Les services secrets britanniques dans B&M

Répondre
Avatar du membre
Rob1
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 224
Enregistré le : 18 janv. 2011, 12:56

Les services secrets britanniques dans B&M

Message par Rob1 »

Je me permets une petite dissertation (plus qu'un véritable dossier) sur les services secrets britanniques vus par E. P. Jacobs dans B&M, suite au problème de Blake logé à Scotland Yard soulevé récemment.

Grâce au site http://www.bellier.org/TintinIndex.htm, j'ai parcouru les planches des B&M de Jacobs pour relever les mentions des "services" qui y sont faites :

Dans le secret de l'espadon (tel qu'il est paru dans le journal Tintin), rien n'est dit sur la fonction du capitaine Blake, ni la raison de sa présence à Scaw-Fell. On est apparemment dans un style romancé très détaché de la réalité, un peu comme dans le Rayon U, où l'association de deux héros assez différents (et complémentaires) semble naturelle, sans regard pour les structures administratives dont ils dépendent. Dans les versions redessinées par la suite, un récitatif parlera simplement du capitaine Blake "de l'Intelligence Service".

Dans le mystère de la grande pyramide, les récitatifs nous disent : "...dans un bureau du département de l'I.S., à Scotland Yard, ... le fameux capitaine Francis Blake, "political agent" pour le Moyen-Orient..." Jacobs semble donc considérer que l'I.S. est un département de Scotland Yard. En réalité, New Scotland Yard (son nom officiel, bien qu'il n'existe pas de "old" Scotland Yard) est le siège du Metropolitan Police Service (MPS), le service de police de la région de Londres. Le MI5 et le MI6 n'en font pas partie. Autant que je puisse le déterminer, "political agent" est un terme inventé. Contrairement à ce que le grand public pourrait à croire, le terme "agent" ne désigne pas un employé régulier d'un service de renseignement, mais une source d'information, c'est à dire une personne, généralement de nationalité étrangère, qui donne des renseignement. Du point de vue du camp adverse, cet agent est un espion, un traître, éventuellement une taupe...

Je tiens à préciser que ce message ne cherche aucunement à blâmer E. P. Jacobs. D'autant qu'à son époque, la littérature sur le sujet devait être bien plus mince qu'aujourd'hui. Le MI5 a longtemps eu pour toute adresse officelle une boîte postale, la Box 500. En fait, de la fin 1948 à 1977, son siège était basé à Leconfield House, dans Curzon Street :

Image

Dans la Marque Jaune, Blake dit simplement que le Home Office (le ministère de l'Intérieur britannique) l'a délégué auprès de Scotland Yard, sans plus de détails. Un peu plus tard, Blake dira à Septimus (planche 15) : "l'Intelligence Service vient de me déléguer auprès de Scotland Yard...". De toute évidence, Jacobs s'est donc rendu compte depuis l'histoire précédente que les services secrets britanniques n'étaient pas situés à Scotland Yard.

Dans l'énigme de l'Atlantide, c'est Mortimer qui est le point de départ du scénario, par sa découverte faite à titre privé. Blake dira néanmoins à son arrivée aux Açores qu'il a pris l'initiative "d'avertir l'I.S."

S.O.S. Météores est l'occasion d'une description des services de renseignement plus détaillée que dans les albums précédents, par le travail de la DST contre un réseau clandestin et sa coopération avec le MI5. Le siège de la DST fut effectivement sis rue des Saussaies (au numéro 13) de la Libération au milieu des années 80 (elle déménagea alors rue Nélaton, puis partit en 2007 à Levallois-Perret où se trouve toujours la DCRI, issue de la fusion de la DST et des Renseignement Généraux). Blake a pour la première fois un poste clair et bien réel, chef du MI5. La légende en bas de case pour le terme "MI5" me laisse cependant quelque peu dubitatif : "military intelligence : secteur spécial de l'intelligence service".

En réalité, il n'a jamais existé de "intelligence service" tel que semble se le représenter Jacobs. Le MI5 n'appartient pas à un "I.S.", il est un service à part entière. L'entité réelle la plus proche de cet "I.S." est le Joint Intelligence Committee (comité inter-services de renseignement), qui supervise quatre services de renseignement :
- le Security Service ("service de sécurité"), surnommé MI5, chargé de la sécurité intérieure au Royaume-Uni, et attaché au Home Office
- le Secret Intelligence Service ou SIS ("service de renseignement secret"), surnommé MI6, qui appartient au Foreign and Commonwealth Office (ministère des affaires étrangères), service notamment chargé de l'espionnage dans les pays étrangers.
- le Government Communications Headquarters ou GCHQ (littéralement "quartier-généraux de communications gouvernementales"), qui dépend également du ministère des affaires étrangères, est spécialisé dans l'écoute des communications (c'est le descendant de la Government Code and Cipher School qui décrypta en bonne partie la célèbre machine Enigma pendant la Seconde Guerre mondiale)
- le Defence Intelligence Staff (DIS), état-major de renseignement militaire de l'armée britannique, qui dépend fort logiquement du ministère de la défense.

