Les couleurs des rééditions

Les Actualités et Le forum de Blake et Mortimer
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6172
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Mir couleurs

Message par archibald »

J'ai reçu hier cette édition :
img980.jpg
.
En la feuilletant, quelque chose m'a frappé en redécouvrant cette vignette :
img978.jpg
img978.jpg (61.72 Kio) Vu 5557 fois
La camionnette Peugeot m'a semblé minuscule par rapport au décor .
Inversement la Ford custom , en peu en arrière , devait être un peu plus petite.
Je n'avais en mémoire que mon édition précédente , dont les couleurs , plus discrètes , mais mieux adaptées à mon gout , n'ont pas attiré mon attention sur ce détail .... ;)
img974.jpg
img975.jpg
img975.jpg (59.81 Kio) Vu 5557 fois

PS : difficile de rendre cette impression avec mon pauvre scan ! 8-)
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
Thark
Modérateur
Modérateur
Messages : 1916
Enregistré le : 04 nov. 2010, 14:05
Localisation : "à l'Ouest" !

Re: Mir couleurs

Message par Thark »

archibald a écrit :PS : difficile de rendre cette impression avec mon pauvre scan ! 8-)
:D Bah, pas grave, c'est quand même très parlant... ;) Tu as raison, y'a un léger souci de proportions des véhicules... ça ne m'avait jamais frappé !
Mais ce n'est pas tellement gênant : le rythme effréné de toute la course-poursuite, mené de main de maître, fait qu'on ne remarque pas trop ce genre de détail.
J'ajoute que je suis moi aussi bien plus fan des couleurs d'origine ! (même si j'en ai déjà parlé plusieurs fois, exemples à l'appui, dans ce même topic !).
Ce n'est pas une question de 'nostalgie affective' : c'est juste un regard de dessinateur, très sensible à la subtilité des ambiances dans une image ; les couleurs d'époque, même avec une impression plus approximative, rendaient bien mieux l'atmosphère de chaque scène...
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6172
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Mir couleurs

Message par archibald »

Thark a écrit :..../... les couleurs d'époque, même avec une impression plus approximative, rendaient bien mieux l'atmosphère de chaque scène...
Exactement!
Le vert du manteau de Mortimer me fait presque pleurer :cry:
img982.jpg
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 717
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Les couleurs des rééditions

Message par mokenamoke »

Mais quelle horreur ! C'est ça les nouvelles couleurs ? Ce pauvre Mortimer avec un manteau vert gazon, c'est d'un ridicule ! Et ça pour une édition qui a l'air d'être une édition "de luxe" : c'est de l'arnaque. Et on s'étonne que je garde mes vieilles BD au lieu de les vendre, mais ce serait trop triste de devoir les relire avec des couleurs pareilles.
Mister B
Serveur au Centaur Club
Serveur au Centaur Club
Messages : 91
Enregistré le : 09 déc. 2012, 15:16
Localisation : Rennes

Re: Les couleurs des rééditions

Message par Mister B »

Incroyable cette histoire, je n'y avais jamais prêté attention, mais maintenant je trouve ça flagrant ! :-o
D'habitude, j'aime bien les recolo, chez Dupuis par exemple, je trouve que c'est très bien foutu, en particulier sur les Spirou de Franquin qui étaient fadasses il faut l'avouer, maintenant c'est une explosion colorée qui sied très bien au style de l'auteur je trouve.
C'est la recolo de Astérix par contre qui est une véritable infamie, c'est avec cette série d'ailleurs que j'ai découvert l'importance de la couleur !
En fait ce débat, c'est un peu comme celui du format de l'mage des films, avec les quelques puristes (comme moi) qui fustigent le changement de format et le reste, passible. ^^
Mais c'est vrai que maintenant lorsque je regarde mon édition de SOS Météores avec la première recoloration des studios Jacobs, ça me saute aux yeux ce que vous dites là.
archibald a écrit :
gadjo a écrit :.../...

Y aurait-il eu plusieurs re-colorisations dans les rééditions ? :x
En tout cas notre petit montage va bientôt ressembler à un tableau de Waroll :lol:
Je rajoute ma version
130210092043771558.jpg
Lettrage et couleurs différents ! :?:
Néanmoins, et là je perds la sympathie des puristes blake et mortimerien, dans toutes ces colorations ma préférence va à celle de 93 :oops: Je trouve que l'on ressent plus le côté nuit et la froideur de la pluie ! Voilà, voilà... Je vais m'empresser de racheter une édition plus récente de cet album donc ! :lol:
Avatar du membre
montag
Modérateur
Modérateur
Messages : 432
Enregistré le : 01 oct. 2011, 19:26

Re: Les couleurs des rééditions

Message par montag »

