Votre note du Bâton de plutarque

Scénario : Yves SENTE
Dessin : André JUILLARD

Votre note sur le "Bâton de Plutarque"

:chonos: :chonos: :chonos: :chonos: :chonos:
5
13%
:chonos: :chonos: :chonos: :chonos:
8
21%
:chonos: :chonos: :chonos:
6
16%
:chonos: :chonos:
4
11%
:chonos:
8
21%
:robpol:
7
18%
 
Nombre total de votes : 38
Avatar du membre
Sniper
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 151
Enregistré le : 10 août 2010, 05:23
Localisation : Vancouver Island

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par Sniper »

Park Lane a écrit :
On ne reconnaît pas Olrik au point où l'on dirait là aussi qu'il s'agit d'un acteur chargé de le représenter : trop maigre, visage trop émacié, proportions étranges. Quelle différence avec l'Olrik d'Aubin qui était au contraire fabuleusement lui-même, en dépit de la très étrange situation dans laquelle le plaçait le scénario de L'Onde Septimus !

:idea:

Ce est l'une des choses qui me dérange le plus de la récente albums.- l'échec pour obtenir le look de base de choses correctes de temps à autre.

Olrik: mâchoire carrée, yeux bleus, d'expression féroce.
Mortimer: honnête visage, yeux verts, devrait ressembler intelligent.
Blake: visage étroit, menton fendu, yeux bleu clair, regarde pensif.

Je déteste quand ils se trompent. :twisted:
Mon français est mauvais, mais je vais essayer!
LeSingeMalicieux
Momie de Grossgrabenstein
Momie de Grossgrabenstein
Messages : 2
Enregistré le : 16 déc. 2014, 22:51

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par LeSingeMalicieux »

Bonsoir à tous,

J'avais découvert votre forum déjà l'année dernière lors de la sortie de L'Onde Septimus, j'avais eu envie de donner mon avis, et puis en lisant tant de messages d'"experts", je m'étais ravisé.
Et cette année, je lis Le Bâton de Plutarque, je retourne sur Internet car j'ai envie d'en discuter, et je retombe sur votre forum de passionnés. Et cette fois-ci j'ai décidé de m'inscrire afin de vous donner mon avis :)

Je vais tâcher de construire ma pensée et de ne pas m'éparpiller, mais avant tout, sachez que je n'ai pas noté cet album dans votre sondage en en-tête de topic, car je n'ai pas compris pourquoi un chronoscaphe devait être attribué au scénario, et quatre au dessin.

Pour finir avec la présentation, et afin que vous sachiez à qui vous avez affaire, j'ai 37 ans (dans deux jours en fait), j'ai découvert Blake et Mortimer à la bibliothèque lorsque j'avais environ dix ans (mon premier album emprunté : Le Piège Diabolique), et depuis je n'ai plus décroché. J'ai tous les albums chez moi. Ceux d'E.P.Jacobs et les autres.


D'emblée, je vais être en décalage avec pas mal d'entre vous, car si je devais donner une note à cet album (après première lecture), ça serait un 3,8/5. J'ai vraiment aimé, sans le trouver exceptionnel quand même.
En vous lisant ensuite, j'ai vraiment apprécié le fait que vous étiez ouverts d'esprits, et que tous les avis vous intéressaient, ce qui m'a fait plaisir (hormis celui de Kronos en p2 du présent topic, qui me compare donc à un alcoolique, voire à un égout...).


Bon j'en viens au fait :

Un nouveau B&M, pour moi c'est toujours un plaisir de retrouver mes héros, sans appréhension aucune. Je lis l'album lors de sa sortie, et je ressens quelque chose une fois que je finis la dernière page, ça peut être positif ou négatif. Mon premier sentiment en quelque sorte. Et là mon premier sentiment était "Waa j'ai vraiment aimé, accessoirement ça rattrape le navet de l'année dernière (L'Onde Septimus)".
Donc oui, cet album m'a emporté du début à la fin, avec tous ses mystères au fur et à mesure, ses tenants dont on découvre les aboutissants à la fin. Je vous avoue même qu'approchant de la fin de l'ouvrage, voyant encore tant de mystères inexpliqués, je m'attendais à une suite annoncée en dernière page. Et finalement tout se tient en fin d'album, et j'ai été subjugué par cela.

