Les critiques de l'album

Scénario : Jean-Luc FROMENTAL et José-Louis BOCQUET
Dessin : Antoine AUBIN
Avatar du membre
Bobby Cowen II
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 42
Enregistré le : 14 oct. 2022, 10:35

Re: Les critiques de l'album

Message par Bobby Cowen II »

J'ai trouvé ce nouvel album époustouflant ! Haletant, mystérieux... Ouah !
► Afficher le texte
Ça ne va pas m'empêcher de le relire aujourd'hui ! :D
Modifié en dernier par Bobby Cowen II le 26 nov. 2022, 12:45, modifié 1 fois.
Breizh Izel eo ma bro!
Avatar du membre
MacKott
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 32
Enregistré le : 27 nov. 2021, 22:47

Re: Les critiques de l'album

Message par MacKott »

Bon à moi de donner mon avis sur 8 heures à Berlin !
Dans l'ensemble je suis assez d'accord avec les critiques précédentes, les dessins sont magnifiques, c'est vraiment un régal pour les yeux. Je suis content de voir que B&M reste une des rares BD en général à se pourvoir d'un beau dessin, bien détaillé et dont on sent qu'il ne prend pas 3 semaines à faire (j'exagère un peu bien sûr :p )
Bon par contre côté scénario, je suis un peu déçu. J'aurai préféré une histoire entièrement tourné sur ATTENTION SPOIL le-scientifique-fou-qui-travaille-avec-Olrik plutôt qu'une mission qui consiste à défendre Kennedy. FIN DU SPOILER
J'admets tout de même que l'histoire est bien ficelée et s'enchaîne avec fluidité, on reprend aussi des dialogues à en plus finir, comme dans les anciens B&M et c'est très bien. Si le prix de la BD ne cesse pas d'augmenter, autant acheter celles qui ne prennent pas 20 minutes à lire :lol:
J'ai trouvé le rôle d'Olrik pas très intéressant non plus, il ne fait rien de particulier...
Voilà voilà je ne l'ai lu qu'une fois hier avant de me coucher donc mon avis est à chaud, peut-être que je j'affinerai dans les jours qui suivent ! :p
:geek:
Par les saintes culottes de MacGregor !
Jean Luc
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 35
Enregistré le : 28 mai 2019, 17:22

Re: Les critiques de l'album

Message par Jean Luc »

Avant de vous proposer ma vision de l'album après plusieurs lectures attentives, je voudrais évoquer une possible source d'inspiration pour le personnage du docteur Julius Kranz. En découvrant l'album, j'ai de suite pensé au "Mystérieux Docteur Cornélius" un roman fleuve de Gustave Le Rouge datant des années 1910. Dans ce roman le docteur Cornélius Kramm, inventeur de la "carnoplastie", use de cette version de la chirurgie esthétique pour modifier le visage de celles et de ceux qui sont destinés à servir les intérêts de l'organisation criminelle qu'il dirige avec son frère.

L'image postée me semble assez explicite. Sculpteur de chair humaine ... c'est ainsi que l'auteur désignait son (anti)héros.

Image
Modifié en dernier par Jean Luc le 26 nov. 2022, 12:35, modifié 1 fois.
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 733
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Les critiques de l'album

Message par mokenamoke »

Je ne l’ai pas encore lu mais je lis déjà les commentaires. Quelqu'un a dit que ces dernières années il n’y a que du polar et de l’espionnage. Pourtant le Cri du Moloch et la Vallée des Immortels sont pleins de fantastique/SF/archeologie sans parler du Dernier Pharaon. Dans le Dernier Espadon en effet il n’y a pas de surnaturel, juste un peu de SF.
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 2739
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: Les critiques de l'album

Message par Thark »

