Prépublication - vos commentaires

Scénario : Yves SENTE
Dessin : André JUILLARD
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Quarnstron »

mokenamoke a écrit :Et naturellement on ne voit pas la tête du colonel, mais on a comme une vague idée . . .
N'empêche, pour la première fois on aurait une situation intéressante.
C'est vrai. Premier strip où je me dis "Vite, la suite."
Et ce qui permettrait de donner un peu plus de sens à tout ce qui s'est passé avant.
Avatar du membre
Park Lane
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 372
Enregistré le : 08 juin 2014, 16:12

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Park Lane »

Quarnstron a écrit : - Le tunnel grand ouvert (en même temps c'est préférable comme cela, parce qu'on aurait pu avoir un tunnel fermé par une porte dont le contact aurait eu la clef) qui pourrait laisser entrer n'importe quel individu malfaisant... un Olrik décidé par exemple.
Edit: Park Lane votre référence au Yeti est amusante, car justement l'épisode très bref de Blake suspendu à son parachute, m'avait immédiatement rappelé la scène de Tintin au Tibet où Haddock est suspendu dans le vide.
Vous avez raison Quarnstron, ce tunnel ouvert à qui veut est quand même assez surprenant ! Il donne directement accès aux bureaux intérieurs des forces militaires britanniques. Or son embouchure n'est gardée par personne. Il suffit d'entrer jusqu'au fond de la grotte, de pousser une porte, qui s'avère être un arrière de bibliothèque qui pivote, et on parvient ainsi sans autre obstacle défensif le saint des saints... Ce qui signifie donc qu'un espion allemand ou italien venu nuitamment à l'aide d'un mini-sous-marin de poche (comme cela est réellement arrivé pour plastiquer des bateaux alliés amarrés dans le port de Gibraltar ; on en a fait des films) peut tout aussi bien débarquer au pied du rocher, gravie la falaise comme le font Blake et Mortimer, entrer dans la grotte et zigouiller tout le personnel ! Avouons que c'est de la fine stratégie de la part des auteurs !
Quant à Tintin au Tibet, j'avais déjà fait une comparaison entre le BdP et cet abum de Tintin. Si vous regardez le strip 55 ou la version couleur publiée dans Casemate de la planche à laquelle il appartient, vous serez surpris de constater que al grotte de glace représentée à la dernière case n'est pas sans faire penser à celle où Tchang s'est réfugié après l'accident d'avion, que découvre Tintin le soir de l'arrivée de l'expédition et que Haddock retrouve sous la neige le lendemain en y tombant par mégarde.
Enfin, le lien vers l'Immanquable donné par nypjak confirme l'ampleur de la terrible situation où la série se trouve plongée par les auteurs. On y présente en effet l'intégralité de l'album par la mention suivante : Prépublication /Blake & Mortimer T.23, Le Bâton de Plutarque, par Sente & Juillard (première partie).
Ce qui veut donc dire que, comme nous le redoutions tous, nous ne sommes pas au bout de nos peine.
A continuer de s'arracher les cheveux comme nous le faisons depuis plusieurs mois, nous finirons tous chauves bien avant la fin de ce cauchemar !

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar du membre
Icecool
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 38
Enregistré le : 29 juil. 2014, 14:10

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Icecool »

Park Lane a écrit : Enfin, le lien vers l'Immanquable donné par nypjak confirme l'ampleur de la terrible situation où la série se trouve plongée par les auteurs. On y présente en effet l'intégralité de l'album par la mention suivante : Prépublication /Blake & Mortimer T.23, Le Bâton de Plutarque, par Sente & Juillard (première partie).
:idea:
Pas de panique : c'est juste pour signifier que la prépublication de l'album dans L'Immanquable est saucissonnée, en général en trois parties et donc pendant trois mois/trois numéros.