De plus, je ne savais pas que c'était un préquel au Secret de l'Espadon, je l'ai découvert en le lisant, et j'ai vraiment adoré le découvrir !

Je me dois d'ajouter que je suis passionné de cryptographie.
J'apprécie les recherches des auteurs en ce sens, de faire découvrir dans un album que la cryptographie a été une des clefs (trop méconnue à mon sens) de la Victoire des alliés sur le régime nazi (et ses sbires). Je trouve qu'historiquement tout se tient dans l'album, des Ultra à Bletchley Park. Donc vous comprendrez que j'ai été emporté par un album de mes héros qui relatait une de mes passions !
Cela dit, j'ai tout de même quelques regrets à ce sujet : il n'est question d'Enigma (la machine crytographique de l'Allemagne nazie) que sur une seule vignette : la quatrième de la planche 27. On y lit également "bombe", ce qui n'est pas expliqué par la suite (et qui est pourtant historique). Déception de ma part sur ce coup-là...
En tout cas, dès la première page de l'album, avant la planche n°1, j'ai reconnu la machine Enigma (plutôt bien représentée), et une scytale. Je me suis demandé pourquoi ces deux outils de cryptographie, l'un datant de l'antiquité, et l'autre de la seconde guerre mondiale. Mais j'étais déjà dans mon rêve.
Il s'avère que je n'ai pas été déçu, car dans l'album il a été également question du carré de Polybe, et bien entendu mon héros Mortimer à compris de quoi il retournait.

Donc j'ai peut-être un penchant subjectif par rapport à cet album, mais voilà, une fois le quatrième de couverture refermé après première lecture, j'en étais vraiment content.

Mais j'oubliais, il y a également des choses que je n'ai pas forcément appréciées dans cet album :
- Les jumeaux Clarke, dès qu'on rencontre le premier dans l'histoire il est trop stéréotypé (roux avec des dents du bonheur), on sait de suite qu'il n'est pas clair. Énorme déception de ce côté-là.
- En planche 10, le Major s'adresse à son subordonné en le nommant "Caporal". Et en planche 11, il devient le Sergent Miller. Soit je suis con, soit j'ai pas compris...

Au delà de tout cela, j'ai pu découvrir que vous étiez très attachés au dessin.
Personnellement, je suis nul en dessin, et j'avoue ne pas trop m'y attacher. J'ai parcouru/lu cet album sans problème. Et j'y retrouvais l'ambiance générale des Blake et Mortimer. Le même style de dessin je veux dire.
D'ailleurs, lorsque vous parlez de traits trop raides ou je ne sais plus quel qualificatif, j'avoue ne pas comprendre de quoi vous parlez.

Je vous promets de faire une seconde lecture de cette album en m'attachant un peu plus aux images, et de vous donner mon avis de néophyte à ce sujet.

A bientôt donc :)
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par Quarnstron »

Bienvenue à vous, cher Singe Malicieux.

Merci pour cet avis clair et argumenté. Je l'ai trouvé fort intéressant.
LeSingeMalicieux a écrit :(...)
Mais j'oubliais, il y a également des choses que je n'ai pas forcément appréciées dans cet album :
- Les jumeaux Clarke, dès qu'on rencontre le premier dans l'histoire il est trop stéréotypé (roux avec des dents du bonheur), on sait de suite qu'il n'est pas clair. Énorme déception de ce côté-là.
- En planche 10, le Major s'adresse à son subordonné en le nommant "Caporal". Et en planche 11, il devient le Sergent Miller. Soit je suis con, soit j'ai pas compris...
Non mais franchement si être roux avec les dents mal plantées est un critère pour être suspect, pas étonnant que jouer aux échecs renforce le côté machiavélique des gens !! (Attention : ceci est une boutade). ;)

