Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Quelles limites chronologiques du corpus jacobsien un repreneur peut-il se permettre de dépasser ?

Uniquement avant le Secret de l'Espadon
8
29%
Uniquement après les 3 Formules du Professeur Sato
2
7%
Avant le Secret de l'Espadon ET après les 3 Formules du Professeur Sato
8
29%
Aucune, les limites chronologiques du corpus jacobsien doivent être conservées
10
36%
 
Nombre total de votes : 28
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2271
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par Erca »

Mitsugoro a écrit :
Erca a écrit :Je connais un peu le cas de DC, mais là ce serait différent car les différents cycles ne cohabiteraient pas entre eux, ils seraient indépendants les uns des autres. Et par rapport à Spirou, ce serait différent également car il y aurait les mêmes règles pour les différents cycles (alors que pour Spirou, on a plusieurs séries indépendantes avec des règles différentes).
Ca ne serait pas différent: chez DC, ils expliquaient les contradictions scénaristiques en disant qu'il y avait une "Terre 1", une "Terre 2", etc... Donjon est un autre exemple de licence devenue bordélique à force de vouloir trop en faire (merci Sfar !).
Oui mais là, dans mon idée, il n'y aurait pas de "Terre 1" ou de "Terre 2", on oublierait juste les reprises précédentes, comme si elles n'avaient jamais existé. Pas de contradiction donc.
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
catallaxie
Modérateur
Modérateur
Messages : 2184
Enregistré le : 05 août 2010, 10:19
Localisation : Ensoleillée

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par catallaxie »

Ce serait donc un moyen de glorifier la chronologie de Jacobs tout en se passant des contraintes chronologiques ?! Etrange procédé tout de même.
Mes ventes (contact en MP):

ERV (virgin)
Gondwana ( BNP)
Malédiction 1 (BNP)
EO La machination Voronov
Affaire du collier (album BP)
Ex-libris Mortimer Voronov
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2271
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par Erca »

catallaxie a écrit :Ce serait donc un moyen de glorifier la chronologie de Jacobs tout en se passant des contraintes chronologiques ?! Etrange procédé tout de même.
Bizarre que tu me fasses cette remarque, car dans mon esprit, ce procédé viserait précisément à protéger les contraintes chronologiques. Celles-ci seraient toujours là, mais une fois qu'on aurait complètement exploité la chronologie exploitable (j'ai déjà précisé ce qu'elle était à mes yeux), on utiliserait ce procédé pour revenir à 0 et empêcher qu'on ne tombe au pied du mur, avec le dilemme suivant : soit oublier les contraintes chronologiques, soit arrêter la série. On pourrait aussi ne pas attendre cette échéance, et par exemple imposer une césure après les départs de Sente & Van Hamme, qui ont pas mal collaboré ensemble et donc formé un corpus relativement homogène. Un nouveau scénariste pourrait alors arriver avec des idées fraîches et n'aurait pas à abandonner des projets intéressants mais rendus impossibles par l'exploitation de telle ou telle période par ses prédécesseurs.

Ce système permettrait effectivement de mettre le corpus de Jacobs sur un piédestal, en insistant sur le fait que c'est avant tout par rapport à lui que les repreneurs doivent se référer, et que leur travail ne consiste pas à "boucher les trous" de la chronologie de Jacobs, mais à l'exploiter de façon la plus originale possible et à l'approfondir d'une manière personnelle. L'intérêt de ce système serait aussi de montrer aux repreneurs que leur oeuvre est avant tout collective : ce n'est pas parce que tel scénariste exploitera telle période chronologique qu'elle lui "appartiendra", à lui et à son album, ad vitam aeternam.

Enfin, cela permettrait également de relativiser la portée des albums que nous jugeons médiocres ou qui contiennent beaucoup d'erreurs : ils ne seraient que de passage, un autre scénariste pourrait les faire oublier en utilisant la même période, alors qu'on aura toujours fatalement à s'y référer si on n'instaure pas de cycles distincts... à moins de rendre la série incohérente. Encore une fois, mon idée consiste avant tout à sauver la cohérence de la série.

Evidemment, tout cela nécessite que nous ayons des éditeurs qui s'intéressent plus à la série qu'aux sous qu'elle génère. ;)
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
catallaxie
Modérateur
Modérateur
Messages : 2184
Enregistré le : 05 août 2010, 10:19
Localisation : Ensoleillée

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par catallaxie »

Erca a écrit :
Evidemment, tout cela nécessite que nous ayons des éditeurs qui s'intéressent plus à la série qu'aux sous qu'elle génère. ;)
Plusieurs cycles ?! Une idée qui risque de plaire à l'éditeur. L'éditeur va comprendre la possibilité de multiplier les équipes travaillant simultanément, cette année B&M cycle 1 et 2 au programme, et pourquoi pas un troisième. (Finalement, toute proportion gardée, ce n'est pas très éloigné d'une histoire par... comme pour Spirou) :lol:
Mes ventes (contact en MP):

