Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Quelles limites chronologiques du corpus jacobsien un repreneur peut-il se permettre de dépasser ?

Uniquement avant le Secret de l'Espadon
8
29%
Uniquement après les 3 Formules du Professeur Sato
2
7%
Avant le Secret de l'Espadon ET après les 3 Formules du Professeur Sato
8
29%
Aucune, les limites chronologiques du corpus jacobsien doivent être conservées
10
36%
 
Nombre total de votes : 28
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6470
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par archibald »

abbas a écrit :Les héros sont immortels, ça ne me gênerait pas de les moderniser en 2013.
Pourquoi pas, si l'histoire est excellente ! :roll:
Mais j'aime bien le côté un peu rétro de leurs aventures ! :p
Mais si j'avais un conseil à donner aux repreneurs, ce serait celui-ci : peu importe la limite des dates, libérez-vous avant tout du style.
Vous n'arriverez pas à égaler ses narratifs ni son dessin . Alors lâchez-vous de ce côté-là ... :D
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Captain Gregg
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 481
Enregistré le : 21 mai 2013, 10:54
Localisation : A bord de l'Albatros!

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par Captain Gregg »

Remarque très judicieuse Archie!!
Que les repreneurs se libèrent un peu et de grâce qu'on leur laisse un peu plus de temps..et qu'on ne les accable pas systématiquement de tous les mots, même si l'on peut être déçu......
......C'est toujours très délicat et très douloureux de créer un album, encore plus lorsque l'on succède à un génie comme EPJ qui était et brillant scénariste et brillant illustrateur....
Mister B
Serveur au Centaur Club
Serveur au Centaur Club
Messages : 91
Enregistré le : 09 déc. 2012, 15:16
Localisation : Rennes

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par Mister B »

A mon avis les auteurs peuvent remonter au-delà de l'Espadon. Déjà, je trouve que ça peut donner de bonnes choses le nouveau Sente qui se passera durant la WWII (à condition que Juillard se reprenne en main). Et puis pourquoi pas faire un album qui se dérouleraient dans les années 30 ?

Par contre je suis contre le fait d'aller au-delà de Sato, comme je l'ai expliqué dans le sujet "B&M est-il une série rétro ?". Ce qui n'empêche pas des albums se situant dans les années 60. Voilà une décennie quasi-vierge où il y a largement de la place en terme chronologique, contrairement à l'embouteillage que sont les années 50 (et même là, il y a des années vierges).

Je rejoins également Archibald sur le fait que les auteurs devraient un peu plus s'émanciper de Jacobs, tout en respectant la série, la chronologie et les albums du maître évidemment. Par exemple, j'ai envie de brûler mes albums de reprise à chaque fois que je lis une référence à l'Espadon ou à la Marque jaune (comme dans Le serment des cinq Lords, nom de Dieu que ça sortait de nul part ce clin d’œil à la toute fin où Mortimer intègre le Centaur Club).
Avatar du membre
Lionel Orlock
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 139
Enregistré le : 30 juin 2016, 00:07

Re: Sur les limites chronologiques du corpus jacobsien

Message par Lionel Orlock »

Rien de tout cela ne me dérangerait, tant que l'histoire (surtout) et le dessin (un peu aussi quand même) sont bons. Après tout, Mortimer a déjà voyagé dans le temps.
Colonel Olrik
L
ionel Orlock
Répondre

Retourner vers « Les sondages »