La réutilisation de personnages.

Répondre
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7583
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

La réutilisation de personnages.

Message par archibald »

Préambule
D’après certains crayonnés dévoilés de l’album 31, nous devrions retrouver le docteur Grossgrabentein.
Je me suis dit qu’il serait intéressant après 29 albums dans la collection de faire un petit récapitulatif , pour ma gouverne et de vous le proposer pour en discuter ( si j'ai oublié quelqu'un, n'hésitez pas à le signaler!)
J’ai organisé ce mémorandum en trois chapitres : la réutilisation de personnages dans les albums de Jacobs, la réutilisation de personnages de Jacobs dans les albums de reprises (ce qui sera le cas avec Grossgrabenstein), la réutilisation de personnages de reprises dans les nouveaux albums.
Vous me direz que nous avons déjà fait quelques choses de similaires avec les références aux histoires précédentes (Par exemple viewtopic.php?p=35138#p35138)
Mais mon but est de faire une synthèse. Peut-on parler de "famille de papier" comme ce fut le cas pour Hergé ?
A chacun de juger …
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7583
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: La réutilisation de personnages.

Message par archibald »

Les personnages "récurrents" dans l'œuvre de Jacobs.

Jacobs a créé une univers avec des personnages que nous retrouverons pour certains dans plusieurs aventures.

Quand je dis récurrents, je veux dire qui apparaissent au minimum dans deux aventures; comme, par exemple, le Bezendjas que nous voyons dans le secret de L'Espadon et dans le Mystère de la Grande Pyramide.
Blake et Mortimer sont les héros. Donc il est fatal que nous les voyons dans chaque album. Même si parfois la présence de Blake se fait plus discrète, jusqu'à presque disparaître dans le Piège Diabolique, le seul album de Jacobs sans Olrik, autre "héros" emblématique de la série.

Parmi le clan des gentils, nous trouvons également Nasir, le fidèle Nasir qui a quitté son pays pour rester fidèle à Mortimer Jaune lui aura été fatale puisqu’après le choc de sa rencontre avec Guinea Pig, nous ne le reverrons plus dans les albums d'EPJ.
Il y a également le commissaire Pradier, présent dans SOS Météores et L'Affaire du Collier.

Du coté des méchants ...Oltik bien entendu mais pas que lui. J'ai évoqué Razul le Bezendjas un peu plus haut. Dans le mystère de la Grande Pyramide, nous allons découvrir Sharkey, brute épaisse un peu caricaturale. Nous le reverrons dans SOS Météores, l'Affaire du collier, et Sato.
Il y a également Jack et Freddy; mais ils ne deviendront récurrents que dans les albums de reprises. ;)
Au final, Jacobs n’a pas abusé du procédé.
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7583
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: La réutilisation de personnages.

Message par archibald »

Avant d’aller plus loin, je vais définir ce que j’entends par reprise de personnages.
Dans beaucoup de reprises, deux des décors importants de la Marque Jaune, vont être repris ; il s’agit de l’appartement de nos héros et de leur club.
A chaque fois que nous franchirons le seuil 99 bis Park Lane, nous verrons (où nous entendrons parler de) Mrs Benson. Elle ne fait réellement partie de l’action que dans le Bâton de Plutarque.
img041.jpg
De la même manière, James le majordome du Centaur Club est inévitablement là, dés que les repreneurs utilisent ce décor. Avec même parfois Vernay , Macomber et Calvin en prime.
img028.jpg
img028.jpg (31.11 Kio) Vu 778 fois

Une autre manière d’évoquer des personnages ou plutôt de se souvenir de personnages d’une aventure antérieure, c’est de reprendre une case, en tout cas redessiner un détail qui aurait pu appartenir à l’album que l’on souhaite évoquer.
Jacobs l’a fait, par exemple dans la Marque Jaune, lorsque Mortimer retrouve un réflexe pour se protéger et prononce la formule du cheikh Abdel Razek.
img029.jpg

Toutefois le procédé peut être trompeur car le lecteur peut avoir l’impression que Sharkey participe à l’action des 30 deniers alors que ce n’est pas le cas !
img0211jpg.jpg
img0211jpg.jpg (31.93 Kio) Vu 778 fois

En résumé tout cela pour dire que si j’ai oublié quelqu’un ce n’est pas de ma faute !
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7583
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: La réutilisation de personnages.