ERV (virgin)
Gondwana ( BNP)
Malédiction 1 (BNP)
EO La machination Voronov
Affaire du collier (album BP)
Ex-libris Mortimer Voronov
Avatar du membre
hargo51
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 106
Enregistré le : 11 août 2010, 12:48

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par hargo51 »

catallaxie a écrit :
Erca a écrit :
Evidemment, tout cela nécessite que nous ayons des éditeurs qui s'intéressent plus à la série qu'aux sous qu'elle génère. ;)
Plusieurs cycles ?! Une idée qui risque de plaire à l'éditeur. L'éditeur va comprendre la possibilité de multiplier les équipes travaillant simultanément, cette année B&M cycle 1 et 2 au programme, et pourquoi pas un troisième. (Finalement, toute proportion gardée, ce n'est pas très éloigné d'une histoire par... comme pour Spirou) :lol:
Justement, regarde les one-schoot de "Spirou" : je les trouves bien supérieur -scénaristiquement parlant- que les albums "officiels" de la même série réalisés au même moment.
join us !
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2271
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par Erca »

catallaxie a écrit :
Erca a écrit :
Evidemment, tout cela nécessite que nous ayons des éditeurs qui s'intéressent plus à la série qu'aux sous qu'elle génère. ;)
Plusieurs cycles ?! Une idée qui risque de plaire à l'éditeur. L'éditeur va comprendre la possibilité de multiplier les équipes travaillant simultanément, cette année B&M cycle 1 et 2 au programme, et pourquoi pas un troisième. (Finalement, toute proportion gardée, ce n'est pas très éloigné d'une histoire par... comme pour Spirou) :lol:
Je n'avais pas vu les choses comme ça mais effectivement, si on veut faire des sous avec et en abuser, on peut !
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
abbas
Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz
Messages : 1108
Enregistré le : 08 août 2010, 10:23

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par abbas »

Un peu curieux, plusieurs cycles, je ne le sens pas.....mais pourquoi pas un album "24h chrono"?
C'est vrai que je suis très attirée par un avant Espadon, nos deux compères se connaissent et ont vécu ensemble d'autres aventures , c'est net dès le début de l'album.
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2271
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par Erca »

abbas a écrit :Un peu curieux, plusieurs cycles, je ne le sens pas.....mais pourquoi pas un album "24h chrono"?
C'est vrai que je suis très attirée par un avant Espadon, nos deux compères se connaissent et ont vécu ensemble d'autres aventures , c'est net dès le début de l'album.
Et Sente a entériné cela en les faisant se connaître dès leur jeunesse en Inde. Mais ce fut une infraction par rapport à ce que disait Jacobs dans un Opéra de Papier.
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
catallaxie
Modérateur
Modérateur
Messages : 2184
Enregistré le : 05 août 2010, 10:19
Localisation : Ensoleillée

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par catallaxie »

hargo51 a écrit :
catallaxie a écrit :
Erca a écrit :
Evidemment, tout cela nécessite que nous ayons des éditeurs qui s'intéressent plus à la série qu'aux sous qu'elle génère. ;)
Plusieurs cycles ?! Une idée qui risque de plaire à l'éditeur. L'éditeur va comprendre la possibilité de multiplier les équipes travaillant simultanément, cette année B&M cycle 1 et 2 au programme, et pourquoi pas un troisième. (Finalement, toute proportion gardée, ce n'est pas très éloigné d'une histoire par... comme pour Spirou) :lol:
Justement, regarde les one-schoot de "Spirou" : je les trouves bien supérieur -scénaristiquement parlant- que les albums "officiels" de la même série réalisés au même moment.
Peut être !? Mais c'est le manque d'unité graphique qui me gêne, qui me bloque, d'ailleurs ça fait un moment que j'ai arrêté d'acheter les nouveautés Spirou, à la place je suis revenu aux fondamentaux le Spirou de Franquin. Ce n'est pas contre la reprise que je peste, mais je préfère une équipe officielle que plusieurs, une stable qu'une rotation fréquente (plutôt bonne que mauvaise)...Déjà qu'avec seulement deux équipes sur B&M on sent la différence sur le plan graphique alors une multitude... On pourra toujours me rétorquer que Jacobs n'a pas toujours le même trait (il se trouve que son évolution me satisfait).