Sur le lien suivant : quelques photos des galeries et souterrains de Gibraltar : http://goldproductionstudios.com/galler ... =33&page=1

Et ici pour le prégénérique de Tuer n'est pas jouer (en VO) :

[video][/video]

Séquence qui s'achève par une fameuse poursuite :

[video][/video]
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Quarnstron »

Bon, ben, y a pas à dire, avec Sente on est jamais déçu. :p

Strip 140, d'une part le découpage du strip me laisse perplexe, et d'autre part le Colonel devient soudain Major. Ca lui fera les pieds. A moins que quelqu'un ne m'explique qu'à Gibraltar, Major et Colonel sont deux grades équivalents. N'étant pas spécialiste de la chose militaire, c'est peut-être possible.
Quant au Colonel, il n'est pas forcément celui qu'on croit.
jyb
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 379
Enregistré le : 05 sept. 2010, 07:14

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par jyb »

Je ne suis pas très physionomiste, mais le lieutenant dans le bureau, à qui on remet une enveloppe, n'est-il pas le lieutenant Clarke, secrétaire particulier du major Benson à Londres ?
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Quarnstron »

jyb a écrit :Je ne suis pas très physionomiste, mais le lieutenant dans le bureau, à qui on remet une enveloppe, n'est-il pas le lieutenant Clarke, secrétaire particulier du major Benson à Londres ?
C'est l'impression que j'ai eue aussi. Même si de face il semble un poil différent, de dos, c'est bien lui, on dirait.
C'est peut-être pour cela qu'il dit "Major" au lieu de "Colonel". La force de l'habitude.
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 717
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par mokenamoke »

Quarnstron a écrit :Bon, ben, y a pas à dire, avec Sente on est jamais déçu. :p

Strip 140, d'une part le découpage du strip me laisse perplexe, et d'autre part le Colonel devient soudain Major. Ca lui fera les pieds. A moins que quelqu'un ne m'explique qu'à Gibraltar, Major et Colonel sont deux grades équivalents. N'étant pas spécialiste de la chose militaire, c'est peut-être possible.
Quant au Colonel, il n'est pas forcément celui qu'on croit.
Hé non, ce n'était pas lui . . . encore une bulle qui se dégonfle.
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 717
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par mokenamoke »

jyb a écrit :Je ne suis pas très physionomiste, mais le lieutenant dans le bureau, à qui on remet une enveloppe, n'est-il pas le lieutenant Clarke, secrétaire particulier du major Benson à Londres ?
Il a un air de famille avec le lieutenant Clarke, mais il a un tout autre uniforme, en tout cas d'une autre couleur. Et ses lunettes n'ont pas la même forme (voir par ex. au No. 74)
D'ailleurs le colonel Longreach a aussi un air de famille avec le major Benson.
Avatar du membre
gadjo
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 592
Enregistré le : 01 oct. 2010, 17:43

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par gadjo »

Quarnstron a écrit :Bon, ben, y a pas à dire, avec Sente on est jamais déçu. :p
le Colonel devient soudain Major. Ca lui fera les pieds.
:lol:

la prochaine fois, il se présentera comme "le major-colonel-Longreach commandant de la base en générale" :mrgreen:
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 717
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par mokenamoke »

jyb a écrit :Je ne suis pas très physionomiste, mais le lieutenant dans le bureau, à qui on remet une enveloppe, n'est-il pas le lieutenant Clarke, secrétaire particulier du major Benson à Londres ?
Ce n'est pas une enveloppe mais un colis, je dirais même plus un colis suspect, peut-être ajouté en douce par Clarke dans la valise, à l'insu de son supérieur ? Dans ce cas Clarke serait de mèche avec le lieutenant qui est peut-être son cousin . . . et qui a sans doute l'autre moitié du fameux bâton.
Avatar du membre
Park Lane
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 372
Enregistré le : 08 juin 2014, 16:12

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Park Lane »

Quelques nouvelles observations que m'inspirent les strips précédents et celui du jour :