Message par archibald »

La reprise de personnages jacobsiens dans les aventures postérieures.
L’affaire Francis Blake. (13)
Premier album de reprise, l’Affaire Francis Blake ne devait pas décevoir les lecteurs, ni trop les désappointer. Comme une partie de l’action se déroule à Londres, il semble logique de revoir certains des lieux de l’action de la Marque Jaune. Comme Blake et Mortimer vont dîner au Centaur club, nous voyons le majordome James et plus tard nous reverrons Sir Charles Garrison et l’inspecteur-chef Kendall. Bien qu’une scène se déroule au 99 bis, nous n’apercevrons pas la logeuse de nous deux amis, Mrs Benson.
Nos héros vont se confronter à Olrik. A ces cotés nous allons retrouver un de ces complices Jack le tueur, découvert dans le Mystère de la Grande pyramide.
Au final peu de retrouvailles. Surtout la découverte de nouveaux personnages, comme par exemple David Honeychurch.

La machination Voronov(14)
Peu de reprise de personnages jacobsiens dans cette aventure, juste James et l’inspecteur-chef Kendall. (MJ)
Bien que nous passons au 99 bis, pas de Mrs Benson.
L’étrange Rendez-vous (15)
Voici une aventure qui se passe aux Etats Unis, peu de chance de croiser des personnages vus auparavant. Et pourtant ? Olrik, nous n’allons pas faire comme si… Et d’ailleurs la présence d’Olrik sur le territoire américain est la raison pour laquelle Blake a fait le voyage. Plus étonnant, Basam Damdu revenu du domaine des morts par une manipulation spatio-temporel
Les Sarcophages du sixième continent Tome 1 et tome 2 (16&17)
Nasir est cette fois ci devenu agent du service du renseignement Indien et travaille d’égal à égal avec Blake et Mortimer.
Bien que l’action ne se passe pas du tout à Londres, nous avons droit à une planche au 99 bis et, bien naturellement, c’est Mrs Benson qui sert le breakfast,
Dans le pavillon de la France à l’Exposition universelle nos deux amis retrouve le professeur Labrousse , qui jouait une rôle important dans SOS Météores et qui va également en jouer un dans cette histoire.
Le professeur Labrousse. (SOS)
Le Sanctuaire du Gondwana (18)
C’est le tome 3 de l’aventure précédente qui ne veut pas dire son nom ! Donc il n’est pas surprenant de retrouver le Professeur Labrousse. Mais nous allons également retrouver d’autres vieilles connaissances dont une assez surprenante…
L’histoire débute à Londres, avec au passage une séquence au Centaur Club et une autre au 99 bis ? Donc James et Mrs Benson.
Mortimer se rend à Fleet Street pour consulter l’Archiviste de Daily Mail, Mr Stone . Au passage il va faire un petit coucou à Leslie Macomber, le rédacteur en chef (MJ).
Du coté des méchants, une valeur sûre Razul le Bezendjas. Mais également Youssef le boutiquier que l’on n’avait plus revu depuis qu’il avait été mortellement blessé dans le Mystère de la Grande Pyramide.
La malédiction des 30 deniers (19&20)
James, Mrs Benson, (MJ)
Jack (MGP)
Le Serment des cinq Lords. (21)
Une histoire un peu à part, puisqu’elle se déroule beaucoup dans le passé, et à l’exception d’une planche, à Oxford. Comme cette planche ‘introductive’ se déroule au 99 bis, nous apercevons de Mrs Benson. Nasir est cité également par le truchement d’une lettre, pour annoncer qu’il a rejoint les services de renseignements Indiens. A la dernière planche, de la même manière nous entendrons parler de Calvin, Vernay et Macomber, quasiment inséparables depuis leur séjour chez Septimus dans la Marque Jaune.
L’Onde Septimus. (22) & Le Cri du Moloch (27)
Nous nous doutons bien qu’avec un tel titre, il va y avoir des références à la Marque Jaune !
Nous retrouvons Sir Charles Garrison au Centaur Club (il en est un membre éminent), Mrs Benson bien entendu au 99 bis, Nasir dans son rôle de fidèle serviteur, Septimus à la puissance x, et même le brave Dick, Taxi n°572.
Dans le tome 2, le cri du Moloch, Abdel Razek vient hanter les rêves d’Olrik.Le trio Calvin,Macomber , Vernay fait une apparition au Centaur Club.