Quant au Caporal qui devient Sergent, s'il n'y avait que ça... :p

A bientôt sur le forum.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 5939
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par archibald »

LeSingeMalicieux a écrit :..../...
Je vous promets de faire une seconde lecture de cette album en m'attachant un peu plus aux images, et de vous donner mon avis de néophyte à ce sujet.
A bientôt donc :)
Bienvenue à toi , LeSingeMalicieux et merci d'avoir exprimé ton opinion suite à cette première lecture.
Beaucoup d'entre nous ont suivi cette prépublication au jour le jour . Nous avons donc un certain recul sur cette 'aventure' d'où nos avis très tranchés .
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 707
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par mokenamoke »

Merci au Singe Malicieux pour cet avis complet, c'est toujours intéressant de lire un outsider.

<< accessoirement ça rattrape le navet de l'année dernière (L'Onde Septimus)" >>
Là je suis d'accord à 100% : c'est même le principal mérite de cet album, il amorce enfin une remontée.

<< En tout cas, dès la première page de l'album, avant la planche n°1, j'ai reconnu la machine Enigma (plutôt bien représentée), et une scytale. Je me suis demandé pourquoi ces deux outils de cryptographie, l'un datant de l'antiquité, et l'autre de la seconde guerre mondiale. Mais j'étais déjà dans mon rêve.
Il s'avère que je n'ai pas été déçu, car dans l'album il a été également question du carré de Polybe, et bien entendu mon héros Mortimer à compris de quoi il retournait. >>
C'est vrai que cette petite promenade dans le temps sur fond de cryptographie n'est pas désagréable, on savait depuis longtemps que Mortimer est passionné d'archéologie, et on apprend maintenant qu'il s'intéresse aussi à la cryptographie, il doit avoir de nombreux hobbies.

<< Les jumeaux Clarke, dès qu'on rencontre le premier dans l'histoire il est trop stéréotypé (roux avec des dents du bonheur), on sait de suite qu'il n'est pas clair. Énorme déception de ce côté-là. >>
Là je ne comprends pas pourquoi des cheveux ou des dents devraient rendre quelqu'un suspect ! Si le premier jumeau est suspect dès le départ, c'est plutôt à cause de son comportement hésitant et maladroit, on voit tout de suite que c'est un trouillard, qui vit dans l'angoisse parce qu'il s'est lancé dans quelque chose qui dépasse de loin ses compétences.
LeSingeMalicieux
Momie de Grossgrabenstein
Momie de Grossgrabenstein
Messages : 2
Enregistré le : 16 déc. 2014, 22:51

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par LeSingeMalicieux »

Merci pour votre accueil :)
mokenamoke a écrit :<< Les jumeaux Clarke, dès qu'on rencontre le premier dans l'histoire il est trop stéréotypé (roux avec des dents du bonheur), on sait de suite qu'il n'est pas clair. Énorme déception de ce côté-là. >>
Là je ne comprends pas pourquoi des cheveux ou des dents devraient rendre quelqu'un suspect ! Si le premier jumeau est suspect dès le départ, c'est plutôt à cause de son comportement hésitant et maladroit, on voit tout de suite que c'est un trouillard, qui vit dans l'angoisse parce qu'il s'est lancé dans quelque chose qui dépasse de loin ses compétences.
Attention je précise bien que ce ne sont ni les cheveux ni les dents, mais bien le fait que le personnage soit trop stéréotypé (ç'aurait pu être d'autres traits physiques) qui m'a fait deviner dès le départ qu'il était suspect. Il se démarque bien trop de tous les autres personnages pour ne pas être louche.
Par la suite, tu as entièrement raison, son comportement le trahit sans nul doute.

