Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Scénario : Jean-Luc FROMENTAL et José-Louis BOCQUET
Dessin : Antoine AUBIN
Avatar du membre
Mr Grayson
Serveur au Centaur Club
Serveur au Centaur Club
Messages : 74
Enregistré le : 30 nov. 2018, 22:09
Localisation : Versailles

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par Mr Grayson »

Deux planches en couleurs vues sur le site bandedessinee.info :
titreoff123694.jpg
titreon123694.jpg
Prisoner
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 36
Enregistré le : 20 oct. 2021, 12:12

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par Prisoner »

Les couleurs sont plus vives et moins ternes. Ça m'a toujours manqué après l'étrange rendez vous.
Avatar du membre
Olivier
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 244
Enregistré le : 18 août 2010, 20:49

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par Olivier »

Des crayonnés étaient déjà visibles il y a un bon moment dans l'héritage Jacobs. Effectivement la mise en couleur est percutante, peut-être un beau contraste en perspective avec, telle que je l'imagine, une lumière crépusculaire et nocturne à Berlin.
Avatar du membre
freric
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 8856
Enregistré le : 04 août 2010, 22:18
Localisation : Paris
Contact :

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par freric »

Quelques informations :

- Selon le site de l'éditeur Cobolt, les couleurs sont de Laurence Croix.

- Pour la prépublication, que l'éditeur m'a confirmé, voici la réponse du quotidien :
Même si sommes partenaires de l'album nous n'allons pas le prépublier... du moins pas sur le print...
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar du membre
Kobalann
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 25
Enregistré le : 10 janv. 2017, 01:41

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par Kobalann »

Les 5 premières planches sont visibles sur Fnac.com.
Plutôt très belles
Avatar du membre
BMJ
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 40
Enregistré le : 26 févr. 2019, 10:22

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par BMJ »

Oui en effet, elles semblent belles, avec beaucoup de lecture... c'est ce que j'aime dans les B&M. j'ai trop hâte !
Avatar du membre
MacKott
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 32
Enregistré le : 27 nov. 2021, 22:47

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par MacKott »

Il y a en plus une petite interview de François Schuiten. Très intéressant !
:geek:
Par les saintes culottes de MacGregor !
Avatar du membre
freric
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 8856
Enregistré le : 04 août 2010, 22:18
Localisation : Paris
Contact :

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par freric »

1ere interview pour le site amazon

Image

Interview a écrit :
"Huit heures à Berlin est une histoire qui fait écho aux grands classiques de la littérature fantastique et à ceux de la littérature d’espionnage."

J.L. BOCQUET


Questions à Antoine AUBIN :

TRAVAILLER AVEC DEUX SCÉNARISTES, C’EST DEUX FOIS PLUS CONFORTABLE OU DEUX FOIS PLUS DIFFICILE ?

José-Louis Bocquet et Jean-Luc Fromental ont toujours répondu à mes interrogations, l’un comme l’autre, avec assurance et de façon parfaitement coordonnée. Deux auteurs, mais un seul texte ! Leur scénario, très cohérent, propose une approche originale de Blake et Mortimer qui sont plongés dans le monde souterrain de l’espionnage, au temps fort de l’affrontement Est-Ouest.

HUIT HEURES À BERLIN S’INSPIRE DE FAITS HISTORIQUES PRÉCIS, CE QUI N’EST PAS LE CAS DES ALBUMS D’EDGAR P. JACOBS…

De prime abord, la mise en scène d’un événement réel m’inquiétait, car l’oeuvre de Jacobs se situe plutôt dans un univers de pure fiction. Et je devais dessiner des figures historiques, alors que je ne suis pas très à l’aise dans la caricature ! Mais n’oublions pas que la guerre froide est la toile de fond de S.O.S. Météores. Blake et Mortimer y déjouent une attaque "hybride" du bloc de l’Est, tout comme dans Huit heures à Berlin !

Questions à Jean-Luc FROMENTAL :

DANS QUEL ÉTAT D’ESPRIT AVEZ-VOUS ABORDÉ CETTE REPRISE DE L’UNIVERS D’EDGAR P. JACOBS ?

L’éditeur nous a demandé de creuser la piste de l’espionnage, une dimension que Jacobs a peu explorée. Il savait que nous sommes des lecteurs voraces des maîtres du genre, John le Carré, Ian Fleming ou Graham Greene. Blake et Mortimer sont nos Barbie de petits garçons. Nous permettre de jouer avec eux, c’était comme nous confier Sherlock Holmes et le docteur Watson !

