Chronologie d'une oeuvre

Répondre
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2957
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Kronos »

mokenamoke a écrit :
J’ai réparé une anomalie dans jacobs. Il ne mentionne pas Oxford dans les années de formations de Blake. Or, dans une histoire on annonce la mort de Blake et on voit dans une coupure de presse qu’il a fait des études à Oxford. Nous avons réparé ça en trouvant une astuce.
La coupure de presse c'est dans la Grande Pyramide je crois. Mais je me demande à quel endroit Jacobs donne le CV de Blake avec ses années de formation. De toute manière, même si Oxford n'est pas mentionné, c'est une simple omission et pas une contradiction. Quant à l'astuce qui a "réparé" tout ça, je suppose que c'est l'histoire des 5 lords . . .
Nous allons rechercher cette coupure de presse pour voir si sentier a raison ou non...
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 1917
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Thark »

mokenamoke a écrit :
Yves Sente : "J’ai réparé une anomalie dans jacobs. Il ne mentionne pas Oxford dans les années de formations de Blake. Or, dans une histoire on annonce la mort de Blake et on voit dans une coupure de presse qu’il a fait des études à Oxford. Nous avons réparé ça en trouvant une astuce."
La coupure de presse c'est dans la Grande Pyramide je crois. Mais je me demande à quel endroit Jacobs donne le CV de Blake avec ses années de formation.
Il fait probablement allusion aux quelques lignes que Jacobs a écrites dans son autobiographie (Un Opéra de papier), et dans lesquelles il évoque (de façon très succinte, il faut le dire) la bio de ses personnages...
De toute façon, Jacobs n'a jamais beaucoup extrapolé sur le "parcours biographique" de ses héros, tout juste quelques points de repère relativement flous.
Lui, il dépensait toute son énergie à faire VIVRE ses personnages dans le Présent (de son époque ;) ), au travers de leurs Aventures. Aventures dont l'intensité donnait l'occasion à Jacobs de révéler beaucoup de choses sur le caractère de Blake & Mortimer, avec par-ci, par-là quelques pistes de réflexion (et des interrogations) sur leur passé...
Etablir une biographie détaillée (et encore moins une chronologie complète et "véridique") n'a jamais été sa préoccupation première... Et c'est très bien comme ça !
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6172
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par archibald »

Je crois qu'il faut remercier Sente . Après la passionnante et trépidante aventure qu'ils venaient de vivre à Londres , Nos héros méritaient ses vacances bien méritées à Oxford ! ;)
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 1917
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Thark »

archibald a écrit :Je crois qu'il faut remercier Sente . Après la passionnante et trépidante aventure qu'ils venaient de vivre à Londres , Nos héros méritaient ses vacances bien méritées à Oxford ! ;)
:lol: :lol: :lol:
(oui mais bon, snifff... moi, j'en reviens pas de m'ennuyer en lisant un Blake & Mortimer... C'est antinomique !!! :( )...
Quand je pense qu'un "critique" vient d'écrire que, ça y'est... les repreneurs ont DEPASSE LE MAITRE (!!!!! :-o )... (et il rajoute : "point final !"... Alors là, on atteint des sommets... :-x :shock:
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4594
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Will »

Thark a écrit : Quand je pense qu'un "critique" vient d'écrire que, ça y'est... les repreneurs ont DEPASSE LE MAITRE (!!!!! :-o )... (et il rajoute : "point final !"... Alors là, on atteint des sommets... :-x :shock:
Ah bon !?!!! Qui çà ? Où çà ?

PS : Trouvé , ici
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2957
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Kronos »

Thark a écrit :
mokenamoke a écrit :
Yves Sente : "J’ai réparé une anomalie dans jacobs. Il ne mentionne pas Oxford dans les années de formations de Blake. Or, dans une histoire on annonce la mort de Blake et on voit dans une coupure de presse qu’il a fait des études à Oxford."
La coupure de presse c'est dans la Grande Pyramide je crois. Mais je me demande à quel endroit Jacobs donne le CV de Blake avec ses années de formation.
Il fait probablement allusion aux quelques lignes que Jacobs a écrites dans son autobiographie (Un Opéra de papier), et dans lesquelles il évoque (de façon très succinte, il faut le dire) la bio de ses personnages...
C'est exact que la coupure de presse, rédigée par Jacobs ou Van Melk en 1951 pourrait prêter à confusion
Je pense que lorsque Jacobs a écrit ses "Mémoires", 40 ans plus tard, il avait complètement oublié ce qu'il (lui ou son ami) avait écrit au sujet des études de Blake, et est reparti sur Eton qui lui paraissait, pour une raison ou pour une autre, plus convénient...
Et le ptit père sente en a profité, comme à son habitude, pour prendre cela comme parole d'évangile, en omettant au passage, les "Mémoires de papier" qui établissait alors, de façon beaucoup plus réaliste, le passé de nos amis
C'est tellement plus facile de prendre un petit bout tout en délaissant le reste, qui pourrait gêner

