Le figaro Magazine du 08 juillet 2016

Scénario : Yves SENTE
Dessin : André JUILLARD
Répondre
Avatar du membre
freric
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 7496
Enregistré le : 04 août 2010, 22:18
Localisation : Paris
Contact :

Le figaro Magazine du 08 juillet 2016

Message par freric » 08 juil. 2016, 20:45

Image

Magazine : Le figaro Magazine
Numéro : 22367 et 22368
Date : 08 Juillet 2016.
Prix à la vente : 5,20€
Dépôt légal : juillet 2016
Tirage :
Note :
* Couverture inédite d' André JUILLARD.
* Début de la publication du "testament de William S" (planche 01 à 07).
* P33 à 38 Article "Blake et Mortimer l'aventure continue" par Olivier Delcroix.
* P 40 "Blake et Mortimer éternels rivaux de Tintin" par Olivier Delcroix.

La couverture sans titre :

Image
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar du membre
archibald
Modérateur
Modérateur
Messages : 5773
Enregistré le : 30 août 2010, 08:37

Re: Le figaro Magazine du 08 juillet 2016

Message par archibald » 10 juil. 2016, 07:27

"Quand je dessine Blake et Mortimer, précise André Juillard , je repense toujours à cette maxime de l'éditeur qui m'avait convaincu de me lance rdans cette aventure :"ul n'est pas question de faite du Jacobs mais du Blake et Mortimer"
Mission réussie , ce n'est pas du Jacobs ! :p
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar du membre
abbas
Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz
Messages : 1105
Enregistré le : 08 août 2010, 10:23

Re: Le figaro Magazine du 08 juillet 2016

Message par abbas » 10 juil. 2016, 14:14

D'accord, mais c'est plutôt réussi, nos deux héros semblent bien joyeux.
Avatar du membre
Marque Jaune
Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1
Messages : 35
Enregistré le : 22 nov. 2015, 21:23

Re: Le figaro Magazine du 08 juillet 2016

Message par Marque Jaune » 14 juil. 2016, 15:59

J'ai également acheté ce premier numéro de prépublication. Je n'avais aucun a priori favorable ou défavorable, comme à chaque fois, attendant de voir.
Eh bien franchement, je trouve cette ouverture en planches nocturnes vraiment splendide. L'entrée en matière de ce récit me plaît et je ne cache pas mon impatience à découvrir l'intégralité de l'album à sa parution. Je ne bouderai pas mon plaisir pour des raisons de purisme, d'autant moins que si comme le souligne archibald, on le sent bien, avec une pointe de dénégation humoristique, "ce n'est pas du Jacobs", il n'en reste pas moins que Jacobs lui-même a eu parfaitement raison de recommander de ne pas chercher à faire..... du Jacobs, mais du Blake et Mortimer.
Même si, comme nous le savons, le modèle auquel cherchent dans une certaine mesure à se référer les équipes des continuateurs est plutôt celui des années 1950, en héritage plus ou moins étroitement suivi de la Marque Jaune, le style de Jacobs ayant tellement évolué au fil du temps, on ne peut guère reprocher au dessinateur de trahir quelque chose ou simplement de ne pas pas faire du Jacobs car à vrai dire le Jacobs comme style définitif n'existe pas. S'il avait vécu encore dix ans et continué de dessiner il aurait certainement encore évolué loin de ce qui avait été sa facture d'origine.
Quant au récit, c'est un peu pareil. J'ai souvent lu parmi les reproches faits par exemple à un album comme Le Serment des cinq lords qu'il développe un scénario d'espionnage et de roman policier qui s'écarte du modèle jacobsien. Pourtant, Jacobs a publié lui-même un pur récit policier avec L'Affaire du collier. Je sais que les lecteurs jacobsiens de longue date avaient à l'époque été désarçonnés et n'aimaient aps lL'Affaire du collier. Pour ma part, j'ai toujours beaucoup aimé cet album et le fait qu'il ne développe pas les thèmes habituels de Jacobs ne m'a jamais gêné.
Tout cela pour dire que le début de ce Testament de William S me semble à titre personnel très agréablement prometteur.