Bobby Cowen II a écrit :
26 nov. 2022, 10:00
J'ai trouvé ce nouvel album époustouflant ! Haletant, mystérieux... Ouah !
(...)
Concernant le scénario, un seul défaut à mon goût :
► Afficher le texte
(...) Ça ne va pas m'empêcher de le relire aujourd'hui ! :D
Sur ce point, je suis assez d'accord. Une bonne nuit de sommeil (et une aspirine ? :P ) et hop, le revoilà intact ?!...
:twisted:
MacKott a écrit :
26 nov. 2022, 11:27
(...) Bon par contre côté scénario, je suis un peu déçu. J'aurai préféré une histoire entièrement tournée sur... (spoiler !)
► Afficher le texte
Idem.
Les auteurs ont voulu relever ce qui est sûrement un vrai défi scénaristique (inséré dans une période historique qui les passionne) et ils parviennent à nous embarquer avec eux.

Mais les sinistres secrets de l'Oural et les manipulations du Dr Kranz auraient sans doute mérité des développements jusqu'à la fin de l'album, et pas uniquement par le biais du "doppelgänger"...
Avatar du membre
MacKott
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 32
Enregistré le : 27 nov. 2021, 22:47

Re: Les critiques de l'album

Message par MacKott »

Ah et je rebondis aussi sur ce qu'a dit Jean Luc, j'ai moi aussi pensé à une référence mais cinématographique : c'est le film Les yeux sans visage sorti dans les années 60 et qui reprend l'idée de changer le visage des gens en leur arrachant... J'avais vu ce film dans le cadre de mon cours de français il y a 3 ans et il m'avait beaucoup perturbé.
:p On retrouvait le scientifique fou mais qui était poussé par une meilleure intention que le Dr Kranz : il voulait sauver sa fille...
:geek:
Par les saintes culottes de MacGregor !
Avatar du membre
MacKott
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 32
Enregistré le : 27 nov. 2021, 22:47

Re: Les critiques de l'album

Message par MacKott »

https://images.app.goo.gl/24asMdut5HVNvv1FA

Voilà c'est c'est l'affiche du film... Brrr rien que d'y penser me fait froid dans le dos :lol:
:geek:
Par les saintes culottes de MacGregor !
Avatar du membre
Lionel Orlock
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 151
Enregistré le : 30 juin 2016, 00:07

Re: Les critiques de l'album

Message par Lionel Orlock »

Bonjour,
j'ai beaucoup aimé ce volume, qui est dans une catégorie à part des précédents.

Scénario très bon (à quelques rapidités près pour l'aventure de Mortimer) :p
Images très correctes, Mortimer et Olrik plus maitrisés que Blake, mais très bien quand même. :roll:
Dialogues : j'aurais aimé avoir à disposition une traduction du russe, ne serait-ce qu'en astérisque de bas de vignette. :ugeek:
Cartouches : bel effort, peut mieux faire sur l'enchainement du texte, avec quelques maladresses qui accrochent l'oeil. (ex :"Quelques jours plus tôt, Berlin aux petites heures de la nuit. Deux ans auparavant,...")
:samo:
Dans l'ensemble magnifique :chap: :chap: :chap:

Sauf que je ne peux m'empêcher de lire GRU comme ça :
Image
Colonel Olrik
L
ionel Orlock
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7558
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Les critiques de l'album

Message par archibald »

MacKott a écrit :
26 nov. 2022, 12:57
Ah et je rebondis aussi sur ce qu'a dit Jean Luc, j'ai moi aussi pensé à une référence mais cinématographique : c'est le film Les yeux sans visage sorti dans les années 60 .../...
D'ailleurs on retrouve Pierre Brasseur, qui jouait le docteur Génessier dans les yeux sans visage", sur le plateau du film "ztracená tvář" ( visage perdu ) sur lequel Lionel White se rend ( Planche 26)

Image
Ce film n'a cependant rien à voir avec celui-ci (qui date de 1965) :p
Image
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Bobby Cowen II
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 42
Enregistré le : 14 oct. 2022, 10:35

