Chronologie d'une oeuvre

Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2229
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Erca » 09 juin 2013, 21:20

Thark a écrit :Mais il ne faut pas oublier que même si les différents auteurs impliqués dans B & M revendiquent le sérieux de leurs sources et la rigueur de leur démarche "docu-historique", au final il est quand même question de FICTIONS ! A ce titre il faut savoir admettre que le réalisme du détail puisse de temps en temps s'effacer devant le souffle romanesque, et laisser la part belle à l'Imagination des auteurs ... - quitte à ce qu'il y ait quelques imprécisions et invraisemblances par-ci, par-là.
Ce qui est aussi le cas dans les magnifiques histoires d'EPJ himself ! ;) :p
100 % d'accord avec ça : j'ai bien insisté sur le fait qu'il s'agissait d'un pinaillage comme on en est coutumier sur ce forum sur d'autres plans, et que ce genre de choses n'entrait, au mieux, qu'à la marge dans mon appréciation d'un album.
Mitsugoro a écrit :Prenez le cas de Picsou, par exemple. Don Rosa, avec son souci de tout dater, tout expliquer dans le passé du personnage, a figé celui-ci dans le temps là où Carl Barks avait su rester atemporel. N'infligeons pas ça à Blake et Mortimer !
Je vois ce que tu veux dire, mais pour être tout à fait juste, il faut rappeler que Don Rosa s'est évertué à s'appuyer le plus possible sur des références données par Barks lui-même. Un peu de la même manière que Sente s'est appuyé (en partie) sur Un Opéra de papier. Ni Don Rosa, ni Sente n'ont créé leurs préquelles de toutes pièces. Après, je comprends qu'on n'aime pas ce genre-là.
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
Mitsugoro
Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres
Messages : 2199
Enregistré le : 08 août 2010, 22:52

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Mitsugoro » 09 juin 2013, 22:29

Justement ! Sente et Don Rosa ont choisi la solution de facilité en récupérant ce qui n'était que des allusions pour en faire des préquelles indigestes là où l'allusif suffisait amplement ! Résultat, on se retrouve avec des univers "cadenassés", ne laissant plus aucune place à l'imagination du lecteur, et plus aucune souplesse dans la continuité.
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Avatar du membre
freric
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 7435
Enregistré le : 04 août 2010, 22:18
Localisation : Paris
Contact :

Re: L'Onde Septimus - L'histoire case par case

Message par freric » 10 juin 2013, 13:19

Erca a écrit :Mortimer, planche 25 de L'Etrange Rendez-Vous qui se déroule en octobre 1954 : « Heureusement, Septimus a été victime de sa propre démence et son invention a disparu avec lui. » :-?


Image

J'en reviens à ta remarque Erca.

L'histoire de l'onde Septimus peut se passer entre "la marque jaune" et "L'étrange Rendez-vous".
Pour cela, il faudrait que cette aventure soit tenue secrète!

Ensuite qui dit que l'invention de Septimus sera la même que celle d'Evangely? Le disque? il n'est qu'une partie de l'invention.

Or, dans l'avant dernière planche de "la marque jaune"... on ne voit pas l'invention explosé et / ou détruite comme celle de Miloch.
Lorsqu'Olrik le précipite sous le rayon, Septimus n'a pas son disque sur la tête.

Donc, il est tout à fait possible de penser que Septimus est mort sans expliquer le fonctionnement exact de son invention. Et il envisageable que les 4 ont réussi à comprendre ce fonctionnement...
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2229
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Erca » 10 juin 2013, 15:49

OK avec tous tes arguments, Fred. ;)
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
freric
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 7435
Enregistré le : 04 août 2010, 22:18
Localisation : Paris
Contact :

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par freric » 10 juin 2013, 15:57

J'ai relu hier la marque jaune, c'est pour cela que J'ai percuter... mais il faut prendre en compte les propos de Mortimer sur Septimus et son invention que tu as relevé...
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4595
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Will » 10 juin 2013, 16:33

Thark a écrit :Raaahhhh... :shock:
Vous voilà encore bien partis pour couper les cheveux en quatre, en huit, en seize....... etc ! :mrgreen:
L'essentiel - dans nos "rêves" les plus fous - ce serait d'avoir ENFIN une vraie bonne histoire, solide, prenante, mémorable !
Of course !!!
On va tout de même pas pinailler à tout bout de champ sur ces histoires de chronologie, au trimestre ou au mois près ! :mrgreen: ...

Pourquoi pas ?
Vous voulez que chaque auteur-repreneur de B & M soit désormais relié en permanence à une Horloge Parlante du Monde Imaginaire, via des électrodes plantées dans le cerveau ?!?...
:?: ................... !!!
C'est évident , non ?


