Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Scénario : E.P. JACOBS
Dessin : Bob de MOOR

Considérez-vous qu'Olrik est mort à la fin de l'album ?

Oui
8
40%
Non
12
60%
Sans opinion
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 20
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2248
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par Erca »

Après recherche, j'ai été surpris de constater qu'aucun sujet n'avait encore été créé là-dessus alors qu'il s'agit d'une discussion récurrente parmi les fans de Blake & Mortimer. Voilà une erreur qui est donc réparée.

Une chose est sûre, il n'y a qu'une seule possibilité rationnelle pour qu'Olrik ait échappé à l'explosion de l'hélicoptère : c'est d'avoir sauté juste avant l'explosion. Les récitatifs ne permettent pas en tout cas ni de le savoir, ni de le nier catégoriquement :

"Pétrifiés d'horreur, les fuyards voient le robot gagner inexorablement sur eux... Et l'instant d'après, c'est le choc !... Percuté de plein fouet, l'hélicoptère est pulvérisé !... Tandis que, désemparé, le justicier électronique va s'écraser sur le pirate-sous-marin !!!..." (planche 45)

On nous dit que les fuyards observent le Samurai leur foncer dessus, puis que l'hélicoptère explose, mais pas que ses occupants sont eux-mêmes pulvérisés. Les deux hypothèses sont donc pensables, car rien ne s'oppose formellement à ce qu'Olrik ait profité (comme souvent) d'une ellipse narrative pour échapper à un sort macabre.

Cependant, j'aimerais attirer votre attention sur le déroulement de cet épilogue, dont les ressorts sont relativement ambigus.

Tout d'abord, il faut constater que c'est Sato, et lui seul, qui décide d'en finir avec Olrik, puisqu'il lance le Samurai sans prévenir clairement aucun des autres protagonistes de son dessein. Voir le dialogue de la planche 43 :

Mortimer : "Et Olrik ?"
Blake : "Il a réussi à s'emparer de notre hélicoptère et va sûrement rejoindre le sous-marin que l'on nous a signalé..."
Colonel Mitsu : "... Et disparaître avec son butin !... Quelle honte !"
Sato : "Un instant !... Je ne sais si "SAMURAI" est encore en état d'accomplir cette dernière mission, mais l'enjeu mérite que l'on essaye..."

Je souligne ce dernier propos pour montrer que rien n'est explicite jusqu'ici. La mission que Sato évoque semble s'imposer à lui. Il est vrai que laisser Olrik transmettre les 3 formules au groupe Scorpio serait des plus dangereux étant donné les intentions hautement criminelles de cette organisation. Mais tout d'abord, il semble que le Samurai, malgré son état de faiblesse (on nous dit même qu'il est "blessé à mort" planche 44), dispose encore d'autres pouvoirs de nuisance capables de stopper la fuite d'Olrik (il réussit en effet à paralyser tous les robots autour de lui planche 43). Et pourtant, la mission que Sato lui assigne en japonais (planche 43, dernière vignette) est claire : "Rattrape-le et détruis-le ! Va !" Une fois qu'il s'est envolé, le professeur ajoute : "Adieu, fidèle serviteur, comporte-toi en vrai KAMIKASE !..." Si Sato n'a demandé l'acquiescement de personne, en tout cas aucun des personnages ne s'oppose. Par ailleurs, si les fuyards sont désemparés de voir le Samurai foncer sur eux, en lisant leur dialogue, rien ne permet de dire avec certitude qu'ils pensent qu'il va les tuer. Ce qui est sûr, c'est qu'ils estiment qu'il se pose au minimum en obstacle sur leur chemin.

Surtout (mais on ne l'apprendra qu'après), la mort, et même l'arrestation d'Olrik sont tout à fait inutiles pour l'empêcher de nuire. En effet, comme dans L'Affaire du Collier, il s'échappe en ayant en mains un leurre, comme Sato l'explique à la dernière vignette de la planche 45 : "... Par bonheur, Kim ignorait que cette mallette [où se trouvent les 3 formules], indestructible, insubmersible, équipée d'un émetteur radio de détresse, était en outre dotée d'un système d'autodestruction pour le cas où, une fois refermée, une main étrangère tentait de l'ouvrir sans en connaître la combinaison secrète..."