Re: Les critiques de l'album

Message par Bobby Cowen II »

Lionel Orlock a écrit :
26 nov. 2022, 13:16

Dialogues : j'aurais aimé avoir à disposition une traduction du russe, ne serait-ce qu'en astérisque de bas de vignette. :ugeek:
Je peux me pencher dessus et en poster une traduction sur le forum. Mais ça perdrait de son charme, je pense (il n'y a pas vraiment d'intérêt scénaristique).
Lionel Orlock a écrit :
26 nov. 2022, 13:16
Sauf que je ne peux m'empêcher de lire GRU comme ça :
Image
Moi aussi ! :D
Breizh Izel eo ma bro!
Avatar du membre
Alhellas
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 787
Enregistré le : 08 juil. 2014, 09:55
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Les critiques de l'album

Message par Alhellas »

Une critique suisse, pas très favorable...https://www.lematin.ch/story/a-berlin-b ... 6689007194
Jean Luc
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 35
Enregistré le : 28 mai 2019, 17:22

Re: Les critiques de l'album

Message par Jean Luc »

Voilà, j’ai lu et relu attentivement la dernière aventure de nos héros préférés et à mes yeux, celle ci est clairement la meilleure reprise avec la Machination Voronov. Je me suis déjà exprimé à propos du scénario que j’estime hyper dense et aussi extrêmement nerveux. Il est évident que l’on ne s’ennuie pas tout au long de la lecture. Voir «Prince » sauvé par un Cubain est un agréable détail.

Pour ce qui concerne le dessin, je rejoins volontiers l’avis général concernant le superbe ouvrage proposé par Antoine Aubin, le dessin est tout simplement magistral. Aubin fait du Jacobs mais pas que ! Tous les codes du maître sont bien présents, chaque case est un régal de précision et de densité. Mais il est clair aussi que nos trois héros, j’inclus Olrik, sont passés par le crayon et par la personnalité d’Aubin. J’ai parfois l’impression que leurs proportions diffèrent de celles proposées par Jacobs, je pense à Blake qui me semble plus costaud, surtout lorsque mr.White est vu de dos. Ces quelques différences ne me dérangent pas, elles me rappellent simplement que Jacobs n’est plus mais qu’Aubin s’est approprié avec talent et respect l’œuvre du Maître sans la dénaturer. Bravo
Avatar du membre
MacKott
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 32
Enregistré le : 27 nov. 2021, 22:47

Re: Les critiques de l'album

Message par MacKott »

Alhellas a écrit :
26 nov. 2022, 17:46
Une critique suisse, pas très favorable...https://www.lematin.ch/story/a-berlin-b ... 6689007194

Haha j'adore le titre : Un passage en Suisse ne suffit pas à sauver de l'ennui :lol: :lol:
:geek:
Par les saintes culottes de MacGregor !
Guy Nipigue
Serveur au Centaur Club
Serveur au Centaur Club
Messages : 98
Enregistré le : 17 déc. 2014, 23:08

Re: Les critiques de l'album

Message par Guy Nipigue »

Ça y est ! On tient enfin un album de reprise qui se hisse au niveau de l’Affaire FB ou de la Machination V (plus de 20 ans quand même).
Je trouve qu’au passage cet album rend aussi possible (avec les deux pré-cités) le concept de reprise souvent décrié dans la BD Franco Belge.
Une bonne BD, c’est un graphisme réussi et une bonne histoire.
Aubin rend une très belle copie.
Sa narration est différente de celle de Jacobs. Comme Pour Ted Benoit , ses découpages et ses influences sont cinématographiques, quand Jacobs a toujours été très théâtral : le gentil en arrière-plan et le méchant au premier caché derrière un mur prêt a (mal) agir.
Son trait est extrêmement élégant, son encrage parfait.
Il rend ici un bel hommage à Jacobs tout en se démarquant.

