Prépublication - vos commentaires

Scénario : Yves SENTE
Dessin : André JUILLARD
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Prépublication

Message par Quarnstron » 10 sept. 2014, 08:38

Strip 123, encore de l'action intense.

Les 2 auteurs ne se sont pas foulés sur la construction des 2 derniers strips. Les 2 cases finales des strip 122 et 123 sont quasiment copie conforme.

Sinon, ce n'est pas fondamental (licence artistique et tout ça), mais on annonce un rayon d'action de près de 6 500 km pour le Catalina. Pourtant, il me semble avoir lu que le RA était "seulement" de 4 000 km environ. On m'aurait trompé ?
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 5813
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Prépublication

Message par archibald » 10 sept. 2014, 09:49

Quarnstron a écrit :Strip 123, encore de l'action intense.

Les 2 auteurs ne se sont pas foulés sur la construction des 2 derniers strips. Les 2 cases finales des strip 122 et 123 sont quasiment copie conforme.

Sinon, ce n'est pas fondamental (licence artistique et tout ça), mais on annonce un rayon d'action de près de 6 500 km pour le Catalina. Pourtant, il me semble avoir lu que le RA était "seulement" de 4 000 km environ. On m'aurait trompé ?
C 'est un Catalina Spécial.
Le pilote est assis à droite , alors que la place habituelle est à gauche.
Commandes des moteurs Catalina.jpg
L'équipage a été réduit à deux hommes , ce qui oblige Mortimer a déballé les balises de leurs caisses lui même?
Vu l'étroitesse de l'espace , cela aurait sans doute été préférable de le faire avant le départ ....
Equipage Catalina.jpg
Quarnstron a écrit :Strip 123, encore de l'action intense.

Les 2 auteurs ne se sont pas foulés sur la construction des 2 derniers strips. Les 2 cases finales des strip 122 et 123 sont quasiment copie conforme.
..../....
Aprés tous ces strips trépidants , un peu de repos ne nous fera pas de mal ! ;)
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
jyb
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 350
Enregistré le : 05 sept. 2010, 07:14

Re: Prépublication

Message par jyb » 10 sept. 2014, 10:43

Quarnstron a écrit :Sinon, ce n'est pas fondamental (licence artistique et tout ça), mais on annonce un rayon d'action de près de 6 500 km pour le Catalina. Pourtant, il me semble avoir lu que le RA était "seulement" de 4 000 km environ. On m'aurait trompé ?
Je vais faire une réponse pas franche du collier comme pour celle que j'ai donnée à la question de Mokenamoke sur le temps de vol de l'avion entre l'Angleterre et Gibraltar (mais une réponse bêtement technique).

Comme dirait... euh... Einstein, tout est relatif.
Il y a la distance (du rayon d'action) "sur le papier", et la distance que peut réellement faire un avion, car des paramètres peuvent jouer.
- la vitesse. Une fiche technique que j'ai dans mes archives dit qu'à la vitesse de 161 km/h, le rayon d'action est de 4800 km. Sur Internet, on trouve la distance d'un tout petit plus de 4000 km en effet.
- encore une fois le vent. Si l'avion rencontre tout le temps du vent contraire, il ira moins loin, forcément, en dépit des prévisions du constructeur, qui n'y sera pour rien...
- pour telle ou telle navigation, un avion peut se voir adjoindre des réservoirs supplémentaires (ou avoir des réservoirs plus grands que les autres appareils du même type) ; c'est arrivé une fois à ma connaissance qu'un Catalina, pendant la guerre, ait eu des réservoirs supplémentaires, pour une longue traversée de l'Atlantique ; si c'est le cas pour le Catalina de Blake et Mortimer, il franchirait peut-être 6500 km - quoique 6500, ça me paraisse beaucoup (mais on est dans une BD... Donc, comme tu dis : "licence artistique"...).