COMMENT AVEZ-VOUS TRAITÉ LES PERSONNAGES DE MORTIMER ET DE BLAKE ?

Plutôt que de transformer, de moderniser ou de révolutionner la série, nous avons cherché à rétablir l’équilibre entre ses héros. Même chez Jacobs vers la fin, Blake a tendance à passer à l’arrière-plan, occulté par le plus truculent Mortimer. Nous nous sommes efforcés de leur redonner une importance équivalente. Et de creuser le personnage d’Olrik. Au fond, ce n’est rien d’autre qu’un gangster qui rêve de devenir une sorte de super-vilain à la Dr No, mais n’y parvient jamais vraiment…

Questions à José-Louis BOCQUET :

QUELLE MÉTHODE DE TRAVAIL AVEZ-VOUS ADOPTÉE AVEC VOTRE COSCÉNARISTE, JEAN-LUC FROMENTAL ?

Nous avons d’abord rédigé en quelques lignes un pitch de l’histoire, puis un synopsis, suivi d’un développement séquence par séquence, pour terminer par le découpage et le dialogue de chaque planche. Comme dans l’audiovisuel, chaque étape était validée par l’éditeur avant de passer à la suivante, ce qui permettait d’intégrer les remarques au fur et à mesure. C’est une méthode simple qui permet de rassurer tout le monde : l’éditeur, le dessinateur… et les scénaristes !

COMMENT DÉFINIRIEZ-VOUS HUIT HEURES À BERLIN ?

Nous avons essayé de percuter une hyperréalité historique avec l’hyper-fantaisie de l’imaginaire Jacobsien. Huit heures à Berlin est une histoire qui fait écho aux grands classiques de la littérature fantastique et à ceux de la littérature d’espionnage. Peut-être avons-nous cherché à mixer le Jules Verne de notre enfance avec le John le Carré de notre adolescence ?
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7567
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par archibald »

Merci fred pour le lien.
Interview a écrit :
"Huit heures à Berlin est une histoire qui fait écho aux grands classiques de la littérature fantastique et à ceux de la littérature d’espionnage."

..../...

COMMENT DÉFINIRIEZ-VOUS HUIT HEURES À BERLIN ?

Nous avons essayé de percuter une hyperréalité historique avec l’hyper-fantaisie de l’imaginaire Jacobsien. Huit heures à Berlin est une histoire qui fait écho aux grands classiques de la littérature fantastique et à ceux de la littérature d’espionnage. Peut-être avons-nous cherché à mixer le Jules Verne de notre enfance avec le John le Carré de notre adolescence ?
Cela me laisse perplexe. :?:
A vrai dire, je ne comprends pas vraiment ce qu'il entend par " mixer le Jules Verne de notre enfance avec le John le Carré de notre adolescence".
Deux univers complétement différents.
Je comprendrai peut être en lisant l'album. ;)
PS: ce que j'ai un peu de mal à comprendre , c'est que j'ai l'impression que l'éditeur 'participe' à l'écriture du scénario! :x
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7567
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par archibald »

Cet interview , où les scénaristes parlent à l'avance d'un album qui doit paraitre fin novembre , me laisse vraiment perplexe , principalement les réponses des deux scénaristes.
Cela nous donne un peu un aperçu de la conception d'un album de B&M actuellement . Je dis actuellement , car je suppose que cela fonctionnait différemment du temps d'Edgar Jacobs qui créait d'abord des aventures pour le journal Tintin avant de penser album. Fermons la parenthèse.
L’éditeur nous a demandé de creuser la piste de l’espionnage, une dimension que Jacobs a peu explorée. (Fromental)
Cela laisse donc penser qu'au départ il s'agit d'une commande de l'éditeur . Au moins pour le thème^:une dimension que Jacobs a peu explorée: une histoire d'espionnage. :roll:
L'idée est donc de faire une aventure de Blake et Mortimer qui s'éloigne de ce que Jacobs aurait pu écrire. On va rétablir l’équilibre entre ses héros et on va creuser le personnage d’Olrik.
Au fond, ce n’est rien d’autre qu’un gangster qui rêve de devenir une sorte de super-vilain à la Dr No, mais n’y parvient jamais vraiment…(Fromental)
C'est un peu oublier sa position dans l'armée de Basam Damdu. Il a quand même failli faire basculer le monde libre. Il ne rêve pas de devenir un super vilain . Il est l'image du mal dans l'univers Jacobsien. En tout cas , dans ma lecture à moi ( et je n'ai pas lu que l'affaire du collier dans laquelle il joue effectivement un rôle un peu plus plat ).

