Le testament de William S. - Ce que nous savons

Scénario : Yves SENTE
Dessin : André JUILLARD
Avatar du membre
BAR 83
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 160
Enregistré le : 02 sept. 2010, 12:10
Localisation : Var

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par BAR 83 » 03 août 2016, 11:59

Quand je vois notre ami Mortimer et Elizabeth McKenzie côte à côte dans l'Austin de cette dernière en route vers Stratford-upon-Avon, je me dis qu'il n'y a que deux personnes au monde qui doivent avoir une certitude quand à leur supposé lien de parenté : d'une part, la mère, Sarah Summertown, et d'autre part, le coloriste qui s'applique à utiliser pour les deux la même couleur de cheveux et d'yeux. Coïncidence ou indice volontaire ?
BAR 83
Avatar du membre
Sniper
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 151
Enregistré le : 10 août 2010, 05:23
Localisation : Vancouver Island

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par Sniper » 04 août 2016, 02:51

Lionel Orlock a écrit :
Sniper a écrit :Si cette tendance se poursuit, Olrik sera réduit à ne rien faire, mais Sudoku dans la prochaine aventure.
Ce serait bien de lui voir une victoire pour une fois, ou au moins réussir une partie de ses objectifs. Peut-être qu'on le verra s'évader ?

Oh, absolument! Au moins le laisser agir avec compétence, ont peut-être une petite victoire. Je voudrais le voir voler dans le coucher du soleil avec un sac bourré de bijoux au minimum.
Mon français est mauvais, mais je vais essayer!
Avatar du membre
freric
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 7460
Enregistré le : 04 août 2010, 22:18
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par freric » 18 août 2016, 19:19

Vu aujourd'hui sur le compte Twitter de Ryun Reuchamps
Image
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar du membre
abbas
Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz
Messages : 1105
Enregistré le : 08 août 2010, 10:23

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par abbas » 18 août 2016, 22:02

Expo Mondrian...où et quand?
Avatar du membre
freric
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 7460
Enregistré le : 04 août 2010, 22:18
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par freric » 19 août 2016, 06:12

Il s'agit d'une case de la planche 46, mais dessiné sous un autre angle.

Et vu la largeur, est ce pour un ex-libris?
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 697
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par mokenamoke » 19 août 2016, 08:31

Sur la dernière image : à gauche on dirait Sharkey ? ? ?
Depuis le temps que j'attends son retour, au moins avec lui on rigolait un peu.
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2685
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par Kronos » 19 août 2016, 11:15

abbas a écrit :Expo Mondrian...où et quand?
A londres, en aout 1958, ma chère !!!
Au fait commentusava ???
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2685
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par Kronos » 19 août 2016, 11:16

mokenamoke a écrit :Sur la dernière image : à gauche on dirait Sharkey ? ? ?
Depuis le temps que j'attends son retour, au moins avec lui on rigolait un peu.
C'est effectivement Sharkey, le grand retour... Et peut-être Freddy ??
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2685
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par Kronos » 19 août 2016, 17:17

abbas a écrit :Expo Mondrian...où et quand?
1948 Exposition particulière galerie Apollinaire à Londres avec projection du film d’Alain Resnais, Visite à César Domela.
1958 Création d’un relief mural pour un immeuble de La Haye.

No comment !!!
Avatar du membre
abbas
Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz
Messages : 1105
Enregistré le : 08 août 2010, 10:23

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par abbas » 20 août 2016, 21:40

Merci des précisions mon cher Kronos !
Avatar du membre
Rob1
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 224
Enregistré le : 18 janv. 2011, 12:56

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par Rob1 » 22 août 2016, 01:44

Je viens de voir les derniers strips pré-publiés... J'ai spontanément soupçonné un bel anachronisme, qu'une rapide recherche a confirmé. Saurez-vous le retrouver ? Parce que franchement, quand j'utilise l'adjectif "bel", je parle par litotes comme un Anglais.
Avatar du membre
Lionel Orlock
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 139
Enregistré le : 30 juin 2016, 00:07

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par Lionel Orlock » 22 août 2016, 07:06

Rob1 a écrit :Je viens de voir les derniers strips pré-publiés... J'ai spontanément soupçonné un bel anachronisme, qu'une rapide recherche a confirmé. Saurez-vous le retrouver ? Parce que franchement, quand j'utilise l'adjectif "bel", je parle par litotes comme un Anglais.
C'est assez gros effectivement. Construction à partir de 1886 ?
Colonel Olrik
L
ionel Orlock
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2685
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par Kronos » 22 août 2016, 11:03

Rob1 a écrit :Je viens de voir les derniers strips pré-publiés... J'ai spontanément soupçonné un bel anachronisme, qu'une rapide recherche a confirmé. Saurez-vous le retrouver ? Parce que franchement, quand j'utilise l'adjectif "bel", je parle par litotes comme un Anglais.
S'il n'y en avait qu'un ?!!!?
Mais, comme à son habitude, Sente mélange tout et n'importe quoi
Le plus Hénaurme étant qu'il arrive à faire coexister sur la même période le Gondwana, SOS et le Testament... IL est fort, non ?!
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2685
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par Kronos » 22 août 2016, 11:06

Lionel Orlock a écrit :
Rob1 a écrit :Je viens de voir les derniers strips pré-publiés... J'ai spontanément soupçonné un bel anachronisme, qu'une rapide recherche a confirmé. Saurez-vous le retrouver ? Parce que franchement, quand j'utilise l'adjectif "bel", je parle par litotes comme un Anglais.
C'est assez gros effectivement. Construction à partir de 1886 ?
Celui-là, je ne l'ai pas vu, mais je n'ai pas non plus "lu" les strips publiés tellement cela me navre de voir mélanger pas mal de bon (il faut le dire) et du mauvais aussi, comme les dessins des personnages, horribles
Ne parlons même pas d'Olrik dans sa sprison dorée... Incroyable !!!
Avatar du membre
Rob1
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 224
Enregistré le : 18 janv. 2011, 12:56

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par Rob1 » 22 août 2016, 15:24

Lionel Orlock a écrit :C'est assez gros effectivement. Construction à partir de 1886 ?
Ouiiii si j'en crois Wiki... On a un anachronisme de 65 m de haut et 244 m de large !

