Tu oublies l'attaque des singes et le Lancashire hotpot de Mrs Benson ;)
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
BAR 83
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 160
Enregistré le : 02 sept. 2010, 12:10
Localisation : Var

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par BAR 83 »

mokenamoke a écrit :[...] on attend toujours le grand absent pour mettre un peu d'ambiance : le fameux Bâton !
Le voilà !

Image
BAR 83
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Quarnstron »

:lol: :lol: :lol:
Avatar du membre
gadjo
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 592
Enregistré le : 01 oct. 2010, 17:43

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par gadjo »

:lol:
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6302
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par archibald »

Je viens de lire la présentation de Henri Filippini dans l'immanquable n°45 pour cette bande dessinée , et je me dis que Je suis content que le forum n'ait pas eu l''autorosation de publier les strips.
Les gens de chez Dargaud ont bien compris que nous aurions du mal à ne pas dire honnêtement ce que nous en pensions..
Je pense que ce n'est pas le cas pour ce magazine .
Je bondis quand je lis une phrase comme celle ci : Utilisant astucieusement les confidences d'Edgar P. Jacobs , suivant les pistes les pluse minces évoquées dans ses albums , Yves Sente reconstitue minutieusemnt le quotidien du fameux trio ( sic ) au cours du dernier mois du second conflit mondial , stoppant la pendule du temps juste une heure trente avant ..et blablabla et blablabla
Ou comme celle ci . Avant de plonger dans la lecture de ce passionnant préquel et de mieux en savourer les subtilités .......
Bon sang mais c'est bien sur ! J'aurais du m'en rendre compte avant ... Je ne suis pas subtil ! :lol: :lol: :lol:
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Quarnstron »

Strip 146 dans la trépidante lignée des strips précédents.
Après l'attaque des gentils sur un vrai sous-marin, voici l'attaque des méchants sur de faux sous-marin. C'est inventif.
Surprenants quand même ces bombardiers italiens qui attaquent leurs alliés au lieu de participer à une attaque contre les Allemands.

J'imagine que le suspense ici est de savoir si les balises seront déréglées par les explosions ou de savoir combien de poissons vont mourir. Je m'en ronge déjà les ongles.
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Quarnstron »

archibald a écrit :Je viens de lire la présentation de Henri Filippini dans l'immanquable n°45 pour cette bande dessinée , et je me dis que Je suis content que le forum n'ait pas eu l''autorosation de publier les strips.
Les gens de chez Dargaud ont bien compris que nous aurions du mal à ne pas dire honnêtement ce que nous en pensions..
Je pense que ce n'est pas le cas pour ce magazine .
Je bondis quand je lis une phrase comme celle ci : Utilisant astucieusement les confidences d'Edgar P. Jacobs , suivant les pistes les pluse minces évoquées dans ses albums , Yves Sente reconstitue minutieusemnt le quotidien du fameux trio ( sic ) au cours du dernier mois du second conflit mondial , stoppant la pendule du temps juste une heure trente avant ..et blablabla et blablabla
Ou comme celle ci . Avant de plonger dans la lecture de ce passionnant préquel et de mieux en savourer les subtilités .......
Bon sang mais c'est bien sur ! J'aurais du m'en rendre compte avant ... Je ne suis pas subtil ! :lol: :lol: :lol:
Dernier mois du second conflit mondial ? Donc ici en plus Juin 1944 c'est la fin des haricots ? Uchronie quand tu nous tiens.

Edit: Pour le reste, c'est dur d'être "critique". On recopie le dossier de presse et voilà ! Zou, article rédigé. Bon, en même temps, je suppose qu'il est difficile de mordre la main qui vous nourrit, surtout si la publication est en difficultés financières comme je crois l'avoir lu.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6302
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par archibald »

