Nouveaux scénaristes sur Blake et Mortimer?

Scénario : Jean-Luc FROMENTAL et José-Louis BOCQUET
Dessin : Antoine AUBIN
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2245
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Nouveaux scénaristes sur Blake et Mortimer?

Message par Erca »

Park Lane a écrit :Il est vrai qu'Aubin dessine très bien Olrik. Mais est-ce une raison suffisante pour un nouveau scénario l'incluant ? J'avoue être fatigué de ce personnage dont plus rien n'est imprévisible.

:idea:
Est-ce que c'est le personnage qui est devenu imprévisible, ou bien les scénarios dans lesquels il joue ? ;)
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
Park Lane
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 368
Enregistré le : 08 juin 2014, 16:12

Re: Nouveaux scénaristes sur Blake et Mortimer?

Message par Park Lane »

C'est tout à fait vrai Erca, les scénario sont en grande partie responsables de cet état de fait. Je l'avais d'ailleurs un peu suggéré par un autre billet un peu plus haut dans le même sujet. Mais il est également vrai qu'avec la présence d'Olrik il y a belle lurette qu'on sait déjà à quoi s'attendre. C'est 'éternel problème des personnages de "méchants" récurrents dans une série. Au bout d'un certain nombre d'épisodes, le caractère bien connu de ce type de personnage devient lassant. Jacques Martin avait en partie, en partie seulement, tenté de contourné cet obstacle, en faisant parfois de Borg un allié paradoxal et ambigu de Lefranc.


:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 1846
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: Nouveaux scénaristes sur Blake et Mortimer?

Message par Thark »

Une petite remarque "encourageante" à propos de José-Louis Bocquet.
A mes yeux, côté BD, il est avant tout le co-scénariste (avec François Rivière, grand fan et connaisseur de Jacobs s'il en est) d'une excellente série dessinée par le non moins excellent Philippe Berthet : "Le privé d'Hollywood" http://www.bedetheque.com/serie-363-BD- ... ywood.html
Avec des intrigues solides et pleines de charme, cette trilogie est non seulement une vraie réussite narrative et graphique mais aussi un hommage intelligent aux polars des 50's.
Bocquet a aussi scénarisé (notamment) "Dorian Dombre", dessinée par Francis Vallès, et là encore la qualité est indéniable ; surtout dans le tome 1 où de nombreuses trouvailles scénaristiques permettent à l'album de se démarquer de la BD d'aventures classique... Je pourrais citer d'autres exemples, mais en tout cas voilà un auteur qui a prouvé qu'il en avait "sous le pied" ^^...
Quant à Jean-Luc Fromental, avec ou sans Bocquet, c'est un "grand nom", certes, mais... je ne sais pas trop quoi en penser.........

Quoiqu'il en soit, je suis tellement déçu - et même assez dégoûté - par la plupart des derniers albums sortis ("Serment" compris !) que je n'attends a priori plus rien de la suite de ce qui est devenu une "B&M'xploitation" chaotique et en grande partie superficielle. :(

Excepté, peut-être, pour Antoine Aubin dont j'espère toujours un beau projet perso (et de préférence solo) sur Blake et Mortimer... :roll: :MJ:
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 707
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Nouveaux scénaristes sur Blake et Mortimer?

Message par mokenamoke »

Malgré d'énormes invraisemblances le Serment était encore lisible, comparé à ce qui est venu après. Si on pouvait mettre les reprises sur un graphique, on verrait que la qualité est en chute libre, avec cependant une mini remontée à la fin (le Bâton est moins mauvais que l'Onde Septimus) mais ce n'est pas suffisant pour être optimiste.
Roberto
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 158
Enregistré le : 11 août 2011, 18:52

Re: Nouveaux scénaristes sur Blake et Mortimer?

Message par Roberto »

Thark a écrit :Une petite remarque "encourageante" à propos de José-Louis Bocquet.
Il a le rôle principal dans ce clip de Jeanne Mas (Si si, c'est encourageant ! :mrgreen: )

[video][/video]
Avatar du membre
Park Lane
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 368
Enregistré le : 08 juin 2014, 16:12

Re: Nouveaux scénaristes sur Blake et Mortimer?

Message par Park Lane »

mokenamoke a écrit :Malgré d'énormes invraisemblances le Serment était encore lisible, comparé à ce qui est venu après. Si on pouvait mettre les reprises sur un graphique, on verrait que la qualité est en chute libre, avec cependant une mini remontée à la fin (le Bâton est moins mauvais que l'Onde Septimus) mais ce n'est pas suffisant pour être optimiste.

