Etonnante ressemblance

Scénario : E.P. JACOBS
Dessin : E.P. JACOBS
Répondre
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2666
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Etonnante ressemblance

Message par Kronos » 03 avr. 2015, 18:36

Je viens de faire une petite découverte avec cet extrait d'une planche de Rock Derby (1961) que je trouve très ressemblante avec une scène de SOS sur les toits de Paris...
Voleur poupées.jpg
Voleur de poupées
Pas vous...?!
Avatar du membre
gadjo
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 592
Enregistré le : 01 oct. 2010, 17:43

Re: Etonnante resemblance

Message par gadjo » 05 avr. 2015, 20:25

oui
et en même temps, ça me fait aussi spontanément penser;
- à la scène sur les toits de La voiture immergée dans Gil Jourdan
- et aussi un peu à la chute de Babette dans L'absent (Jerôme K Jérôme Bloche)
ceci dit, je n'ai pas les albums sous les yeux donc c'est peut-être juste une idée fausse que je me fais...
Avatar du membre
Georgevitch-Miloch
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 709
Enregistré le : 30 déc. 2016, 21:04
Localisation : Sur mon bureau
Contact :

Re: Etonnante ressemblance

Message par Georgevitch-Miloch » 01 févr. 2017, 19:23

Permettez ? Quand cet album a été publié ? (je parle de celui dont la planche est postée)
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 5748
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Etonnante ressemblance

Message par archibald » 02 févr. 2017, 12:20

Dans le premier post Kronos donne la date :1961
C'est donc postérieur à SOS Météores ;)
Quand à la parution en 'album , cela date de 1975.
Couv_4302.jpg
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Georgevitch-Miloch
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 709
Enregistré le : 30 déc. 2016, 21:04
Localisation : Sur mon bureau
Contact :

Re: Etonnante ressemblance

Message par Georgevitch-Miloch » 02 févr. 2017, 13:26

Donc cette étonnante ressemblance s'explique ! L'auteur s'est en effet inspiré de S.O.S. Météores ! :o :roll:
Répondre

Retourner vers « S.O.S. Météores (Mortimer à Paris) »