Page 1 sur 1

Spirou n°4200 du 10 octobre 2018

Posté : 06 oct. 2018, 10:57
par abbas
Dans le magazine "Spirou"n°4200 spécial défenseur des droits de l'homme, du 10 octobre 2018

Image

Magazine : Spirou
Numéro : 4200
Date : 10 octobre 2018
Prix à la vente : 2,50€
Éditeur : Dupuis
Auteur : Yves Sente et André Juillard
Dépôt légal : -
Dimensions : - x - mm
Nombre de pages : - pages
Couverture : Emile Bravo
Note
Page 23: Illustration de l' article 13 : "Tout individu a le droit de quitter son pays, d'y circuler librement et d'y retourner", avec 1 planche inédite de Blake et Mortimer par Yves Sente & André Juillard :

Image

Re: Spirou n°4200 du 10 octobre 2018

Posté : 06 oct. 2018, 11:25
par freric
Un grand Merci pour cette information.

Je vais me procurer ce Spirou Mercredi.

Re: Spirou n°4200 du 10 octobre 2018

Posté : 07 oct. 2018, 12:23
par Georgevitch-Miloch
La mention du mot "Cornouailles" m'a immédiatement fait penser au prochain Sente/Juillard qui se déroulerait aux Cornouailles, selon les dernières news... Cette planche serait-elle un visuel du dernier album du duo célèbre Sente/Juillard ? En tout cas, si c'est affirmatif, cette histoire me plairait bien ! :p

Wait and see, comme on dit toujours... :roll:

Re: Spirou n°4200 du 10 octobre 2018

Posté : 07 oct. 2018, 13:36
par freric
La planche de Sente et juillard, parue dans le journal de Spirou, n’a strictement rien à voir avec l’éventuel futur album aux cornouailles.

C’est une planche unique pour illustrer un article des droits de l’homme. (ici cela doit être le 13)

Re: Spirou n°4200 du 10 octobre 2018

Posté : 10 oct. 2018, 11:19
par freric
Edgar P. JACOBS n'a jamais utilisé ses personnages à des fins politiques.

Cela fait deux fois que le scénariste Yves SENTE engage politiquement les personnages :

La première fois dans la machination Voronov, Planche 8, quand Mortimer parle avec le capitaine Blake "que 6 voisins européens ont décidés d'unir leurs destinées économiques et scientifique(..)

Et aujourd'hui, avec la planche d'illustration de l'article 13.

Ce qui me gêne là dedans, c'est que le créateur n'a jamais tenu de discours politique, mais qu'un scénariste repreneur se le permet. Que cela soit pour la bonne cause, ou pas, il faut que Blake et Mortimer reste apolitique.

Ensuite, Je vais pinailler, la première case de cette planche est très largement un copié de celle de la marque jaune, avec une circulation à droite.

Re: Spirou n°4200 du 10 octobre 2018

Posté : 11 oct. 2018, 12:27
par archibald
Le bateau a des allures de Titanic .... Ce n'est pas très bon signe ! :x
Image
Le Titanic quittant le port de Southampton.

Re: Spirou n°4200 du 10 octobre 2018

Posté : 11 oct. 2018, 21:31
par Georgevitch-Miloch
freric a écrit :
10 oct. 2018, 11:19
Edgar P. JACOBS n'a jamais utilisé ses personnages à des fins politiques.

Cela fait deux fois que le scénariste Yves SENTE engage politiquement les personnages :

La première fois dans la machination Voronov, Planche 8, quand Mortimer parle avec le capitaine Blake "que 6 voisins européens ont décidés d'unir leurs destinées économiques et scientifique(..)

Et aujourd'hui, avec la planche d'illustration de l'article 13.

Ce qui me gêne là dedans, c'est que le créateur n'a jamais tenu de discours politique, mais qu'un scénariste repreneur se le permet. Que cela soit pour la bonne cause, ou pas, il faut que Blake et Mortimer reste apolitique.

Ensuite, Je vais pinailler, la première case de cette planche est très largement un copié de celle de la marque jaune, avec une circulation à droite.
Pas faux freric...