Ce que je voulais dire, c'est que dans d'autres albums, bien malin sera celui qui saura reconnaître les espions et autres traîtres aux premier coup d’œil. L'effet de surprise est toujours agréable. Ici, lorsque les jumeaux sont démasqués, je me suis réellement dit "bof c'était téléphoné". C'est cela qui m'a grandement déçu.
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 1826
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par Thark »

LeSingeMalicieux a écrit : Je vais tâcher de construire ma pensée et de ne pas m'éparpiller, mais avant tout, sachez que je n'ai pas noté cet album dans votre sondage en en-tête de topic, car je n'ai pas compris pourquoi un chronoscaphe devait être attribué au scénario, et quatre au dessin.
Bienvenue à toi !
Et je profite de ton excellent post pour dire que je ne comprends pas très bien le principe de notation, moi non plus :P ... :roll:
Avatar du membre
Olivier
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 178
Enregistré le : 18 août 2010, 20:49

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par Olivier »

Bienvenue, singe malicieux.

Merci pour cet avis personnel et détaillé.
La prépublication du Bâton de Plutarque ne m'a pas convaincu du tout, tant mieux si des lecteurs de l'album, comme toi, l'apprécient dans son entier.
Wronschien
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 34
Enregistré le : 15 déc. 2013, 14:40
Localisation : Montauban

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par Wronschien »

LeSingeMalicieux a écrit :Ce que je voulais dire, c'est que dans d'autres albums, bien malin sera celui qui saura reconnaître les espions et autres traîtres aux premier coup d’œil. L'effet de surprise est toujours agréable. Ici, lorsque les jumeaux sont démasqués, je me suis réellement dit "bof c'était téléphoné". C'est cela qui m'a grandement déçu.
Exactement ! On sentait venir le coup depuis le début ou presque, ce qui n'aide pas dans un scénario sans rythme, où les héros se font balader tout du long en n'ayant guère d'influence sur les événements. Si en plus l'intrigue est sans intérêt non plus et sans surprise…
Et oui moi non plus je n'ai pas vraiment apprécié, sans être tout à fait mauvais je le dirais médiocre.
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 707
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par mokenamoke »

<< sans être tout à fait mauvais je le dirais médiocre. >>

C'est exactement ce que je me tue à répéter : cet album ne peut pas être 100% mauvais vu qu'il y en a au moins un de pire. Ce qui ne veut pas dire que je le trouve bon, moi aussi je le trouve médiocre, mais il est quand même lisible, c'est déjà ça.
Avatar du membre
Park Lane
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 368
Enregistré le : 08 juin 2014, 16:12

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par Park Lane »

mokenamoke a écrit :<< sans être tout à fait mauvais je le dirais médiocre. >>

C'est exactement ce que je me tue à répéter : cet album ne peut pas être 100% mauvais vu qu'il y en a au moins un de pire. Ce qui ne veut pas dire que je le trouve bon, moi aussi je le trouve médiocre, mais il est quand même lisible, c'est déjà ça.

Quel est celui que tu trouves pire cher Mokenamoke ?

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar du membre
rigolissimo
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 314
Enregistré le : 09 août 2010, 05:08

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par rigolissimo »

Bon, je l'ai lu. :chonos: :chonos:

