Page 1 sur 4

L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 16 août 2010, 14:37
par Erca
La question est bien entendu volontairement provocatrice, mais elle n'en est pas moins sérieuse. En effet, au vu de certaines caractéristiques qui rendent cet album atypique, voire tout à fait singulier dans la série, il semble légitime de se poser la question.

1) Il s'agit du seul album dans lequel l'enjeu de l'action ne relève ni d'une menace d'ampleur mondiale (le Secret de l'Espadon, SOS Météores, les 3 Formules du Professeur Sato, l'Etrange Rendez-Vous, les Sarcophages du 6ème Continent, la Malédiction des Trente Deniers) ou nationale (la Marque jaune, l'Affaire Francis Blake, la Machination Voronov), ni d'une découverte archéologique ou scientifique sans précédent (le Mystère de la Grande Pyramide, l'Enigme de l'Atlantide, le Piège diabolique, le Sanctuaire du Gondwana). Bref, alors que le code génétique de Blake & Mortimer les conduit systématiquement à sauver la planète ou une nation du gouffre, ou à faire une découverte bouleversant le fil de l'histoire, les voilà simplement conduits à remettre la main sur un collier... Fût-ce celui de Marie-Antoinette, "un collier ne bouleverse pas la face du monde", comme l'a déjà dit (à peu de choses près) Jean Van Hamme. La taille de l'enjeu se répercute sur les personnages, et Olrik, que l'on a connu colonel de l'Empire jaune, en est réduit à devenir un vulgaire bandit parisien...

2) Le deuxième point découle en partie du premier, il s'agit du genre de l'album. On a affaire à un polar tout à fait classique. Si le genre policier n'est bien sûr pas abordé pour la première fois, il est en revanche inédit qu'il soit exclusif : en effet, pas de SF, ni d'espionnage, ni d'archéologie, à savoir les 3 piliers de Blake & Mortimer.

3) A l'inverse de ce qui se fait presque systématiquement depuis le Secret de l'Espadon, Blake & Mortimer sont amenés à ne quasiment jamais se quitter, du début à la fin... à tel point que, sans grand mal, on pourrait parvenir à éliminer l'un des deux sans beaucoup modifier le scénario.

4) Enfin, le dessin est également une énigme. Les spécialistes sauront mieux dire que moi quelle a été l'ampleur de l'apport de Forton, mais incontestablement, le trait est singulier, gagne beaucoup en volume. Bien entendu, le style de Jacobs a aussi évolué, mais n'y a-t-il pas plus de continuité entre le dessin du Piège diabolique et celui des 3 Formules, qu'entre celui du Piège et celui de l'Affaire ?

En conséquence, l'Affaire du Collier est, à mon sens, un "faux" Blake & Mortimer, une sorte d'intrus inclassable que l'on pourrait intégrer sans mal dans une autre série en changeant simplement les personnages (chose infaisable avec le reste). La censure de l'époque en est en partie responsable car Jacobs, d'après ce que l'on sait, tendait a priori vers un scénario plus "B&Mien" (si j'ose dire) avec l'utilisation du fantôme de Marie-Antoinette (idée reprise dans le dessin animé d'ailleurs).

Qu'en pensez-vous ?

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 16 août 2010, 18:25
par Pykov
Tout à fait d'accord!

Jacobs ne voulait plus être em... par la censure (et par Hergé :evil: ) et a donc renoncé à tout le surnaturel qu'il avait songé à introduire: opéra des morts, squelettes, rats etc.
Le dessin est quand même fort jacobsien, à la notable exception des modèles féminins qui sortaient d'un studio que Forton avait commandité pour l'occasion...
Il n'en demeure pas moins que l'ensemble de l'album est "un ton en dessous" du reste de l'Oeuvre; cela dit j'éprouve quand même pour lui une tendresse particulière, ne serait-ce que parce que c'est le plus drôle et que justement l'action est "légère"...un polar bien mené, quoi!