sente a, fidèle à lui-même, été encore plus loin en ignorant superbement les "Mémoires", puisqu'il ose faire entrer Blake au SIS avant la Seconde Guerre, alors que Jacobs dit clairement qu'il sert dans la RAF, puis dans l'aéronavale, pour ne passer, simple détachement, par la "Section spéciale de l'Amirauté (toujours pas de SIS à l'horizon) que lors du 3è conflit planétaire qui a lieu, selon le fictif calendrier jacobsien en cours lors de la première aventure, en 1946 !!!
On est donc bien loin de ses clowneries (à sente, s'entend !) avec le jeune Blake dans les locaux du MI-5678910... ou dans une voiture avec le tireur au lance-pierres !

C'est toute la négation de l'oeuvre préalable à laquelle on assiste, effondrés, loungée par d'aucuns dithyrambes mal inspirés et probablement mal renseignés eux aussi :evil:
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2248
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Erca »

Erca a écrit :Sur cette page, il a été démontré qu'Yves Sente a produit un nouveau méli-mélo chronologique de grande ampleur avec Le Serment des 5 Lords. Pour résumer (à l'attention des plus courageux), des données internes à l'album obligent à situer celui-ci au plus tôt en 1955 ; par ailleurs, La Marque jaune est datée dans le même album au dernier Noël, ce qui oblige à situer cet album en 1954... Chose impossible pour une question d'ordre interne à la série puisque L'Affaire Francis Blake & L'Etrange Rendez-Vous se situent eux-mêmes à la fois en 1954 et comme des albums postérieurs à cette aventure de Jacobs !
On trouvera sur cette page un point complet sur la chronologie du Serment des 5 Lords et le rectificatif de ma grosse erreur d'appréciation effectuée sur la page précédente : Yves Sente n'a pas tout faux, il a tout juste.
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2957
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Kronos »

Erca a écrit :Yves Sente n'a pas tout faux, il a tout juste.
Si l'on se réfère à son propre calendrier qui n'engage que lui, alors "oui", il a tout juste !!!
Le seul problème étant que son histoire ne peut pas se passer en 1955 car se téléscopant avec d'autres histoires précédemment réalisées...
Encore une uchronie, peut-être ?!
Avatar du membre
Mitsugoro
Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres
Messages : 2199
Enregistré le : 08 août 2010, 22:52

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Mitsugoro »

Kronos a écrit :
Erca a écrit :Yves Sente n'a pas tout faux, il a tout juste.
Si l'on se réfère à son propre calendrier qui n'engage que lui, alors "oui", il a tout juste !!!
Le seul problème étant que son histoire ne peut pas se passer en 1955 car se téléscopant avec d'autres histoires précédemment réalisées...
Encore une uchronie, peut-être ?!
Dis pas ça ! Au train où vont les choses, Blake et Mortimer va se ruer tout droit vers un "Crisis on infinite earths" !
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Mister B
Serveur au Centaur Club
Serveur au Centaur Club
Messages : 91
Enregistré le : 09 déc. 2012, 15:16
Localisation : Rennes

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Mister B »

Wow, je ne savais pas qu'il existait une datation aussi précise des albums !

C'est une BD officielle, l'aventure immobile ?

(chapeau pour la chrono dans les albums :shock: )
Avatar du membre
Mitsugoro
Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres
Messages : 2199
Enregistré le : 08 août 2010, 22:52

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Mitsugoro »

Mister B a écrit :Wow, je ne savais pas qu'il existait une datation aussi précise des albums !

C'est une BD officielle, l'aventure immobile ?

(chapeau pour la chrono dans les albums :shock: )
Je ne pense pas qu'on puisse considérer l'Aventure immobile comme faisant partie du canon de Blake et Mortimer. Il s'agit davantage d'un exercice de style, s'inscrivant d'ailleurs dans un projet plus large que cette seule série (les auteurs ont travaillé également sur Barbe-Rouge et Johan et Pirlouit, je crois).