;) :)
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4595
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Will » 10 juin 2013, 16:37

Erca a écrit :
Will a écrit :Avec ce que nous savons de l'histoire jusqu'à présent , l'aventure ne se déroule pas avant le printemps de 1955 .
Quels sont les éléments auxquels tu penses, pourquoi le printemps 1954 est-il exclu ?
Après les remarques de Fréric , ci-haut , je suis obligé de réétudier le problème .
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2683
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Kronos » 11 juin 2013, 17:40

Thark a écrit :
Erca a écrit :Rien ne t'oblige à lire ou à participer à ces discussions, je comprends tout à fait qu'on ne soit pas intéressé par le sujet. ;)
Tu dois bien te douter que ça m'intéresse quand même un peu, sinon je n'y mettrais pas mon grain de sel juste pour le plaisir de ronchonner ! :mrgreen:
Je trouve juste qu'il y a parfois un certain déséquilibre d'un sujet à l'autre, à intérêt égal. Ces histoires de chronologie me semblent parfois mobiliser une attention, une énergie et un niveau d'analyse étonnamment costauds ;) de la part de certains, alors que bien d'autres sujets tout aussi riches et intéressants (notamment graphiques, techniques, ou encore les zones du forum dédiées à d'autres auteurs/genres de BD) donnent l'impression d'être survolés, voire "ignorés".
Ce n'est pas une critique ;) , c'est juste un constat. :ugeek:

Ceci étant dit, je suis bien d'accord avec le fait que tout ce qui a trait à la cohérence d'une oeuvre (ou d'un corpus d'oeuvres) vaut la peine d'être examiné de près... Mais il ne faut pas oublier que même si les différents auteurs impliqués dans B & M revendiquent le sérieux de leurs sources et la rigueur de leur démarche "docu-historique", au final il est quand même question de FICTIONS ! A ce titre il faut savoir admettre que le réalisme du détail puisse de temps en temps s'effacer devant le souffle romanesque, et laisser la part belle à l'Imagination des auteurs ... - quitte à ce qu'il y ait quelques imprécisions et invraisemblances par-ci, par-là.
Ce qui est aussi le cas dans les magnifiques histoires d'EPJ himself ! ;) :p
A partir du moment où l'on veut insérer un récit dans le corpus déjà existant, il faut, a minima, respecter un semblant de chronologie !!!

Comme il y a une trou béant de la fin des 5 lourdingues jsuq'au début des 30 deniers, l'Onde Septimus pourrait très bien s'y insérer sans dommage
Ce qui, au demeurant, laisserait du temps à Eve Angely pour poursuivre les recherches de ce cher disparu de Septimus... :D

Ce n'est pas du chipotage, ni du pinaillage que d'espérer que les différents auteurs etntent de se tenir à des séquences temporelles admissibles, mais ça, c'est une autre paire de manches de la part de sente !

Rien qu'à voir le refus aboslu de B&M d'accepter la chronologie que j'ai établie sur la base des existants, on peut donc s'attendre à tou de la part de certain !!!

Baste, foin de chipotis, le dessin me semble de fort belle facture et le découpage assez aérien et convaincant
Reste que, jusqu'à aujourd'hui, le scénario me laisse tout de même un tantinet perplexe, mais laisson un peu venir et travailler Jean Dufaux pour voir ce qu'il a en réserve
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4595
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Will » 01 août 2013, 22:35

Kronos a écrit :
mokenamoke a écrit :
freric a écrit :peut être que c'est une "suite" indirecte?

Comprendre qu'entre la fin de "la marque jaune" et l"onde septimus", il s'est passé quelques semaines ou mois!
Pour faire une RELIQUE il faut des siècles et pas quelques mois !

Bon O.K. ici c'est au sens figuré pour dire "une antiquité" mais là aussi il faudrait au moins 50 ans !
Le terme de "relique" est très clairement mal utilisé ou inapproprié
Elève Jean Dufaux, il va te falloir revoir ton français !!!
Une des définitions trouvé sur le site du Centre National de Resources Textuelles et Lexicales , erca: Objet auquel on attache ... une grande valeur sentimentale et que l'on garde en souvenir .

Cette définition ne dit rien sur l'âge de l'objet . En anglais c'est pareil .
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4595
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Will » 22 août 2013, 11:05

Image
Avril 1955 . La tour de contrôle à London Heathrow airport . Après rénovation , la tour est réouvert par la Reine Elisabeth le 1er avril .

Image

La tour est toujours en construction . L'aventure se déroule en 1954 .