Strip 146 : Je n'y connais absolument rien en bombes sous marines.
J'ai vérifié que le Savoia_Marchetti était armé de 1250 Kg de bombes ou d'une torpille source :http://www.avionslegendaires.net/avion- ... sparviero/
Simplement cel me semble bizarre qu'ils larguent leurs bombes d'un esul coup comme cela semble être le cas .
La taille des bombes me parait bien petite Ou alors ce sont des gros poissons et une grosse balise....
Mais j'attends les réactions de nos spécialistes ....
Ce qui est sur ; c'est que quand on les voit exploser elles n'ont pas l'air de faire grand mal aux poissons :geek:
PS : Ne sont-ce point des grenades sous-marines plutôt que des bombes ?
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Quarnstron »

archibald a écrit :(...)
PS : Ne sont-ce point des grenades sous-marines plutôt que des bombes ?
C'est aussi ce que je me suis dit. Donc, ce devrait être plus efficace contre les balises que s'ils avaient envoyé des torpilles.
Même si on ne sait toujours pas pourquoi ni comment ce sont des Italiens qui s'y collent.
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 717
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par mokenamoke »

<< Surprenants quand même ces bombardiers italiens qui attaquent leurs alliés au lieu de participer à une attaque contre les Allemand >>

Mais non puisque les Italiens étaient d'accord avec les Allemands au temps de Mussolini.
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Quarnstron »

mokenamoke a écrit :<< Surprenants quand même ces bombardiers italiens qui attaquent leurs alliés au lieu de participer à une attaque contre les Allemand >>

Mais non puisque les Italiens étaient d'accord avec les Allemands au temps de Mussolini.
Sauf qu'en 1944, l'armée italienne s'est déjà ralliée aux Alliés. Elle l'a fait en 1943 en même temps que le gouvernement italien (après le renversement de Mussolini en 1943) annonçait sa reddition. Si ma mémoire est bonne, le gouvernement italien est à partir de ce moment-là à Malte.
A partir de l'automne 1943, l'Italie est contrôlée par les troupes allemandes (sous le commandement de Kesselring) et la seule autorité italienne, limitée à la République dite de Salo, menée par Mussolini après sa libération par les Allemands, n'a de réalité que sur le papier.

Donc, j'ai toujours du mal à comprendre comment : 1. les Italiens en 1944 sont un allié sur lequel les Allemands peuvent s'appuyer, 2. Leur capacité de bombardement leur permettrait de survoler la Méditerranée (dans une mission forcément suicide car je ne vois pas comment ils pourront revenir) contrôlée par les Alliés.
Sachant que tous les bombardiers (ou presque) montrés ici étaient passés avec l'armée italienne au service des Alliés.

Maintenant, je ne suis pas historien et si quelqu'un me montre que j'ai complètement tort, je ferai mon mea culpa et je me replongerai dans un ouvrage sur la 2e guerre mondiale.
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 717
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par mokenamoke »

Tu as certainement raison, je ne savais plus en quelle année les Italiens avaient changé de camp, je pensais que c'était plus tard. Mais alors c'est catastrophique pour notre scénario ici : il n'y a plus grand chose qui tient debout !
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Quarnstron »

Catastrophique, je ne sais pas, mais pour moi ça ne tient pas vraiment debout.

Après vérification, il apparaît que les forces italiennes restées au service de l'Axe ont continué les combats (participations à des raids sur Anzio, etc.) avec une dotation en partie allemande (Messerschmidt).
L'Aeronautica Nazionale Repubblicana était basée à Florence. Donc techniquement, il pourrait y avoir une force aérienne italienne menant ce raid, ce d'autant plus qu'elle présente tous les signes d'une mission suicide (y compris rayon d'action "survitaminé" des bombardiers qui y participent). Là, on peut considérer que les auteurs ont raison, et donc que j'ai tort. Mea culpa.

Par contre, le fait que les Italiens de la République de Salo qui ne représentent pas grand-chose politiquement ou autre soient le biais par lequel les Alliés veulent berner les Allemands sur la vraie localisation du débarquement me semble toujours complètement farfelu.
Avatar du membre
Icecool
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 38
Enregistré le : 29 juil. 2014, 14:10

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Icecool »

Quelques rappels concernant les raids italiens sur Gibraltar :

- Les raids étaient effectués depuis la Sardaigne par les bombardiers Piaggio P.108. La seule unité de la Regia Aeronautica à voler sur le Piaggio était le 274e escadron de bombardement à longue distance. Ce fut seulement en juin 1942 que le 274e devint opérationnel.