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 16 août 2010, 18:46
par Will
L'Affaire du Collier est la 2ème aventure de B&M que j'ai lu , et , avec l'Espadon 2 , à l'origine de mon admiration éternelle pour la série . Ne me demandes pas , stp , d'accepter que l'Affaire n'est pas un B&M . ;)

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 16 août 2010, 19:40
par freric
pour moi, c'est un Blake et Mortimer à part entière.

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 16 août 2010, 20:22
par Erca
Attention, je ne voudrais pas qu'on croie que je déteste cet album : même si ce n'est pas mon préféré, je le juge bon dans l'absolu et il y a des passages qui me plaisent beaucoup (les catacombes notamment). Mais simplement, il présente à mon sens un profil très à part au milieu de la saga.

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 16 août 2010, 20:47
par Pykov
Erca a écrit : Mais simplement, il présente à mon sens un profil très à part au milieu de la saga.
Jacobs lui-même en a toujours convenu ;)

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 16 août 2010, 21:08
par catallaxie
Certe il n'y a pas de science fiction, il n'y a pas non plus de menace international, mais il demeure tout de même l'essentiel cette rivalité entre Blake/Mortimer et ce scélérat d'Olrik, tous les "trois finissent toujours par se retrouver de manière fortuite ou voulu sur le même chemin et jamais pour les mêmes causes (exception faite du piège diabolique). L'univers polar est peut être moins ambitieux, mais il me convient très bien, on y retrouve des décors très jacobsien avec les catacombes...

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 16 août 2010, 21:34
par salocin12
D'accord avec Cattalaxie.
Pour ma part, c'est le premier que j'ai lu, et je l'ai beaucoup aimé.
On parle souvent des 3 piliers de l'inspiration jacobsienne. OK.
7 aventures (si on excepte L'Affaire du collier) = 3 thèmes. Pourquoi n'aurait-il pas voulu introduire un 4ème thème, qui serait le "policier pur"?
D'accord, la dimension de l'histoire est plus modeste, mais ça ne me gêne pas. On ne peut pas toujours sauver le monde, quand même.
Et il y a quand même un point qui rattache directement l'Affaire à l'univers habituel de Jacobs: le souterrain. Toute la partie dans les catacombes est fantastique.
On pourrait dire que les 3 Formules du professeur Sato ne constituent pas une vraie aventure de B&M parce qu'il n'y a pas de souterrain dedans...
Le Secret de l'Espadon est le seul à exploiter vraiment la guerre et l'espionnage... etc...

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 16 août 2010, 21:53
par abbas
Je relis souvent L'Affaire du Collier, j'aime le passage du début avec l'explosion dans l'hotel particulier, les catacombes superbes, la poursuite au parc Montsouris pour lequel j'ai une vraie tendresse.

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 17 août 2010, 08:36
par catallaxie
Et pour son ambiance polar j'aimerais un jour qu'il soit édité en n&b et format planche. ;)

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 17 août 2010, 09:40
par Pykov
catallaxie a écrit : j'aimerais un jour qu'il soit édité en n&b et format planche. ;)
on transfere à A.G. ;)

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 17 août 2010, 10:31
par catallaxie
Pykov a écrit :
catallaxie a écrit : j'aimerais un jour qu'il soit édité en n&b et format planche. ;)
on transfere à A.G. ;)
D'ailleurs je crois qu'il ne compte pas éditer dans cette collection l'affaire du collier et Sato. Peut être qu'il ne les trouve pas suffisamment en adéquation avec l'esprit de la série et que ce ne sont pas des vrais B&M.

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 17 août 2010, 10:51
par Michel
salocin12 a écrit : On pourrait dire que les 3 Formules du professeur Sato ne constituent pas une vraie aventure de B&M parce qu'il n'y a pas de souterrain dedans...
Pas de souterrain dans Les 3 formules ??? :x As-tu lu cet album ?

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 17 août 2010, 10:54
par catallaxie
Michel a écrit :
salocin12 a écrit : On pourrait dire que les 3 Formules du professeur Sato ne constituent pas une vraie aventure de B&M parce qu'il n'y a pas de souterrain dedans...
Pas de souterrain dans Les 3 formules ??? :x As-tu lu cet album ?
Le labo de Sato.

