Sources "probables" de Jacobs

Scénario : E.P. JACOBS
Dessin : E.P. JACOBS
Répondre
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2778
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Sources "probables" de Jacobs

Message par Kronos »

Dans les Secrets de l’Espadon, je me suis essayé à donner des réponses à tous les éléments et faits qui y apparaissaient
Notamment les sous-marins de « B.S. », tel que le « S.II »
9-Pl. 70-C6.JPG
Des visuels dessinés par Jacobs, il est clair que le « S II » est issu du « croiseur sous-marin » Surcouf, très reconnaissable avec son kiosque et ses deux canons… ainsi que des U-botes, là encore facilement reconnaissables à leur proue très particulière…
S II-Maquettes.JPG
-
8-U-552.jpg
A l’époque, j’avais donné les noms de deux des 3 types de submersibles capables d’emporter un ou des avions dans ses flancs, car il n’y avait pas eu d’autres modèles « opérationnels » : le Surcouf, le M-2 britannique ; je n’avais pas nommé la Série 400 japonaise pour les raisons que j’expose plus bas…
6-Classe M2.JPG
-
5-Hydravion Surcouf.jpg
Il faut ajouter que les S-M britanniques de la Classe « S » existèrent bien, mais avec des silhouettes radicalement différentes…
7-Classe S.jpg
Ces deux types de sous-marins emportaient dans un hangar circulaire collé sur le pont du submersible, formant la base du kiosque un hydravion ailes démontées.
Lorsqu’il fallait lancer l’appareil, le S-M faisait surface, on ouvrait la porte étanche du hangar, on sortait l’appareil, on y montait les ailes et on lançait l’appareil au moyen d’une rampe escamotable ; toutes opérations qui prenaient un temps fou…
Au retour, on montait l’appareil sur le pont à l’aide de la grue incorporée et on procédait aux opérations inverses…

Les ADJ, dans leur Bulletin N°17 ont présenté, comme étant la source possible du « S.II » le sous-marin japonais de Type I-400.
Un, le dessin du kiosque et du pont n’est totalement différent
Et deux, de ce sous-marin, il n’exista jamais que 3 unités, les I-401, 402 et 403 (embarquant 3 hydravions M6A1 « Seiran ») qui ne prirent pas réellement le service à la mer et furent récupérés dans le plus grand secret par les Américains en 1945 qui pensaient y voir une belle opportunité… Le I-400 fut coulé au large d’Hawaï par les Américains eux-mêmes ; quant aux I.404 et I-405, ils ne furent jamais terminés
Les Américains ne donnèrent pas suite compte-tenu des trop grands inconvénients de ce type de sous-marins porteurs d’avions embarqués
ADJ ESPADON.5-S-M I-400.jpg
-
Sous-marin I-400.JPG
-
Sous-marin I-401.jpg
Sur le dessin présenté à tort par les ADJ, on pourrait penser que l’appareil a été sorti des entrailles du S-M… mais c’est faux !
ADJ ESPADON.5t-Japan s-m.jpg
Un submersible ne peut et ne pourra vraisemblablement jamais embarquer un appareil dans ses flancs suite à plusieurs contraintes techniques incontournables que Jacobs, en libre créateur, a purement et simplement balayées d’un coup de gomme…
10.1-Pl. 97-C1.JPG
-
10.2-Pl. 97-C4.JPG
Même les « monstres » soviétiques de la Classe « Typhoon » (Code OTAN) tels que le TK-208 ou Dmitri Donskoï
Typhoon DK-208.jpg
1-la largeur du hangar nécessaire à l’appareil embarqué et l’espace nécessaire pour aller de l’avant (salle des torpilles) à l’arrière manquent sur un sous-marin, même de la dimension des Série I-400 qui n’est qu’apparente vue de l’extérieur ;
2-la résistance à la pression en plongée d’un S-M nanti d’un immense espace vide en son milieu ne serait certainement pas garantie (chaque cm² subit une pression de 1 kg par tranche de 10 mètres d'immersion), quand on sait qu’un submersible est équipé d’une double coque ; la première, extérieure, assez fine, contient les ballasts (épaisseur de 5 à 10 mm) ; la seconde, la coque épaisse est fait d’alliages d’aciers à haute limite élastique pouvant, de nos jours, résister jusqu’à 100 kg/mm² (d'une épaisseur de 14 à 32 mm suivant les types et l'endroit sur la coque, elles sont renforcées par des couples rapprochés intérieurs ou extérieurs à la coque, avec un écartement plus important au centre qu'aux extrémités. Des cloisons et parquets sont ensuite soudés pour définir les différentes zones pour assurer le fonctionnement du bâtiment) !
3-l’étanchéité (en plus de la résistance à la pression que nous venons de voir…) d’un tel hangar en prise directe avec l’eau serait très loin d’être garantie ; que ce soient des panneaux abattants ou un seul panneau coulissant !
Il n’y a qu’à voir le système de panneaux existant sur les modèles présentés plus haut…