Pour la datation des albums, il n'y a rien d'officiellement établi par Jacobs, ou même Dargaud. Ce sont surtout des estimations de fans, basées sur des éléments circonstanciels, comme les voitures, les évènements historiques évoqués, etc... Par exemple, la Marque Jaune ne peut pas se situer à une date antérieure à 1952, puisque c'est la date du couronnement d'Elizabeth II et que nos héros lancent un "god save the queen" à la fin de l'album.
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2248
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Erca »

Mister B a écrit :C'est une BD officielle, l'aventure immobile ?
En fait, c'est un "one-shot" d'André Juillard et Didier Convard. Un sujet y est consacré mais aucune discussion n'a encore été engagée, n'hésite pas à le faire si tu veux plus d'infos.
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Mister B
Serveur au Centaur Club
Serveur au Centaur Club
Messages : 91
Enregistré le : 09 déc. 2012, 15:16
Localisation : Rennes

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Mister B »

Merci pour vos précisions :)
Avatar du membre
herisson
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 238
Enregistré le : 11 août 2010, 10:41

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par herisson »

Will a écrit :
Thark a écrit : Quand je pense qu'un "critique" vient d'écrire que, ça y'est... les repreneurs ont DEPASSE LE MAITRE (!!!!! :-o )... (et il rajoute : "point final !"... Alors là, on atteint des sommets... :-x :shock:
Ah bon !?!!! Qui çà ? Où çà ?

PS : Trouvé , ici
J'ai déjà fait référence à Michel Audiard pour cataloguer ce "journaliste" dans la rubrique "critiques des 5 Lords" D'ailleurs, j'en rajoute une couche : "quand on mettra les c... en orbite, il na pas fini de "tourner"
A mon avis il s'agit de Eric Libiot car sur la même page de l'Express il signe une "critique" assassine du dernier film de Costa Gavras (que je n'ai ps encore vu)
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2957
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Kronos »

Que vas-tu chercher là Hérisson ?!
Un mec qui fait la rubrique livre ou BD (c'est pas la même chose, ne peut aussi faire la rubrique films tellement il est mauvais
Sinon, on prendrait n'importe qui... :mrgreen:
Avatar du membre
herisson
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 238
Enregistré le : 11 août 2010, 10:41

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par herisson »

Kronos a écrit :Que vas-tu chercher là Hérisson ?!
Un mec qui fait la rubrique livre ou BD (c'est pas la même chose, ne peut aussi faire la rubrique films tellement il est mauvais
Sinon, on prendrait n'importe qui... :mrgreen:
Cher Kronos,
"Hélas, hélas, hélas", l'Express l'a fait...
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2957
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Kronos »

De toute façon, on sait très bien que les journaleux et autres éditorialistes actuels sont tous incultes et disent et écrivent n'importent quoi, à la radio, à la TV et dans les journaux et autres magazines dits "d'information", hélas
Mieux vaut en rire, ça fait moins mal que la bile...
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 717
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par mokenamoke »

Et quand on pense que ce sont le plus souvent des clowns du même genre qui pondent des kilomètres de littérature sur des sujets autrement plus importants comme par exemple les centrales nucléaires ou la paix dans le monde, il y a de quoi avoir peur.
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2248
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Erca »

Laurent avait noté 1946 ou 1948-49 pour Le Secret de l'Espadon : je pense que pour la seconde hypothèse, il l'avait fait en se fondant sur l'article de J.-Ch. Carbonel qui date de 1948 certains avions redessinés par Jacobs. Or, il se trouve qu'il est fait mention dans le tome 1 du "Pacte Atlantique" (page 9, éditions B & M) et que l'OTAN a été fondée le 4 avril 1949. L'année 1948 ne doit-elle donc pas être exclue pour dater la seconde version ?

Autre question qui m'est venue à l'esprit : la guerre froide de 3 ans avec les Jaunes dont parle Blake est-elle déjà mentionnée dans la première version de 1946 ?
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2957
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Kronos »

Pour dater Le Secret, il ne faut surtout pas de baser sur les modifs faites par Jacobs en vue de l'édition en album de 1950, car il en a profité pour redessinéer les 23 premières planches, pour "re-dialoguer" un certain nombre de planches et pour "moderniser" certains de ses avions qui "dataient" un peu dernière Guerre...
En tout état de cause, je crois que 1946 est à définitivement à prendre en compte
Les rajouts ou modifs apportés lors de cette "relecture" l'ont été sans tenir spécifiquement compte de la trame existante, et qui avait déjà 4 ans d'ancienneté !!!
Après, on peut toujours prendre la période que l'on veut... J'ai bien pris les années 1960 pour mon adaptation écrite...
Répondre

Retourner vers « Les dossiers du Centaur Club »