Premières impressions rapides :
  • ça se lit, c'est mieux que L'Immonde de Septimus qui était totalement délirant.
  • c'est verbeux (trop de phrases redondantes, je peux donner exemples).
  • le dessin devient moins jacobsien tout en étant toujours ligne claire, c'est joli, mais sans plus. Les décors sont un peu vides. Je peux bien sûr pinailler si je veux faire le difficile (certains visages deviennent soudainement très dolicocéphales).
  • couleurs bien, lettrage bien.
  • c'est anachronique parfois dans le style de la langue et le vocabulaire (Cabinet of War sans cesse en anglais, est-ce que Jacobs faisait de même ?, « technologies » alors qu'on disait « techniques », « pathétique » dans le sens anglais alors qu'on disait « lamentable », « pitoyable », etc.)
  • Je trouve l'intrigue un peu décousue et maigre, on dirait que toute l'intrigue tourne autour d'une chose : nouer les fils que Jacobs n'avait pas réunis en commençant dramatiquement Le Secret de l'Espadon en fanfare. Or, si le maître avait fait ce choix, c'est entre autres raisons parce que c'est plus efficace, ça imprime un rythme plus soutenu alors que les longs intérieurs intimistes ralentissent le récit et sont un peu lassants.
  • Bien sûr, il y a des points de détails enquiquinants : quelle est l'utilité de la scène du début ? Être une des seules scènes vraiment d'action? Je n'ai pas compris comment les vieux coucous pouvaient n'arriver qu'avec quelques minutes de retard sur la Golden Rocket alors que celle-ci va deux fois plus vite, les dépasse après quelques minutes de vol et que le porte-avion doit être au large du Portugal/Maroc à mon avis.
Modifié en dernier par rigolissimo le 19 déc. 2014, 23:44, modifié 4 fois.
Guy Nipigue
Serveur au Centaur Club
Serveur au Centaur Club
Messages : 60
Enregistré le : 17 déc. 2014, 23:08

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par Guy Nipigue »

:o
Cela fait maintenant plusieurs années que je suis avec intérêt ce remarquable site et je me décide donc à franchir le cap pour entrer dans la discussion.
Les réactions de la plupart des participants concernant les reprises en général et celles du BdP en particulier me font penser à une histoire racontée par Woody Allen dans Anny Hall.
Deux vieilles Lady anglaises dégustent un pudding dans un salon de thé:
" ce pudding est vraiment infect , ne trouvez-vous pas ma chère ?
- Je suis bien d'accord avec vous et en plus, les portions sont minuscules"
En effet que d'énergie et de passion pour commenter un album que beaucoup ont quand même ereinté...

Je ne sais pas comment fonctionne le système de notation , donc je vous donne mon avis.
J'ai lu l'album strip par strip puis j'ai lu l'album à sa sortie.
Premier constat le découpage de l'album en strip ( et encore plus incompréhensible sa sortie sous ce format)est une vraie mauvaise idée , le strip ça fonctionne quand L'histoire est conçue pour ce format (cf les magnifiques strips quotidiens de Terry et les pirates du grand Milton Caniff).
J'avais donc une très mauvaise impression de cet album sous ce format.
La lecture de l'album ( au format classique bien sur) m'a fait revoir mon avis à la hausse.
Juillard " fait le job" et si son dessin est un peu raide et ses décors parfois un peu vides il reste quand même l'élégance de son trait .
L'histoire n'est pas follement originale ,on lit quand même l'album sans s'ennuyer mais sans être réellement transporté.
Je suis assez circonspect sur le talent de scénariste de Sente, sa reprise de XIII par exemple est très décevante.
Pour autant j'avais bien aimé la machination Voronov et le serment des 5 lords ( enfin sauf le méchant masqué à la Ric Hochet...)
Prendre comme période l'avant secret de l'espadon pourquoi pas, mais il aurait fallu avoir une vraie histoire à raconter, ici le déroulement de l'album n'est que prétexte à remplir les blancs laissés par Jacobs et bien sur ça ne fait pas une intrigue suffisante.
Sur une échelle de 1 à 5 je donnerai donc un 2.
Sur un autre point j'aimerai bien revenir sur les commentaire de Thark ,tu sembles assez opposé au principe de reprise d'une série, je n'y voit personnellement pas d'inconvénient , en effet je pense qu'une série peut posséder une ADN suffisamment forte pour pouvoir survivre à son créateur, toute la bande dessinée Anglophone Saxonne fonctionne sur ce principe.
quand Bob Kane à créé Batman il a mis en place une symbolique si forte ( un héros schizophrene, la vengeance comme une malédiction , la ville siège de toutes les folies...) que le personnage à pu nourrir des décennies d'auteur dont certains au talent immense ( Miller, Mazzucheli, Sale).
la reprise de séries est aussi une constante de l'école Franco-belge alors pourquoi pas Blake et Mortimer ?
Bon j'ai fait assez long pour mon premier post.
Désolé
Avatar du membre
Quarnstron
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 292
Enregistré le : 01 août 2014, 12:13

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par Quarnstron »

Bonjour Guy Nipigue (J'adore le nom !), et bienvenue.

