Une première lecture de La Flèche Ardente

Scénario : Jean Van Hamme
Dessin : Christian Cailleaux et Etienne Schreder
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7939
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Une première lecture de La Flèche Ardente

Message par archibald »

Alhellas a écrit :
11 juil. 2023, 20:17
..../... Mais non, rien, ça m'a semblé bâclé... suis-je trop exigeant ? Il y a longtemps que je n'ai pas relu le Rayon U, mais cette impression de fin précipitée et sans peps, je ne l'ai pas en mémoire.../...
Je suis d'accord avec toi. Il me semble que l'on se soit quelque peu hâté pour exploiter le filon Jacobs , plutôt que celui de l'Uradium. ;)
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Jean Luc
Serveur au Centaur Club
Serveur au Centaur Club
Messages : 88
Enregistré le : 28 mai 2019, 17:22
Contact :

Re: Une première lecture de La Flèche Ardente

Message par Jean Luc »

Je viens de me replonger dans le roman d'Arthur Conan Doyle "Le Monde Perdu" et il me semble que Lord Calder, héros du Rayon U et de la Flèche Ardente, ressemble beaucoup à l'aventurier et chasseur Lord John Roxton. Peut-être a-t'il des ressemblances physiques avec notre ami Blake mais psychologiquement, c'est davantage Roxton.
Avatar du membre
Laszlo Carreidas
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 40
Enregistré le : 27 nov. 2023, 09:18

Re: Une première lecture de La Flèche Ardente

Message par Laszlo Carreidas »

Je me suis fait offrir La Flèche Ardente cette année et j'aimerais vous faire part de mon opinion.

Je ne serais certainement pas le seul à ne pas avoir un avis très favorable quant à cet album. L'idée de suite au Rayon U était intéressante, mais je crois qu'elle a été très mal mise en scène.

Déjà, premièrement, niveau scénario, je reste incrédule devant le fait que ce soit Jean Van Hamme qui ait écrit une telle histoire...parce qu'il nous a vraiment habitué à mieux que ça ! Je ne mentirais pas en disant qu'il m'a déçu. Je ne veux pas juger en mal ce brave homme, mais bon... Dans mon école d'art, on nous a toujours dit, dans l'écriture d'un scénario qu'il ne faut jamais "jouer avec les personnages", mais qu'"il faut les jouer". Et là, Van Hamme a vraiment joué avec les personnages, ce qui fait que ces derniers reflètent un état d'esprit très enfantin, très peu réfléchi et qui, selon moi, et en contradiction complète avec leurs psychologies dans Le Rayon U.

J'en veux pour preuve que le Professeur Marduk, à la fin du Rayon U, en tenant la pierre d'uradium, évoque l'avertissement du Prince Nazca, mais semble complètement l'ignorer dans La Flèche Ardente, n'écoutant que sa science, sa soif de destruction (?!) et de reconnaissance. D'autant plus que Babylos III est vu comme un gamin capricieux, dont l'incompétence à la direction de son pays n'a d'égale que son narcissisme, alors qu'il n'en est nullement question dans l'album original. On dirait qu'ils sont tous dirigés par les stéréotypes que leurs apparences pourraient leurs coller ! Non, vraiment, comme dirait Kronos, "c'est mièvre".

Pour le dessin, je vais être franc, Christian Cailleaux était un mauvais choix pour un tel album. Antoine Aubin, Dimitri Avramoglou ou encore Teun Berserik auraient pu être de meilleurs dessinateurs ! Je ne dis pas que Cailleaux ne dessine pas bien. Son trait est superbe dans Le Passager du Polarlys, mais ici, je trouve qu'il ne gère pas les décors (sauf les paysages) et les personnages...c'est un peu moyen.

Et là non plus, je ne serais pas le seul à penser que la couleur est excellente. Mais elle ne peut pas sauver tout le reste. La très bonne qualité de la couleur jure beaucoup trop avec un dessin instable et un scénario trop facile.
C'est comme si on ratait délibérément sa crème anglaise mais que l'on réussissait l'île flottante, en croyant naïvement que ce sera le meilleur dessert du siècle !
Stephane a écrit :
28 mars 2023, 18:03
J'ai feuilleté la bd en librairie mais je n'ai pas vraiment accroché. Finalement, je n'ai pas acheté le livre.

Je n'ai peut-être pas pris le temps nécessaire mais je trouve personnellement le dessin un peu éloigné du style de Jacobs.
Très franchement, je puis vous dire que vous n'avez rien raté.

Personnellement, je l'ai acheté pour deux raisons :
  • Mon âme de collectionneur néophyte
  • Parce que mon professeur de BD de l'an dernier m'a recommandé de me cultiver avec les bons et les mauvais scénarios. Pourquoi les mauvais ? Pour apprendre à ne pas reproduire, dans nos propres créations, les erreurs dont ces derniers sont pourvus
Mais voilà, ça ne veut pas dire que je relirais La Flèche Ardente avec plaisir. Je pense que le simple fait de l'avoir acheté (et de toujours le posséder depuis !) est déjà un traitement de faveur assez conséquent, vis-à-vis de l'opinion que j'en ai.
Modifié en dernier par Laszlo Carreidas le 05 déc. 2023, 09:14, modifié 1 fois.
Vous dites ?...Onassis est amateur ?...Achetez, dans ce cas... Comment ?... Tout, bien sûr !... Et à n'importe quel prix !
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7939
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Une première lecture de La Flèche Ardente

Message par archibald »

Laszlo Carreidas a écrit :
01 déc. 2023, 12:09
.../... Je ne serais certainement pas le seul à ne pas avoir un avis très favorable quant à cet album. .../...
Non tu n'es pas le seul effectivement . J'ai acheté l'album également pour l'avoir dans ma collection. Mais après l'amusement de la découverte , je n'éprouve aucun plaisir à le feuilleter à nouveau. :roll:
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Répondre

Retourner vers « La flèche ardente (24 mars 2023) »