Pour SOS Météores, la couverture bleue n'était pas du tout du goût de Jacobs.
C'était une "erreur" sur le tirage par l'éditeur, car Jacobs voulait du vert, ce qui fut fait avec la recolorisation.
Avatar du membre
Park Lane
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 368
Enregistré le : 08 juin 2014, 16:12

Re: Les couleurs des rééditions

Message par Park Lane »

Thark a écrit : Un des exemples les + frappants : SOS Météores ! ... Presque tout ce qui faisait l'ambiance et le charme inquiétant des couleurs originales : teintes sourdes et menaçantes, voire "sales", tons gris/ocre/kaki, semi-obscurité brumeuse et ambiance pluvieuse toute en nuances... Tout cela a presque disparu, remplacé par des ciels bleus/violets flashy, des trottoirs bleutés trop lumineux, des murs pétants comme éclairés par le soleil, etc... :cry:

Voici un exemple parmi tant d'autres :
SOSM%C3%A9t%20-%20p6-c4%20-%20comparatif%20Lombard-R%C3%A9%C3%A9d%20B%26M.jpg

Effectivement, je viens de m'en rendre compte en retrouvant par hasard une édition de 1982 et je suis totalement d'accord avec l'impression de Thark à ce sujet. Je n'osais pas dire, dans le sujet que j'ai bien inutilement créé à ce propos dans la rubrique S.O.S. Météores, ce que je pensais des couleurs de cette version car je craignais de dire une sottise. Et j'ai eu tort de me censurer car je trouve aussi qu'elles ont une puissance fabuleuses qui manque à l'édition de 2013, notamment les pages nocturnes avec la tempête de neige qui enveloppe Mortimer (pages 21 à 23). Les bleus ont en effet une intensité fabuleuse presque phosphorescente. Quant aux cases pluvieuses elles sont aussi boueuses à souhait avec de très beaux ciels chargés que j'adore et qui sont mille fois plus beaux dans la version de 1982, malgré le format plus petit ! Merci Will encore une fois de m'avoir signalé ce sujet que je n'avais pas encore remarqué et qui m'éclaire sur les anomalies qui m'étonnaient. :P

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar du membre
Will
Modérateur
Modérateur
Messages : 4594
Enregistré le : 05 août 2010, 06:04
Localisation : Chez Nastasia

Re: Les couleurs des rééditions

Message par Will »

mokenamoke a écrit : Le seul qui a fait des rééditions avec les bonnes couleurs à ma connaissance, c'est Lefrancq, et là chapeau, dommage qu'il a arrêté.
Claude Lefrancq est , avec EPJ et Biermé , le fondateur des Editions Blake et Mortimer .

Les pages de l'intégrale , dite "l'édition Lefrancq" , sont identiques à celles des albums des Ed. B&M de la même époque .
Petit Pinailleur , provocateur de chance .
Avatar du membre
Park Lane
Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR
Messages : 368
Enregistré le : 08 juin 2014, 16:12

Re: Les couleurs des rééditions

Message par Park Lane »

Thark a écrit :[C'est d'autant plus absurde d'avoir fait ça dans un grand nombre de planches, quand on voit, à l'inverse, comment les éditions B&M ont réussi à restituer enfin toute la subtilité des grisés au crayon (ombres et matières) que l'on peut admirer surtout dans le Tome 2 de la réédition (les séquences dans les falaises du Makran en particulier !)... De sublimes nuances de gris totalement sabotées pendant des décennies par les éds du Lombard : le résultat imprimé était juste sale et charbonneux :( !)...
Je ne me souviens pas de ce que donnaient ces planches dans la version des Editions du Lombard, mais en rachetant la version proposée par les Editions Blake et Mortimer il y a quelques temps, j'ai été frappé par leur beauté ! Ce sont en soi des oeuvres absolues à l'intérieur de l'oeuvre merveilleuse que constitue cet album.
Pour le plaisir de la curiosité, il y a moins un autre exemple d'album complet contenant quelques planches laissées en crayonné dans l'histoire de la bande dessinée récente. Je dis bien au moins un, car ma connaissance de l'histoire de la bande dessinée est insuffisante pour aller plus loin que cette hypothèse et je serais d'ailleurs très intéressé de savoir s'il existe d'autre cas du même type. Il s'agit, dans un genre graphique fort éloigné de Blake et Mortimer, de Delirius 2 de Philippe Druillet. Mais les raisons sont très différentes de celles qu'expose Mr Smith à propos des planches en crayonnés du deuxième volume du Secret de l'Espadon dans le sujet intitulé "Premières planches au crayon", (ici : http://www.centaurclub.com/forum/viewto ... =72&t=1699). Contrairement à Jacobs qui, selon Mr Smith, "abhorrait la mise à l'encre, et préférait de loin la technique du crayon (réhaussée d'encre...) qu'il avait notamment utilisé pour ses illustrations de "La Guerre des Mondes" et des "Frères de la Côte" dans le Journal Tintin" et qui, "Surchargé de travail à ses débuts chez Tintin, (...) a ainsi livré un temps des planches "non-abouties" du Secret de l'Espadon (...), à l'encontre de la rédaction et de l'imprimeur" ; Philippe Druillet a volontairement conservé dans Delirius 2 des planches crayonnées en raison des étapes douloureuses qui ont jalonné la création de cet album. Je relève ici l'explication qu'il en donne dans sa préface à cet album paru le premier février 2012 :
"Jacques Lob avait du génie. Nous décidons d'une suite. J'attaque donc Delirius 2. en 1987, les premières planches sont au crayon (planches sur fond noir dans cet album)."
Jacques Lob décédant en 1990, Druillet abandonne alors le projet qu'il reprend en 2004, l'interrompt de nouveau à la suite de drames personnels, puis y revient en 2010 et achève l'album. Mais il laisse donc un certain nombre de planches à l'état de crayonnés cependant mis en couleur dès 1987 par Jean-Paul Fernandez. En voici deux exemples :
photo 3.JPG
photo 4.JPG
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2951
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Les couleurs des rééditions