J'avoue cher mokenamoke, que pour partager avec toi le sentiment que la série des reprises est allée en déclinant progressivement - avec toutefois des retours à une meilleure qualité, pour moi aussi Le Serment en est un exemple réussi -, je ne suis cependant pas d'accord avec un aspect de ton analyse. On peut détester L'Onde Septimus, la trouver en décalage total avec l'esprit de la série - pour moi ce serait justement plutôt une qualité que de savoir rompre avec la volonté de mimétisme dont on sait qu'elle finit toujours en parodie involontaire - mal ficelée, contradictoire et éclatée en tout sens, mais au moins il s'y passe quelque chose, quelque chose, quelque chose d'étrange et d'imprévisible, qui n'avait jamais eu lieu dans la série puisque Olrik de plus y est au premier plan dans une situation paradoxale et que les héros sont finalement reportés ans second plan, et qu'en plus elle est servie par Aubin et son dessin remarquable pour une très large part, malgré le ratage final qui est hélas évident et affligeant pour toutes les raisons que nous savons et avons déjà discuté.
Tandis que dans le Bâton, tout est figé, conventionnel, prévisible, académique, ennuyeux et soporifique, y compris le dessin, malgré quelques beaux moments où Juilliard redevient lui-même. Le Bâton me fait penser à une de ces interminables réunions de famille où tout le monde est là si bien qu'on se dit que cela va être merveilleux alors qu'une fois dans la place on constate que personne n'a rien à se dire et que chacun attend que l'heure de se retirer arrive en s'épongeant régulièrement le front de son mouchoir et en luttant contre la tentation de s'endormir.

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2825
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Nouveaux scénaristes sur Blake et Mortimer?

Message par Kronos »

Park Lane a écrit :
mokenamoke a écrit :Malgré d'énormes invraisemblances le Serment était encore lisible, comparé à ce qui est venu après. Si on pouvait mettre les reprises sur un graphique, on verrait que la qualité est en chute libre, avec cependant une mini remontée à la fin (le Bâton est moins mauvais que l'Onde Septimus) mais ce n'est pas suffisant pour être optimiste.

J'avoue cher mokenamoke, que pour partager avec toi le sentiment que la série des reprises est allée en déclinant progressivement - avec toutefois des retours à une meilleure qualité, pour moi aussi Le Serment en est un exemple réussi -, je ne suis cependant pas d'accord avec un aspect de ton analyse. On peut détester L'Onde Septimus, la trouver en décalage total avec l'esprit de la série - pour moi ce serait justement plutôt une qualité que de savoir rompre avec la volonté de mimétisme dont on sait qu'elle finit toujours en parodie involontaire - mal ficelée, contradictoire et éclatée en tout sens, mais au moins il s'y passe quelque chose, quelque chose, quelque chose d'étrange et d'imprévisible, qui n'avait jamais eu lieu dans la série puisque Olrik de plus y est au premier plan dans une situation paradoxale et que les héros sont finalement reportés ans second plan, et qu'en plus elle est servie par Aubin et son dessin remarquable pour une très large part, malgré le ratage final qui est hélas évident et affligeant pour toutes les raisons que nous savons et avons déjà discuté.
Tandis que dans le Bâton, tout est figé, conventionnel, prévisible, académique, ennuyeux et soporifique, y compris le dessin, malgré quelques beaux moments où Juilliard redevient lui-même. Le Bâton me fait penser à une de ces interminables réunions de famille où tout le monde est là si bien qu'on se dit que cela va être merveilleux alors qu'une fois dans la place on constate que personne n'a rien à se dire et que chacun attend que l'heure de se retirer arrive en s'épongeant régulièrement le front de son mouchoir et en luttant contre la tentation de s'endormir.

:idea:
La seule chose que j'ai retenue de Septimus, c'est que Dufaux avait bu un coup de trop le jour où il a écrit ce "truc"...
D'ailleurs, il n'a même pas daigné me répondre à une question pourtant simple et non critique...
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 707
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Nouveaux scénaristes sur Blake et Mortimer?

Message par mokenamoke »

<< La seule chose que j'ai retenue de Septimus, c'est que Dufaux avait bu un coup de trop le jour où il a écrit ce "truc"... >>

Enfin une explication plausible ! Espérons au moins qu'il n'y aura pas de suite, on n'ose imaginer ce qu'il pourrait pondre en cas de récidive. Après un an et demi je n'ai toujours pas eu le courage de le lire une 2ème fois, c'est tout dire . . .
Avatar du membre
freric
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 7839
Enregistré le : 04 août 2010, 22:18
Localisation : Paris
Contact :

Re: Nouveaux scénaristes sur Blake et Mortimer?

Message par freric »

De Dargaud directement, Antoine AUBIN est toujours un des dessinateurs de Blake et Mortimer.
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar du membre
Park Lane
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 368
Enregistré le : 08 juin 2014, 16:12

Re: Nouveaux scénaristes sur Blake et Mortimer?