Sato envoie donc le Samurai tuer Olrik et ses acolytes en pleine connaissance de cause. On peut ainsi déduire 2 choses à propos de la scène d'explosion :

- d'un point de vue dramaturgique, elle permet certes un climax spectaculaire, mais celui-ci est formellement inutile (qu'est-ce qui empêchait de conclure l'album comme L'Affaire du Collier, en montrant Olrik désemparé après avoir vu la mallette exploser et les 3 formules lui échapper ?) ;

- la mission que Sato s'impose est bel et bien d'éliminer Olrik, pas de l'empêcher de nuire puisque cela est acquis ; il a déjà perdu au moment où il s'échappe. L'anéantissement d'Olrik apparaît ainsi comme nécessaire à l'apaisement de la situation et au retour au bon ordre (cf le très beau contraste entre la dernière planche et les précédentes, parsemées d'explosions ; l'ultime récitatif est là pour sceller cette impression : "Et la lune se lève sur la baie de Sagami, sereine et pure comme une estampe d'Hiroshige..."). Une fois la mission accomplie, Mortimer s'exclame (certes sans connaître encore l'explication de Sato) : "Justice est faite !..." (planche 45) Cette parole ressemble à celle d'un choeur. D'un point de vue symbolique, tout un réseau de signes semble donc nous diriger vers l'idée qu'Olrik n'est plus et qu'il fallait en finir avec lui. Sur un plan contextuel, Jacobs n'était-il pas conscient que cet album serait le dernier de sa production ? Rappelons qu'il a essayé à plusieurs reprises de se défaire de ce personnage, remis sur le devant de la scène suite aux réclamations des lecteurs...

Néanmoins, un dernier fait intervient à l'ultime planche, comme pour instiller un doute qui trouble la sérénité de l'épilogue : le commissaire Hasumi annonce en effet qu'une boîte noire a été retrouvée, et le colonel Mitsu lui ordonne de la confier à Sato sans l'ouvrir. Cette vignette est tout à fait inutile dans l'économie du scénario, et ressemble à ces portes de sortie que les scénaristes aiment souvent laisser en route pour une éventuelle exploitation dans un prochain album. Elle plaide plutôt pour les partisans d'une survie d'Olrik.

Il faut dire enfin que c'est la seule fois, dans toute la série, où l'on vise clairement à la mort d'Olrik en fin d'épisode. A chacun de considérer, à la lumière de ces éléments, si cela a été accompli ou non. :?:
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4594
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par Will »

Excellente étude , Erca !

C'est bizarre que Mortimer s'exclame "justice est faite !"
Justice aurait été faite si Olrik aurait été jugé par un tribunal .
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
Mitsugoro
Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres
Messages : 2199
Enregistré le : 08 août 2010, 22:52

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par Mitsugoro »

Pour moi Olrik n'est pas mort: il est de cette trempe de personnage qui échappe à tous les coups du sort, y compris les décisions de leur créateur ! Voyez l'Atlantide... :mrgreen:

(Et il y a un équivalent: Arbacès, qui est "mort" deux fois !)
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6134
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par archibald »

Will a écrit :Excellente étude , Erca !

C'est bizarre que Mortimer s'exclame "justice est faite !"
Justice aurait été faite si Olrik aurait été jugé par un tribunal .
La justice peu être divine, Will , for God sake !!! :lol: :lol: :lol:
Mitsugoro a écrit :Pour moi Olrik n'est pas mort: il est de cette trempe de personnage qui échappe à tous les coups du sort, y compris les décisions de leur créateur ! Voyez l'Atlantide... :mrgreen:
(Et il y a un équivalent: Arbacès, qui est "mort" deux fois !)
et dans le genre Héros , l’illustre Shelock Homes !
J'ai tendance à penser comme toi , Mitsu ....
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2248
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par Erca »

Mitsugoro a écrit :Pour moi Olrik n'est pas mort: il est de cette trempe de personnage qui échappe à tous les coups du sort, y compris les décisions de leur créateur ! Voyez l'Atlantide... :mrgreen:

(Et il y a un équivalent: Arbacès, qui est "mort" deux fois !)
Justement, j'ai l'impression que le coup de la boîte noire est un peu là pour nous dire : "bon, j'avais vraiment envie de me débarrasser de lui une bonne fois pour toutes, mais si ça vous amuse tant que ça de croire encore qu'il est vivant, je vous laisse une faveur et vous en faîtes ce que vous voulez". Cette fin est très paradoxale parce que Jacobs ne nous a peut-être jamais autant invités à croire à la mort d'Olrik (sans être totalement explicite non plus), et pourtant, dans le même temps il lui laisse une porte de sortie grosse comme une maison. Même à la fin de l'Espadon ou de l'Atlantide où le sort d'Olrik est au moins aussi compliqué qu'ici, on n'a pas affaire à un clin d'oeil comme ça. Bref, il me semble que tout est fait pour que chacun voie midi à sa porte.
Will a écrit :C'est bizarre que Mortimer s'exclame "justice est faite !"
Justice aurait été faite si Olrik aurait été jugé par un tribunal .
Tu auras remarqué que, dans Blake & Mortimer, jamais la justice n'est rendue par un tribunal (même s'il y a bien une tentative dans L'Affaire du Collier).
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
Rob1
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 224
Enregistré le : 18 janv. 2011, 12:56