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 17 août 2010, 11:04
par Michel
Ben, oui ! C'est bizarre de critiquer un album sans en connaître le contenu... :o Je comprends que les nostalgiques des années 50 snobent cette oeuvre tardive qu'est Sato, mais on ne peut nier que l'on y retrouve les thèmes chers à Jacobs, en particulier le laboratoire souterrain du Pr. Sato, qui n'a rien à envier à celui de Septimus !

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 17 août 2010, 11:18
par Pierre
L'affaire du collier est évidemment un Blake et Mortimer, et j'ajoute que c'est un Jacobs ! A ce titre, il est même + "Blake et Mortimer" que la meilleure des "reprises" ... 8-)

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 17 août 2010, 12:05
par catallaxie
Pierre a écrit :L'affaire du collier est évidemment un Blake et Mortimer, et j'ajoute que c'est un Jacobs ! A ce titre, il est même + "Blake et Mortimer" que la meilleure des "reprises" ... 8-)
Impossible de dire mieux. Image

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 17 août 2010, 21:43
par Ark-Angel
Pour moi, c'est un vraie B&M, que j'aime énormément (comme tous les autres :D)

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 17 août 2010, 22:44
par salocin12
Michel a écrit :Ben, oui ! C'est bizarre de critiquer un album sans en connaître le contenu... :o Je comprends que les nostalgiques des années 50 snobent cette oeuvre tardive qu'est Sato, mais on ne peut nier que l'on y retrouve les thèmes chers à Jacobs, en particulier le laboratoire souterrain du Pr. Sato, qui n'a rien à envier à celui de Septimus !
Je ne snobe rien, bien au contraire, je voulais juste illustrer le fait que pour moi, L'Affaire du Collier mérite tout autant que les autres d'être intégré dans les Blake & Mortimer. ça me gonfle qu'on se pose à chaque fois la question de savoir s'il mérite ou pas sa place, alors que je le préfère à Sato, certes, mais aussi au Piège Diabolique (que je n'aime pas) ou à l'Atlantide (que j'aime moyen).

Je connais, cher Michel, le contenu de cet album pour l'avoir lu moi aussi. Et le labo de Sato n'est pas pour moi à la hauteur d'autres "mondes souterrains complets" que Jacobs a pu dessiner. Dans nombre d'albums, le monde souterrain est omniprésent. Et l'Affaire du Collier est l'un de ceux là: les catacombes sont un véritable élément de l'histoire, à mon sens. Certes, le laboratoire de Sato est souterrain, mais ce n'est pas un élément constitutif de l'histoire, à mon sens, qu'il soit souterrain. Et il n'y pas de déambulation dans un monde souterrain dans cet album.

Ce que je veux dire vous semble peut-être nébuleux, ou oiseux.
En d'autres termes, on se promène dans les fonds marins de l'Espadon, on se promène dans l'Atlantide souterraine, on se promène dans les catacombes, on ne se promène pas dans le laboratoire de Sato. C'est tout ce que j'ai voulu dire.

Re: L'Affaire du Collier est-il un Blake & Mortimer ?

Posté : 17 août 2010, 23:32
par Michel
Le laboratoire souterrain de Sato est très important dans cette aventure ! Et il me paraît aussi très symbolique ! On a une maison traditionnelle dans un paysage rassurant et lumineux... Mais en dessous il y a ce laboratoire, caché comme le subconscient l'est dans l'esprit de l'Homme... Et, comme dans un cauchemar de Goya, il en surgit des monstres, tel ce Ryu des légendes... Ensuite, Mortimer se verra confronté à un double diabolique de son ami puis de lui-même... Olrik assiste, fasciné, à la construction d'un double de son pire ennemi, dont il est un peu le père, puisque c'est lui qui commande cette naissance contre nature... Dans l'apothéose finale, ce souterrain vomit une légion de Mortimer monstrueux, difformes et inaccomplis, qui tentent de détruire leurs modèle... J'ai vraiment l'impression que ce souterrain est une transposition des angoisses de Jacobs vis-à-vis de la création de son oeuvre...