Message par Kronos »

Pour mémoire et information, voici la planche 15 originale d'où est tirée la vignette...
SOS-Page15.jpg
Les couleurs ont une autre gueule que ce à quoi nous avons eu droit par la suite...
Avatar du membre
gadjo
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 592
Enregistré le : 01 oct. 2010, 17:43

Re: Les couleurs des rééditions

Message par gadjo »

je dois dire que ces couleurs originales ne sont pas celles que je préfère...
Personnellement, j'aime mieux celles de l'édition B&M dans ce cas.

Sans parler qu'elles sont souvent décalés par rapport au trait (l'inscription "Postes" sur le fourgon)

tiens, ça me donne une idée d'un petit jeu : on prend tous la même image d'un album et on la "re-colorie" sur nos ordinateurs.
ça pourrait être amusant de comparer les résultats, non ?
:?:
Avatar du membre
Erik A
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 21
Enregistré le : 30 nov. 2019, 02:03
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: Les couleurs des rééditions

Message par Erik A »

ah, ces décalages... vous savez pourquoi, j'imagine ? ça tenait au système de mise en couleurs de nos bd. On imprimait la page en noir au trait sur un cello transparent avec un banc repro, ça donnait un film noir, et on imprimait cette même page en bleu clair sur un lavis technique ou un Canson... on appelait ça des "bleus".

Et les deux se superposant évidemment parfaitement. Le trait noir ainsi préservé, la couleur se faisait alors ensuite à la taille d'impression, avec des encres, des ecolines ou encore de la gouache, pour l'opacité des aplats. Mais le papier ainsi mouillé puis séchant, ça joue pas mal, d'où les décalages ensuite en repositionnant le noir par dessus.

Le photograveur dans les années 80 repositionnait parfois case par case, pour tenter d'atténuer cet effet quand c'était trop flagrant, effet qui n'existe plus avec l'informatique désormais qui permet enfin de faire parfaitement les choses. Je m'étais amusé sur une case de "la griffe noire" parue en album totalement décalée et que j'ai rescannée a partir d'une page originale, puis remise en couleur et que je dois avoir quelque part, je vais vous retrouver ça..
Avatar du membre
Erik A
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 21
Enregistré le : 30 nov. 2019, 02:03
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: Les couleurs des rééditions

Message par Erik A »

Image
Voilà, j'avais scannée cette case directement dans un album récent dont les couleurs sont censées avoir été revues...

J'ai retrouvé la case encrée originelle que j'ai scannée, nettoyée, relettrée et refaite en couleurs pour illustrer mon propos. C'est dans le cadre d'une remise en couleur ce qui devrait être revu, sans trop dénaturer les teintes du départ ou essayer d'y mettre sa patte, comme on l'a vu pour B&M, mais surtout en virant principalement ces décalages qui donnent un flouté assez désagréable, qu'on n'admettrait plus de nos jours. Surtout en regardant les pages imprimées dans le journal Tintin dans les années 50 et 60, on voit que la photogravure a fait d’énormes progrès...
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 6172
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Les couleurs des rééditions

Message par archibald »

Erik A a écrit :
06 déc. 2019, 21:50
..../...