Je profite de l'occasion pour préciser un truc suite au post d'Archibald sur le nombre de membres d'équipage d'un Catalina : sa photo montre un Catalina de l'Aéronavale française. L'équipage est constitué d'un pilote, un copilote, un navigateur, deux opérateurs Sonar (détection sous-marine) et quatre mitrailleurs. Cela fait 9 personnes à bord, mais on en voit 7 sur la photo. Pour des Catalina d'autres pays (en temps de guerre), ça fait 9 aussi, mais dans des fonctions un peu différentes : outre les pilote, copilote, etc, on trouve aussi un radio par exemple à la place d'un des mitrailleurs. Les Catalina soviétiques (pendant la guerre, toujours) ont eu 10 membres d 'équipage.

Une mitrailleuse est située en particulier tout à l'avant, sous le nez des pilotes si j'ose dire (mais sur le Catalina de la BD, je ne crois pas voir de mitrailleuse à cet endroit) et deux de chaque côté du fuselage, à l'aplomb de l'arrière de l'aile. Elles sont faciles à localiser car elles sont abritées sous les excroissances vitrées, en forme de bulles, d'ailleurs assez caractéristiques du Catalina, qu'on appelle "blisters". Même si on ne les a pas vus jusqu'à présent, on peut supposer qu'il y a un mitrailleur à chacune des mitrailleuses du Catalina de B & M, vu qu'on est en temps de guerre et qu'il faut bien que l'avion se défende en cas de mauvaise rencontre.

Evidemment, en temps de paix, il y a besoin de moins de monde ; le Cat que j'avais vu et photographié en 1980 en France devait avoir un pilote, un copi et un mécanicien (et des techniciens car c'était un avion qui faisait des détections magnétométriques, à l'aide d'un matériel technique embarqué dans l'avion, pour une compagnie de recherches minières ; en général, en fonction de ce que l'appareil emporte, il y a du personnel en plus : mitrailleurs s'il y a des mitrailleuses, opérateurs Sonar s'il y a un Sonar, hôtesse s'il y a des passagers - en temps de paix, des Catalina transformés ont fait du transport de passagers entre les îles, dans le Pacifique et ailleurs -, techniciens s'il y a du matériel technique comme dans le cas du Catalina que j'ai vu personnellement, etc ; le Catalina du célèbre commandant Cousteau avait 10 personnes à bord : caméramen, plongeurs... et y compris, évidemment, un pilote, un copilote et un mécano ; si je me souviens bien, c'était le fils du commandant Cousteau qui en fut le pilote à une époque).
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2686
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Prépublication

Message par Kronos » 10 sept. 2014, 20:39

Quarnstron a écrit :Strip 123, encore de l'action intense.

Les 2 auteurs ne se sont pas foulés sur la construction des 2 derniers strips. Les 2 cases finales des strip 122 et 123 sont quasiment copie conforme.

Sinon, ce n'est pas fondamental (licence artistique et tout ça), mais on annonce un rayon d'action de près de 6 500 km pour le Catalina. Pourtant, il me semble avoir lu que le RA était "seulement" de 4 000 km environ. On m'aurait trompé ?
On pourrait évidemment tabler sur du presque 5.000 km d'autonomie réelle dans le plus parfait des mondes... qui n'est hélas pas de notre Monde !!!
Mais Senju semblent allègrement l'ignorer
Et l'on peut même se demander dans quel mystérieux manuel ils ont été dégotter une info pareille ?! Cela se saurait si le PBY ou le Catalina avait eu cette autonomie géante...
Quant à cette question d'équipage, quelle question que voilà ?
Il n'y a pas d'équipage, qu'on se le dise bien ! Blakie et Mortie sont les rois du Monde et assurent à eux seuls toutes les fonctions de cet avion
Dites-vous qu'il n'y a pas de grain, pas de vents contraires, pas de pluie, pas d'ascendants, encore moins de rabattants (même si c'est tout de même assez rare au-dessus de la mer, cela peut tout de même arriver !), pas d'aviation ennemie, aucun contretemps, aucune avanie d'aucune sorte qui pourrait contrarier nos deux chers hommes ! Non mais !!!
Et pendant que Blakie se coltine tout le boulot sur (6500 km...), Mortie va tranquillement boire son thé et monter ses petites balises
Mais la question que je me pose : qui va balancer ces foutues balises à l'eau ??? Mortie, avec ses gros muscles d'athlète super-entraîné, ou le Blakie tout maigrelet que l'on nous montre à l'envi ?????????
De toute façon, l'avion pourra bien se conduite tout seul, après tout !
Bon, d'accord, à un esprit un tant soit peu cartésien, cela fait tout drôle... :twisted:
Avatar du membre
Park Lane
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 368
Enregistré le : 08 juin 2014, 16:12