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par Rob1 »

Pour moi, la survie d'Olrik est aussi probable qu'à la fin de l'Espadon ou l'Atlantide.

C'est d'ailleurs un grand classique des méchants récurrents :D

Dans Tintin, le chef des trafiquants d'opium qui se casse la figure à la fin des cigares du Pharaon...

Dans Buck Danny, on a Lady X qui "meurt" dans un crash d'avion en mer (Buck Danny contre Lady X), dans le naufrage d'un sous-marin (un prototype a disparu), dans le napalmage total de sa base (tigres volants contre pirates), dans - décidément - un nouveau naufrage de sous-marin (ghost queen) et qui ressuscite à chaque fois. Aux dernières nouvelles, elle a disparu dans un crash d'hélicoptère en Amérique Centrale.
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2913
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par Kronos »

C'est très bien, tout cela, mais vious semblez oublier le plus important : l'état d'es^prit dans lequel se trouvait ce pauvre Jacobs à cette époque...
Il en avait par-dessus la casquette de Blake et Mortimer, et avait de plus en plus de mal à s'y remettre pour terminer cette histoire... qu'il ne terminera finalement jamais, comme chacun sait
Je pense sincèrement que cette "exécution" fut une délivrance. Il pouvait passer à autre chose
Maintenant, chacun est évidement libre de choisir la "voie/voix" qu'il veut entendre...

Pour moi, perso, je ne doute pas un seul instant qu'Olrik est bien mort ce jour-là
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2913
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par Kronos »

Mitsugoro a écrit :(Et il y a un équivalent : Arbacès, qui est "mort" deux fois !)
Je ne me souviens pas de ces deux morts, aussi "éternelles"...
Avatar du membre
Mitsugoro
Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres
Messages : 2199
Enregistré le : 08 août 2010, 22:52

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par Mitsugoro »

Kronos a écrit :
Mitsugoro a écrit :(Et il y a un équivalent : Arbacès, qui est "mort" deux fois !)
Je ne me souviens pas de ces deux morts, aussi "éternelles"...
ATTENTION SPOILERS !


La première mort d'Arbacès s'est produite à la fin de l'Ile Maudite où il apparaît clairement comme noyé. Jacques Martin dit d'ailleurs dans Avec Alix que dans sa tête, il était bel et bien mort à ce moment. Or, les lecteurs l'ont réclamé.

Sa deuxième mort a lieu dans la Tiare d'Oribal, où un barrage entier s'écroule sur lui. Encore une fois, Jacques Martin, dans Avec Alix dit en avoir définitivement fini avec lui.

...Sauf qu'on le retrouve frais comme l'oeil dans la Chute d'Icare (paru bien après Avec Alix) !

Alors après, quand on le voit se faire suriner dans le dernier album, on peut se poser quelques questions...


FIN DES SPOILERS !

C'est aussi pour ça que je ne prends pas en compte l'état d'esprit de Jacobs au moment de Satô: il a déjà essayé de se débarrasser d'Olrik dans l'Atlantide, et je ne suis pas loin de penser que seul son décès empêche à l'heure actuelle la némésis de Blake et Mortimer de revenir les hanter encore...

La créature a échappé à son créateur... et c'est tant mieux !
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2248
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par Erca »

Kronos a écrit :C'est très bien, tout cela, mais vious semblez oublier le plus important : l'état d'es^prit dans lequel se trouvait ce pauvre Jacobs à cette époque...
Il en avait par-dessus la casquette de Blake et Mortimer, et avait de plus en plus de mal à s'y remettre pour terminer cette histoire... qu'il ne terminera finalement jamais, comme chacun sait
Je pense sincèrement que cette "exécution" fut une délivrance. Il pouvait passer à autre chose
Je n'ai pas manqué de souligner tout cela dans mon analyse. ;)
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
gadjo
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 592
Enregistré le : 01 oct. 2010, 17:43