Idem pour le duo scénaristique.
Je partage l’avis qu’un ancrage trop explicite dans la réalité est un peu dérangeant dans un album de B& M. Cela a souvent été fait avec les repreneurs et je préfère nettement l’approche de Jacobs en forme de parabole ; traitant sans jamais faire référence à la réalité de son époque, de ses menaces (SOS Météores par exemple). l’intrigue suit cependant globalement les canons jacobsiens (archéologie, espionnage et science ici).
J’ai beaucoup apprécié l’écriture de Fromental et Bocquet (j’ai par exemple bien aimé l’échange ou Blake au début d’une séquence moque gentiment la supposée distraction des savants et qui a la fin de cette même scène se fait reprendre de volée par Mortimer qui lui, ironise sur la discrétion des agents secrets.

J’ai trouvé très délicat le traitement de la relation de Philip et Olga dont, au détour d’une main posée sur une main, lors de l’évocation du Cantique des Cantiques… laisse imaginer plus qu’une simple camaraderie.
Je sais qu’une ou plusieurs lectures seront nécessaires pour me faire une opinion plus objective mais, clairement, cet album fait partie de mes reprises favorites, et m’a replongé dans la magie des B&M de Jacobs.
Hoddack
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 25
Enregistré le : 23 janv. 2014, 15:59

Re: Les critiques de l'album

Message par Hoddack »

MacKott a écrit :
26 nov. 2022, 18:22
Alhellas a écrit :
26 nov. 2022, 17:46
Une critique suisse, pas très favorable...https://www.lematin.ch/story/a-berlin-b ... 6689007194

Haha j'adore le titre : Un passage en Suisse ne suffit pas à sauver de l'ennui :lol: :lol:
"Pourquoi si on se lance là-dedans ne pas faire ensuite Blake et Mortimer et Martin Luther King ou avec les Beatles ?", se demande le journaliste. Avec les Beatles, c'est fait, et excellemment fait...
Hoddack
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 25
Enregistré le : 23 janv. 2014, 15:59

Re: Les critiques de l'album

Message par Hoddack »

Jean Luc a écrit :
26 nov. 2022, 12:24
Avant de vous proposer ma vision de l'album après plusieurs lectures attentives, je voudrais évoquer une possible source d'inspiration pour le personnage du docteur Julius Kranz. En découvrant l'album, j'ai de suite pensé au "Mystérieux Docteur Cornélius" un roman fleuve de Gustave Le Rouge datant des années 1910. Dans ce roman le docteur Cornélius Kramm, inventeur de la "carnoplastie", use de cette version de la chirurgie esthétique pour modifier le visage de celles et de ceux qui sont destinés à servir les intérêts de l'organisation criminelle qu'il dirige avec son frère.

L'image postée me semble assez explicite. Sculpteur de chair humaine ... c'est ainsi que l'auteur désignait son (anti)héros.

Image
Aaaaaaah, "Le mystérieux docteur Cornélius"... Existe aussi en série, diffusée vers 1984-85 le dimanche en fin d'après-midi sur Antenne 2.
Avatar du membre
MacKott
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 32
Enregistré le : 27 nov. 2021, 22:47

Re: Les critiques de l'album

Message par MacKott »

Hoddack a écrit :
27 nov. 2022, 09:59
MacKott a écrit :
26 nov. 2022, 18:22
Alhellas a écrit :
26 nov. 2022, 17:46
Une critique suisse, pas très favorable...https://www.lematin.ch/story/a-berlin-b ... 6689007194

Haha j'adore le titre : Un passage en Suisse ne suffit pas à sauver de l'ennui :lol: :lol:
"Pourquoi si on se lance là-dedans ne pas faire ensuite Blake et Mortimer et Martin Luther King ou avec les Beatles ?", se demande le journaliste. Avec les Beatles, c'est fait, et excellemment fait...