Aucune raison d'être désolé, bien au contraire.
Tout avis, quel qu'il soit, particulièrement lorsqu'il est argumenté est le bienvenu (encore !). Fort heureusement, que les goûts des uns et des autres sont variés, sans quoi nous risquerions de nous ennuyer ferme.

Merci pour ton analyse et pour ce partage de ta vision des choses.

A bientôt.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 5939
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par archibald »

Guy Nipigue a écrit :..../...
Les réactions de la plupart des participants concernant les reprises en général et celles du BdP en particulier me font penser à une histoire racontée par Woody Allen dans Anny Hall.
Deux vieilles Lady anglaises dégustent un pudding dans un salon de thé:
" ce pudding est vraiment infect , ne trouvez-vous pas ma chère ?
- Je suis bien d'accord avec vous et en plus, les portions sont minuscules"
En effet que d'énergie et de passion pour commenter un album que beaucoup ont quand même éreinté...

..../...
Bienvenue à toi , Guy Nipigue , et merci d'avoir donné ton opinion.
J'avais décidé de ne plus intervenir à son sujet,mais je me sens à peine visé par ta réflexion sur laquelle je veux réagir. :p
C'est vrai que j'ai consacré beaucoup trop de temps à commenter cette daube .
Je comprends parfaitement que l'on puisse se moquer de nos interventions et ton post est très mesuré .
Ta comparaison n'est toutefois pas correcte .
1 Les deux anglaises ne recherchaient pas le gout d'un pudding fabuleux créé par un cuisinier de génie .
2 Le pudding qu'elles mangeaient était concocté par un cuisinier prétendant faire aussi bien ,sinon mieux, que le précédent .
Guy Nipigue a écrit :..../...- Je suis bien d'accord avec vous et en plus, les portions sont minuscules"
.../...
Là, la portion était trop dure à avaler et je n'en reprendrai plus !
Guy Nipigue a écrit :..../...En effet que d'énergie et de passion..../...
Va savoir pourquoi , je n'aime pas que l'on ternisse ce que Jacobs a créé .
Isn'it ridiculous ?
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Guy Nipigue
Serveur au Centaur Club
Serveur au Centaur Club
Messages : 60
Enregistré le : 17 déc. 2014, 23:08

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par Guy Nipigue »

..../...
archibald a écrit :Bienvenue à toi , Guy Nipigue , et merci d'avoir donné ton opinion.
J'avais décidé de ne plus intervenir à son sujet,mais je me sens à peine visé par ta réflexion sur laquelle je veux réagir. :p
C'est vrai que j'ai consacré beaucoup trop de temps à commenter cette daube .
Je comprends parfaitement que l'on puisse se moquer de nos interventions et ton post est très mesuré.
Bonjour Archibald,
Je ne voulais pas vraiment me moquer ( ou alors je fais partie des " moqués" car tu l'as compris, le BdP ne m'a pas emballé)
Je voulais juste souligner que certains membres du Centaur Club consacrent bcp de temps à expliquer que la poursuite de l'œuvre de Jacobs est une hérésie et continuent en parallèle à se passionner pour le travail des repreneurs je trouve c'est assez paradoxal.
Lorsque la série à repris en 1996 Dargaud, Ted Benoît et J Van Hamme avaient un projet ambitieux et très respectueux de l'œuvre initiale, l'AFB est un très bon album ( meilleur à mon sens que Sato tome 1 et 2 compris...).
Les chiffres de ventes ont du faire perdre la tête à l'éditeur les ambitions éditoriales d'origine se sont perdues en route.
Je suis par exemple tout à fait d'accord avec les sévères critiques de l'onde Septimus , laisser sortir un album dont les dernières pages ont été à ce point bâclées ...carton rouge pour l'éditeur !
Ceci étant B&M reste ma Madeleine de Proust et j'ai toujours plaisir à ouvrir un nouvel album...
Avatar du membre
Park Lane
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 368
Enregistré le : 08 juin 2014, 16:12