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par gadjo »

très bon article erca !

juste un détail :
- d'un point de vue dramaturgique, elle permet certes un climax spectaculaire, mais celui-ci est formellement inutile (qu'est-ce qui empêchait de conclure l'album comme L'Affaire du Collier, en montrant Olrik désemparé après avoir vu la mallette exploser et les 3 formules lui échapper ?) ;
à mon avis, toujours d'un point de vue strictement scénaristique, c'est pour éviter la redondance avec la fin de L'affaire du collier justement
et aussi pour finir sur cette calme estampe d'Hiroshige. Tout est fini, consumé, ite missa est et tout ça

Selon toute logique Olrik ne peut être que mort :
"Pétrifiés d'horreur, les fuyards voient le robot gagner inexorablement sur eux... Et l'instant d'après, c'est le choc !... Percuté de plein fouet, l'hélicoptère est pulvérisé !... "
mais comment être sûr avec un type qui résiste à une explosion nucléaire dans Le secret de l'espadon et à l'engloutissement de l'Atlantide ? :p

Ceci dit, c'est curieux que tout le monde se moque éperdument du sort de ce brave Sharkey voire même de Kim :D
Parce que si Olrik peut éventuellement s'en être sorti, vu le bonhomme, on voit mal comment les deux autres faire-valoir auraient fait pour en réchapper.
En même temps, je conçois assez mal Olrik revenir d'entre les morts sans Sharkey...
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2248
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par Erca »

gadjo a écrit :Selon toute logique Olrik ne peut être que mort :
"Pétrifiés d'horreur, les fuyards voient le robot gagner inexorablement sur eux... Et l'instant d'après, c'est le choc !... Percuté de plein fouet, l'hélicoptère est pulvérisé !... "
mais comment être sûr avec un type qui résiste à une explosion nucléaire dans Le secret de l'espadon et à l'engloutissement de l'Atlantide ? :p
Effectivement, le "Et l'instant d'après" est censé nous renforcer dans l'idée que les 3 occupants succombent, mais en même temps on ne peut pas en être sûr à 100 %, il peut y avoir une ellipse narrative d'une fraction de seconde pendant laquelle ils sautent de l'appareil...
gadjo a écrit :Parce que si Olrik peut éventuellement s'en être sorti, vu le bonhomme, on voit mal comment les deux autres faire-valoir auraient fait pour en réchapper.
En même temps, je conçois assez mal Olrik revenir d'entre les morts sans Sharkey...
En théorie, tout serait une question de réflexe dans ce moment-là, il faut prendre instamment la décision de sauter de l'appareil et Olrik ne va pas perdre son temps à pousser ses acolytes s'ils ne le suivent pas. En pratique, effectivement, on a du mal à imaginer un Olrik survivant sans Sharkey.
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
delaroche
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 277
Enregistré le : 21 janv. 2011, 21:49
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par delaroche »

Il n'est évidemment pas mort, des extra-terrestres l'ont certainement "pêché" à la dernière seconde et emmené en soucoupe volante :geek:
Liberté appelle !...
Combat écoute !
Avatar du membre
Mitsugoro
Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres
Messages : 2199
Enregistré le : 08 août 2010, 22:52

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par Mitsugoro »

delaroche a écrit :Il n'est évidemment pas mort, des extra-terrestres l'ont certainement "pêché" à la dernière seconde et emmené en soucoupe volante :geek:
Si Basam Damdu a survécu, Olrik a survécu. Fin de la discussion ! :mrgreen:
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2913
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par Kronos »

Mitsugoro a écrit : ATTENTION SPOILERS !


La première mort d'Arbacès s'est produite à la fin de l'Ile Maudite où il apparaît clairement comme noyé. Jacques Martin dit d'ailleurs dans Avec Alix que dans sa tête, il était bel et bien mort à ce moment. Or, les lecteurs l'ont réclamé.

Sa deuxième mort a lieu dans la Tiare d'Oribal, où un barrage entier s'écroule sur lui. Encore une fois, Jacques Martin, dans Avec Alix dit en avoir définitivement fini avec lui.

...Sauf qu'on le retrouve frais comme l'oeil dans la Chute d'Icare (paru bien après Avec Alix) !

