Le Centaur Club

mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 730
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Le Centaur Club

Message par mokenamoke »

Magnifique ! Sur la 1ère photo noir et blanc on dirait que le bâtiment a quand même 3 façades, ce qui nous rapproche d'une solution pour le problème des cheminées. On les voit à droite le long de la 3ème façade, qui a l'air de longer une ruelle en cul de sac, sans doute avec des garages ?
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4594
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Le Centaur Club

Message par Will »

Le déblaiement d'un terrain (l'Y jaune) à Hyde Park Corner pendant la 2e GM .

Dans le fond , derrière les ruines , Piccadilly et Green Park ...

Image

... vu de l'autre coté , dans le fond : Park Lane

Image

Pourquoi ces photos ? Eh ben , juste pour démontrer que le Centaur Club (l' X jaune) a échappé belle au Blitz et aux V1 et V2 :

Image

Coté jardin , ça donne ceci :

ImageImageImage

La situation d'avant la guerre :

ImageImage
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4594
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Le Centaur Club

Message par Will »

La petite princesse Elizabeth , la future reine , devant le 145 Piccadilly , la maison qui sera son domicile jusqu'en 1936 . Dans le fond , le premier porche , c'est l'entrée du Centaur Club :

Image
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6907
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Le Centaur Club

Message par archibald »

Génial Will , tout y est !
145 picadilly.jpg
Mais le 145 Picadilly Street c'est un peu loin de Hyde Park corner.
Je pense que la photo doit être prise ailleurs. :roll:
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4594
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Le Centaur Club

Message par Will »

archibald a écrit :Mais le 145 Picadilly Street c'est un peu loin de Hyde Park corner.
:?: 100-200 mètres , pas plus . Est-ce loin ? :?:
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6907
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Le Centaur Club

Message par archibald »

Will a écrit :
archibald a écrit :Mais le 145 Picadilly Street c'est un peu loin de Hyde Park corner.
:?: 100-200 mètres , pas plus . Est-ce loin ? :?:
Non tu as raison . Je suis trop pointilleux et google map me situe le 145 pas du tout où il était réellement :( .... 8-)
J'ai retrouvé un document d'époque du temps où j'étais hippy et que je défendais les nobles causes. :lol:
Sans titre.jpg
[video][/video]
Le premier qui me dénonce .... :evil:
144_piccadilly_t.jpg
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4594
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Le Centaur Club

Message par Will »

archibald a écrit :... google map me situe le 145 pas du tout où il était réellement :( .... 8-)
Pour la situation actuelle Google Streetview est parfait , mais pour la situation historique je préfère des documents d'antan , comme des photos , des textes ou tes vidéos . ;)

A propos , populairement la rangée de bâtiments à coté d'Apsley House était appelée Rotschild Row , parce que la famille était le propriétaire d'au moins quatre de ces maisons . Erca , erca et erca .

A mon avis , l'entrée du Centaur Club , c'était le bâtiment 143 Piccadilly , acquis par l'époux d' Evelina Rotschild après leur mariage en 1865 .
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6907
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Le Centaur Club

Message par archibald »

C'est assez curieux quand même que les endroits par où sont passé Blake et Mortimer ont fait l'objet de squat par la suite .....
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6907
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Le Centaur Club

Message par archibald »

Will a écrit :...../....
A mon avis , l'entrée du Centaur Club , c'était le bâtiment 143 Piccadilly , acquis par l'époux d' Evelina Rotschild après leur mariage en 1865 .
Bien vu old chap ! :chap:
143 Picadilly.jpg
source : http://www.wardlockredguides.co.uk/page ... vents.html
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 3327
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Le Centaur Club

Message par Kronos »

archibald a écrit :
07 déc. 2015, 13:39
Will a écrit :...../....
A mon avis , l'entrée du Centaur Club , c'était le bâtiment 143 Piccadilly , acquis par l'époux d' Evelina Rotschild après leur mariage en 1865 .
Bien vu old chap ! :chap: 143 Picadilly.jpg source : http://www.wardlockredguides.co.uk/page ... vents.html
J'y avais pensé aussi, mais, non, les fenêtres sont totalement différentes
Par contre, les 144 conviendrait parfaitement, surtout avec sa cour intérieure qui correspondrait bien aux dessins de la planche 5 !
Pour la réalisation de ma monographie sur la Marque jaune, je me suis penché très sérieusement sur la topographie des intérieurs du Centaur, et j'en ai finalement tiré un crobard qui serait au plus près des détails fournis par ce bon Jacobs
Je pense que je ne suis pas loin de ce à quoi il avait lui-même pensé ; en tout cas, je vous livre le résultat de mes cogitations
Plan titré avec images.jpg
Pour la situation au sol, reportez-vous aux photos ci-dessus

Post-scriptum : les 144 et 145 ont été détruits après la guerre, et il ne reste que les façades des anciens bâtiments
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6907
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Le Centaur Club

Message par archibald »