A noter que l'aéroport de Gatwick n'est renové qu'à partir de 1956 .
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
abbas
Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz
Messages : 1105
Enregistré le : 08 août 2010, 10:23

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par abbas » 22 août 2013, 11:22

Ca c'est de l'info, MERCI !
Captain Gregg
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 481
Enregistré le : 21 mai 2013, 10:54
Localisation : A bord de l'Albatros!

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Captain Gregg » 22 août 2013, 12:59

Magnifique Will!! Très belle reconstitution et information capitale! :chap:
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2229
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Erca » 22 août 2013, 19:27

Je ne sais pas si je dois féliciter Will pour avoir déniché ce détail ou les auteurs pour avoir fait la recherche. Allez, je félicite les deux :chap:

Juin 1954, ce n'est pas une surprise vu que c'était annoncé comme la suite de La Marque jaune. Il n'empêche que comme on l'avait pressenti, cela pose un problème par rapport à L'Affaire Francis Blake, a minima par rapport au fait qu'Olrik a trop peu de temps pour fomenter son coup. Et dans le pire des cas, ça pourrait aboutir à une contradiction chronologique, l'AFB débutant le 17 juin. Sait-on quel jour exactement a eu lieu le Trooping the Colour ?

Et au passage, c'est la 4ème aventure se déroulant en 1954, record à battre pour une année civile.
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 697
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par mokenamoke » 22 août 2013, 20:52

Trooping the Colour c'est le 2ème samedi de juin, donc le 12 en 1954.
Il ne resterait alors que 5 jours avant l'Affaire F.B.
Et Evangely n'a eu que 5 mois pour reconstruire la machine de Septimus, la tester et l'améliorer. Il n'en restait que le serre-tête, tout le reste avait été détruit. Avec un peu de chance il aura retrouvé les plans, peut-être dans la maison de Septimus, et pas dans le labo dont il ne restait quasiment rien.
Et en effet, comme on l'a déjà dit, l'année 1954 commence à être beaucoup trop remplie, même pour des surhommes.
Avatar du membre
freric
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 7435
Enregistré le : 04 août 2010, 22:18
Localisation : Paris
Contact :

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par freric » 22 août 2013, 22:08

Alors là... Will, c'est de l'information de première et avec le complément de datation de mokenamoke vous m'épatez.
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 1768
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Thark » 22 août 2013, 22:23

Même sentiment que Freric, pour le coup ! 8-)
Pourtant, j'avoue que ces détails de chronologie m'intéressent assez moyennement en règle générale (d'ailleurs je ne m'en suis jamais caché :twisted: ), puisque de toute façon on est dans de la fiction et que ça sous-entend une certaine "marge de souplesse" documentaire...
Mais là c'est vraiment intéressant par rapport à ce début d'album ! ça interpelle d'autant plus que, contrairement à Jacobs, Dufaux a pris le parti de faire un lien direct avec un évènement historique extrèmement précis...

Alors vos précisions à tous sont particulièrement pointues et extrèmement pertinentes !
:chap:
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2229
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Erca » 22 août 2013, 22:33

Merci mokenamoke pour la réponse à ma question !
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4595
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Will » 23 août 2013, 07:12

mokenamoke a écrit :Trooping the Colour c'est le 2ème samedi de juin, donc le 12 en 1954.
Mes excuses , old chap , mais en '54 le jour du Trooping the Colour n'était pas un samedi .

Voici une des articles que j'avais trouvé : Trooping the colour to-day . L'article est publié le Jeudi 10 juin 1954 . ;)
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 697
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par mokenamoke » 23 août 2013, 09:51

:chap: :chap: Le timing devient de plus en plus précis !

Et il restera alors 7 jours au lieu de 5 avant l'Affaire F.B.
Sauf erreur de ma part, les héros ont quand même bénéficié de 4 mois de repos entre le Serment qui se passe en janvier 1954 et l'Onde Septimus qui commence en juin 1954 ? Dites-moi si je me trompe.
C'est plus dur pour Olrik si il n'a que 7 jours pour se désintoxiquer, trouver un nouvel "employeur" et installer son quartier général dans la gentilhommière de l'Affaire F.B.
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2229
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Chronologie d'une oeuvre

Message par Erca » 23 août 2013, 18:22

Merci Will pour la rectification !
mokenamoke a écrit :Sauf erreur de ma part, les héros ont quand même bénéficié de 4 mois de repos entre le Serment qui se passe en janvier 1954 et l'Onde Septimus qui commence en juin 1954 ? Dites-moi si je me trompe.
Le Serment des 5 Lords se déroule fin 1954, et non pas au début de l'année : cf. ma démonstration sur cette page.
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Répondre

Retourner vers « Les dossiers du Centaur Club »