- - a galerie souterraine, qui aurait dû déboucher sur des locaux enterrés (selon moi - je peux me tromper, ne connaissant pas le réseau des galeries de Gibraltar), débouche en fait sur un grand bâtiment extérieur (2e case du strip). Bizarre...
- Blake et Mortimer, après tant d'émotions, sont propres, n'ont pas une égratignure et ne sont pas fatigués (ils n'ont pas dormi pendant 48 heures) ; ils n'expliquent rien, ne rendent compte de rien, ne boivent pas, ne mangent pas, vont passer aussitôt et comme des automates au suivi des balises (le colonel/major les invite en effet à se rendre au point de contrôle)...
- Nos héros vont suivre les balises : sont-ils les seuls à pouvoir le faire ? Il n'y aurait donc personne d'autre sur place, qui puisse effectuer cette tache, aucun technicien, aucun officier de marine ou officier de renseignement ? Sente a une façon simpliste et curieuse de faire paraître nos héros comme des éléments fondamentaux et indispensables, alors qu'ils ne sont que l'un des maillons d'une vaste chaine de commandement et d'exécution.
- Toute la responsabilité de leurrer les Allemands dans le cadre du débarquement de Normandie n'incombe finalement, depuis le début du récit, qu'à deux personnes : Blake et Mortimer qui sont à la fois pilote sur porte-avions et défenseur du ciel de Londres, (Blake), inventeur d'avions futuristes (Mortimer), inventeur des balises (encore Mortimer), pilote du Catalina (encore Blake), agents de liaison, manutentionnaires, coursiers, commandos-parachutistes, contrôleurs des balises...? Pourtant, ces deux surhommes n'ont pas de grand rôle ni même de vrai rôle dans le fil concret du récit : ce ne sont pas de vrais héros qu'on met en avant comme dans toute bonne BD d'aventure. Ils se contentent de suivre le mouvement, avançant sans âme et sans sans initiative dans une histoire abracadabrante et ont auvent été pris en flagrant délit de maladresse insondable !
- Blake n'a pas de barbe naissante. Or, cela fait 48 heures (au moins) qu'il n'a pas dormi, une nuit entière qu'il vole dans son Catalina, et auparavant, une petite journée qu'il a quitté Bletchley Park. Il pourrait avoir une barbe à la Gainsbourg ou à la Blueberry...
- Il y aussi le visage de ce colonel ou major, on ne sait pas trop : décidément il semblerait que tous les officiers de cet album doivent leur tête à Daumier, selon ce que Juillard avait déclaré cet été dans Casemate à propos du major Benson. Pourquoi ? Je n'ai rien contre mais quel en est l'intérêt si rien dans la poétique du récit ne le rend nécessaire et ne lui donne sens ? De fait cela leur donne l'allure de marionnettes, ce qui semble un aveu supplémentaire que dans ce récit nous n'avons pas affaire à des personnages mais à des mannequins sans vie, même Blake et Mortimer sont toujours raides et figés, comme cela a d'ailleurs déjà été signalé. Mais là c'est pire que jamais !

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 717
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par mokenamoke »

Ils doivent déjà dépasser largement les 48 h sans dormir ni manger, ils viennent de frôler la mort avec leur hydravion, après quoi ils se sont farci des km de couloirs souterrains plus un escalier de plusieurs centaines de marches, et quand ils arrivent finalement chez le colonel ils ne reçoivent même pas une chaise, allez hop on les expédie directement au boulot.
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Quarnstron »

A la guerre, comme à la guerre !
Et puis, ils ont assez mangé en Angleterre, ces mollassons.
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Quarnstron »

Le strip 141 me rassure. Le Colonel-Major redevient Colonel de plein droit.
Il y a aussi une assez jolie vue sur la mer. C'est important d'être mis dans de bonnes conditions de travail.
Chambre avec vue.
Chambre avec vue.
Je suppose que nous sommes partis pour 2 strips de contrôle des balises. Je vais tâcher de contenir ma joie.
Avatar du membre
Icecool
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 38
Enregistré le : 29 juil. 2014, 14:10

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Icecool »

gadjo a écrit :
Quarnstron a écrit :Bon, ben, y a pas à dire, avec Sente on est jamais déçu. :p
le Colonel devient soudain Major. Ca lui fera les pieds.
:lol:

la prochaine fois, il se présentera comme "le major-colonel-Longreach commandant de la base en générale" :mrgreen:

Tiens, du coup, le colonel-major du strip 140 redevient colonel dès l'ouverture du strip 141...

