Jacobs : Le Rêveur d'apocalypses - F. RIVIERE & Ph. WURM (19/11/2021))

Oeuvres biographiques (Livres, BD)
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7362
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Jacobs : Le Rêveur d'apocalypses - F. RIVIERE & Ph. WURM (19/11/2021))

Message par archibald »

J'ai beaucoup apprécié de voir des éléments issus tout droit du Pièges diabolique.
Kronos avait trouvé les photos ayant servi de docs à Jacobs ici !
img982.jpg
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7362
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Jacobs : Le Rêveur d'apocalypses - F. RIVIERE & Ph. WURM (19/11/2021))

Message par archibald »

J'ai relu la "Marque Jacobs" après avoir lu le "rêveur d'apocalypses".
Deux approches différentes , mais très plaisantes toutes les deux.
Certaines anecdotes sont reprises dans les deux récits de manières légèrement différentes .
img984.jpg
Ce qui fait que la lecture de l'un ne dispense pas de la lecture de l'autre ! :lol:
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7362
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Jacobs : Le Rêveur d'apocalypses - F. RIVIERE & Ph. WURM (19/11/2021))

Message par archibald »

Thark a écrit :
30 janv. 2022, 18:54
.../...
Image
© Editions Glénat - Philippe Wurm - François Rivière - Benoît Bekaert
Un petit retour sur ces vignettes que tu as postées.
C'est une mise en scène audacieuse pour la damnation de Faust qui en principe ne se passe pas en Égypte ... 8-)
Écoute-moi bien, Marguerite!
Ce qui doit arriver,
Arrive à l'heure dite!
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 2621
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: Jacobs : Le Rêveur d'apocalypses - F. RIVIERE & Ph. WURM (19/11/2021))

Message par Thark »

archibald a écrit :
23 févr. 2022, 11:22
J'ai relu la "Marque Jacobs" après avoir lu le "rêveur d'apocalypses". Deux approches différentes , mais très plaisantes toutes les deux. Certaines anecdotes sont reprises dans les deux récits de manières légèrement différentes. (...)
Oui, c'est intéressant de constater, d'un biopic à l'autre, comment chaque duo d'auteurs a (ré)interprété à sa sauce les fameux repérages à La Roche-Guyon dont Jacobs avait d'ailleurs conservé "un souvenir particulièrement émouvant".
(Ce qui m'incite à penser que le récit qu'il en a fait dans ses mémoires colle exactement à ce qu'il a vu et ressenti sur place ; il lui est probablement arrivé d'enjoliver certaines anecdotes - notamment celles liées à sa période lyrique - mais en l'occurrence, sur sa visite des ruines et du bourg, il n'avait aucune raison de déformer quoi que ce soit)...

EPJ lui-même écrit ceci dans son autobiographie :
Edgar P. Jacobs a écrit :(...) la belle saison venait de se terminer, et plus rien ici ne rappelait la joyeuse animation décrite dans le guide, les hôtels et restaurants avaient fermé boutique. Les ruelles étaient désertes et les vieilles demeures silencieuses. Exactement l'ambiance que je souhaitais.
Dans sa biographie co-écrite avec Benoît Mouchart, François Rivière précise que ce repérage s'est déroulé "à l'automne - saison choisie par lui à dessein, afin de recréer une ambiance angoissante (...)", insistant sur "l'atmosphère insolite de la bourgade" appréciée par Jeanne et Edgar.

Or, dans "La marque Jacobs" (de Rodolphe et Alloing), l'exploration guyonnaise se fait sous un ciel radieux, tandis que dans "Le rêveur d'apocalypses", si le dessin de Wurm et les couleurs de Bekaert rendent admirablement une atmosphère automnale sourde et humide - dans une séquence plus détaillée et donc plus immersive -, on y voit en revanche de nombreux passants et véhicules. Assez loin, donc, des "ruelles désertes" et de la déambulation presque en solitaire décrite par l'auteur du Piège Diabolique...

Le "Vécu Véritable" de Jacobs se situe sûrement quelque part entre les deux versions... ;)
Avatar du membre
freric
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 8768
Enregistré le : 04 août 2010, 22:18
Localisation : Paris
Contact :

Re: Jacobs : Le Rêveur d'apocalypses - F. RIVIERE & Ph. WURM (19/11/2021))

Message par freric »

Lorsque le dessinateur de la biographie d'Hergé, sur un scénario de Fromental & Bocquet, rencontre le dessinateur de la biographie de Jacobs, sur un scénario de Rivière, pour une séance de dédicace en commun cela donne un ex-libris signé par les deux dessinateurs Philippe Wurm et Stanislas Barthélémy :