Le Bâton de Plutarque. (23)
Le Bâton de Plutarque se veut une préquelle du Secret de l’Espadon. Les scénaristes ont donc décidé d’introduire certains de ses acteurs. L’Amiral William Gray chef de la base secrète, de Zuan Hasso et ingénieur Hudson. Une part importante de l’histoire est consacrée à Mrs Benson et son mari. Nous verrous même Olrik avant qu’il ne soit officiellement dans le clan des « méchants ».
Basam Damdu sera, bien entendu, évoqué puisque l’aventure commence juste avant le début du troisième conflit mondial.
Le Testament de William S. (24)
L’occasion pour nous de retrouver le duo Sharkey & Freddy que nous n’avions pu vu ensemble depuis SOS Météores.
Kendall enquête sur les Teddys Boys et Mrs Benson joue les nounous.
La vallée des immortels Tome 1 et tome 2 (25&26)
L’action commence juste après la fin du Secret de l’Espadon. Ce serait dommage de ne pas nous remontrer la destruction du Palais impérial de Lhassa. Nous allons donc revoir la fin de Basam Damdu et on va nous expliquer comment Olrik a pu sortir de cet enfer avec l’aide du Docteur Sun Fo(celui qui surveillait les travaux du Pr Mortimer à Karachi (SE)).
Du coté des défenseurs du monde libre, l’Amiral Gray. D’abord dans la Base secrète alors qu’il accorde un congé à Nasir (pas encore le fidèle) ; puis quinze jours plus tard en réunion avec d’autres éminences à Londres, au Foreign Office.
Le Dernier Espadon (28)
On retrouve l’ingénieur Hudson, toujours présent quand il s’agit de faire sauter une base secrète !
Nasir, dans son rôle de sergent chef. Mohamed Walli ; devenu Wazir, le Bezendjas. L’inspecteur Kendall, On ne voit pas Basam Damdu, mais il est évoqué par le journaliste qui interviewe Kendall.

Huit heures à Berlin (29)
On ne voit pas Mr Benson. Elle a été remplacée par Barrett (un majordome). Remplacée ? Pas tout à fait c’est elle qui a préparé le pudding servi par Barrett.
Le commissaire Pradier, travaille du coté français à la protection de Prince, comme Blake. Basam Damdu est cité par Olrik Comme étant son Mentor.
Pendant l’épilogue au Centaur Club, Macomber apprend aux membres présents l’assassinat de grâce à un antique poste de radio que James a installé dans le fumoir.
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7583
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: La réutilisation de personnages.

Message par archibald »