Il y a chez Sente une sorte de volonté à s'approprier de la série et des personnages de Jacobs à des fins personnelles, qui n'ont rien à voire avec ce que l'auteur d'origine prévoyait de faire avec Blake et Mortimer. C'est effectivement assez outrageant pour un fan de la première heure de B&M, puisque l'on aurait presque affaire ici à un "détournement d'usage", si vous me permettez l'expression, de la série auquel nous sommes tous attachés. Et cela n'est pas très louable, à mon sens. Pourquoi ne prendrait-il pas des personnages qui lui sont propres ?

Après, loin de moi la volonté de revenir sur le houleux débat de la perception de Yves Sente par les fans, car je sais que les avis sont très partagés et que des discussions de ce genre ne se sont jamais très bien abouties...

Re: Spirou n°4200 du 10 octobre 2018

Posté : 12 oct. 2018, 09:49
par Georgevitch-Miloch
Et voici la critique de Valeurs Actuelles :

http://www.valeursactuelles.com/culture ... stes-99650

Qu'en pensez-vous ? :x

Re: Spirou n°4200 du 10 octobre 2018

Posté : 12 oct. 2018, 14:46
par Laurent
Étrange cette planche : il ne me semble pas que la question actuelle soit de retenir les réfugiés et de les empêcher de rentrer chez eux.

Re: Spirou n°4200 du 10 octobre 2018

Posté : 14 oct. 2018, 10:47
par Park Lane
Quoi qu'il en soit de la pertinence de convoquer Blake et Mortimer dans une planche prenant un parti politique, je ne crois pas qu'il s'agisse d'un début d'album, mais seulement d'un pastiche de début d'album simplement destiné à servir à sa manière le projet général de ce numéro de Spirou : évoquer différents articles de la Déclaration des Droits de l'Homme de 1948, à l'occasion de ses 70 ans. Dans ce cadre, le fait de prêter exceptionnellement aux héros, en dehors du cadre de la série, un engagement politique en relation avec l'actualité de 2018 ne me choque pas du tout. C'est le cas de toutes les planches qu'ont réalisées les différents auteurs invités à participer à ce numéro spécial de Spirou et d'ailleurs, au-delà du cas particulier de Blake et Mortimer, je trouve l'ensemble plutôt réussi.

:idea:

Re: Spirou n°4200 du 10 octobre 2018

Posté : 14 oct. 2018, 12:15
par Marque Jaune
Georgevitch-Miloch a écrit :
12 oct. 2018, 09:49
Et voici la critique de Valeurs Actuelles :

http://www.valeursactuelles.com/culture ... stes-99650

Qu'en pensez-vous ? :x
J'ai lu l'article que tu as la bonne idée de nous indiquer. Je crois que, comme son contenu l'indique, le vrai fond du problème n'est pas Blake et Mortimer qui servent simplement de prétexte et d'accroche, mais la position de Valeurs Actuelles, dont l'orientation politique est connue, contre l'idée générale de Droits de l'Homme qu'elle associe à une idéologie et plus particulièrement la question de l'accueil des migrants qui représente à ses yeux un péril.

L'article de Valeurs Actuelles, comme on peut le constater si on le lit intégralement, s'en prend d'ailleurs au numéro de Spirou dans son ensemble. Blake et Mortimer n'ont été retenus comme blason que parce qu'ils représentent une véritable icône de la bande dessinée de tradition classique et continuent d'être lus par un très vaste public comprenant des enfants, des jeunes gens et des adultes. La même dénonciation aurait sans doute eu lieu à travers le cas de n'importe quelle autre série aussi puissamment symbolique si, à la place de Blake et Mortimer, on avait par exemple trouvé dans ce numéro de Spirou une planche d'Astérix. C'est elle sans nul doute qui aurait été mise en exergue et ses auteurs blâmés par Valeurs Actuelles. Le titre de l'article aurait alors été : "Quand Spirou instrumentalise Astérix et Obélix contre les méchants populistes".

Pour le reste, et d'une façon générale, mettre leur création au service d'une cause qu'ils estiment juste, à tort ou à raison, fait partie du droit et de la liberté des auteurs de bande dessinée, (comme de tout créateur), qu'on partage ou non leurs engagements. Il n'y a pas là matière à polémique, encore moins à scandale, seulement à discussion comme nous faisons ici.

:p