C'est peut être idiot, sans un beau dessin je n'achète pas un album même si le scénario est fantastique.
Mes ventes (contact en MP):

ERV (virgin)
Gondwana ( BNP)
Malédiction 1 (BNP)
EO La machination Voronov
Affaire du collier (album BP)
Ex-libris Mortimer Voronov
Avatar du membre
Mitsugoro
Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres
Messages : 2199
Enregistré le : 08 août 2010, 22:52

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par Mitsugoro »

catallaxie a écrit :C'est peut être idiot, sans un beau dessin je n'achète pas un album même si le scénario est fantastique.
Ca n'a rien d'idiot, dans bande dessinée, il y a le mot dessin ! :)

Je considère pour ma part les one-shots de Spirou comme de sombres m...des (cela dit j'attends encore de lire celui de Trondheim), comme ceux de Morvan d'ailleurs. Et j'ai beau retourner le problème dans tous les sens, tôt ou tard, on va en arriver aux problèmes de Donjon ou DC comics.
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Avatar du membre
abbas
Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz
Messages : 1108
Enregistré le : 08 août 2010, 10:23

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par abbas »

Les reprises de Spirou sont super-nulles, je suis abonnée donc je lis avant parution, les deux derniers sont pires que tout.
Avatar du membre
Treblig
Serveur au Centaur Club
Serveur au Centaur Club
Messages : 66
Enregistré le : 06 août 2010, 10:05

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par Treblig »

Entièrement d'accord. ;)
Avatar du membre
Pierre
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 233
Enregistré le : 09 août 2010, 09:38

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par Pierre »

Oui. Pour moi, Spirou c'est Franquin comme lucky Luke c'est Morris et Goscinny, Blueberry Charlier, Barbe-Rouge Hubinon et....
Blake et Mortimer Jacobs :?:
Avatar du membre
catallaxie
Modérateur
Modérateur
Messages : 2184
Enregistré le : 05 août 2010, 10:19
Localisation : Ensoleillée

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par catallaxie »

Pierre a écrit :Oui. Pour moi, Spirou c'est Franquin comme lucky Luke c'est Morris et Goscinny, Blueberry Charlier, Barbe-Rouge Hubinon et....
Blake et Mortimer Jacobs :?:
Le Spirou de Franquin est l'exemple d'une excellente reprise. En même temps c'est la création d'un univers, le marsupilami, des méchants d'envergures...
Mes ventes (contact en MP):

ERV (virgin)
Gondwana ( BNP)
Malédiction 1 (BNP)
EO La machination Voronov
Affaire du collier (album BP)
Ex-libris Mortimer Voronov
Avatar du membre
Mitsugoro
Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres
Messages : 2199
Enregistré le : 08 août 2010, 22:52

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par Mitsugoro »

Pour Spirou, faut pas exagérer: Fournier a fait du bon boulot (il a su utiliser Zorglub, LUI !), Tome et Janry pareil (je suis même devenue un peu indulgente avec "Machine qui rêve" le temps passant). Nic et Cauvin n'étaient pas si mauvais, loin s'en faut. C'est à partir de la reprise de Morvan et du rachat de Dupuis par Média Participations que tout a commencé à dégénérer.
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Avatar du membre
catallaxie
Modérateur
Modérateur
Messages : 2184
Enregistré le : 05 août 2010, 10:19
Localisation : Ensoleillée

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par catallaxie »

J'adore aussi Fournier et le reste, sauf que Tome et Janry ont sabordé la série avec "machine qui rêve".

(si on veut continuer sur Spirou le mieux serait d'ouvrir un sujet dans les autres Bd, car il y a beaucoup à dire sur cette série).
Mes ventes (contact en MP):

ERV (virgin)
Gondwana ( BNP)
Malédiction 1 (BNP)
EO La machination Voronov
Affaire du collier (album BP)
Ex-libris Mortimer Voronov
Avatar du membre
hargo51
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 106
Enregistré le : 11 août 2010, 12:48

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par hargo51 »

catallaxie a écrit :J'adore aussi Fournier et le reste, sauf que Tome et Janry ont sabordé la série avec "machine qui rêve".

(si on veut continuer sur Spirou le mieux serait d'ouvrir un sujet dans les autres Bd, car il y a beaucoup à dire sur cette série).
Non pas forcement ; c'est très instructif de comparer la "gestion" de la reprise des deux séries. C'est justement des albums comme "La machine qui rêve" et le dernier Spirou du binôme Morvan/Manuera, qui me font dire que les auteurs doivent rendre les personnages de la série dans l'état où ils les ont trouvé.
join us !
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2271
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par Erca »

Je mets en lien une discussion parallèle à ce sondage : "Pourquoi Blake & Mortimer est-elle une série rétro ?"
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
Commandant Hamilton
Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz
Messages : 1022
Enregistré le : 27 déc. 2012, 10:24
Localisation : Espagne

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par Commandant Hamilton »

Je crois que la série a un début et un fin établis par Jacobs, et je ne veux pas que celuis se depassent :MJ:
Commandant au bord du porte-avions The Intrepid.
Avatar du membre
abbas
Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz
Messages : 1108
Enregistré le : 08 août 2010, 10:23

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par abbas »

Les héros sont immortels, ça ne me gênerait pas de les moderniser en 2013.
Répondre

Retourner vers « Les sondages »