Re: Prépublication

Message par Park Lane » 11 sept. 2014, 10:02

Etant donné que le nouveau strip est toujours aussi passionnant (sic) que les précédents et qu'il n'y a rien à en dire tant l'ennui est total, le calme plat absolu à l'image de l'horizon marin de ces cases, je vais faire une remarque d'ordre général.
Si le dessin et la mise en couleur - à travers ce que nous en connaissons par les planches publiées dans Casemate - étaient splendides ; si le récit était passionnant et à la hauteur d'un Blake et Mortimer, je crois que nous pourrions pardonner les erreurs et invraisemblances techniques comme par exemple, pour citer les plus récentes, celles qui concernent l'hydravion ou, un peu plus tôt dans les strips publiés en août, le Nagant au chien inversé. L'essentiel serait là.
Mais ce n'est pas le cas comme nous le savons tous, loin et outre loin s'en faut !
Je retourne donc lire autre chose que ce sarcophage de Blake et Mortimer !

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 5813
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Prépublication

Message par archibald » 11 sept. 2014, 10:10

On est quand même à moitié dans une uchronie , . Basam Damdu n'a pas existé pour de vrai .
Nous sommes quand même bien sot de vouloir tout analysé ainsi . Il est vai que cet album n'avait pas lieu d'être.
Il est vrai aussi que les deux auraient du inventer un appareil de toutes pièces genre Golden Rocket adapté à la situation. mais c'était du boulot. 8-)
Strip 124 : on finit par s'habituer à ses vignettes sans suspens ni tension ni grand intérêt .... :|
Ah si ! le correspondant de Blake tarde un tout petit peu à répondre ... en langage non codé ! Faut dire que l'on n'a pas encore vu le bâton de Plutarque ! ;)
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 5813
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Prépublication

Message par archibald » 11 sept. 2014, 10:11

Park Lane a écrit :Etant donné que le nouveau strip est toujours aussi passionnant (sic) que les précédents et qu'il n'y a rien à en dire tant l'ennui est total, le calme plat absolu à l'image de l'horizon marin de ces cases, je vais faire une remarque d'ordre général.
Si le dessin et la mise en couleur - à travers ce que nous en connaissons par les planches publiées dans Casemate - étaient splendides ; si le récit était passionnant et à la hauteur d'un Blake et Mortimer, je crois que nous pourrions pardonner les erreurs et invraisemblances techniques comme par exemple, pour citer les plus récentes, celles qui concernent l'hydravion ou, un peu plus tôt dans les strips publiés en août, le Nagant au chien inversé. L'essentiel serait là.
..../...
Tout à fait d'accord ! :p
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Prépublication

Message par Quarnstron » 11 sept. 2014, 19:13

Elles me semblent bien fragiles les antennes du petit père Mortimer. On espère qu'elles seront quand même autrement plus solides que l'antenne du micro-espion d'Olrik. Il faut dire que c'était probablement fabriqué en Chine ou pire, au Thibet.
Avatar du membre
Icecool
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 38
Enregistré le : 29 juil. 2014, 14:10

Re: Prépublication

Message par Icecool » 11 sept. 2014, 20:19

Côté "imagerie", nous pourrons bientôt nous rassasier de celles de Jacobs avec le livre suivant : ;)

Image

Sans compter celui annoncé par Mosquito concernant Olrik, décidément à l'honneur... (cf. topic : http://www.centaurclub.com/forum/viewto ... =55&t=1876)
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Prépublication

Message par Quarnstron » 12 sept. 2014, 08:29

Strip 125 "Et le Catalina plonge vers les flots pour redresser à moins de cinq mètres au-dessus des vagues afin d'échapper aux nombreux radars présents dans cette zone stratégique."