Revenons au processus de création .
Nous avons d’abord rédigé en quelques lignes un pitch de l’histoire, puis un synopsis, suivi d’un développement séquence par séquence, pour terminer par le découpage et le dialogue de chaque planche. Comme dans l’audiovisuel, chaque étape était validée par l’éditeur avant de passer à la suivante, ce qui permettait d’intégrer les remarques au fur et à mesure. C’est une méthode simple qui permet de rassurer tout le monde : l’éditeur, le dessinateur… et les scénaristes !( Bocquet)
Comme dans l'audiovisuel ? Tiens , l'éditeur est donc devenu producteur et comme tel, il garde un œil sur sa production en validant chaque étape. La création est devenu un travail d'équipe dont il faut du rendement tout en s'assurant du bien être de tous!
Nous avons essayé de percuter une hyperréalité historique avec l’hyper-fantaisie de l’imaginaire Jacobsien. Huit heures à Berlin est une histoire qui fait écho aux grands classiques de la littérature fantastique et à ceux de la littérature d’espionnage. (Bocquet)
Je me doute bien que lorsqu'on répond à un interview on essaie de dire des choses 'définitives' en n’utilisant pas le vocabulaire de tous les jours, mais "l’hyper-fantaisie de l’imaginaire Jacobsien" ?
Je ne vois même pas ce que cela veut dire ( d'autant que , dans mon esprit fantaisie et imagination ne sont pas loin d'être synonymes ).
Peut-être avons-nous cherché à mixer le Jules Verne de notre enfance avec le John le Carré de notre adolescence ?( Bocquet)
Ce genre d'analyse , il me semble que ce serait plus aux lecteurs de la faire après la sortie de l'album, comme nos l'avons d'ailleurs fait pour l'Affaire Francis Blake . Ou alors ? Est ce une figure de style pour indiquer une volonté délibérée des auteurs? SI c'est le cas, y a t'il eu une distribution des rôles, du genre : toi tu vas faire Jules Vernes et moi , John le Carré ?
Bon je plaisante bien évidemment ... Plus jeune j'ai essayé de jouer de la guitare comme les Beatles , mais je n'ai jamais prétendu être John Lennon!
Mais je pense que les créateurs devraient faire plus attention lorsque ils répondent aux questions surtout lorsque l'interview est destinée à être publiée, au risque de passer pour pompeux , voire même , prétentieux .

Quand je vois comment cela se passe concrètement , j'en déduis que je suis resté sur une idée bien romantique de la création d'un album.
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 3454
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par Kronos »

Tout à fait d'accord, à sang pur sang, mon ami !!!
Avatar du membre
Olivier
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 244
Enregistré le : 18 août 2010, 20:49

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par Olivier »

Creuser le filon de l'espionnage était déjà à l’œuvre il y a 26 ans (!) avec l'AFB ! Van Hamme souhaitait aussi réhabiliter Francis Blake, quelque peu mis au second plan dans les dernières aventures (sauf Sato 2). Redonner du lustre à Olrik était aussi un des objectifs de l'OS. Les reprises tournent en rond.

A propos d'espionnage, je viens de lire le très plaisant " une romance Anglaise" de Hyman/Fromental. Romance inspirée de l'affaire Profumo datant du début des années 60. L'Angleterre était alors encore sous le choc de l'espion Philby, à la solde des Soviétiques. Moins connu, George Blake a trahi et donné des agents du MI6 en poste à Berlin aux Soviétiques. Ce vieux renard et roublard de JVH, a peut-être fait un clin d’œil appuyé à cette trahison avec l'AFB. Nous avions levé la piste de l'île noire, des 39 marches, j'imagine JVH riant du fait que personne n'a pensé à George Blake. :?:

A lire cet édifiant entretien, il est maintenant clair que la reprise est devenue une affaire d'éditeur et de gros sous, ce qu'elle n'était pas au début, avant le recrutement d'une deuxième équipe pour palier la perte du fond Astérix.

Il n'empêche que je vais lire dès sa sortie 8h à Berlin, cet album est prometteur.
Wronschien
Serveur au Centaur Club
Serveur au Centaur Club
Messages : 53
Enregistré le : 15 déc. 2013, 14:40
Localisation : Montauban

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par Wronschien »

Il me semble que ça fait longtemps que c'est une affaire de gros sous. Pas depuis le tout début, c'était une tentative et ils pouvaient pas prévoir à quel point ça marcherait. Par contre l'éditeur a toujours été maître à bord et décidait de tout. Et puis l'AFB s'est révélé une telle réussite artistique et commerciale que ça a créé de gros enjeux financiers très vite.