La reprise de personnages non jacobsiens après l’affaire Francis Blake
La machination Voronov (14)
Les personnages que nous avons découverts lors de l’affaire Francis Blake vont réapparaître dans plusieurs reprises. C’est le cas dans cette aventure ou nous revoyons David Honeychurch, l’adjoint de Blake, de Sir Dorian Cartwright chef de l’intelligence Service (SIS), William Steele chef du MI6.
L’étrange Rendez-vous (15)
Cette aventure ne reprend pas de personnages. Par contre elle en introduit de nouveaux, comme nous le verrons par la suite.
Les Sarcophages du sixième continent Tome 1 et tome 2 (16&17)
L e major Varitch a été muté dans un poste frontière de l’Inde (conséquence à sa conduite dans l’a Machination Voronov. Il rencontre Açoka à Simla pour ourdir un plan de vengeance commune contre Blake et Mortimer.
Le Sanctuaire du Gondwana (18)
C’est la suite de l’aventure précédente ; donc on va retrouver quelques uns de ces personnages : Sarah Summertown, le Commandant Byrd, Sir Archibald Mac Auchentoshan et son merveilleux Flying Yacht.
Nastasia Wardynska, qui travaille au CSIR après avoir travailler pour Blake au MI6 suite à la machination Voronov. (MV)
Même s’il ne joue pas un rôle important ,David Honeychurch fait une apparition à l’aéroport.
La malédiction des 30 deniers (19&20)
Tous les membres de l’intelligence Service sont présents : David Honeychurch, William Steele, Dorian Cartwright.
Nous retrouverons également les membres du FBI :, que nous avons vu en action dans l’Etrange Rendez-vous : John Calloway et Jessie Wingo.
Le Serment des cinq Lords. (21), L’Onde Septimus. (22) & Le Cri du Moloch (27) Le bâton de Plutarque. (23) Huit heures à Berlin (29)
Pas de personnages issus de reprise dans ces aventures.
Le Testament de William S. (24)
David Honeychurch, l’adjoint de Blake dans l’AFB procède à un échange de mallette. Parmi les rôles principaux, on retrouve Sarah Summertown et sa fille, Elisabeth McKenzie(S6C). Parmi les second rôles : Sir Archibald Mac Auchentoshan & Nastasia Wardynska

La vallée des immortels Tome 1 et Tome 2 (25&26)
Pas vraiment une reprise, puisque le personnage n’était pas nommé dans le Bâton de Plutarque, Nathan Chase qui se présente tellement bien qu’on ne peut pas ne pas le reconnaître dans le joueur d’échec qui jouait contre Olrik (en bas de la planche29)
Le Dernier Espadon (28)
William Steele. Doran Cartwright, David Honeychurch, alors stagiaire au MI5.
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
James
Serveur au Centaur Club
Serveur au Centaur Club
Messages : 82
Enregistré le : 23 oct. 2021, 11:25

Re: La réutilisation de personnages.

Message par James »

Beau travail !! Et quelle patience !
Merci Archibald !
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7583
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: La réutilisation de personnages.

Message par archibald »

James a écrit :
16 déc. 2022, 08:39
Beau travail !! Et quelle patience !
Merci Archibald !
Merci James ; Il y a quelque chose de similaire sur wikipédia ,(je ne m'en suis rendu compte qu’après :-? )
C'est une liste de personnages qui n'a pas été mise à jour après le sanctuaire du Gondwana . Mon approche est donc un petit peu différente.
;)
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7583
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: La réutilisation de personnages.

Message par archibald »

archibald a écrit :
15 déc. 2022, 11:55
..../...
Le Serment des cinq Lords. (21), L’Onde Septimus. (22) & Le Cri du Moloch (27) Le bâton de Plutarque. (23) Huit heures à Berlin (29)
Pas de personnages issus de reprise dans ces aventures.
..../...
Je viens de lire le Géo Les voyages de Blake et Mortimer dans lequel Fromental nous dit ceci:
img062.jpg
Il y a donc une volonté de ne pas se référer aux albums précédents (du moins ceux des reprises).
Il aurait du, toutefois ne pas citer d'autres albums , car le Cri du Moloch, si on le considère pas comme une suite , fait bien référence à L'onde Septimus! ;)
Quant au dernier Espadon ?
Enfin la question a été probablement mal posée probablement ....
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 2756
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: La réutilisation de personnages.

Message par Thark »

Euh... Je pense, old chap, qu'en l'occurrence c'est toi qui as mal compris la réponse de J-L.F. ;) ...

Ce qu'il dit, c'est précisément que Le cri du Moloch et Le dernier Espadon font référence à des albums passés... Alors que Huit heures à Berlin, non.
Peut-être que la formulation de la phrase n'a pas été parfaitement retranscrite ; néanmoins, pour moi, son sens est clair. (A ce propos, il y a deux "probablement" dans ta dernière phrase ^^)...
:p
Au passage, un grand bravo pour ton recensement carrément encyclopédique ! Il faudra que je trouve du temps pour revisiter les albums avec tes posts sous les yeux.
:o
Avatar du membre
Olivier
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 244
Enregistré le : 18 août 2010, 20:49

Re: La réutilisation de personnages.

