Quand Mortimer joue au cochon pendu !

Scénario : Yves SENTE
Dessin : André JUILLARD
Répondre
Avatar du membre
Mr Smith
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 443
Enregistré le : 10 août 2010, 23:28
Localisation : Finisterae

Quand Mortimer joue au cochon pendu !

Message par Mr Smith » 25 janv. 2014, 22:02

Contrairement à la majorité des avis exprimés ici, je n'ai guère été captivé par cette reprise (pas achetée d'ailleurs à l'époque, alors que j'avais acquis les 2 précédents albums - non exemptes de défauts pour autant... - ) que j'ai lu 2 fois, par acquis de conscience :
il s'agit d'une peu passionnante histoire d'espionnage sur fond de guerre froide (un contexte qui m'intéresse pourtant a priori), bien terne en comparaison de "S.O.S. Météores !", aventure de Jacobs qui pourrait s'en rapprocher le plus, et que j'apprécie beaucoup à maints égards...
Par ailleurs, on trouve dans cette "Machination Voronov" des invraisemblances frisant parfois le ridicule, comme la séquence où Mortimer manque d'être précipité du haut des cintres d'une salle de spectacle :

Image

En effet, le scénariste (Y. Sente) construit un suspense grotesque EN NOUS MONTRANT UN MORTIMER DÉSEMPARÉ, TOTALEMENT INCAPABLE D'EFFECTUER UN SIMPLE RÉTABLISSEMENT :!: :shock:
Il reste donc pendu comme un vulgaire pantin à cette passerelle qui lui offre pourtant suffisamment de prises pour se hisser sur la partie demeurée horizontale... :-?

Image

Que reste-t-il donc du vaillant professeur, capable par exemple de soulever Olrik à bout de bras (in "L'Enigme de l'Atlantide") ? Cet intellectuel caricatural, sans ressort physique, sénile avant l'heure :!: :-o
Par ce genre de détail, Sente fait preuve d'une méconnaissance manifeste du personnage, qui se traduit, hélas, par la détérioration coupable de son image :evil:
Et l'approche graphique de Juillard ne fait qu'aggraver cette perception désastreuse, en prêtant souvent à un Mortimer des traits de véritable benêt... :-?
Non, décidément, cet album ne figurera pas dans ma collection... :twisted:
NB : inscription au forum (en 2010) sous le pseudo "HUDSON", suite en tant que "Mr Smith", animateur du blog "Hangar N°7" sur à E.P. Jacobs.

Image
http://hangar7.canalblog.com/

http://steedsecrets.canalblog.com/
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 5757
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Quand Mortimer joue au cochon pendu !

Message par archibald » 07 févr. 2014, 17:13

Mr Smith a écrit :..../...
Il reste donc pendu comme un vulgaire pantin à cette passerelle qui lui offre pourtant suffisamment de prises pour se hisser sur la partie demeurée horizontale... :-?
..../... :twisted:
La partie de la passerelle à laquelle Mortimer est accrochée est devenue verticale suite à la manœuvre de Voronov !
Francis a du actionné le mécanisme pour qu'elle redevienne horizontale.
Maintenant ... quel est cet étrange mécanisme et quelle est son utilité ???
On peut se le demander ... :?:
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2667
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Quand Mortimer joue au cochon pendu !

Message par Kronos » 08 févr. 2014, 17:35

archibald a écrit :
Mr Smith a écrit :..../...
Il reste donc pendu comme un vulgaire pantin à cette passerelle qui lui offre pourtant suffisamment de prises pour se hisser sur la partie demeurée horizontale... :-?
..../... :twisted:
La partie de la passerelle à laquelle Mortimer est accrochée est devenue verticale suite à la manœuvre de Voronov !
Francis a du actionné le mécanisme pour qu'elle redevienne horizontale.
Maintenant ... quel est cet étrange mécanisme et quelle est son utilité ???
On peut se le demander ... :?:
Il me semble me souvenir que ce genre de passerelle existe dans bien des grands théâtres, comme à l'OPéra de Paris d'ailleurs
Une partie en est débrayable afin de laisser passer de très grands décors, mais il faut que je vérifie
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 5757
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Quand Mortimer joue au cochon pendu !

Message par archibald » 09 févr. 2014, 16:15

Kronos a écrit :..../...

Il me semble me souvenir que ce genre de passerelle existe dans bien des grands théâtres, comme à l'OPéra de Paris d'ailleurs
Une partie en est débrayable afin de laisser passer de très grands décors, mais il faut que je vérifie
Il me semble que ça monte ou ca descend ,pas que ça bascule ... Mais je n'y connais pas grand chose ! :oops:
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
abbas
Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz
Messages : 1105
Enregistré le : 08 août 2010, 10:23

Re: Quand Mortimer joue au cochon pendu !

Message par abbas » 09 févr. 2014, 23:56

Trouvé sur Wiki:

Je vous propose la rédaction suivante :
Les cintres sont la partie du théâtre située au-dessus de la cage de scène. Permettant d’escamoter par le haut des éléments entiers de décor, ils occupent une hauteur au moins égale à celle-ci. Le long de leurs murs circulent de une à cinq passerelles appelées services. Entre cour et jardin, les services sont reliés par d’étroits pont-volants. Au-dessus des services, un plancher à claire-voie, le gril, permet de distribuer les fils qui montent de la scène, soit vers des cheminées où sont installés des contrepoids, soit vers les services s’il s’agit de fils de commande.Les éléments installés dans les cintres (décor, rideaux, éclairage, etc.) sont fixés à des perches, elles-mêmes fixées à des porteuses, tubes d’acier de la largeur de la scène. Pour mettre en place ces éléments, on « charge » (on fait descendre) la perche et sa porteuse jusqu'au niveau du plancher de scène, puis on « l’appuie » (on la fait remonter) de nouveau dans les cintres.Le système de contrepoids qui équilibre les éléments équipés aux cintres et en facilite la manœuvre par les cintriers est tellement fiable qu’il a souvent permis de faire voler des acteurs au-dessus de la scène. On appelait cet effet une « volerie » et cela permettait de faire surgir des dieux avec beaucoup d’à-propos, bien qu’au milieu de nombreux grincements de poulies.