J'ai retrouvé la case encrée originelle que j'ai scannée, nettoyée, relettrée et refaite en couleurs pour illustrer mon propos. C'est dans le cadre d'une remise en couleur ce qui devrait être revu, sans trop dénaturer les teintes du départ ...../...
C'est bluffant. On dirait juste un "réglage de l'objectif"... :chap:
.
Erik A a écrit :
06 déc. 2019, 21:50
..../...ou essayer d'y mettre sa patte.../...
C'est cela le plus terrible des rééditions . Quel gachis ! :o
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
freric
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 7974
Enregistré le : 04 août 2010, 22:18
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les couleurs des rééditions

Message par freric »

Je n'y connais rien en technique, mais pour information :

François Schuiten demande et redemande que les albums de Blake et Mortimer soient réimprimés dans le format actuel, mais avec les couleurs d'origine.*

Après une discussion avec Yves Schlirf qui est d'accord sur le principe, il semblerait que le problème soit d'ordre technique et qu'il faudrait avoir les premiers bleus.**


* : Entretien avec François Schuiten lors d'une séance de signature (librairie parisienne dont j'ai oublié le nom)
** : Entretien avec Yves Schlirf lors de la soirée du 21 novembre 2019.
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar du membre
Edw
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 49
Enregistré le : 23 mars 2019, 18:14
Localisation : Vérone
Contact :

Re: Les couleurs des rééditions

Message par Edw »

freric a écrit :
09 déc. 2019, 18:46
Je n'y connais rien en technique, mais pour information :

François Schuiten demande et redemande que les albums de Blake et Mortimer soient réimprimés dans le format actuel, mais avec les couleurs d'origine.*

Après une discussion avec Yves Schlirf qui est d'accord sur le principe, il semblerait que le problème soit d'ordre technique et qu'il faudrait avoir les premiers bleus.**


* : Entretien avec François Schuiten lors d'une séance de signature (librairie parisienne dont j'ai oublié le nom)
** : Entretien avec Yves Schlirf lors de la soirée du 21 novembre 2019.
Si je comprends bien et que cela peut être utile, mes bleus originaux sont disponibles pour Dargaud pour des réeditions.
Avatar du membre
Olivier
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 179
Enregistré le : 18 août 2010, 20:49

Re: Les couleurs des rééditions

Message par Olivier »

Les albums de Jacobs mériteraient effectivement une refonte, avec des couleurs refaites au plus proche de l'édition originale. J'ai déjà eu l'occasion de l'écrire ici où là, SOS météores, mon album préféré, voit son ambiance hivernale gâchée par la réédition BetM. Je ne l'ai pas acheté dans cette version, je le relis toujours dans la sortie de 1982 au Lombard. Cela vaut aussi pour le mystère de la grande pyramide, même si les décalages sont flagrants dans l'édition de 1982.
Par curiosité j'avais feuilleté il y a quelques années l'AFB dans une nouvelle sortie, les couleurs étaient un peu passées, déjà loin de l'édition originale de 1996. Là aussi il faudrait maintenir les tons d'origine.
Avatar du membre
Olivier
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 179
Enregistré le : 18 août 2010, 20:49

Re: Les couleurs des rééditions

Message par Olivier »

Les BetM sont aussi des albums "d'ambiance", la lumière, la saison où se déroule l'histoire ont leur importance. La MJ ne serait pas la MJ sans le début de l'hiver londonien, la pluie, la brume. La région parisienne à la météo perturbée de SOS météores donne tout le cachet à l'aventure, même si le scénario et le rythme sont exemplaires.

Les reprises parmi les plus réussies ont su retrouver une ambiance marquée : le solstice d'été pour l'AFB, l'hiver à Oxford pour le serment des 5 lords.
Avatar du membre
Erik A
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 21
Enregistré le : 30 nov. 2019, 02:03
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: Les couleurs des rééditions

Message par Erik A »

Bah, les bleus sont passés aussi, j'en ai de la fin des années 70 de mes propres travaux et je vous dis pas. Non en fait il faudrait juste des gars qui ont suffisamment de talent pour travailler dans l'esprit de Jacobs et interprètent techniquement mais avec les moyens actuels. Parce que les bleus, c'est du papier et il faudrait tout corriger case par case et encore, sans garantie de succès.
Avatar du membre
Olivier
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 179
Enregistré le : 18 août 2010, 20:49

Re: Les couleurs des rééditions

Message par Olivier »

Si refonte il y a un jour, le secret de l'Espadon méritera (comme SOS météores) une attention particulière. Une relecture du sujet montre que l'édition originale du Lombard n'était pas non plus exempte de défauts. Il faudrait peut-être une juste combinaison du meilleur des deux (Lombard et BetM). Ce pourrait être aussi l'occasion de revenir à une édition en 2 tomes, mais là se poserait le problème de la numérotation des albums !
Répondre

Retourner vers « Centaur Club »