Côté "bunker sécurisé mais avec vue-terrasse sur la mer", Gibraltar semble bien sympathique. J'en ai retrouvé les VRAIS plans :

Image

Image


Voir aussi les photos des visiteurs actuels sur Tripadvisor :
http://www.tripadvisor.fr/Attraction_Re ... tml#photos


Ps: Quarnstron a posté pendant que j'écrivais ce message : observations identiques ! ;)
Avatar du membre
Park Lane
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 372
Enregistré le : 08 juin 2014, 16:12

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Park Lane »

Rions un peu - avant de verser nos larmes de stupeur affligée !
Nous étions quelques uns l'autre jour à nous demander si le petit personnage a lunettes n'était pas Clarke. Il y a avait un doute que ce nouveau strip lève totalement.
Comment se fait-il donc qu'un obscur petit lieutenant aussi insignifiant que Clarke soit assez en cour auprès du major Benson pour s'être vu dépêcher comme par hasard à Gibraltar ! Comment ce jeune prodige, qui tente vainement de ressembler à l'ingénieur Wolf lequel, quoi qu'on puisse penser, avait plus de caractère et d'importance en raison de ses compétences, peut-il être déjà arrivé avant Blake et Mortimer et par quel moyen !!!!!!!! A quel titre ? Comment le major a-t-il réussi à l'imposer à un colonel qui, visiblement n'en voulait pas, c'est-à-dire, sauf erreur de ma part, un officier qui lui est supérieur ? D'où vient cette soudaine nomination de Clarke à laquelle rien de cohérent ne nous avait préparé ! Encore une grossière ficelle destinée à permettre la poursuite de la dimension olrikienne et espionne de ce récit décousu de fil blanc !
Depuis quand un colonel distribue-t-il des courriers personnels, un colis de surcroît, surtout à un simple lieutenant ? On devine bien que le dit colis vient de.... qui vous savez, autre colonel ! Mais depuis quand sur une base navale de ce genre le courrier parvient-il sans être objet d'une vérification afin d'éviter tout risque d'espionnage !!!!!!!!!! Nous nageons dans l'impossible et le ridicule le plus total !!!!!!!!!!!
On me dira qu'on peut peut-être hésiter encore sur l'identité du lieutenant. Mais qu'il soit ou non Clarke c'est également stupide : dans le premier cas, on se demande comment il a fait pour arriver si vite et pourquoi ! Dans le second cas, combien le major Benson a-t-il de lieutenants sous le coude, qui soient ses protégés, présentent le même type de physique avec lunettes et soient également suspects aux yeux du lecteur ? Quelle que soit la bonne réponse, cette apparition d'un lieutenant protégé de Benson constitue une fois de plus un choix scénaristique aberrant.
Pourquoi, après avoir été reçu dans un bureau construit dans un véritable édifice en pierre, Blake et Mortimer retournent-ils accomplir leur mission dans une grotte dont seul la position prétendument idéale par rapport aux balises justifie l'usage ! L'émetteur de contact avec elle est-il de si faible puissance et si faible portée ?
Chacun de ces nouveaux strips et une horrible étape supplémentaire de l'abominable strip tease que les auteurs font subir à nos héros, à la série et à l'esprit de Jacobs, lequel esprit n'est sans doute plus qu'un chauve-souris planant dans les grottes de Gibralatar, ou, qui sait, un méchant singe !
Au fait, et si des singes surgissaient soudaine t venaient attaquer nos héros attablés devant leur poste émetteur comme s'ils étaient devant un bon vieux poste de TSF permettant de capter Radio Londres ? Pouvez-vous m'expliquer ce que Duffelton alias Monkey regarde à la jumelle ? Les balises ? Mais je croyais qu'elles étaient sous l'eau ! Alors quoi ? S'assure-t-il qu'aucun commando marin de méchants singles ne se dispose à débarquer attirer par l'odeur des deux héros qui n'ont pas fait la moindre toilette depuis 48 heures ?
Souvenez-vous de leurs visages épuisés, à la barbe naissante, et de leurs cheveux décoiffés et collés de sueur, à leurs habits fripés, dans le Cycle de l'Espadon !
Ô Espadon, Ô Jacobs ! De quel coup de bâton avez-vous été frappés ! Par Plutarque et par Jove, que sont les hommes illustres devenus !