:p
Ha ! Ha ! Ha ! Ha !
Avatar du membre
Kronos
Modérateur
Modérateur
Messages : 2685
Enregistré le : 05 août 2010, 12:10

Re: Le figaro Magazine du 08 juillet 2016

Message par Kronos » 15 juil. 2016, 20:36

La seule critique que je me permettrai, quant çà moi, sera celle, maintes fois répétée, de ces aplats insipides et sans relief !
mokenamoke
Membre du MLC
Membre du MLC
Messages : 698
Enregistré le : 30 juin 2012, 12:33

Re: Le figaro Magazine du 08 juillet 2016

Message par mokenamoke » 17 juil. 2016, 13:59

Marque Jaune a écrit : Même si, comme nous le savons, le modèle auquel cherchent dans une certaine mesure à se référer les équipes des continuateurs est plutôt celui des années 1950, en héritage plus ou moins étroitement suivi de la Marque Jaune, le style de Jacobs ayant tellement évolué au fil du temps, on ne peut guère reprocher au dessinateur de trahir quelque chose ou simplement de ne pas pas faire du Jacobs car à vrai dire le Jacobs comme style définitif n'existe pas. S'il avait vécu encore dix ans et continué de dessiner il aurait certainement encore évolué loin de ce qui avait été sa facture d'origine. :p
Tout à fait d'accord.
Marque Jaune a écrit : Quant au récit, c'est un peu pareil. J'ai souvent lu parmi les reproches faits par exemple à un album comme Le Serment des cinq lords qu'il développe un scénario d'espionnage et de roman policier qui s'écarte du modèle jacobsien.:p
Dans le Serment, ça ne me dérange pas qu'il y ait du policier ou de l'espionnage, d'ailleurs même la Marque Jaune est une histoire policière mêlée de SF. Ce qui dérange dans le Serment ce sont les nombreuses invraisemblances, par exemple quand un des deux "fantômes" saute de 20 mètres de haut et puis continue à courir, et il y a d'autres incohérences, mais bon le Serment n'est certainement pas la plus mauvaise reprise, il y a de très bons passages et le décor est superbe.
Marque Jaune a écrit : Pourtant, Jacobs a publié lui-même un pur récit policier avec L'Affaire du collier. Je sais que les lecteurs jacobsiens de longue date avaient à l'époque été désarçonnés et n'aimaient aps lL'Affaire du collier. Pour ma part, j'ai toujours beaucoup aimé cet album et le fait qu'il ne développe pas les thèmes habituels de Jacobs ne m'a jamais gêné. :p
J'aime bien aussi l'Affaire du Collier.
Marque Jaune a écrit : Tout cela pour dire que le début de ce Testament de William S me semble à titre personnel très agréablement prometteur.
:p
En effet, mais n'oublions pas que TOUTES les reprises avaient toujours un début prometteur, même les plus mauvaises. Espérons que cette fois ils tiendront leurs promesses.
Olivier
Agent du MI-5
Agent du MI-5
Messages : 172
Enregistré le : 18 août 2010, 20:49

Re: Le figaro Magazine du 08 juillet 2016

Message par Olivier » 17 juil. 2016, 16:34

La lecture de l'histoire est plus plaisante en couleur et par plusieurs pages à la fois que par strips en NetB.

Les albums de Jacobs sont situés dans un seul pays, presque une seule ville, à partir de la MJ. Et encore, pour le MDLGP seules quelques cases ne se situent pas en Egypte.
Van Hamme a fait de même dans ses deux premiers scénarii, Sente seulement dans les 5 Lords.

Pourquoi ne pas avoir centré, ou au moins commencé, cette nouvelle aventure en Italie ? Pourquoi ces systématiques "retours en GB" ? Les histoires vont sûrement converger, mais pour l'instant les "Teddy Boys" du début me semblent lourds et inutiles. Quel dommage de gâcher les possibilités offertes par l'opéra, cela aurait pu être le lieu d'un final grandiose, de l'affrontement ultime entre "Shakespeariens"...

C'est vrai que les reprises pêchent souvent par manque de souffle, les histoires ne tenant pas toutes leurs promesses, à la fin je me dis souvent "tout ça pour ça !".
Répondre

Retourner vers « Le testament de William S. (25/11/ 2016) »