Image

Stanislas (le dessinateur d'Hergé) et Philippe Wurm (le dessinateur de Jacobs) dédicaceront leurs albums, samedi 26 février 2022 à "Vins Mille Crus sur la Terre" Rue de Naples 13, 7700 Mouscron, Belgique.
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 2621
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: Jacobs : Le Rêveur d'apocalypses - F. RIVIERE & Ph. WURM (19/11/2021))

Message par Thark »

Un très chouette dessin pour un touchant rapprochement entre géants... Qui rappelle avant tout les périodes 'heureuses' - sur fond de guerre mondiale, paradoxalement - pendant lesquelles ils étaient étroitement partenaires et sincèrement amis. Deux larrons très complices, professionnellement et personnellement... avant que les choses ne se gâtent quelque peu (voire beaucoup dans certains 'épisodes' de leur relation compliquée).

Côté graphisme, c'est la jonction entre deux lignes 'claires' intéressantes à comparer.
Ou devrait-on dire plutôt une "ligne claire" et une "ligne puissance" ? (Philippe Wurm s'étant ingénié à définir et à expliciter cette dernière appellation - et perception particulière - , notamment dans les textes-bonus du "Rêveur d'apocalypses").
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7362
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Jacobs : Le Rêveur d'apocalypses - F. RIVIERE & Ph. WURM (19/11/2021))

Message par archibald »

Stanislas a dessiné Jacobs dans son album "les aventures d'Hergé", notamment dans la scène de repérage de la villa de Bergamotte , présente également dans le rêveur d'apocalypse et la Marque Jacobs.
Trois visions légèrement différentes de la même anecdote. ;)
Ce dessin de Stanislas et Wurms est très sympathique. ;)
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 2621
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: Jacobs : Le Rêveur d'apocalypses - F. RIVIERE & Ph. WURM (19/11/2021))

Message par Thark »

Dans cette copieuse biographie de Jacobs en Bandes Dessinées, les astuces narratives et visuelles que les auteurs ont imaginées pour certaines séquences sont, à mes yeux, assez formidables.

Par exemple celles qui illustrent - avec une belle créativité - non seulement le titre de l'album ("Le rêveur d'apocalypses") mais aussi cette note d'intention formulée à la page 12 de l'édition spéciale en n & b :
Philippe Wurm a écrit :Notre but est de montrer les liens qui se tissent entre rêve, fantasme et réalité dans son parcours de vie et de création.

En un seul strip (le 3ème de la planche 34, un vrai-faux zoom arrière où l'on passe progressivement d'un coup de pinceau méticuleux à un plan d'ensemble en extérieur nuit), on découvre un condensé de nombreux éléments qui s'entremêlent à l'époque dans la vie d'EPJ.

Image
© Editions Glénat - Philippe Wurm - François Rivière - Benoît Bekaert

Autour d'un fragment évoquant une illustration fantastique - dans tous les sens du terme - réalisée pour le journal "Bravo !", on constate que Jacobs prend enfin plaisir à dessiner et à exprimer son vrai tempérament d'Artiste audacieux et perfectionniste. Il apparaît aussi que cette étape est cruciale pour lui en tant qu'échappatoire, à la fois dans le travail et dans un imaginaire puissant, nourri de mythes et d'épopées romanesques.
(La séparation d'avec Ninie est proche et le rêve d'opéra s'est déjà éloigné)..

Puis vient un cauchemar impressionnant pendant lequel passé, présent, futur et inquiétudes diverses sont étroitement imbriqués. Dans le 1er strip de la planche 35 [non visible ici], Ninie se faisait enlever par l'affreux poulpe du Rayon U (anticipations intimes et fictionnelles mêlées).
Et soudain, l'espèce d'hydre terrifiante du conte "Les trois kobolds et le petit marmiton" se dresse devant un Jacobs chevalier - et sa 1ère épouse qu'il chérit toujours profondément-, le tout sur fond d'opéra en flammes...

Image
© Editions Glénat - Philippe Wurm - François Rivière - Benoît Bekaert

... Mais Ninie est à nouveau enlevée - cette fois par un homme-singe du Rayon U, pendant que les têtes de l'hydre prennent l'apparence d'un Tintin géant, menaçant et dominateur, qui effraie Jacobs et l'hypnotise à la fois...

Image
© Editions Glénat - Philippe Wurm - François Rivière - Benoît Bekaert

Tout fait sens, évidemment.
On se prend même à envisager que le Tintin cauchemardesque (carrément diabolique ou vampirique dans l'avant-dernière case, comme un Nosferatu expressionniste) préfigure plus ou moins la fameuse couverture du journal Tintin pour La Marque Jaune qu'Hergé censurera à coups de ciseaux...