Je suppose que la mission alliée est tellement secrète que l'avion allié doit échapper aux radars alliés. Sans compter que même dotés d'un faible rayon de détection, les radars alliés auront probablement déjà détecté le Catalina allié étant donné qu'on nous le montre longeant les côtes (neutres) depuis un long moment déjà.

S'il s'agit de radars de l'Axe, merci de m'indiquer où ils pourraient être installés en 1944, étant donné que les côtes françaises, si jamais le danger devait venir de là, ont été dépassées depuis longtemps.
Toute réponse me permettant de comprendre ce qui se passe serait la bienvenue.
Avatar du membre
Park Lane
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 368
Enregistré le : 08 juin 2014, 16:12

Re: Prépublication

Message par Park Lane » 12 sept. 2014, 11:58

Quarnstron a écrit :Strip 125 "Et le Catalina plonge vers les flots pour redresser à moins de cinq mètres au-dessus des vagues afin d'échapper aux nombreux radars présents dans cette zone stratégique."

Je suppose que la mission alliée est tellement secrète que l'avion allié doit échapper aux radars alliés. Sans compter que même dotés d'un faible rayon de détection, les radars alliés auront probablement déjà détecté le Catalina allié étant donné qu'on nous le montre longeant les côtes (neutres) depuis un long moment déjà.

S'il s'agit de radars de l'Axe, merci de m'indiquer où ils pourraient être installés en 1944, étant donné que les côtes françaises, si jamais le danger devait venir de là, ont été dépassées depuis longtemps.
Toute réponse me permettant de comprendre ce qui se passe serait la bienvenue.
Je me pose exactement la même question tout ceci me semblant "assez" confus une fois de plus.
Quant au récit : il est toujours aussi vide que la mer et l'horizon représentés sur ces cases.
Au fond, le BdP est une succession de promenades : en voiture jusque à Betchley Park, à pied dans les jardins de Betchley Park avec un petit jogging de Blake pour s'ouvrir l'appétit avant le dîner, et maintenant en hydravion dans le ciel au-dessus des flots ! Il nous manque peut-être une randonnée cycliste en ville et une excursion d'escalade en montagne.

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar du membre
Park Lane
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 368
Enregistré le : 08 juin 2014, 16:12

Re: Prépublication

Message par Park Lane » 13 sept. 2014, 10:51

Strip 126 : il s'agit simplement d'un mode d'emploi illustré expliquant aux amateurs comment on s'y prend pour larguer une balise en mer, depuis la porte d'un hydravion.
"La première balise jetée à l'eau descend lentement jusque à la profondeur voulu", écrit l'ingénieur Sente, superviseur du programme.
Ce qui me conduit à m'étonner et à me poser la question. Je ne connais rien aux balises et me tourne donc vers ceux d'entre nous qui en savent plus long à ce sujet : comment la balise peut-elle descendre d'elle-même à la profondeur voulue ? Est-ce simplement l'effet de la loi d'Archimède dont on fait usage en calculant un coefficient d'immersion selon la forme de l'objet, sa masse et sa densité ?

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Prépublication

Message par Quarnstron » 13 sept. 2014, 11:39

Park Lane a écrit :Strip 126 : il s'agit simplement d'un mode d'emploi illustré expliquant aux amateurs comment on s'y prend pour larguer une balise en mer, depuis la porte d'un hydravion.
"La première balise jetée à l'eau descend lentement jusque à la profondeur voulu", écrit l'ingénieur Sente, superviseur du programme.
Ce qui me conduit à m'étonner et à me poser la question. Je ne connais rien aux balises et me tourne donc vers ceux d'entre nous qui en savent plus long à ce sujet : comment la balise peut-elle descendre d'elle-même à la profondeur voulue ? Est-ce simplement l'effet de la loi d'Archimède dont on fait usage en calculant un coefficient d'immersion selon la forme de l'objet, sa masse et sa densité ?

:idea:
Passionnant, n'est-ce pas ?
Ils auraient du faire la prépublication dans Science et Vie Junior.