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par Park Lane »

Guy Nipigue a écrit :Sur un autre point j'aimerai bien revenir sur les commentaire de Thark ,tu sembles assez opposé au principe de reprise d'une série, je n'y voit personnellement pas d'inconvénient , en effet je pense qu'une série peut posséder une ADN suffisamment forte pour pouvoir survivre à son créateur, toute la bande dessinée Anglophone Saxonne fonctionne sur ce principe.
quand Bob Kane à créé Batman il a mis en place une symbolique si forte ( un héros schizophrene, la vengeance comme une malédiction , la ville siège de toutes les folies...) que le personnage à pu nourrir des décennies d'auteur dont certains au talent immense ( Miller, Mazzucheli, Sale).
la reprise de séries est aussi une constante de l'école Franco-belge alors pourquoi pas Blake et Mortimer ?
Bon j'ai fait assez long pour mon premier post.
Désolé
Bienvenue à toi Guy Nipigue. Je partage totalement ton sentiment au sujet des reprises. Et je trouve très judicieux l'exemple de Batman car c'est le cas par excellence d'un personnage qui a fait l'objet de toutes sortes de reprises dont certaines, en poussant loin au-delà de la forme originelle créée par Bob Kane, en recréant en profondeur le sujet l'ont approfondi de façon somptueuse et lui ont finalement été infiniment plus fidèles que si elles s'étaient contentées de l'imiter. Je pense par exemple à l'extraordinaire Arkham Asylum de Grant Morrisson et Dave McKean.
arkhamasylum_ashose.jpg
Je ne peux parler à la place de Thark (tout en n'étant pas certain qu'il soit un farouche opposant à l'idée d'une continuation de Blake et Mortimer), mais j'ai pu remarquer q'un certain nombre d'admirateurs de la série qu'ils ont comme c'est aussi mon cas connue dans leur enfance ou leur adolescence ont beaucoup de mal par principe avec l'idée de continuation, soupçonnant que toute tentative de ce genre soit une trahison, alors que les lecteurs d'autres séries non seulement acceptent plus volontiers le principe de la continuation mais sont une majorité à s'en réjouir. Force est de constater qu'il y a dans une partie du lectorat de Blake et Mortimer un certain conservatisme qui envisage toute idée nouvelle comme une forme d'apostasie. Tel n'est pas mon cas et je suis de ceux qui se réjouissent au contraire de la continuation d'une série qui risquait fort d'ailleurs, dans le cas contraire, de disparaître totalement des écrans radars de la mémoire et devenir introuvable. Je dois dire que je suis également totalement d'accord avec ton jugement sur les deux volumes de Sato que je trouve pour ma part très inférieurs au reste de l'oeuvre de Jacobs et à une reprise aussi remarquable que L'Affaire Francis Blake. Ce qui prouve bien me semble-t-il que la position la plus absolutiste qui consiste à refuser l'idée de continuation repose sur un principe bancale.

Je viens enfin de lire le BdP dans sa forme d'album et force est de constater comme tu le fais que l'impression est moins mauvaise qu'à la lecture des strips, exactement pour la raison que tu évoques. Je souscris pleinement à ton analyse de cet album telle que tu la présente.