"MI5" et "MI6" sont des surnoms très célèbres pour les deux premiers services, qui sont ne sont d'ailleurs pas "militaires" ** . Ces surnoms remontent à la Première Guerre mondiale, lorsque le renseignement militaire s'organisa en sections effectivement nommées Military Intelligence suivies d'un nombre ; si vous voulez savoir ce qu'étaient les MI1, MI2, MI3, MI4 etc., voyez ici : http://en.wikipedia.org/wiki/Directorat ... telligence. Les MI5 et MI6 étaient chargés de liaisons avec le Security Service et le Secret Intelligence Service respectivement, mais ces noms sont depuis utilisés très fréquemment comme substituts.

** Je remarque au passage que tous les directeurs-généraux du MI5 sauf un (le brigadier Oswald Allen Harker, 1940-1941) furent des civils ; Blake apparaît donc comme un cas assez hors-norme, par son statut de militaire et son grade. Cela dit, je note aussi qu'il ne semble plus avoir porté l'uniforme depuis la Marque Jaune.

Je passe sur les derniers albums de Jacobs de la série, qui n'apportent pas grand-chose sur le sujet. Quant aux reprises dont je ne suis pas un grand fan, je me bornerai à dire que l'affaire Francis Blake a "formalisé" dans ses premières pages l'organisation en I.S. supervisant le MI5 que l'on pressent chez Jacobs, tout en ajoutant le MI6 du Commander Steele (encore un militaire à un poste généralement civil, décidément), sans doute trop célèbre pour être éludé. Les reprises mettent beaucoup l'accent sur l'espionnage (AFB et Voronov en tête), introduisant des éléments nouveaux comme les "agents dormants", mais sans pour autant atteindre (du moins à mon goût) un très haut niveau de réalisme.
Modifié en dernier par Rob1 le 11 janv. 2013, 20:12, modifié 2 fois.
Avatar du membre
Mr Smith
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 444
Enregistré le : 10 août 2010, 23:28
Localisation : Finisterae

Re: Les services secrets britanniques dans B&M

Message par Mr Smith »

Une mise au point intéressante, Rob1 !
Personnellement, je déplore l'enlisement des nouveaux scénaristes dans ces récits d'espionnages, un genre que Jacobs n'a fait qu'effleurer, à dessein... :|
NB : inscription au forum (en 2010) sous le pseudo "HUDSON", suite en tant que "Mr Smith", animateur du blog "Hangar N°7" sur à E.P. Jacobs.

Image
http://hangar7.canalblog.com/

http://steedsecrets.canalblog.com/
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4594
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Les services secrets britanniques dans B&M

Message par Will »

Je plussoie . Excellent boulot , Rob !!
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2269
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Les services secrets britanniques dans B&M

Message par Erca »

Super ! A quand le prochain ? :)
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
abbas
Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz
Messages : 1107
Enregistré le : 08 août 2010, 10:23

Re: Les services secrets britanniques dans B&M

Message par abbas »

Dossier bien ficelé, trrrès intéressant! Bravo.
Avatar du membre
freric
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 8081
Enregistré le : 04 août 2010, 22:18
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les services secrets britanniques dans B&M

Message par freric »

:chap: Une bien belle analyse...
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar du membre
Rob1
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 224
Enregistré le : 18 janv. 2011, 12:56

Re: Les services secrets britanniques dans B&M

Message par Rob1 »

Merci de vos retours, j'avais craint que mon texte soit un peu barbant ou trop particulier.
Erca a écrit :Super ! A quand le prochain ? :)
Je n'ai rien de prévu, au risque de vous décevoir.
Avatar du membre
leally
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 233
Enregistré le : 06 août 2010, 07:53
Localisation : Baulers

Re: Les services secrets britanniques dans B&M

Message par leally »

Article très intéressant, mais je suis encore un rien paumée dans tout cet enchevêtrement administratif ! Est-ce qu'il y a sur le forum un autre article traitant des services gouvernementaux britanniques, histoire de compléter ma culture générale ?
Bye-ciao!
Avatar du membre
Rob1
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 224
Enregistré le : 18 janv. 2011, 12:56

Re: Les services secrets britanniques dans B&M

Message par Rob1 »

Comme on dit qu'un schéma vaut mieux qu'un long discours, j'ai essayé de faire un organigramme récapitulatif de leurs appartenances et rôles respectifs.

En rouge les services de renseignement et le comité qui les supervise, en bleu les institutions dont ils dépendent.

Image
Avatar du membre
leally
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 233
Enregistré le : 06 août 2010, 07:53
Localisation : Baulers

Re: Les services secrets britanniques dans B&M

Message par leally »

Rob1 a écrit :Comme on dit qu'un schéma vaut mieux qu'un long discours, j'ai essayé de faire un organigramme récapitulatif de leurs appartenances et rôles respectifs.

En rouge les services de renseignement et le comité qui les supervise, en bleu les institutions dont ils dépendent.
C'est effectivement plus clair dans mon petit esprit ! Un grand merci, Rob :)
Bye-ciao!
Répondre

Retourner vers « Les dossiers du Centaur Club »