Moi, j'ai encore d'autres questions.
Même en supposant que les balises sont à la bonne profondeur, et que cette merveille de technologie dispose de l'autonomie suffisante pour se propulser, etc., etc., etc. (puisque c'est une œuvre de fiction, on pourra rétorquer que tout est possible).
Quelqu'un peut-il m'expliquer l'intérêt stratégique de les larguer à l'entrée de la Méditerranée (difficile de savoir si l'hydravion est encore côté Atlantique ou pas) pour simuler un débarquement sur le Sud de l'Europe, et en particulier la France (Rappelons que de toute façon l'Italie fasciste est déjà à moitié occupée par les Alliés), et ce pour perturber les services d'espionnage italiens, qui je l'ai déjà évoqués ne représentent probablement plus rien à ce moment de la guerre (Cf. la République de Salo qui n'est qu'une coquille vide), ainsi que nous l'ont doctement indiqué les auteurs il y a une dizaine de strips ?
Les seuls qui pourraient les détecter sont les u-boot allemand, si je ne me trompe pas, de la 29e flotte basée à Toulon ou ceux de l'Atlantique qui parviendraient à franchir le Détroit de Gibraltar. Et encore, vues leurs difficultés pour traverser le détroit, ce n'est pas gagné.

Dans cet album jusqu'à présent (je ne sais pas ce qu'il a fait par ailleurs), Sente montre qu'il n'a aucune sens de la construction d'une histoire, basée autour de la poursuite d'un objectif et du déroulement de péripéties qui les unes après les autres, avec leur structure propre (début, milieu, fin), et une articulation logique entre elles, vont faire progresser l'histoire et conduire au dénouement. Lesdites péripéties étant suffisant dynamiques pour maintenir le lecteur en haleine.
C'est une BD d'aventures (Les aventures de Blake et Mortimer nous dit-on) ce qui implique un minimum de suspense, et non pas le scenario d'un film de Max Pécas.
Avatar du membre
BAR 83
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 160
Enregistré le : 02 sept. 2010, 12:10
Localisation : Var

Re: Prépublication

Message par BAR 83 » 13 sept. 2014, 22:17

Petite question stupide : la porte de l'avion peut-elle s'ouvrir en plein vol sans être arrachée ? La prise au vent me semble quand même très importante.
BAR 83
jyb
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 350
Enregistré le : 05 sept. 2010, 07:14

Re: Prépublication

Message par jyb » 13 sept. 2014, 23:28

BAR 83 a écrit :Petite question stupide : la porte de l'avion peut-elle s'ouvrir en plein vol sans être arrachée ? La prise au vent me semble quand même très importante.
D'abord, comment larguer des objets comme ces balises depuis un Catalina ? C'est évoqué à ce lien ci-dessous :
http://pbycatalina.wordpress.com/2009/0 ... the-cat-1/
Je résume tout de suite : on va à l'arrière de l'avion - section 8 du plan présenté dans le lien -, au-delà d'une cloison dotée d'une porte étanche - comme dans un sous-marin ou dans le fond d'un bateau, sous la ligne de flottaison -, et on reste dans le fuselage (donc sans ouvrir une porte latérale donnant sur l'extérieur) pour larguer des bouées, des fumigènes (par l'intermédiaire, je crois, des deux tubes verticaux que l'on aperçoit au fond du dernier compartiment). Quant au largage de canots de sauvetage pour des naufragés, ce n'est pas expliqué, mais je crois qu'on le fait dans le même compartiment arrière, à partir d'une trappe située dans le parquet et donnant vers le bas, vers la mer ; là, je n'ai pas le détail.

Ce lien donne aussi des détails sur le rôle de chaque membre d'équipage à bord d'un Catalina, et présente des photos des intérieurs avec la place de chacun (cf le débat lancé il y a quelques jours par Archibald sur le fait qu'il n'y ait que Blake et Mortimer à bord de cet avion ; on voit en particulier qu'il faut un mécanicien pour surveiller les moteurs ; ces moteurs étant sur l'aile haute, le mécanicien a un siège et son poste avec tout plein d'instruments de contrôle dans le gros pylône vertical de jonction aile/fuselage ; il y a aussi un navigateur à sa table pour tracer la route et surveiller la progression du vol).