Message par Olivier »

Merci Archibald, pour cette synthèse.

J'en profite pour proposer aux futurs auteurs de réutiliser et approfondir le personnage de David Honerchurch.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7583
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: La réutilisation de personnages.

Message par archibald »

Olivier a écrit :
17 déc. 2022, 21:52
Merci Archibald, pour cette synthèse.

J'en profite pour proposer aux futurs auteurs de réutiliser et approfondir le personnage de David Honeychurch.
Nous avons croisé la route d'un autre adjoint de Blake , Millovitch dans l'onde Septimus et le cri du Moloch. Au départ je me suis demandé pourquoi introduire un nouveau personnage, et ne pas reprendre Honeychurch. A la fin de ma lecture du cri du Moloch quand je vois la réaction de Millovitch , je comprends mieux.
Comme toi j'aimerais revoir David Honeychurch dans un rôle important , comme dans l’Affaire Francis Blake .
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7583
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: La réutilisation de personnages de Van Hamme

Message par archibald »

La reprise de personnages non jacobsiens après l’affaire Francis Blake
Je vais reprendre cette partie en analysant qui a repris qui .
Bien entendu si quelqu'un se rend compte d'une omission ou d'une erreur qu'il n’hésite pas à me le dire! :p
Je vais commencer avec :

La reprise des personnages de Jean Van Hamme
Jean Van Hamme savait il quand il a écrit l’Affaire Francis Blake que certains de ses personnages allaient devenir membre de la famille ?
Ce sera le cas pour David Honeychurch, l’adjoint de Blake, de Sir Dorian Cartwright chef de l’intelligence Service (SIS) et William Steele chef du MI6 qui apparaîtront souvent ensemble dans la même histoire.
Van Hamme va agrandir la famille en introduisant l’exubérant docteur Jeronimo Ramirez, John Calloway, chef du service action du FBI et son adjointe Jessie Wingo dans l’étrange Rendez-vous (15).
Reprises par Jean Van Hamme
Van Hamme utilisera le colonel Dorian Cartwright et Steele (non nommé) dans une réunion au siège de l’intelligence Service dans le tome 2 de malédiction des 30 deniers (20).


Nous retrouvons John Calloway et Jessie Wingo (dessinés par Sterne) dans le tome 1 de malédiction des 30 deniers (19) au siège du FBI à Washington.
Ils reviennent en renfort des membres de la section double zéro de l’intelligence service dans le tome 2 de malédiction des 30 deniers (20), Cette fois ci ils seront dessinés par Aubin. A la fin de ce même album, une réunion au siège de l’intelligence service nous permettra de revoir le colonel Dorian Cartwright et William Steele.
img079.jpg
img082.jpg
Reprises par Yves Sente
Sente reprendra William Steele, Dorian Cartwright et David Honeychurch dans, dessinés par Juillard cette fois, dans la machination Voronov (14), puis dans le Dernier Espadon (28), dessinés par le duo Van Dongen Berserick.
David Honeychurch revient en solo dans le Sanctuaire du Gondwana (18) et dans le Testament de William S (24).
L’exposition universelle de Bruxelles nous donne l’occasion de revoir le fameux docteur Ramirez, version plus calme, au pavillon américain, tome 1 des Sarcophages du 6e continent (16) de Sente et Juillard
img074.jpg
img075.jpg
img077.jpg
img080.jpg
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7583
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: La réutilisation de personnages de Sente.

Message par archibald »

La reprise des personnages de Yves Sente
Yves Sente va , à son tour, créer ses propres personnages récurrents avec :
-la machination Voronov (14) : Nastasia Wardynska, le major Varitch.
-les Sarcophages du 6e continent (16) : Sarah Summertown.
-les Sarcophages du 6e continent (17) : Sir Archibald Mac Auchentoshan.
-Le Sanctuaire du Gondwana (18) : Elisabeth McKenzie.
-Le Bâton de Plutarque(23) : Nathan Chase.
J’ai décidé d’exclure dans ma liste des personnages récurrents de Sente ceux qui apparaissent uniquement dans le cycle Sarcophages du 6e continent (tome 1&2) et Sanctuaire du Gondwana qui ne peut se lire sans avoir lu les précédents.