Ah bon ? Dans quel album ?
:geek:
Par les saintes culottes de MacGregor !
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7558
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Les critiques de l'album

Message par archibald »

MacKott a écrit :
27 nov. 2022, 13:32
Hoddack a écrit :
27 nov. 2022, 09:59
MacKott a écrit :
26 nov. 2022, 18:22
Haha j'adore le titre : Un passage en Suisse ne suffit pas à sauver de l'ennui :lol: :lol:
"Pourquoi si on se lance là-dedans ne pas faire ensuite Blake et Mortimer et Martin Luther King ou avec les Beatles ?", se demande le journaliste. Avec les Beatles, c'est fait, et excellemment fait...
Ah bon ? Dans quel album ?
Dans la Machination Voronov.
En réalité ce n'est pas les Beatles , à proprement parler. Il s'agit de la rencontre 'historique' entre Paul Mac Cartney et John Lennon, qui jouait alors avec les Quarrymen. :p
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
MacKott
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 32
Enregistré le : 27 nov. 2021, 22:47

Re: Les critiques de l'album

Message par MacKott »

archibald a écrit :
27 nov. 2022, 14:12
MacKott a écrit :
27 nov. 2022, 13:32
Hoddack a écrit :
27 nov. 2022, 09:59

"Pourquoi si on se lance là-dedans ne pas faire ensuite Blake et Mortimer et Martin Luther King ou avec les Beatles ?", se demande le journaliste. Avec les Beatles, c'est fait, et excellemment fait...
Ah bon ? Dans quel album ?
Dans la Machination Voronov.
En réalité ce n'est pas les Beatles , à proprement parler. Il s'agit de la rencontre 'historique' entre Paul Mac Cartney et John Lennon, qui jouait alors avec les Quarrymen. :p
Ah je comprends mieux pourquoi je ne connaissais pas cette référence, je n'ai pas encore lu la machination Voronov ;)
:geek:
Par les saintes culottes de MacGregor !
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7558
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Les critiques de l'album

Message par archibald »

MacKott a écrit :
26 nov. 2022, 18:22
Alhellas a écrit :
26 nov. 2022, 17:46
Une critique suisse, pas très favorable...https://www.lematin.ch/story/a-berlin-b ... 6689007194

Haha j'adore le titre : Un passage en Suisse ne suffit pas à sauver de l'ennui :lol: :lol:
Le titre de l'article est plus précisément celui-ci : À Berlin, Blake et Mortimer vont droit dans le mur.
Je suis d'ailleurs d'accord avec ce que dit l'auteur de cette critique , Michel Pralong, et principalement sa conclusion.
Pour faire une bande dessinée, il faut d'abord une histoire cohérente. Celle-ci, avec ses multiples rebondissements, ne l'est pas à mes yeux.
Cerise sur le gâteau (si j'ose dire), on nous apprend que ce n'est pas JFK qui a prononcé la phrase désormais célèbre « Ich bin ein Berliner » mais son double ( alors qu'auparavant , on nous a bien montré que les "Doppelgängers" de Julius Kranz étaient incapable d'une action cohérente), et qu'Olrik n'a qu'un désir, provoquer le chaos final sur le monde, pour réaliser le souhait de son mentor , Basam Damdu!
Quelle pantalonnade ! Ce n'est pas étonnant qu'Aubin ait dessiné les scénaristes en duo de clowns sur une affiche du cirque Schlirf.
Avec cet album, ils ont carrément cassé mon 'jouet' préféré .
Je suis profondément triste. Ma déception est à la hauteur des sept ans d'attente. :-?
C'est pour cela que je ne peux pas me joindre aux concerts de louanges. Désolé !
PS: Je trouve la couverture de Casemate assez ambigüe avec son slogan :" Il faut sauver Mortimer" !
Son rédacteur penserait-il comme moi ? :roll:
Il faut sauver Mortimer.jpg
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Répondre

Retourner vers « 29 - Huit heures à Berlin (25 novembre 2022) »