- Les raids les plus spectaculaires eurent lieu en octobre 1942, lorsque plusieurs attaques de nuit furent accomplies. Les derniers raids sur Gibraltar furent réalisés pendant l'Opération Torch (débarquement allié en Algérie et au Maroc) en 1943, lorsque ces bombardiers frappèrent avec succès, même le port d'Oran.

- Après l'armistice avec l’Italie, l’armée de l'air de la République sociale italienne effectua encore au moins deux raids sur Gibraltar entre les 4 et 6 juin 1944, malgré la prise de Rome par les Alliés !

- Précisons en expliquant que la libération de Mussolini par Skorzeny (12 septembre 943) et la création de la "République Sociale Italienne" ouvrit la voie pour la reconstitution d'une armée italienne pro allemande, avec notamment une force aérienne (10 octobre 1943) rebaptisée '"Aviazione Nazionale Repubblica" (ANR), largement inspirée par la Luftwaffe. Le matériel était majoritairement des avions de fabrication italienne, saisis puis rendus par les Allemands. Le premier groupe devint opérationnel le 3 janvier 1944, pour trois types de missions : la chasse, pour défendre le territoire italien contre les bombardements alliés ; l'attaque à la torpille du trafic maritime allié et le transport. La chasse fut la plus importante des trois, tant numériquement que pour les résultats obtenus. L'ANR se montra d'une redoutable efficacité, provoquant une réaction alliée sous forme de bombardements de ses aérodromes et des usines de production de ses avions. Les avions torpilleurs italiens étaient réputés : ils reprirent du service en 1944 et se montèrent également redoutables. Le 5 juin 1944, ils poussèrent donc l'audace jusqu'à attaquer Gibraltar, en partant de bases françaises.
En 1945 l'aviation était, de loin, la plus efficace des branches de l'armée mussolinienne, considérée avec respect tant par les alliés allemands que les adversaires alliés. La défaite était pourtant inévitable. L'ultime offensive alliée en avril 1945 commença à la priver de ses bases. Finalement, plutôt que de passer sur le territoire allemand, le dernier groupe opérationnel de l'ANR préféra détruire ses avions le 27 avril 1945 et mettre fin à son existence.

- En Italie même, mais sur terre cette fois, rappelons que, dès la nuit du 13 au 14 septembre 1943, lorsque les premiers détachements français de l'Armée d'Afrique appartenant au 1er bataillon de choc du commandant Gambiez débarquent du sous-marin Casabianca, les troupes italiennes basculent dans le camp allié. En octobre suivant, l'ambassadeur d'Italie à Madrid remettra à son homologue allemand une déclaration de guerre à transmettre à Berlin. Le maréchal Badoglio enjoint « à tous les soldats italiens de lutter contre les Allemands jusqu'au dernier homme ». A la fin 1943, fascistes mis à part, Hitler a radicalisé sa répression contre les Italiens en donnant l'ordre d'instituer un climat de terreur et de piller les musées et les églises de Rome et d'ailleurs. C'est donc peu dire que trouver des troupes nombreuses en 1944 encore enclines à lutter contre le déferlement allié n'est pas gagné d'avance... même dans Blake et Mortimer !
Modifié en dernier par Icecool le 07 oct. 2014, 19:01, modifié 1 fois.
jyb
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 378
Enregistré le : 05 sept. 2010, 07:14

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par jyb »

Merci pour cet éclairage.
Icecool a écrit :- Après l'armistice avec l’Italie, l’armée de l'air de la République sociale italienne effectua encore au moins deux raids sur Gibraltar entre les 4 et 6 juin 1944, malgré la prise de Rome par les Alliés.
Avec quel type d'avions ?
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Quarnstron »

jyb a écrit :Merci pour cet éclairage.
Idem. Et comme pourraient le dire B & M, "I stand corrected." :oops:

Ca reste tiré par les cheveux, mais il y a une relative vraisemblance.
Modifié en dernier par Quarnstron le 07 oct. 2014, 19:07, modifié 1 fois.
Répondre

Retourner vers « Le Bâton de Plutarque »