A vrai dire, je ne relirai jamais un album en prépublication et en strip. Je crois que ce type de présentation, malgré les apparences, donne nécessairement une vision très fausse en ce sens qu'elle exacerbe les défauts, (parfois les qualités - je pense à des dessins des huttes qu'en noir et blanc nous avions trouvés beaux et qui en couleur, alors que nous attendions confirmation de ces qualifiés, m'ont quant à moi semblé ternes), masque les qualités éventuelles, écrase ce que seront les planches finales par le système graphique de la bande horizontale, et ne laisse pas préjuger du résultat une fois la mise en couleur effectuée. Je me dis qu'il serait beaucoup plus intéressant de lire la version strip après la parution d'un album, comme faisant partie d'un fonds documentaire, en tenant compte du fait que si un album est oeuvre en tant que version précisément achevée dans l'objet album, il existe en réalité sous de multiples formes dont la qualité n'est pas la même pour les mêmes cases selon qu'on considère telle ou telle étape - voir les exemples visuels de différences entre crayonnés et encrages que je montrais la semaine dernière (le vendredi 12 décembre) notamment pour les scènes de la soirée et de la nuit chez les Benson.

Je suis frappé de voir que manifestement, à l'état de crayonné Le Bâton de Plutarque est beaucoup plus intéressant graphiquement. J'aurai l'occasion d'y revenir plus en détail par la suite. Pour le reste, je note exactement les mêmes choses que toi pour l'état final du dessin, du découpage et de l'histoire. C'est mou, tout simplement mou et peu ressemblant à ce qu'on imagine quand on évoque Blake et Mortimer. Il y a une case qui m'a beaucoup fait rire : celle dans laquelle à Betchley Park les héros se décident enfin à avertir les autorités de la présence d'un espion. Ils marchent alors d'un pas solennel parfaitement ridicule au point où l'on se demande si Juilliard ne l'a pas fait exprès. Mais si oui, pourquoi ? J'en donne ici l'image moi et blanc faute d'avoir scanné la version couleur qui est encore pire du fait des à plats surchargés.
b-m-strip113-475c010.jpg
:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar du membre
rigolissimo
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 314
Enregistré le : 09 août 2010, 05:08

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par rigolissimo »

Pour ce que vaut mon avis : je ne suis pas opposé à des reprises (sinon je ne commanderais pas les albums). J'espère seulement que les auteurs (c'est surtout les scénarios qui m'intéressent, les dessinateurs pour l'instant me semblent très acceptables) renoueront plus avec des intrigues bien ficelées (mais pas trop échevelées à la Septimus ou même les Sarcophages en Antarctique), bien écrite et avec du souffle (il faut du grandiose, du rythmé).

Je suis pessimiste sur ce plan : les ventes sont trop bonnes (la réputation, l'aspect "tout public" et le dessin garantissent de bonnes ventes), je ne vois pas pourquoi l'éditeur reviendrait à des scénarios plus fidèles à l'esprit Jacobs (comme je le vois).
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 707
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par mokenamoke »

Merci Guy Nipigue, c'est chouette que quelques nouveaux viennent donner leur avis, ça élargit notre horizon. J'ai bien aimé l'histoire des deux Anglaises, je ne la connaissais pas, mais elle peut s'appliquer aussi à beaucoup d'autres choses . . .
Et je comprends tout à fait la réaction d'Archibald, il y a un côté paradoxal dans le fait de consacrer du temps et de l'énergie à quelque chose qu'on trouve sans intérêt, au lieu de tourner la page, c'est sans doute notre côté maso, il y a là du boulot pour nos psychanalystes de service.
Avatar du membre
abbas
Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz
Messages : 1107
Enregistré le : 08 août 2010, 10:23

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Message par abbas »

J'ai prêté l'album à une copine qui a lu 2 ou 3 B&M.....elle l' a trouvé inintéressant, mais bien dessiné, comme quoi !
Mon fils a apprécié les premières pages et le combat aérien mais a décroché à partir de Bletchley, il n'a même pas terminé la lecture. C'est la première fois !!!
Répondre

Retourner vers « Le Bâton de Plutarque »