Quant à la porte : il y a porte et porte ; personnellement, je ne vois pas de porte, en tout cas pas de cette forme ni de cette taille, à cet endroit du Catalina ; ce sont plutôt des fenêtres ou des hublots. Mais on est dans une BD ("Ce n'est qu'une BD"), et comme on l'a dit il y a quelques jours : "licence artistique".
A tout hasard, voici des portes sur des Catalina (qu'on n'ouvre qu'à l'arrêt) ; attention, ce sont des Catalina civils, donc modifiés par rapport au modèle militaire de base :
Image
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 5813
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Prépublication

Message par archibald » 14 sept. 2014, 12:13

Naïvement je pensais qu'une balise expérimentale était un objet plus fragile qu'une bouée et méritait d'être mise à flot après amerrissage .

Faut croire que c'est du costaud. :p

Pourtant l'antenne ne me parait pas bien solide .... :roll:
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Park Lane
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 368
Enregistré le : 08 juin 2014, 16:12

Re: Prépublication

Message par Park Lane » 14 sept. 2014, 12:45

jyb a écrit : Mais on est dans une BD ("Ce n'est qu'une BD"), et comme on l'a dit il y a quelques jours : "licence artistique".
Je suis d'accord avec jyb. On peut tolérer de petites variations adaptations de la réalité au circonstances d'un album. Tous les auteurs le font. Si les occasions de discussions s'arrêtaient là, il n'y aurait que des péchés véniels sur lesquels chacun fermerait les yeux ou auxquels il trouverait du charme. Mais nous sommes dans un autre cas de figure, celui d'un naufrage de chaque instant. Les balises jetées par Mortimer semblent signaler métaphoriquement à l'insu des auteurs une catastrophe narrative et graphique sans précédent dans la série. Et nous n'en sommes qu'à la version noir et blanc de la prépublication - certes des reprises et corrections seront certainement faîtes en vue de l'album définitif, c'est aussi le rôle de ces prépublications, mais cela ne changera pas le centre du problème : ce récit vide, le dessin souvent raide et paresseux !
Ce que je redoute aussi est le moment de la publication dans la version couleur car si on en juge par ces deux cases de la planche 20 publiées cet été en "bonnes feuilles" par Casemate, on voit à quoi il faut s'attendre ! Le vert de ces prairies est non seulement fort peu réaliste, ce qu'on pourrait là encore admettre s'il s'agissait d'une licence artistique. Après tout les peintres Fauves groupés autour de Matisse ont en leur temps remplacé les verts par des rouges afin de faire davantage vibrer la couleur et suggérer l'intensité de la lumière méditerranéenne. Mais ici que le vert choisi pour ces deux cases est tout simplement laid ! C'est à pleurer quand on songe aux verts subtils et en accord avec les saisons, des paysages jacobsiens dans S.O.S. Métérores ou Le Piège diabolique !
4-19e90d61e7.jpg
photo%203.JPG
Partie_II_Fig._1_-_Jacobs_-_Le_piege_diabolique_-_ed._Dargaud_-_1962.jpg
Quand on compare non seulement le graphisme mais encore les couleurs, force est de constater que ce que l'on voit dans le BdP est tout simplement HONTEUX !

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Olivier
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 174
Enregistré le : 18 août 2010, 20:49

Re: Prépublication

Message par Olivier » 14 sept. 2014, 20:48

Les couleurs seront donc à l'avenant du "scénario" et des dessins !
L'album sera-t il publié sur du papier journal mal recyclé ?

L'avenir de la reprise de BetM est maintenant bien sombre.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 5813
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Prépublication

Message par archibald » 15 sept. 2014, 08:32

Strip 127 :Dieu merci ! Nous avons échappé au largage des balises 2 à 19!
Quel raccourci audacieux!
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 5813
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Prépublication

Message par archibald » 15 sept. 2014, 08:33

Olivier a écrit :Les couleurs seront donc à l'avenant du "scénario" et des dessins !
L'album sera-t il publié sur du papier journal mal recyclé ?

L'avenir de la reprise de BetM est maintenant bien sombre.
Oui mais les couleurs sont claires ! :D
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Répondre

Retourner vers « Le Bâton de Plutarque »