Message par Park Lane »

Kronos a écrit :

La seule chose que j'ai retenue de Septimus, c'est que Dufaux avait bu un coup de trop le jour où il a écrit ce "truc"...

Cà c'est un fort argument ! :lol:


D'ailleurs, il n'a même pas daigné me répondre à une question pourtant simple et non critique...
Mon Dieu ! C'est un crime de lèse majesté ! (mais pas un argument) :lol:

Cela dit je persiste à trouver le Bâton plus mauvais car il ne s'y passe strictement rien du début à la fin. Je suppose que personne n'a oublié les discussions de l'été dernier où bon nombre d'entre nous faisaient observer que ce n'était pas une aventure de B&M mais une visite guidée bourrée d'erreurs. On peut trouver mauvaise L'Onde Septimus, il n'en reste pas moins que ratée ou non il y a quand même une aventure. C'est sur ce seul critère que je fais la distinction en ce qui concerne le scénario. Pour le critère graphique, malgré le plantage de la fin, L'Onde Septimus me semble supérieure au Bâton. Aubin a tout de même réalisé de très belles planches, même s'il a ensuite été pressé d'en finir et contraint de passer le crayon, tout cela nous le savons. Alors que le dessin de Juilliard est compassé, bourré d'erreurs et d'une colorisation souvent affreuse, comme le faisait d'ailleurs justement remarquer l'an passé à maintes reprises l'ami Kronos.
Je ne suis pas en train de dire que L'Onde Septimus est un album merveilleux, seulement que je trouve le Bâton encore en dessous, ce qui n'est pas du tout la même chose, et je me souviens d'ailleurs que bien d'autres personnes éminentes de ce forum tenaient le même langage au cours de l'été 2014. Cela dit, tout cela n'est pas d'une très grande importance.
Pour moi la bonne nouvelle de nouveau rappelée par Fréric est qu'Aubin continue d'être potentiellement un dessinateur B&M. Espérons qu'il aura cette fois droit à un bon scénario - si j'ai bien compris la suit de L'Onde n'est pas d'actualité, donc pas de souci de ce côté là - et qu'on lui donnera le temps nécessaire pour terminer correctement à son rythme.
Je profite enfin de ce message pour souhaiter à tous les membres du Centaur Club un excellent été qui sera je l'espère accompagné de belles lectures ou relectures. Amicalement à tous.

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2245
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Nouveaux scénaristes sur Blake et Mortimer?

Message par Erca »

Park Lane a écrit :C'est tout à fait vrai Erca, les scénario sont en grande partie responsables de cet état de fait. Je l'avais d'ailleurs un peu suggéré par un autre billet un peu plus haut dans le même sujet. Mais il est également vrai qu'avec la présence d'Olrik il y a belle lurette qu'on sait déjà à quoi s'attendre. C'est 'éternel problème des personnages de "méchants" récurrents dans une série. Au bout d'un certain nombre d'épisodes, le caractère bien connu de ce type de personnage devient lassant. Jacques Martin avait en partie, en partie seulement, tenté de contourné cet obstacle, en faisant parfois de Borg un allié paradoxal et ambigu de Lefranc.
Même si je fais partie de ceux qui trouvent Olrik assez fascinant, je comprends ce sentiment de lassitude. Celui-ci est néanmoins assez atténué, je trouve, par le profil caméléon du personnage, à qui Jacobs a fait jouer les rôles de colonel d'un empire, contrebandier, mercenaire ou encore directeur opérationnel d'une organisation criminelle. En gros, Jacobs a toujours voulu adapter Olrik à son scénario et non l'inverse (il a même voulu s'en séparer). Ainsi, on sait qu'Olrik va intervenir à un moment donné, mais on ne sait jamais pas pour faire quoi, ni dans quel cadre. Ses motivations elles-mêmes restent assez floues : le pouvoir ? L'argent ? etc.

Sinon merci Fred pour l'info !
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
Park Lane
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 368
Enregistré le : 08 juin 2014, 16:12

Re: Nouveaux scénaristes sur Blake et Mortimer?

Message par Park Lane »

Effectivement, tu as tout à fait raison. On connaît mal les motivations d'Olrik et c'est ce qui a donné au personnage sa richesse dans l'oeuvre de Jacobs qui avait su ne pas l'enfermer dans une seule dimension. Le fait que sa personnalité demeure finalement très ouverte et enveloppée de mystère devrait inspirer à un bon scénariste des emplois nouveaux et inattendus, sans pour autant vouloir le circonscrire et l'expliquer. Dans de tels cas le retour de ce personnage majeur serait intéressant, à condition aussi qu'il ne soit pas systématique. C'est ainsi que du moins je vois les choses.

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Répondre

Retourner vers « 29 ou 30 - Huit heures à Berlin (Titre provisoire-Pas de date connue) »