Mais devant ces visions oniriques, révélant un bouillonnement et des angoisses aussi intimes que professionnelles, on peut aussi, peut-être, estimer que cet album "habité" propose des éléments qui contredisent en quelque sorte une autre phrase de présentation de la page 12 :
(...) nous ne souhaitions pas entrer dans une interprétation psychologisante de sa vie.

Un tout petit peu "psychanalysante", quand même, non ? :p
(A l'instar de l'analyse des "rêves de blanc" faits par Hergé pendant sa crise conjugale, avant d'exorciser ses démons dans Tintin au Tibet ?)
Avatar du membre
Alhellas
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 747
Enregistré le : 08 juil. 2014, 09:55
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Jacobs : Le Rêveur d'apocalypses - F. RIVIERE & Ph. WURM (19/11/2021))

Message par Alhellas »

Voici l'image originale du conte illustré par EPJ :
trois_kobolds.jpeg
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 3409
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Jacobs : Le Rêveur d'apocalypses - F. RIVIERE & Ph. WURM (19/11/2021))

Message par Kronos »

archibald a écrit :
23 févr. 2022, 11:22
J'ai relu la "Marque Jacobs" après avoir lu le "rêveur d'apocalypses".
Deux approches différentes , mais très plaisantes toutes les deux.
Certaines anecdotes sont reprises dans les deux récits de manières légèrement différentes .

img984.jpg

Ce qui fait que la lecture de l'un ne dispense pas de la lecture de l'autre ! :lol:
La première est bien plus proche de la réalité que ne l'est la seconde du fait du manque de temps pour se rendre sur place. Quant à la façade de la "Bove", on en a tant dit
Pour mémoire, les photos de Jacobs montrent bien une façade vierge de sa "vierge" ; vierge qui a été rajoutée, sous deux formes différentes, par la suite, selon les goûts et appétances des propriétaires
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 3409
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Jacobs : Le Rêveur d'apocalypses - F. RIVIERE & Ph. WURM (19/11/2021))

Message par Kronos »

En ce qui concerne l'analyse de la planche, je ne peux que me réjouir que quelqu'un de suffisamment pro ait pu s'y adonner sans encourir les foudres des auteurs, car il sait de quoi il parle
Super boulot, Thark. Merci
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 7362
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Jacobs : Le Rêveur d'apocalypses - F. RIVIERE & Ph. WURM (19/11/2021))

Message par archibald »

Kronos a écrit :
11 mars 2022, 10:45
En ce qui concerne l'analyse de la planche, je ne peux que me réjouir que quelqu'un de suffisamment pro ait pu s'y adonner sans encourir les foudres des auteurs, car il sait de quoi il parle
Super boulot, Thark. Merci
Je plussoie bien évidemment.
:chap: Thark
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
freric
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 8768
Enregistré le : 04 août 2010, 22:18
Localisation : Paris
Contact :

Re: Jacobs : Le Rêveur d'apocalypses - F. RIVIERE & Ph. WURM (19/11/2021))

Message par freric »

j'aime bien ce style de décorticage, surtout par l’œil d'une personne qui est dans le milieu.

Wurm lors d'une rencontre a apprécié que le lecteur découvre les clins d’œils distillés dans son album.
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 2621
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: Jacobs : Le Rêveur d'apocalypses - F. RIVIERE & Ph. WURM (19/11/2021))

Message par Thark »

(Merci pour les feed-backs, gentlemen ;) )
archibald a écrit :
11 févr. 2022, 10:07
Le choix de diviser le récit en chapitre plutôt que de suivre purement et durement la chronologie est plus plaisant et crée une "certaine dramaturgie". François Rivière et Philippe Wurm nous concoctent leur portrait de Jacobs, en occultant son enfance et en abordant directement dans le chapitre 1 "Le musée du cinquantenaire" , par une description d'un personnage romantique (sans dialogue mais nous voyons presque les rouages de la pensée).
archibald a écrit :
11 févr. 2022, 10:07
Le ton de l'album est donné. Nous allons passer autant de temps dans la tête d'Edgar P. Jacobs que dans sa vie réelle.
Très bien dit, Archibald. 🤩

C'est d'ailleurs quelque chose qui imprègne tout l'album, cette façon très évocatrice de suggérer les pulsions créatives, les chocs culturels, les expériences 'sensorielles', les émotions marquantes et donc les futures influences qui s'accumulent étape par étape dans le vécu et l'esprit fertile de Jacobs.

L'impact visuel de certaines séquences et les éléments révélateurs choisis par P. Wurm et F. Rivière nous permettent de capter, presque en témoins privilégiés, une partie de ces fameux et mystérieux 'rouages' qui aboutiront aux oeuvres que l'on connaît si bien...
Répondre

Retourner vers « Biographies »