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 717
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par mokenamoke »

<< Nous étions quelques uns l'autre jour à nous demander si le petit personnage a lunettes n'était pas Clarke. Il y a avait un doute que ce nouveau strip lève totalement. >>

Strip 142 : comme je l'avais dit, notre copain Clarke est toujours à Londres ! C'est vrai que l'autre lieutenant lui ressemble, mais ça pouvait difficilement être lui, il aurait dû changer d'uniforme, changer de lunettes et changer de coiffure, et pourquoi aurait-il fait tout ça ? Quand on aura l'album en couleurs, on verra sans doute que ses cheveux ont une autre couleur, pour éviter les confusions, du moins je l'espère. N'empêche, quelle négligence, ils auraient pu se donner la peine de lui faire une tête différente, et idem d'ailleurs pour le colonel Longreach, qui ressemble trop au major Benson. C'est vraiment la loi du moindre effort.
Avatar du membre
Park Lane
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 372
Enregistré le : 08 juin 2014, 16:12

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Park Lane »

mokenamoke a écrit :<< Nous étions quelques uns l'autre jour à nous demander si le petit personnage a lunettes n'était pas Clarke. Il y a avait un doute que ce nouveau strip lève totalement. >>

Strip 142 : comme je l'avais dit, notre copain Clarke est toujours à Londres ! C'est vrai que l'autre lieutenant lui ressemble, mais ça pouvait difficilement être lui, il aurait dû changer d'uniforme, changer de lunettes et changer de coiffure, et pourquoi aurait-il fait tout ça ? Quand on aura l'album en couleurs, on verra sans doute que ses cheveux ont une autre couleur, pour éviter les confusions, du moins je l'espère. N'empêche, quelle négligence, ils auraient pu se donner la peine de lui faire une tête différente, et idem d'ailleurs pour le colonel Longreach, qui ressemble trop au major Benson. C'est vraiment la loi du moindre effort.
Tu avais en effet raison. Le strip de ce matin révèle que le petit lieutenant du Rocher n'est pas le petit lieutenant de Londres. Mais à quoi rime tout ceci ! Comme tu le dis justement, tout le monde ressemble à tout le monde, ce qui veut dire que c'est en effet la loi du moindre effort, mais aussi que nous sommes là en présence d'une volonté de Juillard qui pense peut-être créer des types ou des caractères ? A moins que Clarke ait un frère jumeau et soit un parent du professeur Halambique ! Sauf qu'Hergé avait su nous préparer habilement à cette circonstance !
Tout ceci prouve surtout que les personnages de cet album ne sont que des marionnettes, d'où peut-être le choix de s'inspirer de Daumier pour les têtes de majors et de colonels britanniques, ce qui les fait ressembler à des brigadiers de guignol.
Vous verrez, au prochain strip, ils auront eut-être des fils aux bras, aux jambes et à la tête !
Après L'Île des brigadiers du regretté Fred, voici Le Rocher des marionnettes !
On ne voit pas à quoi riment ces jeux d'échos qui n'auraient de sens que si tout cela s'inscrivait dans une puissante nécessité narrative et poétique. Il n'en est rien jusque à présent. On a presque l'impression d'une sorte de dérision de Juillard envers la série et si tel est le cas, c'est inadmissible. A moins que cette hypothétique dérision ne soit dirigée contre le scénario de cet album ?

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par Quarnstron »

Mokenamoke, Park Lane, je vous rejoins tous les deux sur ce nouvelle exemple de loi du moindre effort. A croire que chez Daumier il n'y avait qu'un exemple de sous-officier au regard fuyant (idem pour le Major/Colonel). :p
Je pense que la seule explication valable qui reste est celle du jumeau... Mince espoir cependant.

Je découvre aussi avec surprise que finalement, ce ne sont plus les italiens qui doivent être leurrés pour "enduire dans de l'horreur" les Allemands, mais bel et bien les Allemands eux-même directement.
Tant d'imprécisions donne à ce BdP un relent au bêtisier.

Bon, maintenant que le débarquement est sauvé et son succès assuré, est-ce que Sente va réussir à s'attaquer aux choses sérieuses ?
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6307
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Prépublication - vos commentaires

Message par archibald »

Park Lane a écrit :.../...
Nous étions quelques uns l'autre jour à nous demander si le petit personnage a lunettes n'était pas Clarke. Il y a avait un doute que ce nouveau strip lève totalement.
.../...
Je ne suis pas d'accord . Je penche plutôt pour la théorie du frère jumeau ( ou non ) .....
Sinon le coup du paquet est assez incompréhensible!!!
clarke.png
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Répondre

Retourner vers « Le Bâton de Plutarque »