A suivre, le mystère des hélicoptères embarqués et celui des avions Type « Requin »…
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4595
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Sources "probables" de Jacobs

Message par Will »

Superbe , cet exposé ! Merci , Maître Kronos ! :chap: :chap: :chap:
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
freric
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 7812
Enregistré le : 04 août 2010, 22:18
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sources "probables" de Jacobs

Message par freric »

Will a écrit :Superbe , cet exposé ! Merci , Maître Kronos ! :chap: :chap: :chap:
Je rejoins Will, avec autant d'enthousiasme.
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2778
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Sources "probables" de Jacobs

Message par Kronos »

Merci mes Maîtres, mais notre cher Will reste largement en tête pour ses recherches des lieux emblématiques
Je vais essayer, quant à moi, de faire la lumière sur diverses zones que j'avais laissées dans l'ombre à l'époque

Aujourd'hui, je vais poursuivre donc, avec l'hélico du "S.II"...

Dans les Secrets de l’Espadon, je me suis essayé à donner des réponses à tous les éléments et faits qui y apparaissaient
Notamment le mystérieux type d’hélicoptère qui semble être « logé » dans les entrailles du « S.II »
Planche 96-C5 (dans l'Intégrale)
Planche 96-C5 (dans l'Intégrale)
Les ADJ, dans un de leurs derniers Bulletins, ont présenté des documents qui n’ont que peu de rapport avec le type d’hélicoptère que Jacobs avait déniché dans ses intéressantes lectures
Cf. Bulletin des ADJ
Cf. Bulletin des ADJ
On voit effectivement très bien que, mis à part les flotteurs, les deux hélicos n’ont pas vraiment d’air de famille, et que la personne qui a établi ce parallèle s’est quelque peu trompée…

Nous avons en effet affaire à un hélicoptère Bell 47 de 1946, équipé de coussins en caoutchouc gonflables dans sa version « rescue », descendant du premier hélicoptère qui fut équipé de tels coussins, le Sikorsky XR-4 de 1943 que l’on voit ici lors de ses premiers essais, atterrissant sur le pont d'un contre-torpilleur et sur moins de 20m² :
Bell "47" de 1946
Bell "47" de 1946
-
Bell "H-13"
Bell "H-13"
-
Sikorsky "XR4" de 1943
Sikorsky "XR4" de 1943
De mon côté, lorsque j’ai écrit les Secrets de l’Espadon, et en dépit de ma base de données aéronautique assez conséquente, je n’avais pas réussi à « mettre un nom » avéré et vérifié sur le type d’hélicoptère embarqué à bord des sous-marins de « B.S. », contentant de présenter alors ses deux « cousins » les plus proches : le Fairey Jet « Gyrodine » Model 2C de 1952, pour ses ailerons arrière, et le Kellett « XR-8 », pour sa voilure double…
Gyrodine Model "2C" de 1952
Gyrodine Model "2C" de 1952
20-Gyrodine Model 2C-1952.jpg (11.61 Kio) Vu 4557 fois
-
Kellett "XR-8"
Kellett "XR-8"
Je m’étais certes approché, mais en étais encore assez éloigné. Jusqu’à aujourd’hui…

J’ai fini par trouver, je pense, le véritable modèle qui a dû séduire Jacobs pour en tirer son propre modèle d’hélicoptère qui, on va le voir, présente lui aussi quelques menues différences
En tout premier lieu, je crois que Jacobs sera tombé, au hasard de ses lectures, sur le dessin qui présentait une vue « d’artiste » du projet présenté par William Bendix en 1943 : le « Projet XMAS » qui, avec son habitacle totalement vitré en forme de bulle et sa voilure double est comme un appel du pied pour le dessinateur…
Projet "XMAS" de Bendix
Projet "XMAS" de Bendix
Ensuite, bien sûr, le « Projet XMAS » évolua vers des impératifs techniques plus « rationnels », pour aboutir en 1946 sur le « Model J », puis « K » ; et, finalement, au « Model 2B » présenté à la Presse en 1949…
Bendix Model "J"
Bendix Model "J"
-
Bendix Model "K"
Bendix Model "K"
-
Bendix Model "2B" de 1949
Bendix Model "2B" de 1949
Probablement cet appareil avait-il été présenté aux Autorités militaires bien avant cela, et même figuré dans l’un ou l’autre magazine accessible au grand public ?!