Ca m'a sauté aux yeux parce que dans le film Sherlock Holmes 2 on voit Tower Bridge en construction. Et tout fan de Sherlock Holmes sait que ses aventures se passent dans les années 1890. (C'est vous dire la profondeur de ma culture historique anglaise !)

Qu'est-il arrivé à monsieur regardez-comme-je-suis-documenté-j'ai-visité-le-musée-de-Bletchley-Park ? :shock:
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2685
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par Kronos » 22 août 2016, 15:50

Rob1 a écrit :
Lionel Orlock a écrit :C'est assez gros effectivement. Construction à partir de 1886 ?
Ouiiii si j'en crois Wiki... On a un anachronisme de 65 m de haut et 244 m de large !

Ca m'a sauté aux yeux parce que dans le film Sherlock Holmes 2 on voit Tower Bridge en construction. Et tout fan de Sherlock Holmes sait que ses aventures se passent dans les années 1890. (C'est vous dire la profondeur de ma culture historique anglaise !)

Qu'est-il arrivé à monsieur regardez-comme-je-suis-documenté-j'ai-visité-le-musée-de-Bletchley-Park ? :shock:
Ah, Rob1, tu m'as titillé l'esprit, que je vais aller lire ces strips en vitesse pour voir de mes yeux....
Avatar du membre
Lionel Orlock
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 139
Enregistré le : 30 juin 2016, 00:07

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par Lionel Orlock » 22 août 2016, 19:22

Rob1 a écrit : Et tout fan de Sherlock Holmes sait que ses aventures se passent dans les années 1890. (C'est vous dire la profondeur de ma culture historique anglaise !)
1895 voyons ^^
Image
Here, though the world explode, these two survive,
And it is always eighteen ninety-five.
Colonel Olrik
L
ionel Orlock
Avatar du membre
freric
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 7460
Enregistré le : 04 août 2010, 22:18
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par freric » 23 août 2016, 20:31

Le dernier crayonné montré plus haut est celui de la couverture format strip.

erca
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 5773
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par archibald » 28 août 2016, 18:09

Mon humble avis , maintenant que la prépublication de cet album dans le Figaro Magazine vient de s'achever:
Sente et Juillard sont des grands amateurs d’Hergé et de son œuvre. Nous en avons une preuve incontestable à la lecture de leur dernier album : Le testament de William S . Voici les éléments qui me font penser cela .
Du Secret de la Licorne, nous retrouvons l’astuce scénaristique suivante : La lecture d’un ancien manuscrit sert de trame à l’action, qui se déroule plus dans le passé que dans le présent. Le capitaine Haddock se découvrira un ancêtre, Elizabeth Mac Kenzie , d’une certaine manière , un père putatif.
Le testament de M Pump donne l’idée de base : Une clause, un tant soit peu excentrique assortie d’un délai de validité, qui priverait les héritiers « légitimes » pour un tiers , capable de la réaliser . Les dits héritiers feront tout ce qui est en leur pouvoir, allant même jusqu’au meurtre, pour éviter que la clause ne soit remplie.
La relative passivité de Mortimer et même de Blake, qui suit l’action depuis son bureau n’est pas sans faire penser à celle de Tintin au début des Picaros.
L’absence d’action rappelle les Bijoux de la Castafiore , une « non aventure » de Tintin, géniale au demeurant. Une histoire sans début et sans fin véritable .
L’arrestation, un peu précipitée et un peu comique, de la bande d’Olrik , me fait un peu penser à celle des gangsters de Chicago par Tintin , dans Tintin en Amérique . L’attitude franchement ridicule d’Olrik dans sa cellule , à la fin , est à rapprocher de celle de Rastapopoulos dans Vol 717 pour Sidney.
Malgré tout cela la lecture de cet album ne m’a pas procuré un réel plaisir, loin de là.
A la lecture du mot Fin, le titre d’une pièce de Shakespeare m’est immédiatement venu à l’esprit : Beaucoup de bruit pour rien
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Olivier
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 172
Enregistré le : 18 août 2010, 20:49

Re: Le testament de William S. - Ce que nous savons

Message par Olivier » 28 août 2016, 21:40

archibald a écrit : Sente et Juillard sont des grands amateurs d’Hergé et de son œuvre.
Cela transparaît plus ou moins dans chaque album de Sente et Julliard, notamment :
- Voronov : clin d'oeil au spectre d'Ottokar,
- les sarcophages 2 rappelle les aventures maritimes de Tintin, l'étoile mystérieuse par exemple,

Avec cet album à paraître on va atteindre le tome 24 des aventures de BetM. En 20 ans le nombre d'album a doublé, il y a maintenant autant d'album originaux que de reprises.

Je n'ai pas encore lu les deux dernières publications du Figaro, mais je peux constater que, comme dans la majorité des scénarii de Sente, les bonnes idées ne suffisent pas à compenser les faiblesses du déroulement de l'histoire. Je mettrais cette "aventure" un petit cran au-dessus du Bâton de Plutarque mais très en dessous de Voronov et des 5 Lords.
Répondre

Retourner vers « Le testament de William S. (25/11/ 2016) »