Le major Varitch a été muté dans un poste frontière de l’Inde. Il va chercher à se venger de Blake qu’il rend responsable de sa mutation en aidant la Açoka/Gita dans les deux tomes des Sarcophages du 6e Continent (Sente Juillard).

Nastasia Wardynska, qui travaille au CSIR avec Mortimer depuis la fin de la Machination Voronov revient dans le Sanctuaire du Gondwana (18) puis apparaît dans un rôle de figuration, de même que Sir Archibald Mac Auchentoshan, dans le Testament de William S. (24)
Nathan Chase est un cas un peu particulier. Le personnage n’était pas nommé initialement, mais quand on le revoit dans le tome 1 de la vallée des immortels, un rappel en bas de page nous rappelle le Bâton de Plutarque. Et puis, il a un physique tellement reconnaissable. Et bizarrement, ce n’est pas lui ! Il s’agit d’Olrik habillement grimé grâce à un masque en matière caoutchouteuse.
img084.jpg
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7583
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: La réutilisation de personnage de Dufaux.

Message par archibald »

La reprise de personnages de Jean Dufaux
Jouons le jeu et faisons comme si le Cri du Moloch n’était pas le tome 2 de l’Onde Septimus. D’abord les deux albums ne se suivent pas (il ya eu 4 albums entre les deux); deuzio un des dessinateurs a changé, ce qui fait que certains personnages seront légèrement différent.

J’ai donc établie une petite liste des personnages de Dufaux qui apparaissent dans les deux histoires : L’Onde Septimus. (22) & Le Cri du Moloch (27).

D’abord les rescapés de la bande des Quatre : Lady Rowana , le professeur Evangely, réfugiés ches le père de la charmante veuve , Sir Alfred Spark . Ce dernier ressemble un peu à Dolorian dans l’Affaire Francis Blake mais il n’a que cinq doigts à chaque main…
Du coté des méchants, le Cri du Moloch nous permet de revoir l’énigmatique Miss Lilly Sing.
Dans l’onde Septimus, on affirmait que chez elle le silence était d’or. Ce qui n’est pas le cas dans le deuxième opus. Elle n’hésite pas à balancer la bande des quatre. Petite coquetterie de sa part, elle demande à Tuog , son acolyte ( déjà vu dans l’Onde également), d’écrire l’adresse du refuge des rescapés pour ne pas se salir la bouche.
Lilly Sing.jpg
Du coté asiatique, nous assistons à l’arrestation de Kim, qui avait travaillé avec Olrik du temps de Basam Damdu. Décidément les aéroport ne lui conviennent pas .

C’est presque un nouveau Millovitch que l’on retrouve dans l’Opus 2. Dans le premier album on le décrit comme attaché au Cabinet du Home Office et travaillant avec Francis Blake. C’est une personne très réservée et très discrète avec des lunettes à fine monture. Dans le deuxième, la monture des lunettes s’épaissit, Il passe du costume au col roulé, blouson de cuir. Mais c’est surtout sa personnalité qui change. Aurait-il tenté de s’imposer chez Sir Alfred Spark pour partager un Kavalan avec Blake, de manière aussi lourde et vulgaire dans l’onde Septimus? Heureusement que Lady Rowana le remet à sa place …
La reprise de personnages de Jean Dufaux
Jouons le jeu et faisons comme si le Cri du Moloch n’était pas le tome 2 de l’Onde Septimus. D’abord les deux albums ne se suivent pas (il ya eu 4 albums entre les deux); deuzio un des dessinateurs a changé, ce qui fait que certains personnages seront légèrement différent.

J’ai donc établie une petite liste des personnages de Dufaux qui apparaissent dans les deux histoires : L’Onde Septimus. (22) & Le Cri du Moloch (27).

