Dossier armements du secret de l'espadon II

Scénario : E.P. JACOBS
Dessin : E.P. JACOBS
Répondre
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 3305
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Dossier armements du secret de l'espadon II

Message par Kronos »

Avatar du membre
renard
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 39
Enregistré le : 26 août 2017, 20:28

Re: Dossier armements du secret de l'espadon II

Message par renard »

Comme toujours, un résumé très intéressant. Je n'ai malheureusement pas le temps d'apporter quelques corrections et détails supplémentaires, mais je vais tout de même élaborer (rapidement) sur le lance-flammes. Tout d'abord en ce qui concerne son identification, il ne m'est pas possible d'identifier le modèle dessiné par Jacobs et pour cause, à ma connaissance, il ne ressemble à aucun modèle en circulation à l'époque. Deux bouteilles sont clairement visibles et l'apparence générale donne l'impression d'être en présence d'un M1 ou M2 Américain, ou d'un Type 93 ou Type 100 Japonais. Mais voilà, pour que la ressemblance soit parfaite, il manque un détail important, il manque en effet une troisième bouteille, celle qui contient l'azote sous pression. Il est tout à fait possible que Jacobs ait été trompé par la perspective et ait utilisé une photo de référence qui ne montre que les 2 bouteilles, comme c'est le cas ici par exemple:
Image

Autre détail, beaucoup de gens s'imaginent qu'un lance-flammes est destiné à brûler. Certes, c'est en partie vrai, mais l'autre raison pour laquelle un lance-flamme est une arme létale est en fait beaucoup plus vicieuse. La raison pour laquelle un lance-flammes est une arme redoutable pour le nettoyage des tranchées, bunkers et autres endroits confinés est qu'il tue par asphyxie et empoisonnement au monoxyde de carbone. À l'époque où Jacobs écrit son histoire ce phénomène est encore très largement méconnu et il est évident qu'il n'est pas au courant de ce fait. Les Américains eux-mêmes ne vont découvrir cela qu'après la seconde guerre mondiale.
Modifié en dernier par renard le 02 juil. 2018, 16:30, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Georgevitch-Miloch
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 715
Enregistré le : 30 déc. 2016, 21:04
Localisation : Sur mon bureau
Contact :

Re: Dossier armements du secret de l'espadon II

Message par Georgevitch-Miloch »

Merci à toi, Renard, d'avoir précisé cette petite information concernant les lances-flammes, ajout qui m'a bien éclairé !
Et bien sûr, un grand merci à Kronos de nous faire partager ces investigations ! :chap: :p
Avatar du membre
freric
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 8498
Enregistré le : 04 août 2010, 22:18
Localisation : Paris
Contact :

Re: Dossier armements du secret de l'espadon II

Message par freric »

Moi cela me fascine... Voir toutes ce recherche à la recherche du détail qui différencie l' arme.

Chapeau, Old chap!
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar du membre
Alhellas
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 563
Enregistré le : 08 juil. 2014, 09:55
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Dossier armements du secret de l'espadon II

Message par Alhellas »

je ne sais pas si mon message est à la bonne place...
Dans le n°34 du 25 août 1949, dont voici la très belle couverture signée EPJ :
couv_JdT_34_25aout1949.jpg
il y avait en page 18 cet article :
JdT_34_24aout1949.jpg
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 3305
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Dossier armements du secret de l'espadon II

Message par Kronos »

renard a écrit :
30 juin 2018, 20:16
Comme toujours, un résumé très intéressant. Je n'ai malheureusement pas le temps d'apporter quelques corrections et détails supplémentaires, mais je vais tout de même élaborer (rapidement) sur le lance-flammes. Tout d'abord en ce qui concerne son identification, il ne m'est pas possible d'identifier le modèle dessiné par Jacobs et pour cause, à ma connaissance, il ne ressemble à aucun modèle en circulation à l'époque. Deux bouteilles sont clairement visibles et l'apparence générale donne l'impression d'être en présence d'un M1 ou M2 Américain, ou d'un Type 93 ou Type 100 Japonais. Mais voilà, pour que la ressemblance soit parfaite, il manque un détail important, il manque en effet une troisième bouteille, celle qui contient l'azote sous pression. Il est tout à fait possible que Jacobs ait été trompé par la perspective et ait utilisé une photo de référence qui ne montre que les 2 bouteilles, comme c'est le cas ici par exemple:
Image

Autre détail, beaucoup de gens s'imaginent qu'un lance-flammes est destiné à brûler. Certes, c'est en partie vrai, mais l'autre raison pour laquelle un lance-flamme est une arme létale est en fait beaucoup plus vicieuse. La raison pour laquelle un lance-flammes est une arme redoutable pour le nettoyage des tranchées, bunkers et autres endroits confinés est qu'il tue par asphyxie et empoisonnement au monoxyde de carbone. À l'époque où Jacobs écrit son histoire ce phénomène est encore très largement méconnu et il est évident qu'il n'est pas au courant de ce fait. Les Américains eux-mêmes ne vont découvrir cela qu'après la seconde guerre mondiale.
Merci à toi, Renard, pour ces explications complémentaires
Il est vrai que le dessin de Jacobs n'est pas très clair, pas plus qu les rares photos qu'(il a pu avoir en ces temps déjà lointains...
Par ailleurs, mon texte (et mes explications) a été largement revu par la suite du fait de la découverte d'autres documents bien plus probants, notamment au sujet de ce fameux lance-flammes.
Sur certaines photos, on a bien deux réservoirs, alors que sur d'autres, on en a en effet trois. Je ne me suis pas particulièrement penché sur le type/modèle, mais je vais le faire pour la prochaine édition des Secrets
Et tout ce chapitre réservé aux armes va avoir une toute autre "dimension"
Répondre

Retourner vers « Le Secret de l'Espadon : L'évasion de Mortimer »