En tous cas je suis très content que ce soit de l'espionnage, c'est ce que je préfère. Plus que 4 semaines maintenant.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7567
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par archibald »

Wronschien a écrit :
30 oct. 2022, 23:45
Il me semble que ça fait longtemps que c'est une affaire de gros sous. Pas depuis le tout début, c'était une tentative et ils pouvaient pas prévoir à quel point ça marcherait. Par contre l'éditeur a toujours été maître à bord et décidait de tout. Et puis l'AFB s'est révélé une telle réussite artistique et commerciale que ça a créé de gros enjeux financiers très vite..../...
Tu as tout a fait raison. Aussi je maudis ma naïveté qui me faisait croire que les repreneurs admiraient l’œuvre originale et le talent de son créateur... ;)
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Wronschien
Serveur au Centaur Club
Serveur au Centaur Club
Messages : 53
Enregistré le : 15 déc. 2013, 14:40
Localisation : Montauban

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par Wronschien »

archibald a écrit :
31 oct. 2022, 07:34
Aussi je maudis ma naïveté qui me faisait croire que les repreneurs admiraient l’œuvre originale et le talent de son créateur... ;)
J'espère tout de même qu'on peut rester naïf à ce sujet !
Avatar du membre
Olivier
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 244
Enregistré le : 18 août 2010, 20:49

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par Olivier »

Naïf, je le suis aussi.

A re-parcourir "l'héritage Jacobs", il semble que l'éditeur a été, agréablement, surpris du succès de l'AFB. VH et TB auraient, peut-être, abordés la reprise comme un défi artistique et surtout un hommage à BetM.

Mais le tirage initial de l'AFB était déjà fort important (c'est pour cela qu'il reste plein d'exemplaires interdits par la suite avec le dos identique aux originaux et E Jacobs sur la tranche). Donc Dargaud espérait bien des ventes élevées. De grands moyens avaient été mis en place pour lancer l'album. L'éditeur devait aussi compter sur une relance des ventes des albums originaux.

"8 h à Berlin" a bénéficié de temps pour son élaboration, au moins Aubin pour le dessin, la mise en scène. Au contraire de nombreux albums récents. Il s'annonce sous de meilleurs auspices.
jyb
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 443
Enregistré le : 05 sept. 2010, 07:14

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par jyb »

Sur un autre forum, certains internautes posent une question : le titre "Huit heures à Berlin" fait-il référence à la durée du séjour d'un ou des personnages à Berlin (il y reste ou ils y restent pendant 8 heures de temps), ou à une heure donnée sur le cadran d'une montre ou d'une horloge (sans doute 8 heures du matin), pour, par exemple, un rendez-vous (rendez-vous à 8 heures à Berlin) ou pour un événement qui va intervenir à 8 heures (à 8 heures, il va se passer tel événement à Berlin) ?
Question un peu vaine puisque la réponse sera donnée dans l'album ; suffit d'être patient (si elle n'a pas déjà été donnée dans les dialogues des quelques planches mises en ligne).
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 3454
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par Kronos »

La réponse est dans ta première partie de question, cher ami. En tout cas, c'est la déduction logique que j'en ai faite ; il suffit juste d'être assez informé en Histoire, sans déflorer la mariée...
jyb
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 443
Enregistré le : 05 sept. 2010, 07:14

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par jyb »

Kronos a écrit :
31 oct. 2022, 11:53
La réponse est dans ta première partie de question, cher ami. En tout cas, c'est la déduction logique que j'en ai faite ; il suffit juste d'être assez informé en Histoire, sans déflorer la mariée...
Personnellement, je ne me posais pas ce genre de questions. Je ne faisais que retransmettre des interrogations soulevées ailleurs, sur un autre forum.
Pour moi, un titre doit être un tantinet intriguant et donc (personnellement toujours), celui-là ne m'a pas interpellé particulièrement. La réponse sera en principe dans l'album, et comme j'ai dit plus haut, il suffit d'attendre sa sortie.
Avatar du membre
freric
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 8856
Enregistré le : 04 août 2010, 22:18
Localisation : Paris
Contact :

Re: Infos : Ce que l'on sait de "Huit heures à Berlin" (25/11/2022)

Message par freric »

Image
Merci à JPG pour l'information
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Répondre

Retourner vers « 29 - Huit heures à Berlin (25 novembre 2022) »