D’abord les rescapés de la bande des Quatre : Lady Rowana , le professeur Evangely, réfugiés ches le père de la charmante veuve , Sir Alfred Spark . Ce dernier ressemble un peu à Dolorian dans l’Affaire Francis Blake mais il n’a que cinq doigts à chaque main…
Du coté des méchants, le Cri du Moloch nous permet de revoir l’énigmatique Miss Lilly Sing.
Dans l’onde Septimus, on affirmait que chez elle le silence était d’or. Ce qui n’est pas le cas dans le deuxième opus. Elle n’hésite pas à balancer la bande des quatre. Petite coquetterie de sa part, elle demande à Tuog , son acolyte ( déjà vu dans l’Onde également), d’écrire l’adresse du refuge des rescapés pour ne pas se salir la bouche.
Du coté asiatique, nous assistons à l’arrestation de Kim, qui avait travaillé avec Olrik du temps de Basam Damdu. Décidément les aéroport ne lui conviennent pas .

C’est presque un nouveau Millovitch que l’on retrouve dans l’Opus 2. Dans le premier album on le décrit comme attaché au Cabinet du Home Office et travaillant avec Francis Blake. C’est une personne très réservée et très discrète avec des lunettes à fine monture. Dans le deuxième, la monture des lunettes s’épaissit, Il passe du costume au col roulé, blouson de cuir. Mais c’est surtout sa personnalité qui change. Aurait-il tenté de s’imposer chez Sir Alfred Spark pour partager un Kavalan avec Blake, de manière aussi lourde et vulgaire dans l’onde Septimus? Heureusement que Lady Rowana le remet à sa place …
Millovitch.jpg
Au cours de l’opus 2 , nous allons retourner au le Bedlam Office. Nous y reverrons bien entendu son directeur, le docteur Soprianski , et ses hôtes, le Major Blank et ses hommes.

Autres retrouvailles le professeur Scaramanian , avant et après que le Moloch ne l’utilise comme moyen de locomotion..


Au cours de l’opus 2 , nous allons retourner au le Bedlam Office. Nous y reverrons bien entendu son directeur, le docteur Soprianski , et ses hôtes, le Major Blank et ses hommes.
Le Major Blanks.jpg
Autres retrouvailles le professeur Scaramanian , avant et après que le Moloch ne l’utilise comme moyen de locomotion..
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7583
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: La réutilisation de personnages d'autres séries..

Message par archibald »

Il y a des personnages qui ont été repris d'autres séries. Certains sous forme de clins d’œil . Mais l'un d'entre eux
est particulièrement actifs . Il s'agit du père Odilon Verjus.
Odilon.jpg
Mais on dirait que ce bon père a changé complétement de registre avec les dessinateurs Hollandais.
Image
D"autres ont été repris à l'univers d'Hergé . Deux auront l'honneur d’être nommé William Gibson et Tchang.
Image
Image
Parmi les clins d’œil à d'autres série , notons également la présence de Francis Albany de Floc'h&François Rivière, qui tient à la main un livre d'Olivia Sturgess.
Albany.jpg
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7583
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

La réutilisation de personnages historiques

Message par archibald »

Les repreneurs n’hésitent pas pas à introduire des personnages "historiques" dans leurs récits ....Et parfois pas seulement pour faire de la figuration!
Blake va discuter avec deux premiers ministres Britanniques (Clément Atlee et Winston Churchill ) ...
Blake et Atlee.jpg
Blake et Churchill.jpg
Blake et Churchill.jpg (50.21 Kio) Vu 415 fois
Il va également rencontrer la reine Elizabeth II et le président John Fitzgerald Kennedy.
Blake et la reine.jpg
Blake et la reine.jpg (52.17 Kio) Vu 415 fois
Blake et JFK.jpg
Blake et JFK.jpg (53.8 Kio) Vu 415 fois
Le roi George VI fait preuve de bravoure en ne reculant pas devant la menace.
George VI.jpg
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 2756
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: La réutilisation de personnages.