Cela fait un moment que je n'ai pas parlé du "Centaur Club ". Il faut dire également que cela fait quelques albums où il n'apparaît plus dans les albums. (une vignette dans le Cri du Moloch')
Là c’est le retour. Et pas qu’une fois, deux ! Pages 9 et 10 puis à la dernière page…
Première séquence : Blake confie son ordre de mission au professeur dans le fumoir du Centaur Club. Cela devrait être plus ou moins confidentiel ? Mais non.
Nous avons une scène similaire dans la Marque Jaune, le seul album de Jacobs où nous pénétrons dans le club. Dans cette aventure, Blake demandait à James de s’arranger pour les laisser seuls une dizaine de minute. Le même James est aujourd’hui présent dans le fumoir, servant quelqu’un qui ressemble à Edgar P. Jacobs. Très étrange. Cette scène aurait du se passer dans le bureau de Blake, ou dans le Grand Salon du 99 bis.
Mais non. Pourquoi ? Parce qu’ils viennent régulièrement manger au club (serait-il devenu un restaurant ?) alors que la nourriture ne convient pas à Mortimer (Roastbeef trop cuit, kidney pie ou agneau à la menthe).
Mortimer, qui n’est pas encore membre, suggère Blake de changer de club. A mon avis sa question est choquante car on est membre d’un club à vie, me semble-t-il ?
La page 10 est surtout l’occasion de placer un gag. Nous pénétrons dans la salle de restaurant du club, qu’on ne voyait pas dans la Marque Jaune. Elle était juste suggérée.
Beaucoup de dîneurs sont en costume de ville, mes lectures de Sherlock Holmes ou de Poirot m’avaient laissé penser qu’il fallait s’habiller. Mon imagination doit me jouer des tours. Il y a également une femme, alors que je pensais que les clubs de Londres de cette époque étaient exclusivement réservés aux Hommes.
Wikipédia pense un peu comme moi :
« Ces clubs forment une véritable société masculine, et constitue une retraite confortable, un espace de détente, pour les individus souhaitant échapper à la vie familiale. Longtemps l'accès au club fut interdit aux femmes, lesquelles purent, de leur côté, organiser leurs propres women's societies. Cependant, on note des exceptions : ainsi le plus élitiste, le White's Club, s'ouvrit à Rosa Lewis (1867–1952), une « mère » célèbre pour sa cuisine, et propriétaire du Cavendish Hotel. La plupart induisent la forme du dining's club, organisant une fois par semaine un repas, et bien souvent, le local sert de lieu de commémoration en l'honneur d'un membre ou d'un invité de marque. Une certaine tenue vestimentaire, le devoir de confidentialité, la réserve y sont de rigueur »
Nous sommes donc assez loin de la vision restaurantesque des repreneurs. Mais ce n’est pas le plus grave.
Arrive alors le Gag, va-ton savoir l’âge, pardon, le grade du capitaine ? Ben non, car il va le dire à l’oreille du professeur. Cela doit rester secret pas comme la mission qu’il a confié à Mortimer devant James et Jacobs. Ce qui donne l’occasion aux deux vieux du Muppet show de faire une réflexion drolatique sur la possible homosexualité de nos deux héros.
Ces deux «vieux» que nous retrouvons à la dernière page pour faire une réflexion montrant leur racisme, car Blake pour célébrer leurs 75 ans et la fin laborieuse de cette aventure n’a rien trouver de mieux que d’emmener Nasir et Philip dîner au Centaur Club , où nous savons maintenant que la bouffe n’est pas bonne . Mais la cave doit être excellente sans doute ?
Dommage pour Nasir qui ne semble boire que de l’eau.
L'occasion pour Blake de lui propose gentiment l’hospitalité tant qu’il est à Londres. On connaît la suite, il va devenir leur serviteur. (Quelle arnaque ! :lol: )
Ce qui me contrarie, c’est cette utilisation du Centaur Club pratiquement dans beaucoup de reprises. Le Centaur Club était un élément clé de l'histoire , dans de la Marque Jaune.
D’abord, l’occasion de faire connaissance avec les principaux protagonistes de cette aventure, puis l’enlèvement de Vernay sur le chemin du retour.
Dans les albums suivants, ce n'est pas franchement le cas,.
C’est une manière de montrer que l’on a lu Jacobs, en tout cas la Marque Jaune, juste au cas où il y aurait un doute dans la tête du lecteur.
:p
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 3327
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Le Centaur Club

Message par Kronos »

Comme dirait un chroniqueur émérite dans un autre post, tu pinailles pour pinailler, ami Archibald, et c'est pas constructif du tout, cette démarche, bon bon...
Tout le monde sait que le Centaur Club est très ouvert, puisqu'il accueille aussi bien les femmes, que les Indigènes (terme usité à l'époque), et même pas en smocking, qui plus est !!! Le smocking étant, toujours à l'poque, le minimum vestimentaire pour oser prétendre à pénétrer dans le sein du saigneur...
Mais, encore une fois, tu pinailles, tu pinailles
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6907
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Le Centaur Club

Message par archibald »

Kronos a écrit :
23 nov. 2021, 17:27
Comme dirait un chroniqueur émérite dans un autre post, tu pinailles pour pinailler, ami Archibald, et c'est pas constructif du tout, cette démarche, bon bon...
..../...
Certainement! Mais je suis resté très gamin et cela m'énerve quelque peu de voir ce club de Gentlemen , transformé de plus en plus au cours des reprises , en pub de quartier, où en plus la bouffe n'est pas fameuse.
Avec en plus un genre de vieilles commères de Windsor qui se permet de faire des commentaires sur les tables d'à coté! Nous sommes bien loin de l'atmosphère feutré du Diogene club.:
Wikipedia a écrit : « il existe à Londres beaucoup d’hommes qui, par timidité ou misanthropie, ne recherchent pas la société de leurs semblables. Pourtant ils aiment le confort et la lecture. Au club, ils trouvent un bon fauteuil, des revues, des journaux, et c’est pour eux que le club Diogène a été fondé ; actuellement il réunit la plus belle collection de gens insociables et d’originaux qu’on puisse trouver dans la ville. Il est interdit à tout membre de s’occuper de son voisin, excepté dans la salle des étrangers ; défense absolue de parler ; d'ailleurs, trois contraventions signalées au comité sont punies d’expulsion »
Pinailleur je suis, pinailleur je reste (Au moins jusqu'à la prochaine reprise!) :p
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Répondre

Retourner vers « Les dossiers du Centaur Club »