En outre, j'avais trouvé cette scène "du cochon pendu" assez marrante au final, Mortimer a un vrai ressort comique, j'en veux pour preuves les nombreuses avanies que Jacobs lui fait subir dans Le mystère de la Grande pyramide : chute d'objets en cuivre sur sa tête dans le magasin de Youssef, café drogué plus tard et air ahuri de notre héros, sans oublier la formidable décharge électrique chez GROSSGRABENSTEIN.....
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 5757
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Quand Mortimer joue au cochon pendu !

Message par archibald » 10 févr. 2014, 09:11

On va avoir besoin d'un peu de vocabulaire technique
Fred Borzeix. a écrit :SERVICE
..../...
au pluriel, les services, c’est l’ensemble des escaliers, échelles, passerelles, pont-volants et corridors situés dans les cintres.
Consulter l’annexe : Exemple de cage de scène

au pluriel, éclairage de travail de la scène.
Sans titre.jpg
Sans titre2.jpg
Ente ponts volants , passerelle de service ... J'avoue que je m'y perd un peu
Y a t-il des machinistes dans la salle ? :D
Voronov a du l’être ( Francis également ). Ils n'ont aucun problème pour actionner le bon mécanisme ! :lol:
abbas a écrit :..../....
En outre, j'avais trouvé cette scène "du cochon pendu" assez marrante au final, Mortimer a un vrai ressort comique, j'en veux pour preuves les nombreuses avanies que Jacobs lui fait subir dans Le mystère de la Grande pyramide : chute d'objets en cuivre sur sa tête dans le magasin de Youssef, café drogué plus tard et air ahuri de notre héros, sans oublier la formidable décharge électrique chez GROSSGRABENSTEIN.....
Will a fait un sujet sur le potentiel comique de nos héros : http://www.centaurclub.com/forum/viewto ... lit=Humour :p
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
abbas
Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz
Messages : 1105
Enregistré le : 08 août 2010, 10:23

Re: Quand Mortimer joue au cochon pendu !

Message par abbas » 10 févr. 2014, 18:52

Merci, j'avais zappé le lien....il y a trop de choses à lire sur ce forum !!! :lol:
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 5757
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Quand Mortimer joue au cochon pendu !

Message par archibald » 11 févr. 2014, 10:36

Je viens de réaliser qu à proprement parler , Mortimer n'est pas dans la position du cochon pendu! Mais cela ne change rien à la discussion !
abbas a écrit :Merci, j'avais zappé le lien....il y a trop de choses à lire sur ce forum !!! :lol:
Ça , c'est du compliment ! :p
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 5757
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Quand Mortimer joue au cochon pendu !

Message par archibald » 12 févr. 2014, 19:55

Je recherche des documents sur les cintres du Bolchoï sur la toile ... Pas facile !
Rec-Theatre.jpg
http://artcorusse.org/le-theatre-bolchoi-de-moscou/
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Mr Smith
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 443
Enregistré le : 10 août 2010, 23:28
Localisation : Finisterae

Re: Quand Mortimer joue au cochon pendu !

Message par Mr Smith » 13 févr. 2014, 22:54

Archibald, tes efforts de recherche sur les coulisses des théâtres sont certes louables, mais cela ne change rien à la posture ridicule dans laquelle Y. Sente a cru bon de mettre ce pauvre Mortimer... :-?
NB : inscription au forum (en 2010) sous le pseudo "HUDSON", suite en tant que "Mr Smith", animateur du blog "Hangar N°7" sur à E.P. Jacobs.

Image
http://hangar7.canalblog.com/

http://steedsecrets.canalblog.com/
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 5757
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Quand Mortimer joue au cochon pendu !

Message par archibald » 14 févr. 2014, 07:16

Mr Smith a écrit :Archibald, tes efforts de recherche sur les coulisses des théâtres sont certes louables, mais cela ne change rien à la posture ridicule dans laquelle Y. Sente a cru bon de mettre ce pauvre Mortimer... :-?
Cela m'a permis de découvrir des choses sur le Bolchoï . Ce n'était donc pas peine perdue ! 8-)
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2667
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Quand Mortimer joue au cochon pendu !

Message par Kronos » 14 févr. 2014, 20:34

archibald a écrit :
Mr Smith a écrit :Archibald, tes efforts de recherche sur les coulisses des théâtres sont certes louables, mais cela ne change rien à la posture ridicule dans laquelle Y. Sente a cru bon de mettre ce pauvre Mortimer... :-?
Cela m'a permis de découvrir des choses sur le Bolchoï . Ce n'était donc pas peine perdue ! 8-)
C'est surtout bon à prouver, s'il en était besoin, que Sente fait bien du n'importe quoi avec Blake et Mortimer qu'il estime (à tort !) être "sa chose"
Répondre

Retourner vers « La Machination Voronov »