Message par Thark »

Un sacré boulot que tu nous fais là, Archibald ! :chap:
Je te tire mon chap, old chapeau ! (enfin, le contraire, quoi).
:p
Etant moins expert que toi s'agissant des personnages nés dans les Reprises, il va falloir que je m'y (re)penche sérieusement, ne serait-ce que pour avoir d'éventuels commentaires pertinents à t'apporter ! 8-)
Et pour mieux suivre à la trace tous ces braves gens :P que tu épingles patiemment dans ce topic - certain(e)s m'ayant plus marqué ou intéressé que d'autres.

Globalement, ce sont les figures réelles (je veux dire : issues de la réalité historique) auxquelles je m'attache le moins... Je suis surtout sensible au pouvoir de la fiction pure et dure !
Cette (Science) Fiction que Jacobs mettait en scène sans enfermer son imagination dans le carcan d'une "Grande Histoire" trop incarnée, trop identifiable. Même son Akhenaton est plus une (re)création quasi mythologique qu'un personnage purement historique...
Il préférait utiliser simplement certaines célébrités comme sources d'inspiration ou de clins d’œil, sans jamais les incorporer telles quelles dans ses récits.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7583
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: La réutilisation de personnages.

Message par archibald »

Thark a écrit :
09 janv. 2023, 22:57
.../...
Etant moins expert que toi s'agissant des personnages nés dans les Reprises, il va falloir que je m'y (re)penche sérieusement, ne serait-ce que pour avoir d'éventuels commentaires pertinents à t'apporter ! 8-)
..../...
Merci Tahk. Je suis un peu plus expert dans le sens où j'ai essayé de coucher mes réflexions sur du papier( 'virtuel")... :p Mais mon expertise peut vite être rattrapée ! :lol:
Une de mes constatations est que pour l'instant seul Yves Sente a repris des personnages d'un autre repreneur.
Du coté scénariste , j'ai l'impression qu'Aubin a essayé de reproduire David Honeychurch avec Millovitch . Cette ressemblance a complétement disparue avec Christian Cailleaux.
Thark a écrit :
09 janv. 2023, 22:57
.../...
Globalement, ce sont les figures réelles (je veux dire : issues de la réalité historique) auxquelles je m'attache le moins... Je suis surtout sensible au pouvoir de la fiction pure et dure !
..../...
J'avoue que ce petit paragraphe sur les personnages réels , c'est pour me faire pardonner de ma réaction virulente sur le rôle de JFK dans le dernier album...même si je ne l'ai toujours pas digéré . ;)
L'utilisation de George VI dans le dernier Espadon est tout aussi ridicule ( de mon point de vue , bien entendu!). :|
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Bobby Cowen II
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 43
Enregistré le : 14 oct. 2022, 10:35

Re: La réutilisation de personnages.

Message par Bobby Cowen II »

Pour les figures historiques, je pensais à Gandhi dans Les Sarcophages du 6e continent.

Bravo archibald pour ce travail de Titan !
Breizh Izel eo ma bro!
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 3457
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: La réutilisation de personnages.

Message par Kronos »

Je trouve la "reprise" de personnages historiques assez mal venue dans le sens où Jacobs s'est toujours prudemment abstenu de montrer quelque personnage historique, pas plus qu'il ne citait de date avérée !
Sinon, reprendre ici et là des personnages déjà entrevus dans d'autres albums, bien sûr que je suis pour, car cela donne une autre profondeur et une plus grande richesse à la Série
Ainsi, dans le dernier opus (8HB), nous avons perdu notre repère, la délicieuse Mistress Benson. mais quel âge aurait-elle pu avoir en 1963 ?
Certes, reprendre Youssouf Khadem, miraculeusement revenu des morts dans le Sanctuaire, est un non sens absolu du maître dans le genre
Par ailleurs, nous mettre le trio Macomber, Calvin, Vernay à tout bout de champ est quelque chose d'assez inepte, quel que soit le scénariste
Nasir, quant à lui, devenu hindouiste de par la grâce de mister sente, on l'a revu déjà trois fois, et c'est beaucoup car son personnage est par trop typé, mais dans des situations relativement cohérentes au vu du scénario proposé
Répondre

Retourner vers « Les dossiers du Centaur Club »