On assiste sur les divers clichés à l’avancement du projet pour, au final, avoir un appareil dont les caractéristiques sont les plus proches du dessin de Jacobs qui a intégré à ces diverses « propositions » l’idée première de la bulle vitrée, en effet bien séduisante, plus celle, évidente, des boudins gonflables...

La touche finale sera fournie avec le Gyrodine « Model 2C » de 1952 qui, lorsque Bendix est racheté par Fairey, donnera naissance en 1953 au Fairey « Jet Gyrodine »…
Fairey "Jet Gyrodine" de 1953
Fairey "Jet Gyrodine" de 1953
Pour la bonne bouche et pour ne pas ignorer une autre source possible, une illustration parue en 1945 dont l’image est tout de même assez frappante…
Hélicoptère rétro-futuriste de 1945
Hélicoptère rétro-futuriste de 1945
Je pense, cette fois, avoir réellement fait le tour et apporté les dernières réponses au sujet...

A suivre, le mystère des avions Type « Requin »…
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2778
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Sources "probables" de Jacobs

Message par Kronos »

Je me suis essayé à donner des réponses à tous les éléments et faits qui apparaissaient, notamment le type d’appareil que Jacobs a baptisé « Requin », et dont il nous présentera une version « chasseur stratosphérique » et une autre « marine », sous forme d’hydravion, à peine glissée au détour dune vignette toute en largeur…
Requin stratosphérique
Requin stratosphérique
-
Requin en version "marine"
Requin en version "marine"
Au départ, je me suis un peu trop focalisé sur des appareils à réaction qui étaient plus ou moins proches du « Requin »-chasseur de Jacobs, et qui pouvaient avoir eu les honneurs de la Presse à l’époque où Jacobs l’a dessiné…
C’est ainsi que j’ai avancé l’idée que la source de Jacobs aurait pu être le Yak-23, à cause de son avant tronqué, et son cockpit très en arrière ou encore le Caproni Campini italien N.1, dans sa version de 1940
Yakovlev Yak-23
Yakovlev Yak-23
-
Caproni Campini N1
Caproni Campini N1
Mais je n’étais pas convaincu.

J’ai alors décidé d’aller voir du côté des chasseurs à hélices. Je suis donc revenu en pays allemand et soviétique, puis du côté américain…
C’est bien là que j’ai finalement trouvé les modèles d’appareils sur lesquels Jacobs aurait effectivement pu se « pencher » sur des articles dans les revues qu’il lisait régulièrement, en la « personne » du Polikarpov I-180-M3-MB2 de 1938, issu du Polikarpov I-16, du Messerschmitt 209 de 1939 et du Napier-Heston J5 de 1936, qui présentait véritablement une « gueule » de squale…
Me-209 - Polikarpov I-180 - Napier-Heston J5
Me-209 - Polikarpov I-180 - Napier-Heston J5
même si aucun des trois ne possède à, part entière tous les attributs propres au « Requin ».

Mais, à considérer d’une part le profil très particulier du Napier, que l’on superposerait à celui présenté par le Polikarpov, puis à celui du Me-209, après en avoir supprimé l’hélice, on aboutit sans aucun doute à celui du « Requin » qui est comme la quintessence des trois.

Je n’oserais bien sûr affirmer que telle fut bien la genèse du « requin » de Jacobs, qui a peut-être bien « planché » sur ces trois appareils pour en tirer SON « requin », mais je ne devrais pas en être si éloigné au bout du compte.