Alors après, quand on le voit se faire suriner dans le dernier album, on peut se poser quelques questions...


il a déjà essayé de se débarrasser d'Olrik dans l'Atlantide, et je ne suis pas loin de penser que seul son décès empêche à l'heure actuelle la némésis de Blake et Mortimer de revenir les hanter encore...
Je t'ai eue !!! Je t'ai eue !!! Et tu as marché comme une grande !!!
Brèfle, sans plaisanterie, je ne suis pas trop d'accord avec ton analyse de la mort annoncé d'Olrik dans l'Atlantide
On voit parfaitement que Jacobs lui a laissé une échappatoire
Regarde bien en détail la case ou l'on voit le gros plan du barrage...
Avatar du membre
Mitsugoro
Royal fusilier à la tour de Londres
Royal fusilier à la tour de Londres
Messages : 2199
Enregistré le : 08 août 2010, 22:52

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par Mitsugoro »

Kronos a écrit :Je t'ai eue !!! Je t'ai eue !!! Et tu as marché comme une grande !!!
Brèfle, sans plaisanterie, je ne suis pas trop d'accord avec ton analyse de la mort annoncé d'Olrik dans l'Atlantide
On voit parfaitement que Jacobs lui a laissé une échappatoire
Regarde bien en détail la case ou l'on voit le gros plan du barrage...
En fait je me suis mal exprimée: je ne parlais pas de la fin de l'Atlantide, mais du moment où Olrik tombe dans une crevasse au début de l'album. Selon le témoignage de mme Quittelier (p 229/230 de EP Jacobs Témoignages inédits), Olrik était censé disparaître définitivement à ce moment précis, et laisser la place à Magon comme méchant principal ! La pression des lecteurs, entre autres, l'a fait changer d'avis (Jacobs aurait même déclaré, toujours selon la même source: "j'étais bien le seul à y avoir cru !").

Sinon, je me suis avoir sur quoi ? Sur Arbacès ?
Qui ose souiller de ses souliers la loge du grand Mitsugoro ?
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2248
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par Erca »

Kronos a écrit :Regarde bien en détail la case ou l'on voit le gros plan du barrage...
Tu veux parler de la soucoupe volante ?
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Avatar du membre
abbas
Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz
Messages : 1107
Enregistré le : 08 août 2010, 10:23

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par abbas »

Alors, logiquement Olrik est mort, nous sommes à la fin de la vie de Jacobs, mais il a bien adapté se deux héros aux années 70. Il sait qu'il ne fera pas d'autre album, il tue Olrik, le méchant des méchants. Fin.
Pourtant tant qu'on ne voit pas le corps déchiqueté flotter ou sombrer, il reste un doute, et ça laisse une porte ouverte pour les repreneurs, si ce fichu cahier des charges est enfin modifié !!!!
Avatar du membre
delaroche
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 277
Enregistré le : 21 janv. 2011, 21:49
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par delaroche »

Tu as raison Abbas de souligner que c'était le dernier album de Jacobs. La disparition d'Orlik dont Jacobs était un peu le modèle, tout du moins graphique, pourrait représenter la propre fin de Jacobs même de manière inconsciente, en tous cas la fin de cette "satanée bande dessinée" pour reprendre ses propres termes. En même temps ça évoque tellement plein de fausses morts de BD qu'on a déjà évoquées plus haut...
Liberté appelle !...
Combat écoute !
Avatar du membre
Erca
Modérateur
Modérateur
Messages : 2248
Enregistré le : 09 août 2010, 02:03
Localisation : Paris

Re: Olrik est-il mort à la fin de l'album ?

Message par Erca »

Voici ce que disait Jacobs du second tome des 3 Formules et d'une éventuelle suite de la série en 1984 :
André Leborgne : - Avez-vous une idée précise pour la prochaine aventure de Blake et Mortimer?

E.P.J. – Euh.. Permettez-moi d’être évasif. La seconde partie des trois formules du professeur Sato m’accapare bien trop pour que j’y pense réellement. Elle m’absorbe à ce point parce que, pleine d’action et de rebondissements inattendus, plus spectaculaires encore que ceux de la première partie, elle mobilise toute mon attention.D’autre part ‘ il y a cette réédition très demandée du Rayon U qui me requiert, elle aussi, tout mon temps… Cela dit, j’ai suffisamment de bonnes histoires en tête pour n’éprouver aucune inquiétude pour l’avenir … Sauf celle de ne pouvoir les réaliser toutes !
Le lien vers l'entretien se situe sur ce sujet.
Cynik, diabolik et machiavélik, mais surtout, anthologik...
Répondre

Retourner vers « Les 3 Formules du professeur Satô : Mortimer contre Mortimer »