A suivre…
Avatar du membre
Rob1
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 224
Enregistré le : 18 janv. 2011, 12:56

Re: Sources "probables" de Jacobs

Message par Rob1 »

Merci pour toutes ces recherches!
Kronos a écrit :Je me suis essayé à donner des réponses à tous les éléments et faits qui apparaissaient, notamment le type d’appareil que Jacobs a baptisé « Requin », et dont il nous présentera une version « chasseur stratosphérique » et une autre « marine », sous forme d’hydravion, à peine glissée au détour dune vignette toute en largeur…
La déclinaison d'un chasseur monoplace en version hydravion me fait spontanément penser au "Zéro" japonais, décliné en version hydravion A6M2-N (avec un gros flotteur central et deux ballonnets)

Image

Image
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2778
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Sources "probables" de Jacobs

Message par Kronos »

Certainement, mais il y a eu pas mal d'autres appareils dans ce genre
je pense que Jacobs ne s'est pas préoccupé de ce genre de considérations
Il a pris son "requin" de base et lui a mis des flotteurs. Point
D'ailleurs, on ne voit sa version qu'une seule fois, très vite...
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2778
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Sources "probables" de Jacobs

Message par Kronos »

1-Sources probables-canons de marine.jpg
Dans leur Bulletin N° 17, les ADJ présentaient une photo d'un cuirassé américain qui n'avait pas grand chose à voir avec les canons représentés par Jacobs
Sans en être certain à 100%, je pense que c'est une photo des batteries du Strasbourg ou du Richelieu qui a servi à Jacobs...
On peut voir la même plage devant les canons, ainsi que la mitrailleuse sur la gauche...
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2778
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Sources "probables" de Jacobs

Message par Kronos »

Sur la couverture de l'album, les édifices de Scaw-Fell que l'on aperçoit en arrière-plan de Golden Rocket en train de décoller grâce à ses fusées d'appoint, ne peut être que les bâtiments d'Oak Ridge !
Preuve à l'appui...
2-Sources probables-Scaw-Fell = Oak Ridge.jpg
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4595
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Sources "probables" de Jacobs

Message par Will »

Kronos a écrit :Sur la couverture de l'album, les édifices de Scaw-Fell que l'on aperçoit en arrière-plan de Golden Rocket en train de décoller grâce à ses fusées d'appoint, ne peuvent être que les bâtiments d'Oak Ridge !
Preuve à l'appui...
2-Sources probables-Scaw-Fell = Oak Ridge.jpg
Je m'incline devant le Maître !!! :chap:
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2778
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Sources "probables" de Jacobs

Message par Kronos »

Sur la plage qui (est sensée faire) fait face au rocher isolé de "B.S", les Jaunes ont installé des batteries mobiles de lance-roquettes que les ADJ, dans leur Bulletin N° 16 ou 17, ont maladroitement mis en comparaison avec une couverture de Popular Mechanics montrant des batteries de BM-21 russes montées sur camions Ural...
C'est une erreur grossière, car ces batteries sont tout simplement des MLRS Land Mattress britanniques comme ci-dessous
3-Sources probables-Lance-roquettes plage.jpg
-
18720.jpg
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2778
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Sources "probables" de Jacobs

Message par Kronos »

Quelques photos apportées comme éclairage des sources potentielles de Jacobs...
4-Sources probables-Croiseur et Respirateur.jpg
Pour le croiseur, aucun doute
Quant au respirateur "inventé" par Jacobs, on peut légitimement penser que c'(est cette couverture qui le lui a inspiré...
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2778
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Sources "probables" de Jacobs

Message par Kronos »

5-Sources probables-Deéfense et Attaque.jpg
Ces deux autres photos sont sans aucun doute à l'origine des dessins de Jacobs...
Elles se passent de commentaire
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4595
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Sources "probables" de Jacobs

Message par Will »

Kronos a écrit :Pour le croiseur, aucun doute
100 % ! Est-ce que tu sais quel croiseur que c'est ?
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2778
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Sources "probables" de Jacobs

Message par Kronos »

Will a écrit :
Kronos a écrit :Pour le croiseur, aucun doute
100 % ! Est-ce que tu sais quel croiseur que c'est ?
Sur ce cliché de 1939, le nom du "battle-ship" n'est pas clairement mentionné, mais c'est l'un des bâtiments de la Classe "Revenge" dont neuf unités furent construites par les Brits. Il semblerait que nous ayons affaire au "HMS Resolution"
Avatar du membre
gadjo
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 592
Enregistré le : 01 oct. 2010, 17:43

Re: Sources "probables" de Jacobs

Message par gadjo »

:chap: :chap: :chap: kronos

mais je suis surpris que tu dises que le requin hydravion n'apparaisse qu'une fois :
Image
erca
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2778
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Sources "probables" de Jacobs

Message par Kronos »

gadjo a écrit ::chap: :chap: :chap: kronos

mais je suis surpris que tu dises que le requin hydravion n'apparaisse qu'une fois :
Image
erca
J'lavions oublié, celle-là, crévindiou !!!
Répondre

Retourner vers « Le Secret de l'Espadon : L'évasion de Mortimer »